Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile du Japon 1976

course de Formule 1
Grand Prix du Japon 1976
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 73
Longueur du circuit 4,359 km
Distance de course 318,207 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Mario Andretti,
Lotus-Ford Cosworth,
h 43 min 58 s 86
(vitesse moyenne : 183,615 km/h)
Pole position Mario Andretti,
Lotus-Ford Cosworth,
min 12 s 77
(vitesse moyenne : 215,644 km/h)
Record du tour en course Jacques Laffite,
Ligier-Matra,
min 18 s 23
(vitesse moyenne : 200,593 km/h)

Le Grand Prix automobile du Japon 1976 est une course de Formule 1, dernière manche du championnat du monde 1976, disputée le sur le circuit de Fuji. Au départ de l'épreuve, disputée sous l'averse, Niki Lauda, revenu au volant après son accident du 1er août au Grand Prix d'Allemagne sur le Nürburgring, est en tête du classement des pilotes avec trois points d'avance sur James Hunt. Lauda décide pourtant d'abandonner après seulement deux tours de course. Hunt, en se classant troisième, remporte le titre mondial avec un point d'avance sur Lauda.

Sommaire

ClassementModifier

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5   Mario Andretti Lotus-Ford 73 1 h 43 min 58 s 86 1 9
2 4   Patrick Depailler Tyrrell-Ford 72 + 1 tour 13 6
3 11   James Hunt McLaren-Ford 72 + 1 tour 2 4
4 19   Alan Jones Surtees-Ford 72 + 1 tour 20 3
5 2   Clay Regazzoni Ferrari 72 + 1 tour 7 2
6 6   Gunnar Nilsson Lotus-Ford 72 + 1 tour 16 1
7 26   Jacques Laffite Ligier-Matra 72 + 1 tour 11  
8 24   Harald Ertl Hesketh-Ford 72 + 1 tour 22  
9 18   Noritake Takahara Surtees-Ford 70 +3 tours 24  
10 17   Jean-Pierre Jarier Shadow-Ford 69 + 4 tours 15  
11 51   Masahiro Hasemi Kojima-Ford 66 + 7 tours 10  
Abd. 3   Jody Scheckter Tyrrell-Ford 58 Surchauffe 5  
Abd. 21   Hans Binder Wolf-Williams-Ford 49 Roue 25  
Abd. 16   Tom Pryce Shadow-Ford 46 Moteur 14  
Abd. 9   Vittorio Brambilla March-Ford 38 Panne électrique 8  
Abd. 34   Hans-Joachim Stuck March-Ford 37 Panne électrique 18  
Abd. 12   Jochen Mass McLaren-Ford 35 Accident 12  
Abd. 28   John Watson Penske-Ford 33 Moteur 4  
Abd. 52   Kazuyoshi Hoshino Tyrrell-Ford 27 Pneumatique 21  
Abd. 20   Arturo Merzario Wolf-Williams-Ford 23 Boîte de vitesses 19  
Abd. 30   Emerson Fittipaldi Copersucar-Ford 9 Retrait volontaire 23  
Abd. 8   Carlos Pace Brabham-Alfa Romeo 7 Retrait volontaire 6  
Abd. 1   Niki Lauda Ferrari 2 Retrait volontaire 3  
Abd. 7   Larry Perkins Brabham-Alfa Romeo 1 Retrait volontaire 17  
Abd. 10   Ronnie Peterson March-Ford 0 Moteur 9  
Nq. 54   Tony Trimmer Maki-Ford   Non qualifié    
Np. 21   Masami Kuwashima Wolf-Williams-Ford Forfait  

Légende :

  • Abd.=Abandon
  • Nq.=Non qualifié
  • Np.=Non partant

Pole position et record du tourModifier

  • Pole position : Mario Andretti en 1 min 12 s 77 (vitesse moyenne : 215,644 km/h).
  • Tour le plus rapide : Masahiro Hasemi en 1 min 18 s 23 au 25e tour (vitesse moyenne : 200,593 km/h)[1].
  • Tour le plus rapide : Jacques Laffite en 1 min 19 s 97 au 70e tour (vitesse moyenne : 196,229 km/h)

Masahiro Hasemi se voit officiellement crédité du meilleur tour en course[2].

La validité de ce meilleur tour est immédiatement discutée, tant le déroulement de la course a été confus et la direction de course parfois dépassée. Son meilleur tour a été signé officiellement au 25e tour, et ce, en se faisant dépasser par trois pilotes ce tour là, mettant donc le doute sur sa validité[3]. Quelques jours plus tard, la Fédération automobile japonaise reconnaît une erreur de chronométrage et annonce que le meilleur tour en course a été réalisé par Jacques Laffite[4],[5].

Tours en têteModifier

À noterModifier

  • 2e victoire pour Mario Andretti.
  • 58e victoire pour Lotus en tant que constructeur.
  • 96e victoire pour Ford Cosworth en tant que motoriste.
  • 1re édition du Grand Prix du Japon.
  • 1er Grand Prix pour l'écurie japonaise Kojima.
  • 1er Grand Prix pour le manufacturier de pneumatiques Bridgestone qui ne reviendra en Formule 1 qu'en 1997.
  • Dernier engagement pour Maki, écurie japonaise présente depuis 1974 et qui n'est jamais parvenue à prendre le départ d'un Grand Prix.
  • Masami Kuwashima déclare forfait pour le Grand Prix à la suite du retrait de ses sponsors qui n'ont pas payé Walter Wolf. Le pilote japonais, pourtant qualifié, est remplacé in extremis par le pilote autrichien Hans Binder.


Notes et référencesModifier