Ouvrir le menu principal

FF
logo de FF Creative Community

Création 9 janvier 2007
Dates clés 2007 Création de FFL 2012 Fred & Farid Paris devient Fred & Faris Paris-Shanghai

2013 Création du Fred & Farid Digital Investment Fund (FFDIF)

Fondateurs Frédéric Raillard, Farid Mokart, Christophe Lambert
Forme juridique société par actions simplifiée (SAS)
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Fred Raillard et Farid Mokart
Activité Digital, communication, marketing, conseil
Filiales Kids Love Jetlag, FRED & FARID Digital Investment Fund, BCKSTG, FFK2
Effectif 300[1]
Site web http://www.fredfarid.com

FF Creative Community[2], initialement Fred & Faris, est un groupe indépendant de communication digitale[3],[4],[5] basé à Los Angeles, New York[6], Paris et Shanghai[7]

L'agence est fondée en avec le soutien financier de Vincent Bolloré par Frédéric Raillard, Farid Mokart et Christophe Lambert.

Le groupe comporte deux agences intégrées (Fred & Farid New York-Shanghai-Paris, Kids Love Jetlag), une société de production Killdeath, un fonds d’investissement digital FFDIF, un média culturel digital BCKSTG[8], et FFK2, le groupe indépendant d’évènements connectés (après une fusion entre FF et K2)[9].

Sommaire

HistoriqueModifier

Fréderic Raillard et Farid Mokart débutent respectivement leur carrière en tant que commerciaux à Paris[10]. Ils se rencontrent en 1996 chez Euro RSCG BETC et travaillent successivement en duo chez TBWA, BDDP/TBWA, Publicis Conseil, Leo Burnett, CLM/BBDO [11],[12]. En 2005 ils ouvrent Marcel suite à la demande de Maurice Lévy[13]. Ils quittent l'agence fin 2006, et s'associent avec Christophe Lambert, ex-président de Publicis pour fonder FFL Paris (« FFL » pour « Fred Farid Lambert ») en janvier 2007[14],[15],[16],[17],[18]. Le capital de cette structure se répartit à parts égales entre les trois actionnaires à hauteur de 70 %, les 30 % restants étant financés par l'homme d’affaires Vincent Bolloré[19].

En septembre 2008, Christophe Lambert quitte la société pour un projet d'advertainment[20].

En 2009, le groupe, qui porte désormais le nom de Fred & Farid[21],[22], revendique plus de 80 collaborateurs[23].

En 2012, Fred & Farid lance cinq agences, dont deux généralistes (FF Paris et Hello Sunshine) et trois digitales (Kids Love Jetlag, Furious Monkeys et Eddi&Son), et le webzine BCKSTG[24] qui ne verra jamais le jour[25].

En , le groupe annonce l'ouverture d'une agence à Shanghai[26]. À cette occasion, l'agence FF Paris se renomme FF Paris-Shanghai, adopte un logo franco-chinois et lance le webzine Creative China sur la créativité chinoise[27]. En partenariat avec Havas Media, le groupe lance une agence média intégrée pilotée par Pascal Crifo : FF Media[28].

En 2013, Fred & Farid ouvre un fonds d'investissement (FF Digital Investment Fund) destiné à la prise de participation dans de jeunes entreprises numériques comme Melty[29]. La même année, Eddi&Son ferme[30].

En 2014, FF annonce l'ouverture d'une agence à New York, une autre à Pékin[6], ferme Furious Monkeys[31] et Kids Love Jetlag en mise en sommeil[32].

En janvier 2016 FF New York est lancé officiellement[33]. L'agence travaille déjà pour le cognac Louis XIII, HP et le groupe de musique américain Major Lazer.

RécompensesModifier

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (janvier 2019)

Le 25 janvier 2016, Advertising Age, choisit FF Shanghai comme Agence internationale de l'année 2016[34]. Le 15 juin 2016, FF New York créé et produit le nouveau clip Major Lazer "Night Riders"[35]. Le 12 mai 2016, FF remporte 6 prix au festival One Show awards, New York[36]. Une semaine plus tard, FF remporte 4 crayons aux D&AD 2016 Awards à Londres[37].

Le 25 juin, FF a remporté 9 Lions aux Lions de Cannes[38].

Le 23 septembre 2016, FF remporte le titre d'Agence indépendante Silver de l'année et 7 prix au Spikes Asia Festival of Creativity à Singapour. Le 28 septembre, FF Shanghai est également nommée 2e agence la plus Hot de Chine par Campaign Brief Asia. Le lendemain, FF est nommée Agence Internationale de l'Année aux Clio Awards 2016 et remporte 10 prix.

ClientsModifier

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (janvier 2019)

L’agence travaille pour des marques telles que Euronews en 2008[39], Schweppes[40], 1664 en 2009[41], Orangina[42], Diesel en 2007[43], Wrangler en 2009[44], ainsi que Lagardère Active Media[45], Société générale[46]. en 2011, mais aussi Kronenbourg[47], Bongrain[46], Quechua[27], Montblanc, Giorgio Armani[48], Van Cleef & Arpels[49], Morgan[50].

ControversesModifier

L'agence Fred & Farid a été citée plusieurs fois au cours d'évènements qui ont enflammé la toile, et particulièrement les réseaux sociaux. Ainsi en 2011, l'agence est suspectée d'avoir acheté des followers [51] pour gonfler artificiellement son compte Twitter. La réponse en image [52] du groupe à cette accusation n'a fait que médiatiser encore plus cette affaire.

L'agence a également été accumulée de pratiques trompeuses sur Facebook pour le compte d'Orangina[53],[54]. En février 2012, un employé du groupe reconnaît avoir créé et utilisé de faux comptes Facebook pour générer artificiellement des conversations [55] sur la page Facebook d'Orangina, alors client de l'agence. Face aux critiques, le groupe finit par condamner ces pratiques par un communiqué publié sur sa page Facebook le 22 février[56]. En avril 2012, le groupe menace d'attaquer en justice le blogueur ayant mis à jour leur achat de followers quelques mois auparavant. Faisant face à une vague de protestations sur les réseaux sociaux, ce projet est finalement abandonné[57]. Peu après, leur communication pour la même marque est remise en cause et qualifiée de vulgaire[58].

Notes et référencesModifier

  1. (fr) (fr) « Pascal Crifo, Fred & Farid Media « Tout est média ! » », sur NRJ12,
  2. « FF Shanghai, communauté créative - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  3. « Après la Chine, Fred et Farid veulent conquérir l’Amérique », sur petitweb.fr, (consulté le 28 juillet 2015)
  4. « FRED & FARID : fiche Agence », sur www.cbnews.fr (consulté le 28 juillet 2015)
  5. « Fred & Farid fait le pont avec la Chine », sur http://www.lefigaro.fr
  6. a et b « Après Shanghaï, Fred & Farid Group s'installe à New York avant d'aller à Pékin », sur lefigaro.fr, (consulté le 28 juillet 2015)
  7. (en) (en) Christina Blanaru, « Fred & Farid Shanghai orchestrated social media striptease for Vicompte A », Adhugger,‎ (lire en ligne)
  8. « Les publicitaires Fred et Farid », sur http://www.nrj12.fr
  9. « Fred & Farid et K2 lancent FFK2 », sur ladn.eu, (consulté le 28 juillet 2015)
  10. (fr) (fr) Christophe Gaillard, Nathalie Lamoureux, « Fred & Farid », Le Point,‎ (lire en ligne)
  11. (fr) (fr) Emmanuel Berretta, « Fred & Farid », Le Point,‎ (lire en ligne)
  12. (en) (en) Jenny Watts, « Fred & Farid », Campaign,‎ (lire en ligne)
  13. (en) (en) Victoria Marchand, « L’agence Marcel à Paris : Lorsque la pub et le cinéma convergent », Com.in,‎ (lire en ligne)
  14. (fr) Laurence Girard, « Christophe Lambert quitte Publicis pour passer dans le giron de Bolloré », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  15. (fr) Véronique Richebois et Grégoire Poussielgue, « Christophe Lambert, Frédéric Raillard et Farid Mokart (FFL) : "Nous ne voulons pas déstabiliser Publicis" », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  16. (fr) (fr) Emmanuel Berretta, « Fred & Farid - Les putschistes de la pub », Le Point, no 1790,‎ (lire en ligne)
  17. (fr) « Fred & Farid » sur le site officiel des greffes des tribunaux de commerce, consulté le 15 juillet 2009
  18. (fr) Annonces avec le numéro de Registre du commerce et des sociétés 492 722 822 sur le site officiel de Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales, consulté le 15 juillet 2009
  19. (fr) (fr) « Christophe Lambert et Fred & Farid créent leur agence avec le soutien de Bolloré », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  20. (fr) (fr) Fouzia Kamal, « La fin du trio Fred Farid Lambert », CBNEWS,‎ (lire en ligne)
  21. (en) « FF GROUP (LinkedIn) », sur LinkedIn, (consulté le 9 octobre 2015)
  22. (fr) (fr) « Fred & Farid tissent leur toile », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  23. (fr) « Bientôt une pub Schweppes « démentielle » avec Kidman », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  24. (fr) « Interview Fred & Farid », sur Fubiz,
  25. « #FRNTSTG », sur BCKSTG (consulté le 30 janvier 2019)
  26. (fr) (fr) Alexandre Debouté, « Fred & Farid fait le pont avec la Chine », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  27. a et b (fr) (fr) Frédéric Roy, « Fred & Farid jettent un pont entre Paris et Shanghai », CBNEWS,‎ (lire en ligne)
  28. (fr) (fr) « Pascal Crifo, Fred & Farid Media «Tout est média !» », sur Électron libre,
  29. http://www.lefigaro.fr/medias/2013/06/13/20004-20130613ARTFIG00431-melty-dans-la-cour-des-grands.php
  30. « EDDI & SON (PARIS) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 533003257 », sur www.societe.com (consulté le 30 janvier 2019)
  31. « FURIOUS MONKEYS (PARIS) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 750551277 », sur www.societe.com (consulté le 30 janvier 2019)
  32. « KIDS LOVE JETLAG (PARIS 9) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 533003091 », sur www.societe.com (consulté le 30 janvier 2019)
  33. « Fred & Farid se lance à New York et réorganise son agence ! », airofmelty,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  34. (en) « FF Shanghai Is Ad Age's 2016 International Agency of the Year », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  35. « Major Lazer à Bangkok pour le clip de "Night Riders" avec Travis Scott [vidéo] », mouv',‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  36. « FRED & FARID couronnée aux Clio Awards 2016 », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  37. (en) « #MaPlaceEstDansLaSalle | FF PARIS | Prodiss | D&AD Awards 2016 Pencil Winner | Direct Response/Press & Poster », sur www.dandad.org (consulté le 19 mars 2018)
  38. « Cannes Lions 2016 : toutes les agences françaises primées », la Réclame, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  39. communiqué de presse d'Euronews « Euronews, tout change! » sur mass-media.fr,
  40. Virginie Baucomont, « Schweppes et Nicole Kidman en TV avec Fred & Farid », CBNEWS,‎ (lire en ligne)
  41. « 1664 lâche Young & Rubicam pour Fred & Farid », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  42. (fr) « Ça secoue dans la pub! », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  43. Francine Rivaud, « L'Oréal épaule Diesel pour lancer Fuel for Life », Challenges,‎ (lire en ligne)
  44. Justine Valletoux, « Wrangler et Fred & Farid auréolés du Grand Prix Presse à Cannes », CBNEWS,‎ (lire en ligne)
  45. Alexandre Dinin, « Lambert : "La pub n'invente rien" », Le Journal du dimanche,‎ (lire en ligne)
  46. a et b « Fred & Farid Group vise 20 millions d'euros de marge », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  47. « Is the China market ready for Fred&Farid? », More about advertising,‎ (lire en ligne)
  48. « Fred & Farid Group vise 20 millions d'euros de marge », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  49. « Fred & Farid tissent leur toile », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  50. « Morgan choisit Fred & Farid Group », Doc News,‎ (lire en ligne)
  51. (fr) « Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents »,
  52. (fr) (fr) « La Fingerwar de Fred et Farid »,
  53. Jerkar dit, « Nicolas Sarkozy, Orangina… Les faux profils Twitter et Facebook, est-ce que ça marche vraiment ? », sur FrenchWeb.fr (consulté le 30 janvier 2019)
  54. Alexandre Laurent, « Orangina : de faux comptes pour remuer sa page Facebook ? », sur Clubic.com, (consulté le 30 janvier 2019)
  55. (fr) (fr) « Orangina trompe ses fans sur Facebook »,
  56. (fr) (fr) « Veille 22 février »,
  57. (fr) (fr) « Cette note de Cyroul va-t-elle être censurée »,
  58. « Avec sa dernière pub, Orangina se prend les pieds dans le tapis », sur leplus.nouvelobs.com (consulté le 30 janvier 2019)

Lien externeModifier