Ouvrir le menu principal

Ernest Ier
(de) Ernst I.
Illustration.
Le duc Ernest Ier de Saxe-Cobourg et Gotha.
Titre
Duc de Saxe-Cobourg et Gotha
(Ernest Ier)

(17 ans, 2 mois et 17 jours)
Prédécesseur Lui-même (en Saxe-Cobourg-Saalfeld)
Successeur Ernest II
Duc de Saxe-Cobourg-Saalfeld
(Ernest III)

(19 ans, 11 mois et 5 jours)
Prédécesseur François
Successeur Lui-même (en Saxe-Cobourg et Gotha)
Biographie
Dynastie Maison de Saxe-Cobourg et Gotha
Nom de naissance Ernst Anton Carl Ludwig Prinz von Sachsen-Coburg-Saalfeld
Date de naissance
Lieu de naissance Cobourg (Saxe-Cobourg-Saalfeld)
Date de décès (à 60 ans)
Lieu de décès Gotha (Saxe-Cobourg et Gotha)
Sépulture Église Saint-Maurice de Cobourg (de)
Mausolée ducal du cimetière am Glockenberg de Cobourg (de)
Père François de Saxe-Cobourg-Saalfeld
Mère Augusta Reuss d’Ebersdorf
Conjoints Louise de Saxe-Gotha-Altenbourg
Marie de Wurtemberg (en)
Enfants Ernest II Duc de Saxe-Cobourg et Gotha
Albert
Religion Luthéranisme

Ernest Ier de Saxe-Cobourg et Gotha

Ernest III de Saxe-Cobourg-Saalfeld, devenu le duc Ernest Ier de Saxe-Cobourg et Gotha, né le à Cobourg, en Saxe-Cobourg-Saalfeld et mort le à Gotha, en Saxe-Cobourg et Gotha, est le dernier duc de Saxe-Cobourg-Saalfeld, de 1806 à 1826, et le premier duc de Saxe-Cobourg et Gotha, de 1826 à sa mort.

Sommaire

La fortune d'une familleModifier

Le duc Ernest est le fils aîné du duc François de Saxe-Cobourg-Saalfeld et de la duchesse née Augusta de Reuss-Ebersdorf. La fortune de ces princes saxons commence en 1796 quand la princesse Julienne de Saxe-Cobourg-Saalfeld, soeur aînée d'Ernest, est choisie pour épouse pour son second petit-fils Constantin Pavlovitch de Russie par la tsarine Catherine II de Russie. L'union sera un fiasco et se terminera par un divorce en 1820 mais le minuscule duché avait trouvé un puissant protecteur à qui il devra sa survie face à "l'ogre" napoléonien tandis que les frères et sœurs de la grande-duchesse entament des carrières qui seront particulièrement brillantes. Les bonnes manières ais aussi le charme et la beauté de ces princes et princesses joueront aussi un rôle dans leur élévation. Grâce à sa soeur, le benjamin de la fratrie Léopold entame dans l'armée russe une carrière d'officier qui, en passant par l'Angleterre, le propulsera sur le trône Belge. Une de leurs soeurs sera la mère de la reine Victoria Ière du Royaume-Uni laquelle épousera le fils cadet d'Ernest. Le couple sera à l'origine d'une nouvelle dynastie britannique qui régnera sur une grande partie du globe terrestre mais élaboreront également une nouvelle conception de la fonction royale. Un neveu d'Ernest deviendra roi du Portugal tandis qu'un autre régnera sur la Bulgarie. Quant aux filles de la Maison, elles trusteront les couronnes Européennes : Prusse, Hesse, Allemagne, Russie, Espagne, Norvège, Suède, Grèce, Roumanie.

BiographieModifier

Après une grave maladie de son père, la majorité est accordée à Ernest le . Il participe au gouvernement du duché. À la mort de son père, survenue en 1806, il hérite d’un duché occupé par les troupes napoléoniennes et administré par la France. Lors de la signature du traité de Tilsitt, les 7 et , son duché, tout d’abord dissous, lui est remis grâce à l’intervention du tsar Alexandre Ier de Russie pour des raisons familiales narrées plus haut.

Ernest participe aux batailles d’Auerstaedt (1806), de Lützen (1813) et de Leipzig (1813). Après la victoire des coalisés à Waterloo, il reçoit du congrès de Vienne le un petit territoire, qui en 1819 prend le nom de principauté de Lichtenberg. Cette principauté est vendue à la Prusse en 1834.

En 1814, après le Siège de Mayence, Ernest dessine les plans de la forteresse de Mayence.

Lors de la réorganisation des duchés saxons qui a lieu après l’extinction de la lignée des Saxe-Gotha-Altenbourg, en 1826, Ernest reçoit la Saxe-Gotha, mais doit céder la Saxe-Saalfeld au duché de Saxe-Meiningen. Il abandonne alors le titre de duc de Saxe-Cobourg-Saalfeld et devient le premier duc de Saxe-Cobourg et Gotha.

Ernest Ier de Saxe-Cobourg-Gotha appartient à la cinquième branche de la maison de Wettin. Cette maison ducale des Saxe-Cobourg et Gotha appartient à la branche ernestine fondée par Ernest de Saxe. Ernest Ier est donc l’un des ascendants des reines d'Angleterre et de Danemark, Élisabeth II du Royaume-Uni et Margrethe II de Danemark, ainsi que des rois Phillipe Ier de Belgique, Harald V de Norvège, Charles XVI Gustave de Suède et Felipe VI d'Espagne.

FamilleModifier

Fils du duc François de Saxe-Cobourg-Saalfeld (1750-1806) et de sa seconde épouse, la comtesse Augusta Reuss d’Ebersdorf, Ernest Ier épouse à Gotha, le , la princesse Louise de Saxe-Gotha-Altenbourg (1800-1831), fille du duc Auguste de Saxe-Gotha-Altenbourg. Avant de divorcer en 1826, le couple a deux enfants :

Ernest épouse en secondes noces le , à Cobourg, la duchesse Marie de Wurtemberg (en) (1799-1860), sa nièce, fille du duc Alexandre de Wurtemberg, union sans postérité.

Le duc Ernest Ier admet aussi une descendance naturelle issue de ses unions illégitimes. Avec Sophie Fermepin de Marteaux :

  • Berta Ernestine von Schauenstein (1817-1896), qui épouse son cousin germain Eduard Edgar Schmidt-Löwe von Löwenfels, fils illégitime de sa tante paternelle, Julienne.

Avec Margaretha Braun jumeaux:

  • Ernst Albrecht Bruno, Freiherr von Bruneck (né en 1838) ;
  • Robert Ferdinand, Freiherr von Bruneck (né en 1838).

Mariage et descendanceModifier

TitulatureModifier

  • 2 janvier 1784 — 12 novembre 1826 : Son Altesse le prince Ernest de Saxe-Cobourg-Saalfeld, duc en Saxe
  • 7 décembre 1806 — 12 novembre 1826 : Son Altesse le duc de Saxe-Cobourg-Saalfeld, duc en Saxe
  • 12 novembre 1826 — 24 janvier 1844: Son Altesse le duc de Saxe-Cobourg et Gotha, duc en Saxe

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier