Jeanne de Brabant

Jeanne de Brabant
Illustration.
Titre
Duchesse de Brabant,
duchesse de Limbourg
Prédécesseur Jean III de Brabant
Successeur Antoine de Brabant
Biographie
Dynastie Régnier - Brabant
Date de naissance
Date de décès
Lieu de décès Bruxelles
Père Jean III de Brabant
Mère Marie d'Évreux
Conjoint Guillaume II de Hainaut
Venceslas Ier de Bohême

Jeanne de Brabant

Jeanne de Brabant, née le , morte à Bruxelles le , fut duchesse de Brabant et de Limbourg de 1355 à 1406. Elle était fille de Jean III, duc de Brabant et de Limbourg, et de Marie d'Évreux.

Jeanne, duchesse de Brabant, Maison des Ducs de Brabant, Grand-Place de Bruxelles

MariagesModifier

Elle épousa en premières noces en 1334 Guillaume II de Hainaut (1307 † 1345), comte de Hainaut et de Hollande. Elle n'eut qu'un fils, Guillaume, mort jeune.

Veuve, elle se remaria en mars 1352 avec Venceslas Ier de Bohême (1337 † 1383), duc de Luxembourg. Au moment de la promesse de ce mariage (1347), il n'est pas question que Jeanne de Brabant succède à son père à la tête du duché de Brabant: elle a trois frères qui la précèdent dans l'ordre de succession. C'est seulement après le décès du dernier des fils de Jean III, peu après le 3 février 1352, qu'elle devient l'héritière de son père[1].

Son père mourut en . En janvier 1356, la joyeuse entrée de Brabant fut promulguée afin de maintenir l'union du duché de Brabant et éviter un partage entre les filles de Jean III. Jeanne en tant qu'aînée, devint duchesse de Brabant. Louis II de Male, comte de Flandre, marié à Marguerite, fille cadette de Jean III, protesta et attaqua le Brabant. Avec le soutien de l'empereur Charles IV de Luxembourg (le frère aîné de Venceslas), Jeanne réussit à faire valoir ses droits et à conserver le duché. C'est sous son règne que les ateliers de Vilvorde ont confectionné les plus grandes pièces d'or de cette époque. Le Mouton d'or (avec mention Wen dux) avait un diamètre de trois centimètres.

Elle témoigne d'une passion pour le jeu (de cartes, d'échecs, de dés,..). Elle y consacre des sommes considérables.[2]

Sans enfant vivant de ses deux mariages, elle désigna pour lui succéder son petit-neveu Antoine de Bourgogne. Jeanne fut inhumée dans un mausolée situé dans le chœur de l'église des Carmes à Bruxelles.

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. André Uyttebrouck, Le gouvernement du duché de Brabant au bas moyen âge (1355-1430), Bruxelles, éditions de l'université de Bruxelles, , 552 p. (ISBN 2-8004-0604-6), page 27
  2. André Uyttebrouck, Le gouvernement du duché de Brabant au bas moyen âge (1355-1430), Bruxelles, éditions de l'université de Bruxelles, , 552 p. (ISBN 2-8004-0604-6), p. 33

Voir aussiModifier

Bibliographie complémentaireModifier

Articles connexesModifier

SourcesModifier