Louis-Frédéric Ier de Schwarzbourg-Rudolstadt

prince allemand

Louis-Frédéric Ier de Schwarzbourg-Rudolstadt ( à Rudolstadt, à Rudolstadt) est le prince régnant de Schwarzbourg-Rudolstadt, comte de Hohenstein, seigneur de Rudolstadt, Blankenburg et Sondershausen de 1710 jusqu'à sa mort.

La vieModifier

Louis-Frédéric est le fils d'Albert-Antoine de Schwarzbourg-Rudolstadt et sa femme, le poète et pietiste, Émilie-Julienne de Schwarzbourg-Rudolstadt.

Entre et en , il fait un Grand Tour, accompagné de son Précepteur Jean d'Asseburg. Il est reçu au château de Versailles par le roi Louis XIV et à Vienne par l'empereur Léopold Ier. Il est également reçu par le duc Frédéric Ier de Saxe-Gotha-Altenbourg, dont la fille Anne-Sophie l'épouse le au château de Friedenstein à Gotha. Le couple a 13 enfants.

Son père est élevé Prince du Saint-Empire en 1697, et de nouveau en 1710. En 1710, son père accepte de l'élévation, mais qui n'est pas publique. Après la mort de son père en 1710, Louis-Frédéric hérite de Schwarzbourg-Rudolstadt et publie la promotion. À partir du , il se titre lui-même prince de Schwarzbourg-Rudolstadt. À l'époque, la principauté a environ 45 000 habitants. L'élévation permet de renforcer la position de la Maison de Schwarzbourg à l'encontre de la Maison de Wettin et en assure la survie à l'époque moderne. Entre 1697 et 1719, ils ont ajouté une Salle Impériale du côté sud de leur château de Schwarzbourg, en soulignant l'importance que les princes ont attaché à leur élévation.

Louis-Frédéric assiste son père dans l'administration de la principauté, même avant 1710. Après, il hérite du trône, il réforme de l'administration sur une base absolutiste. George-Ulrich de Beulwitz est le plus haut fonctionnaire de la principauté. Inspiré par le Roi-Soleil, Louis-Frédéric souhaite déplacer sa résidence à Schwarzbourg. Cependant, sa situation financière rend la chose impossible.

Louis-Frédéric meurt le et son fils aîné, Frédéric-Antoine, lui succède.

Mariage et DescendanceModifier

Le au Château de Friedenstein à Gotha, Louis-Frédéric épouse Anne-Sophie de Saxe-Gotha-Altenbourg, la fille du duc Frédéric Ier de Saxe-Gotha-Altenbourg. Ils ont 13 enfants:

RéférencesModifier

  • Die Fürsten von Schwarzburg-Rudolstadt, Thüringer Landesmuseum Heidecksburg, Rudolstadt, 1997 (3e ed., 2001), (ISBN 3-910013-27-9)
  • Horst Fleischer, Hans Herz, Lutz Unbehaun et Frank Esche: Die Grafen von Schwarzburg-Rudolstadt: Albrecht VII. bis Albert Anton, Taschenbuch, 2000
  • Johann Christian août Junghans: Geschichte der schwarzburgischen Regenten, Leipzig, 1821 en Ligne

Liens externesModifier