Ouvrir le menu principal

Guillaume Vuilletet

personnalité politique française

Guillaume Vuilletet
Illustration.
Guillaume Vuilletet
Fonctions
Député de la 2e circonscription du Val d’Oise
En fonction depuis le
(2 ans, 3 mois et 1 jour)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Axel Poniatowski
Secrétaire général du Parti écologiste
En fonction depuis le
(4 ans et 20 jours)
Prédécesseur Parti créé
Adjoint au maire de Méry-sur-Oise
Conseiller régional d'Île-de-France

(11 ans, 8 mois et 16 jours)
Élection 28 mars 2004
Réélection 21 mars 2010
Président Jean-Paul Huchon
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Beauvais (Oise)
Nationalité Française
Parti politique EELV (2010-2015)
(depuis 2015)
MRC
LREM
Diplômé de Université Panthéon-Sorbonne
Profession Consultant indépendant

Guillaume Vuilletet, né le à Beauvais (Oise), est un homme politique français et un ancien conseiller régional d'Île-de-France.

De 2009 à 2017, il a été consultant indépendant spécialisé dans le développement des territoires, et dans le domaine de l'habitat plus particulièrement du logement des apprentis/alternants pour répondre aux problématiques géographiques Entreprise/École/Domicile[1].

Membre de EELV de 2010 à 2015, il fonde en 2015 avec François de Rugy le Parti écologiste dont il est le secrétaire général. Il accompagne François de Rugy dans son soutien à Emmanuel Macron lors de l'élection présidentielle de 2017.

Candidat investi par La République en marche pour les élections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise, il est élu député de la 2e circonscription[2],[3].

FormationModifier

Titulaire d’une maîtrise de sciences économiques (1991) et titulaire d’un Diplôme d'études approfondies (DEA) « Économie de l’Industrie, des Services, de la Culture et de la Communication » de l’Université de Paris I – Panthéon Sorbonne, Guillaume Vuilletet a été maître de conférence associé à l’IUT de Sceaux (Université Paris XI) et en a présidé le conseil d’administration de 2006 à 2010.

De 2009 à 2017 il a été consultant indépendant spécialisé dans les problématiques du développement des territoires, en particulier dans le domaine de l’habitat. Il a bâti son expertise à partir de son parcours aux côtés des décideurs publics. Une de ses dernières études porte sur l’analyse de solutions pour résoudre le dilemme du logement vécu par les apprentis/alternants, lié aux paramètres géographiques entreprise-école-domicile, dans le but de faciliter l’intégration des jeunes dans la vie active et dans l’entreprise[1].

Vie publiqueModifier

Guillaume Vuilletet entame sa vie publique active en devenant en 1988 assistant parlementaire jusqu’en 1993.

Après avoir assumé les fonctions de directeur de cabinet du maire du Kremlin-Bicêtre (95-99), il a été le conseiller parlementaire du ministre de l’Intérieur Jean-Pierre Chevènement (MRC), puis directeur adjoint de son cabinet de campagne présidentielle en 2002.

Auprès du ministre de l’intérieur, il participera à l’avènement de nombreux textes parlementaires, telles la loi RESEDA (Loi n° 98-349 du 11 mai 1998 relative à l'entrée et au séjour des étrangers en France et au droit d'asile) ou la loi portant sur la réforme de l’intercommunalité (Loi n° 99-586 du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale).

Membre de la section des relations extérieures du Conseil économique et social d’octobre 2003 à octobre 2005, Guillaume Vuilletet est le rapporteur de l’étude intitulée « Comparaison internationale des politiques d’accueil des étudiants étrangers : quelles finalités ? Quels moyens ? »[4].

Conseiller régional d’Île-de-France d’avril 2004 à décembre 2015, il a été membre de la commission de la culture et des nouvelles technologies de la communication, de la commission des actions internationales et des affaires européennes et de la commission de l’aménagement du territoire.

D’octobre 2008 à mars 2010, il a été élu par ailleurs Président de l’Agence régionale des territoires et de la société de l’information (ARTESI Île-de-France) et a participé à ce titre à plusieurs colloques d’initiative parlementaire consacrés à la France numérique et à la dynamisation des territoires.

Il a été vice-président du Centre Hubertine Auclair[5], centre Francilien de l'égalité femmes-hommes. Il a également été vice-président du comité régional du tourisme d'Île-de-France, où il était chargé en particulier du développement touristique des territoires.

A la fin de son mandat régional, il a par ailleurs été président de l’Agence régionale de promotion de l'égalité (ARPE) et il a été le fondateur et le président du groupe Union des démocrates et des écologistes (UDE) au Conseil régional d'Ile-de-France.

Mérysien depuis 2006, Guillaume Vuilletet a été adjoint au maire de la ville de Méry-sur-Oise de mars 2008 à mars 2014, chargé de l’urbanisme, du tourisme et du commerce.

Membre d’Europe Écologie Les Verts à partir de 2010, il quitte ce parti en 2015 et fonde avec François de Rugy le Parti écologiste, initialement dénommé Écologistes!, au sein de l’UDE. Il en est le secrétaire général.

Il accompagne François de Rugy dans son soutien à Emmanuel Macron, et il est le candidat investi par La République en marche !, parti de la majorité présidentielle fondé par Emmanuel Macron, pour les élections législatives 2017 dans la 2e circonscription du Val-d’Oise. Cette circonscription, très diversifiée[Quoi ?], associe une partie de l’agglomération de Cergy à la Vallée de l’Oise et à une partie du Pays de France. Le 18 juin 2017 il a été élu député face au candidat sortant, Axel Poniatowski.

Depuis le 29 juin 2017 il est membre du bureau de l'Assemblée nationale présidé par François de Rugy et membre du Bureau de la Commission des Lois constitutionnelles, de la Législation et de l'Administration générale de la République présidé par Yaël Braun-Pivet.

Mandats nationauxModifier

Mandats locauxModifier

  • Conseiller régional d’Île-de-France d’avril 2004 à décembre 2015.
  • Adjoint au maire de la ville de Méry-sur-Oise de mars 2008 à mars 2014, chargé de l’urbanisme, du tourisme et du commerce.

Autres fonctionsModifier

Vie privéeModifier

Il est père de quatre enfants.

PublicationModifier

« Comparaison internationale des politiques d’accueil des étudiants étrangers : quelles finalités ? Quels moyens ? »[4].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier