George Campbell (8e duc d'Argyll)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir George Campbell.
George Campbell
George Douglas Campbell, 8th Duke of Argyll by George Frederic Watts.jpg
George Campbell (1823-1900), par George Frederic Watts.
Fonctions
Président de la Geological Society of London
-
Maître des postes du Royaume-Uni (en)
-
Charles Abbot (en)
Lord du Sceau privé
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Secrétaire d'État à l'Inde
Membre de la Chambre des lords
Titre de noblesse
Duc d'Argyll
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Famille
Père
Mère
Joan Glassel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Elizabeth Campbell (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Colin Campbell (en)
Lord George Granville Campbell (d)
Lady Elisabeth Campbell (d)
Victoria Campbell (en)
Lady Evelyn Campbell (d)
Lady Mary Emma Campbell (d)
Lady Edith Campbell (d)
Frances Balfour (en)
Lord Walter Campbell (d)
Archibald Campbell (d)
John Campbell
Lady Constance Harriett Campbell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Distinctions

John George Douglas Campbell (), 8e duc d'Argyll, est un éminent homme politique libéral du Royaume-Uni.

BiographieModifier

Il sert comme Lord du Sceau Privé (Lord Privy Seal) dans plusieurs cabinets royaux successifs. À partir du milieu des années 1860, il écrit plusieurs ouvrages sur la science, la religion et la politique important alors qu'il obtient le poste de Secretary of State for India en 1868 et le conserve jusqu'en 1874. Il s'oppose notamment à Darwin et à la théorie de l'évolution. En économie, il écrit plusieurs ouvrages économiques d'idéologie libérale basés sur le pragmatisme, ainsi il s'oppose aux idées de Disraeli. Son travail, longtemps considéré comme réactionnaire, est cependant aujourd'hui souvent considéré comme utile en opposant des arguments réfléchis aux faiblesses des théories de ses détracteurs. Il redevient Lord Privy Seal en 1880.

BibliographieModifier

  • (1867) (en) The Reign of Law. London: Strahan. (5th Ed. in 1868).
  • (1869) Primeval Man: An Examination of some Recent Speculations. New York: Routledge.
  • (1879) The Eastern Question. London: Strahan.
  • (1884) The Unity of Nature. New York: Putnam.
  • (1887) Scotland As It Was and As It Is
  • (1893) The Unseen Foundations of Society. An Examination of the Fallacies and Failures of Economic Science Due to Neglected Elements. London: John Murray.
  • (1906) Autobiography and Memoirs