Hugues VIII de Lusignan

aristocrate français

Hugues VIII de Lusignan[1], dit le Vieux ou le Brun, né vers 1097 et décédé après 1171, est seigneur de Lusignan dans le Poitou. Il est le fils aîné d'Hugues VII de Lusignan et de Sarrasine de Lezay (v. 1085-av. 1144).

Hugues VIII de Lusignan
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Conjointe
Bourgogne de Rancon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Amaury II de Lusignan
Geoffroy Ier de Lusignan
Hugues de Lusignan (d)
Guy de Lusignan
Guillaume de Lusignan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Blason Lusignan.svg
blason

Il partit en Terre sainte en 1163. L'année suivante au cours de la bataille de Harim, il est fait prisonnier par Nur ad-Din en compagnie de Raymond III de Tripoli, Bohémond III d'Antioche, et Josselin III d'Édesse. Alors que Bohémond et Josselin sont libérés, Raymond III ne retrouve la liberté qu'en 1174. Quant à Hugues VIII, il ne retrouva jamais la liberté[2].

Union et descendanceModifier

Il épousa avant 1140 Bourgogne de Rancon (av. 1112 † après le ), dame de Fontenay, fille de Geoffroy de Rancon et de Falsifie (Fossifia), dame de Moncontour (qui passe ainsi aux Lusignan, puis aux Parthenay par Geoffroy de Vouvant ci-dessous), sans doute fille de Pierre de Moncontour, et eut :

  1. Hugues dit le Brun (av. 1124 † avant le ), co-seigneur de Lusignan, qui épousa une certaine Aurengarde dite "Ala" (possible fille de Raoul, seigneur d'Exoudun) et qui fut le père d'Hugues IX de Lusignan,
  2. Robert de Lusignan (av. 1149 † ap. 1162),
  3. Geoffroy Ier de Lusignan (av. 1150 † 1216), comte de Jaffa et d'Ascalon (1191-1193), seigneur de Vouvant et Mervent, Moncontour et Soubise,
  4. Pierre de Lusignan (av. 1151 † ap. 1174), qui fut probablement prêtre,
  5. Amaury II de Lusignan (av. 1152 † 1205), roi de Chypre et de Jérusalem,
  6. Guy de Lusignan (av. 1153 † 1194), roi de Jérusalem et de Chypre,
  7. Guillaume dit de Valence (av. 1171 † ap. 1216) surnommé surement ainsi d'après un lieu-dit de Couhé, fief des Lusignan, où son petit-neveu Hugues X fondera la future abbaye de Valence), qui épouse Béatrice de Courtenay, fille de Joscelin III de Courtenay.

D'une union contractée en Terre sainte avec une certaine Douce Milon (av. 1150 † ap. 1168)[3], il eut

  1. Almodis de Lusignan (ap. 1163 † ap. 1168).


 
Sceau et sceau du secret de Bourgogne de Rancon, dame de Lusignan, de Fontenay et de Vouvant.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Généalogie de Hugues VIII de Lusignan sur le site Medieval Lands
  2. Peter W. Edbury, The Kingdom of Cyprus and the Crusades 1191-1374, Cambridge University Press, 1994, p. 13.
  3. « De Vasselot », sur Site de guillaumedesonnac ! (consulté le 30 mai 2020)