Ouvrir le menu principal

Une volute est un motif ornemental constitué par un enroulement en forme de spirales. Il a été employé, en architecture, notamment dans les chapiteaux de colonnes ioniques, corinthiens et composites[1]. Il existe aussi des pignons à volutes. Le tracé des volutes s'exécute avec un compas, la volute la plus simple est formée de quatre quarts de circonférence se raccordant à l'une de leurs extrémités de par un rayon de plus en plus petit. Il existe plusieurs types de volutes.

Sommaire

Types de volutesModifier

 
Étude, volute ionique et types de moulure.
  • Volute « angulaire » : l'axe d'épaisseur correspond à la diagonale du chapiteau qui est décoré d'enroulements en volutes sur ses quatre faces.
  • Volute « arasée » : volute dont les rebords ou listel ne forme pas de saillies.
  • Volute « à tige droite » : volute qui prend naissance derrière l'abaque.
  • Volute « de console » : volute qui est fort saillante, décorant sur le profil par des motifs d'ornementation des consoles de support.
  • Volute « de modillon » : volute à enroulements inégaux décorant les éléments du modillon soutenant des entablements corinthiens.
  • Volute « fleuronnée » : profil de décoration du rinceau (en serrurerie, c'est un motif de décoration en fer forgé, qui avec l'ajout de motifs de feuilles en tôle découpées, martelées ou repoussées assure la décoration des balustrades).

GalerieModifier

 
Gravure du XVIIIe siècle illustrant différentes volutes sur les chapiteaux.

Voir aussiModifier

Par extension, une volute de fumée ou de poussière est une forme similaire obtenue par l'action du mélange de solide fin et de gaz sur l'action de l'air.

Notes et référencesModifier

  1. (fr) « Volute », Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers.

AnnexesModifier