Armorial de la maison de Lusignan

page de liste de Wikimedia

Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de différents membres de la maison de Lusignan.

Figure blasonnement
Blason Lusignan.svg
Armoiries Lusignan.svg

Seigneurs de Lusignan, comtes de la Marche et d'Angoulême

Burelé d'argent et d'azur de dix pièces.

On trouve également :

Burelé d'argent et d'azur de huit pièces.


Blason La Rochefoucauld.svg Barons, comtes puis ducs de La Rochefoucauld (Xe siècle-XXe siècle)
Burelé d’argent et d’azur de dix pièces, à trois chevrons de gueules brochant sur le tout, le premier écimé
Blason Parthenay.svg Seigneurs de Parthenay (XIe siècle-XVe siècle), liés aux Lusignan par les femmes
Burelé d'argent et d'azur de huit pièces, à la bande de gueules brochant sur le tout
Blason Comtes d'Eu-Seigneurs d'Issoudun.svg Seigneurs d'Exoudun, comtes d'Eu (XIIIe siècle), issus de Raoul, frère cadet d'Hugues IX de Lusignan
Burelé d'argent et d'azur, au lambel de gueules
Blason Hugues X de Lusignan.svg Hugues XI de Lusignan (XIIIe siècle), fils aîné d'Hugues X de Lusignan, comte d'Angoulême et de la Marche.
Burelé d'argent et d'azur, chargé de six lionceaux de gueules brochants, posés trois, deux et un

Il porta ces armes avant d'adopter celles de Lusignan à la mort de son père en 1249

Armoiries Geoffroy de Lusignan et blason Châteauneuf-sur-Charente.svg Geoffroy Ier de Lusignan[1] (v. 1150 † 1216), fils de Hugues VIII de Lusignan, seigneur de Vouvant et de Mervent (fin du XIIe siècle-1216), de Moncontour et de Soubise
Burelé d'argent et d'azur, au lion rampant contourné de gueules brochant sur le tout


Geoffroy II de Lusignan[2],[3] (1198/99 † 1247/48), fils de Geoffroy Ier de Lusignan, seigneur de Vouvant et de Mervent (1216-1248), de Moncontour, de Fontenay, de Soubise et vicomte de Châtellerault

Burelé d'argent et d'azur, au lion rampant contourné de gueules brochant sur le tout

Devise de Goeffroy II de Lusignan (présente sur son sceau notamment appendu en 1225)[2],[3] :

« + QVI · PLVS · MORTIS · CONPTEMTOR · QVAM · LEO · FORTIS » (« qui craint moins la mort que la force des lions »)
Armoiries Geoffroy III de Lusignan (brisées-1246).svgArmoiries Geoffroy III de Lusignan.svg Geoffroy III de Lusignan[4] († av. 4 mars 1274), fils cadet d'Hugues X de Lusignan, seigneur de Jarnac, de Château-Larcher et de Châteauneuf

Premières armoiries portées par Geoffroy III (d'après son contre-sceau appendu en 1246)[5] :

Burelé d'argent et d'azur, au lion rampant de gueules brochant sur le tout, brisé d'un lambel de quatre pendants

Secondes armoiries portées par Geoffroy III (d'après ses contre-sceaux appendus en 1248 et 1269)[5] :

Burelé d'argent et d'azur, au lion rampant de gueules brochant sur le tout
Armoiries Geoffroy III de Lusignan.svg Geoffroy IV de Lusignan[6], (1259/74 † 1305), fils de Geoffroy III de Lusignan, seigneur de Jarnac et de Château-Larcher
Burelé d'argent et d'azur, au lion rampant de gueules brochant sur le tout
Blason Guillaume de Valence.svg Guillaume de Valence (de 1225 à 1247), fils cadet d'Hugues X de Lusignan
Burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lambel de gueules de cinq pendants, chaque pendant chargé de trois lionceaux d'argent

Il aurait porté ces armes avant de devenir comte de Pembroke.

Blason Guillaume de Valence (William of Pembroke).svg Seigneurs de Valence, comtes de Pembroke (de 1247 à 1324)
Burelé d'argent et d'azur de dix pièces, à dix merlettes de gueules, posées en orle
Blason Lusignan Cognac.svg Guy de Lusignan (†1288), fils cadet d'Hugues XI de Lusignan, seigneur de Cognac, Archiac et Couhé
Burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lambel de gueules de cinq pendants[7]
Armoiries Guy de Lusignan.svg Guy de Lusignan (1159 † 1194), roi de Jérusalem et de Chypre
Écartelé, en 1 et 4 d'azur à la croix d'argent et en 2 et 3 burelé d'argent et d'azur de huit pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout[8] (ces armoiries sont peut-être hypothétiques).
Armoiries Lusignan Chypre.svg Rois de Chypre (de 1192 à 1268)
Burelé d'argent et d'azur de huit pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout
Armoiries Chypre Jérusalem.svg Rois de Chypre et de Jérusalem (de 1268 à 1393)
Écartelé, en 1 et 4 d'argent, à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même et en 2 et 3 burelé d'argent et d'azur de huit pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout
Armoiries Chypre 1393.svg Rois de Chypre, de Jérusalem et d'Arménie (à partir de 1393)
Écartelé, en 1 d'argent, à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même, en 2 burelé d'argent et d'azur de huit pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout, en 3 d'or au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'azur et en 4 d'argent au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or
Armoiries Arménie-Lusignan.svg Léon VI de Lusignan (1342 † 1393), roi d'Arménie (1373-1375)
Parti de deux, en 1 d'or au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'azur, en 2 d'argent, à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même et en 3 burelé d'argent et d'azur de huit pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout

RéférencesModifier

  1. Jean Marie de La Mure, Histoire des ducs de Bourbon et des comtes de Forez, t. I, Paris, Potier, , 526 p. (lire en ligne), p. 500 à 502
  2. a et b (la) Jean Besly, Recueil de documents historiques, pour la plupart relatifs au POITOU et aux provinces voisines, réunis et copiés par Jean BESLY. (XIIe-XVIIe siècle.), t. 2, Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Dupuy 805 (lire en ligne)
  3. a et b Louis Douët d'Arcq, Collection de sceaux, t. I, Paris, Henri Plon, , 696 p. (lire en ligne), p. 644
  4. Université de Poitiers, « Geoffroy de Lusignan, seigneur de Jarnac », sur sigilla.org (consulté le 28 juin 2019)
  5. a et b Louis Douët d'Arcq, Collection de sceaux, t. I, Paris, Henri Plon, , 696 p. (lire en ligne), p. 398 et 644
  6. Clément de Vasselot de Régné, « Le « Parentat » Lusignan (xe-xive siècle) : structures, parenté vécue, solidarités et pouvoir d’un lignage arborescent. Thèse de doctorat en histoire médiévale, sous la direction de John Tolan et de Martin Aurell, université de Nantes, soutenue le 10 décembre 2018 », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA, no 23.1,‎ (ISSN 1623-5770, DOI 10.4000/cem.16581, lire en ligne, consulté le 13 septembre 2019)
  7. Histoire de Lusignan.
  8. Musée de Versailles, salle des croisades, écu no 46.