Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Belgique 2008

course de Formule 1

Grand Prix de Belgique 2008
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 44
Longueur du circuit 7,004 km
Distance de course 308,176 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
h 22 min 59 s 394
(vitesse moyenne : 222,715 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
McLaren-Mercedes,
min 47 s 338
(vitesse moyenne : 234,907 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 47 s 930
(vitesse moyenne : 233,618 km/h)

Le Grand Prix de Belgique 2008, disputé sur le circuit de Spa-Francorchamps le 7 septembre 2008, est la 798e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la treizième manche du championnat 2008.

Déroulement de la courseModifier

Essais libresModifier

Vendredi matinModifier

 
Victoire de Felipe Massa, sur tapis vert.
Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1   Felipe Massa Ferrari 1 min 47 s 284
2   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 47 s 623 0 s 339
3   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 47 s 878 0 s 594
4   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 47 s 932 0 s 648
5   Fernando Alonso Renault 1 min 48 s 104 0 s 820
6   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 48 s 428 1 s 144

Vendredi après-midiModifier

 
Accidenté lors des essais libres, Kimi Räikkönen connaît le même sort en course.
Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1   Fernando Alonso Renault 1 min 48 s 454
2   Felipe Massa Ferrari 1 min 48 s 504 0 s 050
3   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 48 s 740 0 s 286
4   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 48 s 805 0 s 351
5   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 49 s 328 0 s 874
6   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 49 s 405 0 s 951

Samedi matinModifier

Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 47 s 876
2   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 48 s 165 0 s 289
3   Fernando Alonso Renault 1 min 48 s 307 0 s 431
4   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 48 s 356 0 s 480
5   Felipe Massa Ferrari 1 min 48 s 692 0 s 816
6   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1 min 48 s 768 0 s 892

Grille de départModifier

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 46 s 887 1 min 46 s 088 1 min 47 s 338
2   Felipe Massa Ferrari 1 min 46 s 873 1 min 46 s 391 1 min 47 s 678
3   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 46 s 812 1 min 46 s 037 1 min 47 s 815
4   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 46 s 690 1 min 46 s 298 1 min 47 s 992
5   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 47 s 419 1 min 46 s 311 1 min 48 s 315
6   Fernando Alonso Renault 1 min 47 s 154 1 min 46 s 491 1 min 48 s 504
7   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 47 s 270 1 min 46 s 814 1 min 48 s 736
8   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 47 s 093 1 min 46 s 494 1 min 48 s 763
9   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1 min 46 s 777 1 min 46 s 544 1 min 48 s 951
10   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1 min 47 s 152 1 min 46 s 804 1 min 50 s 319
11   Jarno Trulli Toyota 1 min 47 s 400 1 min 46 s 949
12   Nelsinho Piquet Renault 1 min 47 s 052 1 min 46 s 965
13   Timo Glock Toyota 1 min 47 s 359 1 min 46 s 995
14   David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 47 s 132 1 min 47 s 018
15   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 47 s 503 1 min 47 s 429
16   Rubens Barrichello Honda 1 min 48 s 153
17   Jenson Button Honda 1 min 48 s 211
18   Adrian Sutil Force India-Ferrari 1 min 48 s 226
19   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 48 s 268
20   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 1 min 48 s 447
 
La grille de départ du Grand Prix

Classement de la courseModifier

 
Le départ du Grand Prix.
 
Le dépassement illicite de Hamilton sur Räikkönen
 
La Ferrari endommagée de Kimi Räikkönen
Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2   Felipe Massa Ferrari 44 1 h 22 min 59 s 394 (222,715 km/h) 2 10
2 3   Nick Heidfeld BMW Sauber 44 + 9 s 383 5 8
3 22   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 44 + 10 s 539 (pénalisé de 25 secondes) 1 6
4 5   Fernando Alonso Renault 44 + 14 s 478 6 5
5 15   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 44 + 14 s 576 10 4
6 4   Robert Kubica BMW Sauber 44 + 15 s 037 8 3
7 14   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 44 + 16 s 735 9 2
8 10   Mark Webber Red Bull-Renault 44 + 42 s 776 7 1
9 12   Timo Glock Toyota 44 + 1 min 07 s 045 (pénalisé de 25 secondes) 13
10 23   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 43 Boîte de vitesses 3
11 9   David Coulthard Red Bull-Renault 43 + 1 tour 14
12 7   Nico Rosberg Williams-Toyota 43 + 1 tour 15
13 20   Adrian Sutil Force India-Ferrari 43 + 1 tour 18
14 8   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 43 + 1 tour 19
15 16   Jenson Button Honda 43 + 1 tour 17
16 11   Jarno Trulli Toyota 43 + 1 tour 11
17 21   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 43 + 1 tour 20
Abd. 1   Kimi Räikkönen Ferrari 42 Accident 4
Abd. 17   Rubens Barrichello Honda 18 Boîte de vitesses 16
Abd. 6   Nelsinho Piquet Renault 12 Accident 12


  • Premier sous le drapeau à damier, Lewis Hamilton a été pénalisé de 25 secondes (ajoutées à son temps final) par les commissaires qui ont estimé qu'il avait tiré un avantage du fait d'avoir court-circuité la dernière chicane du circuit à l'issue du 42e tour. Après avoir dépassé Kimi Räikkönen dans la manœuvre, Hamilton l'avait brièvement laissé repasser, avant de le dépasser une deuxième fois dès le freinage suivant[1]. L'appel formé par l'écurie McLaren a été jugé non-recevable par le Tribunal d'appel de la FIA, réuni le 22 septembre 2008[2].
  • Huitième sous le drapeau à damier, à 56 secondes du vainqueur, Timo Glock a également été pénalisé de 25 secondes (ajoutées à son temps final) par les commissaires de course pour avoir dépassé sous drapeau jaune[3].

Lewis Hamilton ne tire pas longtemps avantage de sa pole position puisqu'il part en tête-à-queue à l'épingle de la Source dès le second tour, laissant le leadership à Kimi Räikkönen. Au départ, l'empilement à l'épingle pénalise Heikki Kovalainen, Jarno Trulli et Nick Heidfeld tandis que Felipe Massa est troisième, suivi par Fernando Alonso et Sébastien Bourdais.

Le classement ne va guère évoluer jusqu'au 42e des 44 tours de l'épreuve, au moment où la pluie fait son apparition. Hamilton revient très fort sur Räikkönen et coupe une chicane pour éviter un accrochage. Il laisse le Finlandais reprendre l'avantage pour éviter une pénalité mais cette manœuvre a brisé l'élan du pilote Ferrari qui se fait doubler à la Source. Räikkönen, peu après, en chasse derrière Hamilton, part à la faute en évitant Nico Rosberg en toupie sur la piste. Si Hamilton franchit en tête le drapeau à damiers, il sera rétrogradé au troisième rang pour avoir tiré avantage de sa manœuvre sur Räikkönen.

Massa hérite donc de la victoire tandis que Heidfeld, qui a chaussé des intermédiaires, se classe second en doublant six monoplaces dans les derniers tours. Bourdais, longtemps troisième se fait dépasser par Alonso (quatrième), Vettel (cinquième) et Robert Kubica (sixième) et devance Timo Glock pour l'attribution des points.

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

  • 11e pole position de sa carrière pour Lewis Hamilton.
  • 10e victoire de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 208e victoire pour Ferrari en tant que constructeur et motoriste.
  • 100e départ en Grand Prix pour Felipe Massa.
  • En marge du Grand Prix de Belgique de Formule 1, le virage n°15 qui raccorde l'actuelle piste à l'ancien tracé de 14 kilomètres a été rebaptisée "Courbe Paul Frère", du nom de l'ancien pilote et journaliste belge disparu en février 2008 à 91 ans. Il avait été le premier pilote belge à remporter un Grand Prix (hors-championnat et en catégorie Formule 2) et s'était imposé aux 24 heures du Mans 1960.

Notes et référencesModifier

  1. (fr) Hamilton pénalisé, Massa premier l'equipe.fr, 7 septembre 2008
  2. (fr) GP de Belgique - Hamilton définitivement rétrogradé yahoo.fr, 23 septembre 2008
  3. (en) Glock hit with 25-second penalty autosport.com, 7 septembre 2008

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :