Sophie-Antoinette de Brunswick-Wolfenbüttel

aristocrate allemande

Sophie Antoinette de Brunswick-Wolfenbüttel (13/, Wolfenbüttel, Cobourg)[1] est le dixième de dix-sept enfants de Ferdinand-Albert II de Brunswick-Wolfenbüttel et d'Antoinette de Brunswick-Wolfenbüttel.

Sophie Antoinette de Brunswick-Wolfenbüttel
Sophie Antonie of Brunswick-Wolfenbuttel, duchess of SAaxe-Coburg-Saalfeld.jpg
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse (d)
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
CobourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
François de Saxe-Cobourg-Saalfeld
Ludwig Karl Friedrich Field Marshal von Sachsen-Coburg-Saalfeld (d)
Heinrich von Sachsen-Coburg-Saalfeld (d)
Caroline de Saxe-Cobourg-Saalfeld (d)
Karl Wilhelm Friedrich von Sachsen-Coburg-Saalfeld (d)
Juliane von Sachsen-Coburg-Saalfeld (d)
Friedrich von Sachsen-Coburg-Saalfeld (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Distinction
Coat of Arms of the Duchy of Saxe-Altenburg.svg
blason

MariageModifier

Nièce de l'impératrice Élisabeth-Christine, sœur de la reine de Prusse et de la reine de Danemark, elle épouse Ernest Frédéric, duc de Saxe-Cobourg-Saalfeld, le à Wolfenbüttel. 

  1. François de Saxe-Cobourg-Saalfeld (Cobourg - Cobourg, ), père de Léopold Ier de Belgique.
  2. Charles Guillaume Ferdinand (Cobourg, - Cobourg, ).
  3. Frédérique Juliane ( Cobourg, - Cobourg, ).
  4. Caroline Ulrike Amélie (Cobourg, - Cobourg, ), nonne à Gandersheim.
  5. Louis Charles Frédéric (Cobourg, - Coburg, le ) ; il avait un fils illégitime par Mademoiselle Brutel de la Rivière : Louis Frédéric Émile de Cobourg (Hildburghausen, 1779 - Cobourg, 1827). Tour à tour, les cinq enfants de Louis-Frédéric ont été créés Freiherren von Coburg. Ses descendants encore en vie.
  6. Ferdinand Auguste Henri (Cobourg, - Cobourg,  ).
  7. Frédéric (Cobourg, - Cobourg, ).

Elle marqua durablement son petit-fils préféré, futur roi des Belges, Léopold Ier.

RéférencesModifier

  1. Huberty, M., Giraud, A., Magdelaine, F. & B. (1976–1994) L’Allemagne Dynastique, Vols I–VII (Alain Giraud, Le Perreux, France)