Ouvrir le menu principal

Jorge Bom Jesus

linguiste et homme politique santoméen
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bom Jesus.

Jorge Bom Jesus
Illustration.
Fonctions
Premier ministre de Sao Tomé-et-Principe
En fonction depuis le
(8 mois et 15 jours)
Président Evaristo Carvalho
Gouvernement XVIIe
Législature XIe
Prédécesseur Patrice Trovoada
Député santoméen
En fonction depuis le
(8 mois et 27 jours)
Élection 7 octobre 2018
Législature XIe
Groupe politique MLSTP-PSD
Président du Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe – Parti social-démocrate
En fonction depuis le
(1 an, 1 mois et 19 jours)
Élection
Prédécesseur Aurélio Martins
Ministre de l'Éducation et de la Culture

(2 ans, 1 mois et 23 jours)
Président Fradique de Menezes
Premier ministre Rafael Branco
Gouvernement XIIIe
Biographie
Nom de naissance Jorge Lopes Bom Jesus
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance District d'Água Grande, Sao Tomé-et-Principe
Nationalité Santoméen
Parti politique MLSTP-PSD
Profession Linguiste
Chefs du gouvernement santoméens

Jorge Lopes Bom Jesus, dit JBJ, né le dans le district d'Água Grande à Sao Tomé-et-Principe, est un linguiste et homme politique santoméen, membre du Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe – Parti social-démocrate. Leader de l'opposition à Patrice Trovoada (Action démocratique indépendante), il devient chef du gouvernement en .

BiographieModifier

Jorge Bom Jesus fait ses études de linguistique à Toulouse, en France. Il est maître en langue portugaise, spécialisé dans la littérature africaine. Passionné par ce domaine, il trouve ses inspirations dans des figures politiques de son continent, comme le président sud-africain Nelson Mandela ou l'indépendantiste ghanéen Kwame Nkrumah. Bom Jesus est également représentant national de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture[1]. Il est ministre de l'Éductaion, de la Culture et des Sports en 2005 dans le Xe gouvernement de Maria do Carmo Silveira[2], puis ministre de l'Éducation et de la Culture[3],[4] de 2008[5] à 2010[6] dans le XIIIe gouvernement, dirigé par Rafael Branco[7].

Militant du parti depuis sa jeunesse, il est élu président du Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe - Parti social-démocrate (MLSTP-PSD) à son Ve congrès, le , face à l'ancienne ministre Elsa Pinto et au porte-parole[8] du parti Américo Barros[4]. Il promet l'ouverture de son parti à la société civile[1].

Jorge Bom Jesus dirige la campagne du MLSTP-PSD aux élections législatives d'[9] et se porte candidat au poste de Premier ministre[10]. Il est nommé Premier ministre le par un décret du président Evaristo Carvalho[11], et entre en fonction le , à 56 ans[1]. Lors de son investiture, il déclare que l'un de ses principaux combats est la lutte contre la corruption[12],[13]. Quatre mois après son entrée en fonction, il décrit la cohabitation avec le président Caravalho comme « saine »[14].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (pt) « São Tomé e Príncipe: Jorge Bom Jesus toma posse segunda feira », sur Radio France internationale, (consulté le 30 novembre 2018).
  2. « Liste du nouveau gouvernement de Sao Tomé et Principe », sur Agence panafricaine de presse, (consulté le 6 février 2019).
  3. (pt) « Jorge Bom Jesus novo presidente do MLSTP-PSD », sur Radio France internationale, (consulté le 8 octobre 2018).
  4. a et b (pt) Abel Veiga, « Jorge Bom Jesus novo Presidente do MLSTP », sur Téla Nón, (consulté le 16 septembre 2018).
  5. (pt) Bastien Loloum, Joaquim Ramos Pinto, Nuno Alarcão et Andreia Duarte, Turismo em meio insular africano: Potencialidades, constrangimentos e impactos, Centro de Estudos Internacionais, .
  6. « Sao Tomé e Principe Politique », sur ItalAfrica Centrale, (consulté le 8 septembre 2018).
  7. (pt) Jorge Heitor, « Tomou posse o novo Governo de São Tomé e Príncipe », sur Público, (consulté le 8 septembre 2018).
  8. Michael Pauron, « Coup d’État à São Tomé-et-Prìncipe : les dessous de l'opération « Àguia » », sur Jeune Afrique, (consulté le 16 septembre 2018).
  9. « Élections législatives dimanche à Sao Tomé et Principe », sur Voice of America, (consulté le 8 octobre 2018).
  10. (pt) Ricardo Neto, « Jorge Bom Jesus manifesta-se “altamente confiante” nos resultados das eleições », sur STP-Press, (consulté le 8 octobre 2018).
  11. (pt) Abel Veiga, « Bom Jesus é investido este fim de semana pelo PR como Primeiro Ministro de STP », sur Téla Nón, (consulté le 30 novembre 2018).
  12. « Sao Tome a un nouveau Premier ministre », sur VOA Afrique, (consulté le 15 décembre 2018).
  13. (pt) Abel Veiga, « Luta contra a corrupção é bandeira do Governo « JBJ » », sur Téla Nón, (consulté le 15 décembre 2018).
  14. (pt) Abel Veiga, « 90 dias de reposição da legalidade », sur Téla Nón, (consulté le 16 mars 2019).

Articles connexesModifier