Henri Falk

avocat, écrivain, dramaturge, parolier, librettiste, compositeur et scénariste français

Henri Falk (dit parfois Falque), né le à Neuilly-sur-Seine[1] et mort le en son domicile dans le 16e arrondissement de Paris[2], avocat à la Cour, écrivain, dramaturge, parolier, librettiste, compositeur et scénariste français. Décoré de la Croix de Guerre après la Première Guerre mondiale.

Henri Falk
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Henri Néhémie FalkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

ParolierModifier

FilmographieModifier

CompositeurModifier

ScénaristeModifier

ThéâtreModifier

PublicationsModifier

  • 1906 : Les privilèges de librairie sous l'ancien régime. Étude historique du conflit des droits sur l'œuvre littéraire, Paris, A. Rousseau.
  • 1911 : L'Étonnante aventure de Sébastien Phlipot.
  • 1917 : Le Maître des Trois États, publié en deux parties au Mercure de France (no 460, , p. 648-675, et no 461, , p. 72-102); rééd. en un volume, Mercure de France, 1939.
  • 1919 : L’Âge de plomb, Paris, éditions À l'Œuvre.
  • 1928 : Le Fils improvisé.
  • 1931 : La Courte Échelle.
  • 1933 : Le Père prématuré, coécrit avec Saturnin Fabre,
  • 1934 : Ah ! Partons tous les deux, coécrit avec Franz Doelle.
  • 1935 : Le Porc-épic.

Sans date [?] :

  • Ne rougissez pas
  • La Main d'or
  • Une poire pour la soif
  • Le Porte-cartes
  • Le Cadre volé
  • Poèmes brefs, idylles et comédies
  • Madame et son flirt
  • Le Rabatteur

Collaborations au magazine Paris sex-appeal (1933-1939).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier