Ouvrir le menu principal

Flèche wallonne 2008

Flèche wallonne 2008
Généralités
Course
72e Flèche wallonne
Date
Distance
199,5 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
199
Coureurs à l'arrivée
119
Vitesse moyenne
43,45 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 72e édition de la Flèche wallonne a eu lieu le mercredi , entre Charleroi et Huy, sur une distance de 199,5 kilomètres et se terminera par l'arrivée traditionnelle au Mur de Huy. La course n'est pas inscrite au calendrier de l'UCI ProTour 2008 mais de l'UCI Europe Tour.

La Flèche wallonne est la seconde des trois courses ardennaises, après l'Amstel Gold Race, le 20 avril et avant Liège-Bastogne-Liège, dimanche 27 avril.

ParcoursModifier

Partant de Charleroi, la course emprunte les côtes d'Ereffe, de Peu d'Eau, de Haut-Bois, de Thon, de Bonneville, de Bohissau, de Ahin. Le peloton gravira en outre deux fois le Mur de Huy, aux kilomètres 65,5 et 95, avant l'arrivée.

ContexteModifier

UCI Europe TourModifier

La Flèche wallonne fait partie des courses cyclistes organisées par Amaury Sport Organisation. Elle est donc l'une des épreuves retirées du calendrier du ProTour 2008. Elle a été intégrée à celui de l'UCI Europe Tour, en catégorie 1.HC.

À l'arrivée, les coureurs d'équipes continentales professionnelles marqueront des points au classement de l'UCI Europe Tour selon le barème suivant : 100 points au vainqueur, 70 au second, 40 au troisième, puis 30, 25, 20, 15, et de 10 à 3 points entre les huitième et quinzième places.

FavorisModifier

Damiano Cunego, vainqueur de l'Amstel Gold Race, les anciens vainqueurs Davide Rebellin et Alejandro Valverde, ainsi que Stefan Schumacher, Fränk Schleck ou Karsten Kroon comptent parmi les principaux favoris de l'épreuve. Mais à l'arrivée c'est le Luxembourgeois Kim Kirchen qui inscrit son nom au palmarès grâce à une attaque dans les derniers mètres.

Classement finalModifier

Liste des participantsModifier

Gerolsteiner 
Caisse d'Épargne 
Liquigas 
Saunier Duval-Scott 
AG2R La Mondiale 
Team CSC 
Rabobank 
Lampre 
Topsport Vlaanderen 
Agritubel 
Bouygues Telecom 
La Française des jeux 
Crédit agricole 
Barloworld 
Quick Step 
Landbouwkrediet 
Euskaltel-Euskadi 
Silence-Lotto 
Team Milram 
Cofidis 
Team High Road 
Tinkoff Credit Systems 
Slipstream Chipotle 
Skil-Shimano 
Cycle Collstrop 

Notes et référencesModifier

  1. En raison d'un contrôle antidopage positif à l'EPO, effectué en décembre 2007 et réanalysé en 2009, les résultats de Thomas Dekker postérieurs au 24 décembre 2007 sont annulés

Liens externesModifier