Ouvrir le menu principal

Favars

commune française du département de la Corrèze
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Favard et Favart.

Favars
Favars
Le château (privé)
Blason de Favars
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Arrondissement de Tulle
Canton Naves
Intercommunalité Communauté d'agglomération Tulle Agglo
Maire
Mandat
Bernard Jauvion
2014-2020
Code postal 19330
Code commune 19082
Démographie
Gentilé Favarois / Favaroise
Population
municipale
1 058 hab. (2016 en augmentation de 6,98 % par rapport à 2011)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 15′ 51″ nord, 1° 40′ 43″ est
Altitude Min. 317 m
Max. 486 m
Superficie 11,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Limousin

Voir sur la carte administrative du Limousin
City locator 14.svg
Favars

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Favars

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Favars

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Favars

Favars est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Favarois.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Commune arrosée par la Couze et le Maumont Blanc qui y prennent leur source.

HistoireModifier

Une église a été construite par l'abbaye de Beaulieu à la fin du IXe siècle, aujourd'hui disparue. La seigneurie était sous la suzeraineté de l'abbaye dès le Xe siècle.

HéraldiqueModifier

  Blason D'or à un plant de deux tiges de fèves de sinople, au franc-canton coticé de douze pièces d'or et de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 décembre 2010[1] Jean-Paul Desnots Apparenté PCF démissionne le 9 octobre 2010
décembre 2010 en cours Bernard Jauvion PCF Retraité

JumelageModifier

DémographieModifier

 
La mairie.
 
Le monument aux morts.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 1 058 habitants[Note 1], en augmentation de 6,98 % par rapport à 2011 (Corrèze : -0,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
521564511614664651702733719
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
705642630597597602641627657
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
684704727604559508518471429
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
433419558772902836926939952
2013 2016 - - - - - - -
1 0211 058-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

Architecture sacréeModifier

  • Église du XIVe siècle.
  • Fontaine Saint-Eutrope, en l'honneur de saint Eutrope.

Architecture civileModifier

  • Ruines de l'ancien château ; tour XIIe siècle.
  • Château du XVIIe siècle.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Site de la préfecture, consulté le 20 août 2008
  2. « Partnergemeinden von Schopfloch » Site web du bourg de Schopfloch, consulté le 23 février 2017.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.