Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Eugène d'Eichthal

économiste, sociologue et poète français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille d'Eichthal.
Eugène d'Eichthal
Eugene d'Eichthal.jpg
Fonctions
Président
École libre des sciences politiques
-
Président
Société Franklin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Famille
Père
Mère
Cécile Rodrigues-Henriques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Le baron Eugène d'Eichthal, né à Paris le et mort à Paris en , est un économiste, sociologue et poète français.

Sommaire

BiographieModifier

Fils du baron Gustave d'Eichthal et de Cécile Rodrigues-Henriques (fille d'Édouard Rodrigues), Eugène est administrateur de sociétés et vice-président de la Compagnie des chemins de fer du Midi.

Il devient membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1905, président de la Société Franklin et vice-président de la Société des études économiques.

Il devient président et directeur de l'École libre des sciences politiques à partir 1912. Il a collaboré à la Revue des deux Mondes, à L'Économiste français et à la Revue politique et parlementaire.

Un amphithéâtre de Sciences Po a été nommé en son honneur.

Marié à Mlle Bohomolec, fille de Charles-Louis et d'Adèle Depret, sa petite-fille épousa le fils du président Alexandre Millerand.

PublicationsModifier

  • Les Coalitions de patrons et d'ouvriers, 1872
  • Les Lois sur le travail des enfans dans les manufactures, 1872
  • Socrate et notre temps: Théologie et doctrine religieuse de Socrate, 1881
  • Nationalisation du sol et collectivisme agraūire, 1891
  • Du rythme dans la versification française; 1892
  • Le Nouveau projet de loi sur l'arbitrage industriel facultatif, 1892
  • La Participation aux bénéfices facultative et obligatoire, 1892
  • A la musique, sonnets, 1894
  • Souveraineté du peuple et gouvernement, 1895
  • Tocqueville et "la Démocratie en Amérique", 1896
  • Alexis de Tocqueville et la démocratie libérale : étude critique, 1897
  • Le Régime de la surenchère électorale, 1897
  • Correspondance inédite (1828-1842) - (1864-1871). Avant-propos et trad. par E. d'Eichthal, 1898
  • Poèmes choisis, 1898
  • Le Socialisme électoral, 1899
  • Les Idées de J. Stuart Mill sur le grec et le latin dans l'éducation, 1899
  • Socialisme et problèmes sociaux: socialisme scientifique, socialisme électoral, socialisme d'état idéaliste, socialisme et dévouement social, esthétique social, 1899
  • Nouvelles observations sur les problèmes musicaux attribués à Aristote, 1900
  • L'unité socialiste, 1900
  • Des bases du droit socialiste, 1900
  • Socialisme, communisme et collectivisme: aperçu de l'histoire et des doctrines jusqu'à nos jours, 1892
  • La Psychologie économique, 1902
  • La solidarité sociale: ses nouvelles formules, 1903
  • La Liberté commerciale et les faits actuels, 1903
  • Quelques notes d'un voyage aux États-Unis, 1906
  • La formation des richesses et ses conditions sociales actuelles: notes d'économie politique, 1906
  • Iphigénie en Tauride, drame de Goethe, traduit en vers français par Eugène d'Eichthal, 1908
  • Guerre et paix internationales, 1909
  • Sonnets d'Italie et Méditerranée..., 1909
  • Pages sociales, 1909
  • Les immobilisations de capitaux et les crises économiques, 1910
  • L'idéologie du socialisme néo-marxiste: la lutte de classes, 1910
  • Présent et avenir du syndicalisme, 1913
  • L'Épisode du papier-monnaie dans le "second Faust", 1915
  • Des évaluations du coût de la guerre, 1915
  • La Valeur sociale des individus au point de vue économique, définitions et méthode, 1916
  • George Sand et le Prince de Talleyrand: épisode d'histoire littéraire, 1917
  • Souvenirs d'une ex-saint-simonienne, 1917
  • Revenus privés et revenu national, 1917
  • Société des Nations et Ligue permanente des états alliés et amis de l'Entente, 1918
  • Quelques âmes d'élite (1804 - 1912): esquisses et souvenirs, 1919
  • Grèves et syndicalisme, 1920
  • Du rôle de la mémoire dans nos conceptions métaphysiques, esthétiques, passionnelles, actives, 1920
  • Les Idées de Henri de Saint simon sur la paix européenne, 1925
  • L'École libre des sciences politiques, 1928
  • État démocratique et organisations privées collectives, 1928
  • Les Vues de Prévost-Paradol sur les réformes constitutionnelles, 1930
  • L'État et les collectivités organisées, 1931

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

  • Paul Tirard, Eugène d'Eichthal, 1936