Élection présidentielle française de 1958

première élection présidentielle française de la Cinquième République

Élection présidentielle française de 1958
Président de la République française
Corps électoral et résultats
Inscrits 81 764
Votants 81 290
99,42 %
Votes exprimés 79 470
Votes blancs 1 820
Charles de Gaulle-1963.jpg Charles de Gaulle – UNR
Voix 62 394
78,51 %
Georges Marrane.jpg Georges Marrane – PCF
Voix 10 355
13,03 %
Albert-Chatelet.png Albert Châtelet – UFD
Voix 6 721
8,46 %
Président de la République
Sortant Élu
René Coty
CNIP
Charles de Gaulle
UNR

L'élection présidentielle française de 1958 est la première élection présidentielle qui intervient en France après l'adoption de la Constitution de 1958 instituant la Cinquième République et la seule qui ne se soit pas déroulée au suffrage universel direct sous ce régime. Elle se tient le .

Conformément à la version de la Constitution alors en vigueur, le président est élu par un collège électoral d'environ 80 000 grands électeurs, composé des parlementaires, des conseillers généraux et de représentants des conseils municipaux. Elle voit l'élection au premier tour de Charles de Gaulle au poste de président de la République.

ModalitésModifier

Le choix de ne pas imposer le suffrage universel direct résulte d'un compromis avec les opposants au général de Gaulle, qui craignait une trop grande rupture avec la Quatrième République. Par ailleurs, l'Empire colonial français était pressenti comme votant quasi-exclusivement pour le Général, ce qui prédestinait ce dernier à des scores extrêmement élevés dans les colonies si le suffrage universel direct avait été choisi[1][source insuffisante].

RésultatsModifier

Le collège électoral était composé de 81 764 électeurs. Seuls trois candidats se présentaient. Charles de Gaulle partait largement favori de par son prestige.


Résultats de l'unique tour de scrutin[2]
Inscrits 81 764
Abstentions 474 0,58 %
Votants 81 290 99,42 %
Bulletins enregistrés 81 290
Bulletins blancs ou nuls 1 820 2,24 %
Suffrages exprimés 79 470 97,76 %
Candidat Parti Suffrages Pourcentage
Charles de Gaulle Union pour la nouvelle République 62 394 78,51 %
Georges Marrane Parti communiste français 10 355 13,03 %
Albert Châtelet Union des forces démocratiques 6 721 8,46 %

Le général de Gaulle ayant acquis la majorité absolue de voix nécessaire pour être élu, il fut proclamé président dès le premier tour.

Cette première élection présidentielle de la Ve République est la seule à s'être déroulée au suffrage universel indirect, de Gaulle proposant l'élection au suffrage universel direct aux Français lors du référendum d'octobre 1962.

Notes et référencesModifier

  1. Yves Guéna, le 17 février 2008, interview d'Europe 1 dans le cadre de l'émission Les Enfants d'Europe 1
  2. « Décision n° 59-2 PDR du 8 janvier 1959 », site officiel du Conseil constitutionnel français.

Voir aussiModifier