Gouvernement Charles de Gaulle (3)

gouvernement des Quatrième et Cinquième République française
Gouvernement Charles de Gaulle III

Quatrième République

Description de l'image defaut.svg.
Président du Conseil Charles de Gaulle
Formation
Fin
Durée 7 mois et 7 jours
Composition initiale
Coalition RS, UNR-MRP-SFIO-CNIP-PDCI-RAD-CR
Représentation
Assemblée nationale
329 / 593
Drapeau de la France

Le troisième gouvernement Charles de Gaulle, sous la présidence de René Coty, est le dernier gouvernement de la Quatrième République et le premier gouvernement de la Cinquième République. Formé le par une coalition des principaux partis politiques (à l’exception du PCF) pour tirer les conséquences de la crise du 13 mai, il marque le retour au pouvoir du général de Gaulle, en retrait de la politique française (« traversée du désert ») depuis la démission de son second gouvernement en 1946.

Conçu dans l’objectif net de mettre fin à la Quatrième République pour la remplacer par un régime correspondant aux idées du Général, il fait voter dès le une loi constitutionnelle préparant le changement de régime et lui conférant des pouvoirs accrus, puis rédige durant l’été une nouvelle constitution qu’il soumet au référendum le . Après l’entrée en vigueur du texte le , il assure la mise en place des nouvelles institutions en application d’un pouvoir organique exceptionnel. La première élection présidentielle du nouveau régime se tient le et est emportée nettement et sans surprise par le général de Gaulle  : son gouvernement démissionne le et est remplacé le jour-même par le gouvernement Michel Debré, soutenant l’action du général, alors que celui-ci prend ses nouvelles fonctions de président de la République.

Bien que ce gouvernement soit principalement notoire pour la très importante réforme institutionnelle qu’il a conduite, son action comporte aussi des mesures significatives en matière de décolonisation (indépendance de la Guinée), de politique monétaire (plan Pinay-Rueff) et éducative (ordonnance Berthoin) et en matière militaire (poursuite de la guerre d’Algérie, prolongement de la durée de la conscription).

ChronologieModifier

1958Modifier

1959Modifier

  •  : Ordonnance « Berthoin » : prolongation de la scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans.
  •  : Un décret porte à 24 mois les obligations d'activité du service militaire.
  •  : Charles de Gaulle devient officiellement le premier président de la Cinquième République française.
  •  : Début du gouvernement Michel Debré jusqu'au .

CompositionModifier

Président du ConseilModifier

Image Fonction Nom Parti
  Président du Conseil Charles de Gaulle DVD

Ministres d'ÉtatModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre d'État, chargé du Statut général des Fonctionnaires Guy Mollet SFIO
  Ministre d'État Louis Jacquinot CNIP
  Ministre d'État Pierre Pflimlin MRP
  Ministre d'État Félix Houphouët-Boigny PDCI

MinistresModifier

Image Fonction Nom Parti
  Garde des sceaux, ministre de la Justice Michel Debré RS, UNR
  Ministre des Affaires étrangères Maurice Couve de Murville RS, UNR
  Ministre de l'Intérieur Émile Pelletier SE
  Ministre des Armées Pierre Guillaumat DVD
  Ministre de la Défense nationale Charles de Gaulle DVD
  Ministre des Finances et des Affaires économiques Antoine Pinay CNIP
  Ministre de l'Éducation nationale Jean Berthoin RAD
  Ministre de l'Algérie Charles de Gaulle DVD
  Ministre du Travail Paul Bacon MRP
  Minstre de la France d'outre-mer Bernard Cornut-Gentille
(à partir du 3 juin 1958)
RS, UNR
  Ministre du Sahara Max Lejeune
(à partir du 3 juin 1958)
SFIO
  Ministre chargé de la Radio, de la Télévision et de la Presse André Malraux
(du 12 juin au 7 juillet 1958)
RS, UNR
  Ministre de l'Information Jacques Soustelle
(à partir du 7 juillet 1958)
RS, UNR
  Minstre de l'Agriculture Antoine Pinay (intérim)
(du 3 au 9 juin 1958)
CNIP
  Robert Buron
(à partir du 9 juin 1958)
MRP
  Minstre de l'Industrie et du Commerce Édouard Ramonet
(à partir du 9 juin 1958)
CR
  Minstre de l'Agriculture Antoine Pinay (intérim)
(du 3 au 9 juin 1958)
CNIP
  Roger Houdet
(à partir du 9 juin 1958)
CNIP
  Ministre de la Reconstruction et du Logement Michel Debré (intérim)
(du 3 au 9 juin 1958)
RS, UNR
  Ministre de la Construction Pierre Sudreau
(à partir du 9 juin 1958)
MRP
  Ministre des Anciens combattants et Victimes de guerre Michel Debré (intérim)
(du 3 au 9 juin 1958)
RS, UNR
  Edmond Michelet
(à partir du 9 juin 1958)
RS, UNR
  Ministre des PTT Eugène Thomas SFIO
  Ministre de la Santé publique et de la Population Paul Bacon (intérim)
(du 3 juin au 7 juillet 1958)
MRP
  Bernard Chenot
(à partir du 7 juillet 1958)
DVD

Ministres déléguésModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre délégué à la Présidence du Conseil André Malraux
(à partir du 3 juin 1958)
RS, UNR
  Ministre délégué à la Présidence du Conseil André Boulloche
(à partir du 7 juillet 1958)
SFIO

Secrétaires d'ÉtatModifier

Image Fonction Nom Parti
  Secrétaire d'État à l'Industrie et au Commerce Édouard Ramonet
(jusqu'au 9 juin 1958)
CR

Notes et référencesModifier

  1. Georgette Elgey, Histoire de la IVe république Tome II de 1956 à janvier 1959 - Robert Laffont rééd. 2018 p. 603

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier