British Science Association

société savante britannique

British Association for the Advancement of Science
British Science Association logo.jpg
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Pays
Coordonnées
Organisation
Volontaires
600 (), 1 352 (), 1 337 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Effectif
30 employés (), 32 employés (), 33 employés (), 31 employés ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Présidents
Gisela Abbam (d) (depuis ), Kathleen Lonsdale (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires
3 019 381 livre sterling (), 3 101 424 livre sterling (), 2 754 408 livre sterling (), 4 193 978 livre sterling (), 3 124 541 livre sterling ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Identifiants
Companies House
OpenCorporates

La British Science Association (« Association britannique pour la science ») — anciennement (avant 2009) British Association for the Advancement of Science (« Association britannique pour le progrès de la science »), ou the BA — ou the BSA comme l'appellent désormais les Britanniques, est une société savante créée en 1831. Cette association à but non lucratif a pour but de promouvoir l'ouverture à la science et d'encourager l'engagement pour le développement des sciences et de la technologie. Elle organise chaque année un festival de la science à travers tout le Royaume-Uni ainsi qu'une semaine de la science.

L'association a notamment abrité un vigoureux débat le 30 juin 1860, à propos de la théorie de l'évolution, entre le représentant de Charles Darwin — Thomas Henry Huxley — et l'évêque d'Oxford — Samuel Wilberforce —, lequel n'admettait pas que l'homme puisse « descendre du singe ».

Elle fut également active dans la normalisation de la résistance électrique et l'élaboration d'un étalon pour l'ohm. On a parlé de BA units avant le legal ohm de 1884[1].

La BSA est également à l'origine du système CGS proposé en 1874[2].

Notes et référencesModifier

  1. 1 Legal Ohm = 1.0112 B. A. Units of resistance (Congrès de Paris, 1884)
  2. Bureau international des poids et mesures, « Bref historique du SI » (consulté le ). Lire le troisième paragraphe.

Liens externesModifier