Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Eugène d'Eichthal

économiste, sociologue et poète français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille d'Eichthal.

Le baron Eugène d'Eichthal, né à Paris le et mort à Paris en , est un économiste, sociologue et poète français.

Sommaire

BiographieModifier

Fils du baron Gustave d'Eichthal et de Cécile Rodrigues-Henriques (fille d'Édouard Rodrigues), Eugène est administrateur de sociétés et vice-président de la Compagnie des chemins de fer du Midi.

Il devient membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1905, président de la Société Franklin et vice-président de la Société des études économiques.

Il devient président et directeur de l'École libre des sciences politiques à partir 1912. Il a collaboré à la Revue des deux Mondes, à L'Économiste français et à la Revue politique et parlementaire.

Un amphithéâtre de Sciences Po a été nommé en son honneur.

Marié à Mlle Bohomolec, fille de Charles-Louis et d'Adèle Depret, sa petite-fille épousa le fils du président Alexandre Millerand.

PublicationsModifier

  • Les Coalitions de patrons et d'ouvriers, 1872
  • Les Lois sur le travail des enfans dans les manufactures, 1872
  • Socrate et notre temps: Théologie et doctrine religieuse de Socrate, 1881
  • Nationalisation du sol et collectivisme agraūire, 1891
  • Du rythme dans la versification française; 1892
  • Le Nouveau projet de loi sur l'arbitrage industriel facultatif, 1892
  • La Participation aux bénéfices facultative et obligatoire, 1892
  • A la musique, sonnets, 1894
  • Souveraineté du peuple et gouvernement, 1895
  • Tocqueville et "la Démocratie en Amérique", 1896
  • Alexis de Tocqueville et la démocratie libérale : étude critique, 1897
  • Le Régime de la surenchère électorale, 1897
  • Correspondance inédite (1828-1842) - (1864-1871). Avant-propos et trad. par E. d'Eichthal, 1898
  • Poèmes choisis, 1898
  • Le Socialisme électoral, 1899
  • Les Idées de J. Stuart Mill sur le grec et le latin dans l'éducation, 1899
  • Socialisme et problèmes sociaux: socialisme scientifique, socialisme électoral, socialisme d'état idéaliste, socialisme et dévouement social, esthétique social, 1899
  • Nouvelles observations sur les problèmes musicaux attribués à Aristote, 1900
  • L'unité socialiste, 1900
  • Des bases du droit socialiste, 1900
  • Socialisme, communisme et collectivisme: aperçu de l'histoire et des doctrines jusqu'à nos jours, 1892
  • La Psychologie économique, 1902
  • La solidarité sociale: ses nouvelles formules, 1903
  • La Liberté commerciale et les faits actuels, 1903
  • Quelques notes d'un voyage aux États-Unis, 1906
  • La formation des richesses et ses conditions sociales actuelles: notes d'économie politique, 1906
  • Iphigénie en Tauride, drame de Goethe, traduit en vers français par Eugène d'Eichthal, 1908
  • Guerre et paix internationales, 1909
  • Sonnets d'Italie et Méditerranée..., 1909
  • Pages sociales, 1909
  • Les immobilisations de capitaux et les crises économiques, 1910
  • L'idéologie du socialisme néo-marxiste: la lutte de classes, 1910
  • Présent et avenir du syndicalisme, 1913
  • L'Épisode du papier-monnaie dans le "second Faust", 1915
  • Des évaluations du coût de la guerre, 1915
  • La Valeur sociale des individus au point de vue économique, définitions et méthode, 1916
  • George Sand et le Prince de Talleyrand: épisode d'histoire littéraire, 1917
  • Souvenirs d'une ex-saint-simonienne, 1917
  • Revenus privés et revenu national, 1917
  • Société des Nations et Ligue permanente des états alliés et amis de l'Entente, 1918
  • Quelques âmes d'élite (1804 - 1912): esquisses et souvenirs, 1919
  • Grèves et syndicalisme, 1920
  • Du rôle de la mémoire dans nos conceptions métaphysiques, esthétiques, passionnelles, actives, 1920
  • Les Idées de Henri de Saint simon sur la paix européenne, 1925
  • L'École libre des sciences politiques, 1928
  • État démocratique et organisations privées collectives, 1928
  • Les Vues de Prévost-Paradol sur les réformes constitutionnelles, 1930
  • L'État et les collectivités organisées, 1931

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

  • Paul Tirard, Eugène d'Eichthal, 1936