Élections législatives santoméennes de 2022

Élections législatives santoméennes de 2022
55 députés de l'Assemblée nationale
(Majorité absolue : 28 sièges)
Patrice Trovoada in 2012 - face.jpg ADI – Patrice Trovoada
Sièges en 2018 25
Jorge Bom Jesus (cropped).jpg MLSTP-PSD – Jorge Bom Jesus
Sièges en 2018 23
Premier ministre
Sortant
Jorge Bom Jesus
MLSTP-PSD

Les élections législatives santoméennes de 2022 se déroulent le à Sao Tomé-et-Principe afin de renouveler pour quatre ans les 55 députés de son Assemblée nationale. Les élections ont lieu en même temps que les élections municipales et régionales.

ContexteModifier

Les élections législatives d' aboutissent à une alternance. L'Action démocratique indépendante (ADI) du Premier ministre sortant Patrice Trovoada arrive en tête mais perd sa majorité absolue, talonné par le Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe – Parti social-démocrate (MLSTP-PSD). Ce dernier forme alors un gouvernement de coalition avec le Parti de convergence démocratique – Groupe de réflexion (PCD) qui porte Jorge Bom Jesus au poste de Premier ministre.

Nommé le par le président Evaristo Carvalho, Bom Jesus forme un gouvernement qui prend ses fonctions le suivant. Les législatives aboutissent ainsi à une situation de cohabitation entre un président membre de l'ADI et un Premier ministre du MLSTP-PSD[1],[2].

L'élection présidentielle de reconduit cette cohabitation, malgré la décision du président sortant, éligible pour un second mandat, de ne pas se représenter. L'ancien ministre et membre de l'ADI Carlos Vila Nova l'emporte en effet au second tour contre son opposant du MLSTP-PSD, Guilherme Posser da Costa[3].

Mode de scrutinModifier

L'Assemblée nationale est l'unique chambre du parlement unicaméral de Sao Tomé-et-Principe. Elle est composée de 55 membres élus pour quatre ans au scrutin proportionnel plurinominal à listes bloquées dans plusieurs circonscriptions[4], dont — pour la première fois — deux représentants des Santoméens établis à l'étranger, en Afrique et en Europe[5].

CampagneModifier

Dix partis et une coalition présentent des candidats[5].

RésultatsModifier

Résultats provisoires des élections législatives santoméennes de 2022[6].
Parti Voix % +/- Sièges +/-
Action démocratique indépendante (ADI) 36 549
Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe – Parti social-démocrate (MLSTP-PSD) 25 531
Mouvement Basta[a] (MB) 6 874
Coalition MCI-PS-PUN 5 120
Mouvement pour les forces de changement démocratique – Union libérale (MDFM-UL) 1 601
Union des démocrates pour la citoyenneté et le développement (UDD) 731
Citoyens indépendants pour le développement de Sao Tomé-et-Principe (CID-STP) 472 Nv. Nv.
Mouvement uni pour le développement de Sao Tomé-et-Principe (MUDA-STP) 389 Nv. Nv.
Parti nouveau (PN) 352 Nv. Nv.
Mouvement social-démocrate – Parti vert de Sao Tomé-et-Principe (MSD-PVSTP) 271
Parti de tous les Santoméens (PTOS) 195
Suffrages exprimés
Votes blancs
Votes nuls
Total 100 - 55  
Abstentions 34,33 %
Inscrits / participation 123 301

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. soutenu par le PCD-GR

RéférencesModifier

  1. (pt) Abel Veiga, « Bom Jesus é investido este fim de semana pelo PR como Primeiro Ministro de STP », Téla Nón,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (pt) Abel Veiga, « XVII Governo Constitucional é largo e cheio de estreantes », sur Téla Nón, .
  3. (pt) Agência Lusa, « São Tomé: Carlos Vila Nova vence presidenciais com 57,54% dos votos », sur Observador, (consulté le ).
  4. « IPU PARLINE database: SAO TOME-ET-PRINCIPE (Assembleia nacional), Texte intégral », sur archive.ipu.org (consulté le ).
  5. a et b (pt) « Começou a campanha eleitoral em São Tomé e Príncipe », sur RFI, (consulté le ).
  6. (pt) Carina Branco, « ADI foi o partido mais votado nas legislativas de São Tomé e Príncipe », sur RFI (consulté le ).