François Philippe de Melun

François Philippe de Melun
Titre Marquis de Richebourg
(1635-1690)
Autres titres Comte de Beaussart
Arme Cavalerie
Grade militaire Général de bataille
Conflits Guerre de Dévolution
Guerre de Hollande
Faits d'armes Siège de Lille (1667)
Siège de Valenciennes (1677)
Distinctions Chevalier de la Toison d'or
Biographie
Dynastie Maison de Melun
Décès
Père Guillaume III de Melun
Mère Ernestine de Ligne-Arenberg
Conjoint Marie-Thérèse de Gand, dit « Vilain »
Enfants Marie-Jeanne-Baptiste
Louise Eugénie
Jean François
Philippe
Guillaume

Blason de François Philippe de Melun

Henri François Philippe de Melun ( † ), marquis de Richebourg, comte de Beaussart, était un militaire flamand, au service de la Couronne d'Espagne, du XVIIe siècle.

BiographieModifier

François-Philippe de Melun était colonel d'un régiment de cavalerie de son nom, général de bataille des armées du roi catholique, capitaine de ses gardes du corps du roi, dits « archers ».

François-Philippe se signala à la défense de Lille en 1667, et fut blesse dans une sortie qu'il fit pendant le siège de Valenciennes en 1677 ; ce qui causa la prise de la place.

Il exerça également les fonctions de gouverneur de Gand en 1671, de Valenciennes en 1677, de Gueldre en 1679, premier commissaire au renouvellement du magistrat de Gand le , gouverneur et grand bailli de Hainaut, par intérim, le .

Il mourut le .

Il avait épousé, en , Marie-Thérèse de Gand ( † 1714), dite « Vilain », laquelle se remaria à Jean-Dominique comte de Maldeghem. Elle était fille de Balthazar-Philippe de Gand (16171680)[1],[2], dit Vilain, créé 1er prince de Masmines (1652), comte d'Isenghien et de Middelbourg, vicomte d'Ypres, baron de Rassenghien et de Frentz, seigneur de Glajon et des villes de Lannoy, de Watten et de Charleroi, chevalier de la Toison d'or, et de donna Louise Henriquez-Sarmiento.

Ascendance et postéritéModifier

DécorationsModifier

Il fut fait chevalier de la Toison d'or (1683, brevet no 530).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  •  Louis Moréri, Le Grand dictionnaire historique : ou le Mélange curieux de l'histoire sacrée et profane, Chez les libraires associés, (lire en ligne)
  •  R. de Vegiano, seigneur d'Hovel et Jacques Salomon François Joseph Léon de Herckenrode, Nobiliaire des Pays-Bas et du Comté de Bourgogne (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. L.J.P.C.D.S, Quartiers généalogiques des familles nobles des Pays-Bas, vol. Tome I, Cologne, Chez les Héritiers de Pierre Marteau, , p. 201
  2. de la Chenaye-Desbois, Dictionnaire de la noblesse, vol. Tome VII, Paris, Antoine Boudet, , p. 77
  3. « www.geneall.net », Ferdinand Marquard, Graf von Wartenberg (consulté le 27 février 2011)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier