Gare d'Enghien

gare ferroviaire belge
Ne doit pas être confondu avec Gare d'Enghien-les-Bains.

Enghien
Image illustrative de l’article Gare d'Enghien
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Enghien
Adresse Rue de la Station
7850 Enghien
Coordonnées géographiques 50° 41′ 50″ nord, 4° 02′ 50″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Suburbain (S)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 94, Hal à Froyennes (frontière)
123, Grammont à Enghien
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3 (dont 2 centraux)
Altitude 60 m
Historique
Mise en service 16 janvier 1866
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
(Voir situation sur carte : Hainaut)
Enghien
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Enghien

La gare d'Enghien est une gare ferroviaire belge de la ligne 94, de Hal à Froyennes (frontière), située à proximité du centre de la ville d'Enghien dans la province de Hainaut en Région wallonne.

Elle est mise en service en 1866 par l'administration des chemins de fer de l'État-Belge. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S) et Heure de pointe (P).

Situation ferroviaireModifier

Établie à 60 m d'altitude, la gare d'Enghien est située au point kilométrique[1] (PK) 17,077 de la ligne 94, de Hal à Froyennes (frontière), entre les gares ouvertes de Hal et de Silly. Gare de bifurcation elle est l'aboutissement de la ligne 123, de Grammont à Enghien, anciennement cette ligne allait jusqu'à Braine-le-Comte.

HistoireModifier

La station d'Enghien est mise en service le par l'administration des chemins de fer de l'État-Belge, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Hal à Ath construite sous concession par la Compagnie du chemin de fer de Bruxelles à Calais[2] mais directement exploitée par l’État belge.

Le bâtiment de la gare, construit dans un style néoclassique[3] à briques apparentes consiste en un volume à deux niveaux de sept travées sous un toit en zinc à bâtière débordante. De chaque côté, un large pignon sans percement coiffe les trois travées centrales et le nom de la gare y est inscrit dans un losange de pierre à volutes (qui existe toujours)[4]. Toutes les portes et fenêtres sont entourées de pierre bleue et ont un linteau droit. Les corniches reposent sur des modillons ouvragés[5].

Une copie conforme de cette gare sera érigée par après[6] à Marchienne-au-Pont[3] et elle ne elle diffère de la gare de Dison, construite en 1879 par les Chemins de fer des Plateaux de Herve, que par la forme de ses arcs[7].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare[8] SNCB, elle dispose d’un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite.

Un passage souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l’autre.

DesserteModifier

Enghien est desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S) et Heure de pointe (P) de la SNCB, qui effectuent des missions sur les lignes 94 Bruxelles - Hal - Mouscron et 123 : Enghien - Grammont (voir brochures SNCB des lignes 94 et 123[9]).

semaineModifier

La desserte comprend trois trains cadencés à l’heure :

Il existe aussi quelques trains supplémentaires en heure de pointe :

  • deux paires de trains IC-18 entre Tournai et Liège-Saint-Lambert (vers Liège le matin, retour l’après-midi) ;
  • deux paires de trains P entre Mouscron et Schaerbeek ;
  • une paire de trains S6 supplémentaires entre Grammont et Bruxelles-Nord, qui continuent ensuite vers Ottignies en tant que trains S8 (le matin, retour l’après-midi) ;
  • une paire de trains S6 supplémentaire entre Grammont et Schaerbeek (le matin, retour l’après-midi) ;
  • un unique train S6 supplémentaire entre Enghien et Grammont (l’après-midi).

Week-ends et jours fériésModifier

La desserte comprend deux trains cadencés à l’heure :

  • des trains IC-06 entre Tournai et Bruxelles-National-Aéroport ;
  • des trains S6 entre Denderleeuw et Schaerbeek via Grammont et Hal ;
  • un unique train P relie Mouscron à Louvain-la-Neuve le dimanche soir (en période scolaire).

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[8]. Elle est desservie par des bus[8].

Notes et référencesModifier

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 24/40 (3,63 Mo) (consulté le 21 avril 2012).
  2. (nl) Site Archive Pandora, 94 Halle - Tournai lire (consulté le 21 avril 2012).
  3. a et b Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome I : 1835 - 1914, Turnhout, Brepols, , p. 25
  4. « Les gares belges d'autrefois. La gare d'Enghien. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.net (consulté le 27 avril 2018)
  5. Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome I : 1835 - 1914, Turnhout, Brepols, , p. 201
  6. « Edingen ~ Enghien », sur www.spoorwegknooppuntfgra.be (consulté le 27 avril 2018)
  7. Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome I : 1835 - 1914, Turnhout, Brepols, , p. 209-211
  8. a b et c Site SNCB Mobility : Enghien lire (consulté le 21 avril 2012).
  9. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be (consulté le 2 août 2019)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Bruxelles-National-Aéroport Hal IC Silly Tournai
Saint-Nicolas Hal IC
(en semaine)
Silly Courtrai
Liège-Saint-Lambert Bruxelles-Midi IC
(en semaine)
Silly Tournai
Malines Hal S
(en semaine)
Terminus
ou Herne
Terminus
ou Grammont
Schaerbeek
ou Ottignies
Hal S Herne Grammont
ou Alost
Schaerbeek Bruxelles-Midi P
(en semaine)
Silly Tournai
Mouscron Silly P
(week-ends et fériés)
Hal Louvain-la-Neuve