Henri X Reuss d'Ebersdorf

comte allemand

Henri X, comte Reuss d'Ebersdorf ( à Bad Lobenstein à Ebersdorf), est un membre de la Maison de la Reuss (branche cadette). Il est comte de Lobenstein, et à partir de 1678, comte de Ebersdorf. Il est le fondateur de lignée Reuss d'Ebersdorf.

Henri X de Reuss-Ebersdorf
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Conjoint
Erdmuth Benigna von Reuß-Ebersdorf (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Henri XXIX de Reuss-Ebersdorf
Henriette Bibiana Marschall von Herrengosserstedt (d)
Erdmuthe Dorothea von Zinzendorf
Benigna Marie de Reuss-Ebersdorf
Ernestine Eleonore Reuß zu Ebersdorf (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit

BiographieModifier

Henri est le plus jeune fils de Henri X de Reuss-Lobenstein (1621-1671), seigneur de Lobenstein, Hirschberg et Ebersdorf et sa femme Marie-Sibylle de Reuss-Obergreiz. Son grand-père paternel est Henri II, comte de Reuss-Gera. Quand le comté est divisé en 1678, Henri X reçoit comme résidence le village de Ebersdorf, ce qui est inhabituel, puisque c'était un village. Avant de se marier, il transforme le manoir existant en un modeste château entre 1692 et 1694, ajoutant un jardin baroque.

Lorsque son château est terminé, Henri X épouse, le , à Laubach Erdmuthe-Bénigne de Solms-Laubach (1670-1732), fille du comte Jean-Frédéric de Solms-Laubach. Les deux époux sont considérés comme extrêmement pieux. Ils sont des amis proches du pédagogue piétiste August Hermann Francke de la Halle, et plus tard du comte Nikolaus Ludwig von Zinzendorf, qui épouse leur fille Erdmuthe Dorothea. Ebersdorf devient bientôt un centre de la Piétisme, en Thuringe.

DescendanceModifier

Le comte Henri X a les enfants suivants :

RéférencesModifier

  • Thomas Gehrlein: "Das Haus Reuss: Älterer und Jüngerer Linie", livret,

Liens externesModifier