Ouvrir le menu principal

Fête des Vignerons

fête à Vevey, Suisse
(Redirigé depuis Fête des vignerons)
Ne doit pas être confondu avec Fête des vendanges ou Fêtes de la vigne.

Fête des vignerons de Vevey *
Affiche de la Fête des vignerons 1889
Affiche de la Fête des vignerons 1889
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Liste Liste représentative
Fiche 01201
Année d’inscription 2016
* Descriptif officiel UNESCO

La Fête des Vignerons est une fête traditionnelle qui a lieu cinq fois par siècle à Vevey, en Suisse.

Elle est organisée par la Confrérie des Vignerons de Vevey depuis 1797. Le comité est libre de choisir les intervalles de temps entre les fêtes, le maximum étant cinq fois par siècle. Jusqu'à maintenant, l'intervalle entre deux fêtes a varié entre 14 et 28 ans. La prochaine édition aura lieu en 2019[1], soit 20 ans après la précédente (1999). Le spectacle rend hommage aux traditions et au monde viticoles, plusieurs représentations ont lieu sur la Place du Marché au bord des rives du lac Léman. Des festivités ont également lieu dans la ville.

Depuis le 1er décembre 2016, la Fête des Vignerons est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO[2].

Sommaire

HistoireModifier

 
Dalle commémorative sur la place du Marché de Vevey.

On ne sait pas exactement à quand remonte l'origine de la Confrérie des Vignerons de Vevey. Le document le plus ancien attestant de son existence est le Manual de la Société, c'est-à-dire le registre de ses procès-verbaux. Le Sage, Vertueux et Prudent Chrétien Montet, Seigneur Abbé de la Vénérable Abbaye de l'Agriculture de Vevey, dite saint Urbain l'offrit à la Confrérie des Vignerons le vingt-deuxième jour du mois de juin 1647.

Il existe une petite coupe de buis, dite coupe des Abbés, cerclée de médailles au nom des Abbés qui se sont succédé au cours des siècles à la tête de la Confrérie, à l'intérieur se trouve le nom de Gaspar Rot et la date de 1618. Il s'agit du plus ancien témoignage de l'existence de la Confrérie.

Si l'on en juge par ses activités et sa devise Ora et Labora (prie et travaille) ainsi que son patron protecteur, saint Urbain, il est probable que la Confrérie existait déjà au Moyen Âge.

L'Abbaye de l'Agriculture ne regroupa jamais de vignerons, comme son nom actuel pourrait le laisser croire, mais des propriétaires de vignes. Ces derniers confiaient la tâche de la culture de leurs parchets à des vignerons-tâcherons. Les Abbés (présidents du Conseil de la Confrérie) étaient le plus souvent membres des Conseils de la ville, avocats, notaires ou juges.

À la fin du XVIIIe siècle, la Confrérie des Vignerons, qui est alors composée de bourgeois propriétaires des terres, décida de récompenser les travaux des vignerons-tâcherons les plus méritants. Alors qu'à cette époque il était plutôt de coutume de réprimander les négligents et paresseux, ils décidèrent de valoriser les efforts entrepris pour améliorer les méthodes culturales. Des experts de la Confrérie notèrent, jugèrent et classèrent donc les vignerons-tâcherons.

Ainsi allait naître une cérémonie de couronnement des meilleurs tâcherons qui est à l'origine de la fête. En 1797, sur la place du Marché de Vevey, on érige une estrade de deux mille places.

Afin de mettre en valeur la cérémonie, on crée un spectacle composé d'un cortège et d'une représentation théâtrale découpée en quatre saisons que président les divinités païennes, Palès, Bacchus et Cérès.

En raison des troubles de la Révolution vaudoise, puis des guerres napoléoniennes, les années suivantes ne permirent pas d'organiser une nouvelle fête. Il faudra attendre vingt-deux ans, soit 1819, pour assister à une nouvelle célébration. Le cycle est désormais créé.

Le , la Fête des Vignerons a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Il s'agit de la première tradition suisse à y figurer[3].

ÉditionsModifier

1797Modifier

  • dates : 9 août 1797[4]
  • Abbé-Président : Louis Levade
  • mise en scène :
  • arène : 2 000 places
  • nombre d'acteurs et figurants :

1819Modifier

  • dates : 5 - 6 août
  • Abbé-Président : Louis Levade
  • mise en scène :
  • arène : 2 000 places
  • nombre d'acteurs et figurants : 730
  • Le musée historique de Vevey[5] possède quatre grandes aquarelles originales, par Herminie Chavannes, qui documentent les quatre saisons de cette fête peu illustrée.

1833Modifier

  • dates : 8 - 9 août
  • Abbé-Président : Vincent Doret
  • mise en scène :
  • arène : 4 000 places
  • nombre d'acteurs et figurants : 780

1851Modifier

  • dates : 7 - 8 août
  • Abbé-Président : François Déjoux
  • mise en scène :
  • musique : François Grast
  • arène : 8 000 places
  • nombre d'acteurs et figurants : 900

1865Modifier

 
Char de Céres en 1865 pour la Fête des Vignerons
  • dates : 26 - 27 juillet
  • Abbé-Président : Louis Bonjour
  • mise en scène :
  • musique : François Grast
  • arène : 10 500 places
  • nombre d'acteurs et figurants : 1 200

1889Modifier

  • dates : 5, 6, 8 et 9 août
  • Abbé-Président : Paul Ceresole
  • mise en scène : Ernest Burnat
  • musique : Hugo de Senger
  • livret : collectif
  • arène : 12 000 places
  • nombre d'acteurs et figurants : 1 379

1905Modifier

Affiche annonçant la fête des vignerons de Vevey en 1905.
Char de Palès, personnifiée par Hermance Taverney.
Faucheurs et faneuses de la troupe de l'été.
La Fête de 1905.

1927Modifier

1955Modifier

Maquette de l'amphithéâtre de 1955 (exposée au musée historique de Vevey).
Costume de l'armailli tel que le portait Roger Cochard pour chanter le Lyoba (le Ranz des vaches) en 1955[6]
La Fête de 1955.

1977Modifier

Maquette de l'amphithéâtre de 1977 (exposée au musée historique de Vevey).
Le messager boiteux, présent depuis 1927. Costume de Samuel Burnand qui le personnifia en 1955 et 1977.
La Fête de 1977.

1999Modifier

Maquette de l'amphithéâtre de 1999 (exposée au musée de la confrérie des vignerons).
Costume d'Arlevin, « roi » de la fête de 1999 incarné par Laurent Sandoz.
Costume de Palès, créé par Christian Lacroix et porté par Florence Faure.
Costume du Commandant des Cent-Suisses, personnage incarné par Jean-Pierre Chollet.
La Fête de 1999.

2019Modifier

DiversModifier

Pour l'édition de 1999, Swissmint a frappé deux pièces de monnaie commémoratives[14].

Notes et référencesModifier

  1. « Fête des Vignerons 2019 », sur Fête des Vignerons (consulté le 6 novembre 2017)
  2. « La Fête des vignerons de Vevey », sur UNESCO (consulté le 6 novembre 2017)
  3. La Fête des vignerons, patrimoine mondial immatériel, 24 heures, 1er décembre 2016
  4. http://www.24heures.ch/vaud-regions/riviera-chablais/1797-fete-succede-parade/story/24509569
  5. Musée historique de Vevey
  6. Exposé au musée de la confrérie des vignerons de Vevey. Le costume de Bernard Romanens en 1977 était bleu avec des liserés et des bas rouges.
  7. a b c d et e L'équipe de la Fête des Vignerons 2019 est connue, sur 24heures.ch.
  8. (http://laliberte.ch/l-info-regionale/le-concepteur-de-la-fete-des-vignerons-2019-a-ete-designe)
  9. Un nouveau scénographe annoncé lors de la présentation de l'arène, sur 24heures.ch
  10. Les choeurs, voix de la vigne, 24 heures, 12 octobre 2018
  11. Vincent Brodard, Fabien Crausaz, Sébastien Descloux, Pascal Ducrest, Sylvain Egger, Nicolas Flotron, Mériadec Limat, Clément Monney, Michel Rolle, José Romanens, Kevin Uldry, voir Onze voix pour le «Lyoba» de la Fête, 24 heures, 28 mai 2018
  12. La future Fête des vignerons de 2019 dévoile son arène de 20 000 places, sur rts.ch.
  13. « Isabelle Falconnier quitte la présidence du Salon du livre », rts.ch,‎ (lire en ligne)
  14. Photos de presse, site Swissmint, consulté le 28 août 2010.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • La fête des Vignerons 1955 - Album commémoratif avec la collaboration du groupement des photographes veveysans, texte de Guy Burnand - Librairie Payot, Lausanne (25 nov. 1955)
  • Un roman de Charles Ferdinand Ramuz, a été édité en 1929, sous le titre Fête des vignerons, à partir d'un texte remanié de l'auteur précédemment édité en 1923 (Passage du poète).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier