Gouvernement Pierre Tirard (2)

Le deuxième gouvernement Pierre Tirard a été le gouvernement de la France du au .

Tirard obtient le soutien des radicaux pour lutter contre le boulangisme. Il constitue un cabinet prestigieux où siègent quatre anciens présidents du Conseil.

CompositionModifier

Ministres nommés le 23 février 1889Modifier

 
Pierre Tirard

Président du Conseil des ministres : Pierre Tirard

  • Ministre du Commerce : Pierre Tirard

Remaniement du 14 mars 1889Modifier

  • Mort de Benjamin Jaurès, ministre de la Marine

Remaniement du 21 mars 1889Modifier

Remaniement du 10 novembre 1889Modifier

Remaniement du 1er mars 1890Modifier

  • Cessation des fonctions de Jean Constans, ministre de l'Intérieur

Remaniement du 2 mars 1890Modifier


Politique menéeModifier

Ce ministère est constitué en pleine crise boulangiste.

Il annonça sa volonté «d'assurer le maintien de l'ordre légal et le respect dû à la République». Huit jours après son entrée en fonction, il faisait dissoudre la Ligue des patriotes. Les membres du Comité étaient poursuivis pour délit de société secrète.Il défère au Sénat, constitué en Haute Cour de justice, pour crime d'attentat à la sûreté de l'État, le général et ses amis : le , ils seront condamnés par contumace à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il fit voter la loi du qui interdit les candidatures multiples: parade directe aux intentions plébiscitaires des boulangistes. Les deux tours des législatives, qui se déroulent les et , marquent le crépuscule du boulangisme.

Fin du gouvernement et passation des pouvoirsModifier

Le , Pierre Tirard présenta la démission du Gouvernement au président de la République, Sadi Carnot, après avoir été mis en minorité par le Sénat.

Le , le président charge Charles de Freycinet à la composition d'un nouveau ministère.

Le , le quatrième gouvernement de Charles de Freycinet voit le jour.

Notes et référencesModifier

  1. Membre du gouvernement précédent ayant conservé son poste

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier