Charles Canning

personnalité politique britannique

Charles John Canning
Illustration.
Portrait de Charles Canning vers 1840.
Fonctions
Gouverneur Général des Indes
Monarque Victoria
Premier ministre Henry John Temple
Edward Smith-Stanley
Prédécesseur James Broun-Ramsay
Successeur James Bruce
Sous-secrétaire d'État aux Affaires étrangères
Monarque Victoria
Premier ministre Robert Peel
Prédécesseur Granville Leveson-Gower
Successeur George Smythe
Postmaster General
Monarque Victoria
Premier ministre George Hamilton-Gordon
Prédécesseur Charles Yorke
Successeur George Campbell
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Brompton (Londres, Royaume-Uni)
Date de décès (à 49 ans)
Lieu de décès Grosvenor Square (Londres, Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Parti politique Parti conservateur
Peelite
Père George Canning
Mère Joan Canning
Conjoint Charlotte Canning
Diplômé de Christ Church, Oxford

Charles John Canning ( - ), 1er comte de Canning, est un homme politique britannique qui devint Gouverneur général des Indes de 1856 à 1862 et le 1er Vice-roi des Indes de 1858 à 1862, notamment pendant la Révolte des cipayes.

BiographieModifier

 
Portrait de Charles Canning.

Fils du premier ministre George Canning, il est étudiant à la Christ Church d'Oxford.

Il est élu en 1836 a la Chambre des communes pour le comté de Warwick (Angleterre) et passe l'année suivante à la Chambre des lords après la mort de sa mère.

Canning est nommé Sous-Secrétaire d’État aux Affaires étrangères en 1841 et le reste jusqu'en 1846, année où il prend brièvement le poste de Premier Commissaire des Bois et Forêts.

En 1847, il devient membre de la Commission royale du British Museum jusqu'en 1849 et obtient en 1853 la fonction de Postmaster General qu'il conserve jusqu'en 1855. En 1856, il est nommé Gouverneur général des Indes et à partir de 1858 Vice-roi des Indes jusqu'en 1862.

Refusant l'établissement d'une politique de représailles, il supprime en 1856 l'Empire Moghol et réforme le système judiciaire en créant des cours d'appel à Calcutta, Bombay et Madras. On lui doit aussi la rédaction d'un Code pénal (1860), d'un Code de procédure criminelle et d'un Code de procédure civile ainsi que des lois sur la propriété foncière.

Canning fonde aussi les universités de Calcutta, Bombay, Madras, Lahore et Allahabad et fait établir dans le pays des voies ferrées.

Après l'insurrection des Cipayes, il fait ériger le mémorial Bibi-Ghar (Siege of Cawnpore (en)).

Il meurt épuisé à son retour à Londres.

Jules Verne le mentionne dans la première partie (chapitre III) de son roman La Maison à vapeur[1].

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 165

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Références bibliographiquesModifier

  • (en) Michael Maclagan, "Clemency" Canning: Charles John, 1st Earl Canning, Governor-General and Viceroy of India, 1856-1862, Macmillan, (lire en ligne)

Liens externesModifier