Draft WNBA 2016

Draft WNBA 2016

Description de cette image, également commentée ci-après
Breanna Stewart, 1er choix
Généralités
Sport Basket-ball féminin
Ligue Women's National Basketball Association
Date
Lieu Mohegan Sun Arena
Ville Uncasville
Premier choix
Premier choix Breanna Stewart
Équipe Storm de Seattle

La draft WNBA 2016 est la cérémonie annuelle de la draft WNBA lors de laquelle les franchises de la WNBA choisissent les joueuses dont elles pourront négocier les droits d’engagement. Les joueuses disputant leur première saison professionnelle sont appelées rookies.

Elle se tient le 14 avril pour la troisième année consécutive à la Mohegan Sun Arena d'Uncasville (Connecticut) avec une diffusion en direct du premier tour sur ESPN2 et deux suivants sur ESPNU[1].

Le choix s'opère dans un ordre déterminé par le classement de la saison précédente, les équipes les plus mal classées sur les deux dernières saisons obtenant les premiers choix. Sont éligibles les joueuses américaines ou scolarisées aux États-Unis allant avoir 22 ans dans l'année calendaire de la draft, ou diplômées ou ayant entamé des études universitaires quatre ans auparavant[2]. Les joueuses « internationales » (ni nées ni ne résidant aux États-Unis) sont éligibles si elles atteignent 20 ans dans l'année suivant la draft[2].

Loterie de la draftModifier

La loterie de la draft détermine l’ordre des premiers choix de la draft 2016. Le 5 août 2015, la WNBA annonce une réforme de la loterie, les chances respectives des équipes étant calculées sur les deux dernières saisons et non plus la seule dernière. L'équipe la plus mal classée sportivement est assurée d'obtenir au moins le troisième choix[3].

Destinée à combattre le « tanking », volonté de perdre des rencontres pour espérer un meilleur choix à la draft, la réforme ne peut éviter que le hasard oppose pour le dernier match de la saison les deux équipes pouvant obtenir le plus mauvais total cumulé sur les deux saisons[4]. Lors de cette rencontre particulière à « qui perd, gagne », les Stars de San Antonio s'imposent 59 à 58 face au Storm de Seattle et remportent leur première victoire à l'extérieur de la saison, le Storm manquant quatre tirs et perdant un ballon lors de la dernière minute[5].

Elle se tient le avec une diffusion sur ESPN2[3].

Elle est prévue initialement pendant la mi-temps du match opposant le Liberty au Fever, mais cette rencontre est avancée en raison de la visite du pape dans la ville et c'est donc à la mi-temps de la rencontre entre le Lynx et le Mercury[6].

Quelques jours après l'élection du premier choix de la draft WNBA 2015 Jewell Loyd comme rookie de l'année, le Storm reçoit lors de la loterie de la draft de nouveau le premier choix de la draft. Ce scénario évoque les drafts 2001 et 2002, les seules autres où le premier choix revient deux années de suite à la même franchise, où il revient déjà au Storm de choisir alors Lauren Jackson puis Sue Bird qui deviennent les principaux artisans des deux titres gagnés par Seattle. Le second choix revient aux Stars de San Antonio, le troisième au Sun du Connecticut et le dernier au Dream d'Atlanta[7].

Ci-dessous, les chances de chaque franchise d’obtenir les choix respectifs :

Équipe[7],[8] Bilan
2014-2015
Chances à la
loterie
Choix
1er 2e 3e 4e
Storm de Seattle 22-46 44,2 %
Stars de San Antonio 24-44 27,6 %
Sun du Connecticut 28-40 17,8 %
Dream d'Atlanta 34-34 10,4 %
en jaune l’équipe désignée.

Joueuses invitéesModifier

Douze joueuses sont invitées par la WNBA à assister à la draft : Rachel Banham, Imani Boyette, Moriah Jefferson, Jonquel Jones, Tiffany Mitchell, Aerial Powers, Breanna Stewart , Morgan Tuck, Courtney Walker, Talia Walton et Courtney Williams[9].

Courtney Walker (Texas A&M) et Talia Walton (Washington) ne sont pas retenues au premier tour et ne seront choisies respectivement qu'en 16e et 29e place par le Dream d'Atlanta et les Sparks de Los Angeles[10].

TransactionsModifier

En février 2016, le Sun transfère Elizabeth Williams au Dream d'Atlanta contre le quatrième choix de la draft 2016[11].

Le , Erin Phillips est échangée par les Sparks de Los Angeles avec le 5e choix de la draft 2016 et un choix du premier tour de la draft 2017 et envoyée aux Wings de Dallas contre le 6e choix de la draft 2016 et Riquna Williams[12].

Le soir de la draft, deux transferts sont conclus :

Faits notablesModifier

Pour la première fois, une université, les Huskies du Connecticut, voit ses joueurs accaparer les trois premières places : Breanna Stewart, Moriah Jefferson, Morgan Tuck[10]. U Conn compte 33 joueuses draftées, le record restant détenu par Tennessee avec 37[10].

Des 50 prospects identifiés par la WNBA, deux choix des franchises n'y figuraient : Lia Galdeira issue des Cougars de Washington State et la belge Julie Allemand choisies en 19e et 33e place. MVP du tournoi de l'ACC, Madison Cable (Notre Dame) n'est pas retenue. L'hawaïenne Galdeira a la particularité d'avoir quitté Washington State après son année junior pour jouer une saison en Bulgarie (22,8 points, 9,7 rebonds, 5,1 passes décisives)[10].

Imani Boyette, 10e choix, devient la première joueuse draftée dont la mère, Pamela McGee, a déjà joué en WNBA[10].

Trois internationales canadiennes sont choisies : Nirra Fields a fait partie de l'équipe championne des Amériques et des Jeux panaméricains en 2015, alors qu'Adat Bulgak et Ruth Hamblin ont décroché l'argent au Mondial universitaires 2015[10].

SélectionModifier

Premier tour de la draft WNBA[15]
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
1 Breanna Stewart   Storm de Seattle Connecticut
2 Moriah Jefferson   Stars de San Antonio Connecticut
3 Morgan Tuck   Sun du Connecticut Connecticut
4 Rachel Banham   Sun du Connecticut (d'Atlanta) Minnesota
5 Aerial Powers   Wings de Dallas (de Los Angeles) Michigan State
6 Jonquel Jones   Sparks de Los Angeles (de Dallas) George Washington
7 Kahleah Copper   Mystics de Washington Rutgers
8 Courtney Williams   Mercury de Phoenix South Florida
9 Tiffany Mitchell   Fever de l'Indiana South Carolina
10 Imani Boyette   Sky de Chicago Texas
11 Bria Holmes   Dream d'Atlanta (de Minnesota) West Virginia
12 Adut Bulgak  /  Liberty de New York Florida State
Deuxième tour de la draft WNBA
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
13 Rachel Hollivay   Dream d'Atlanta (de San Antonio) Rutgers
14 Jazmon Gwathmey   Lynx du Minnesota (de Seattle) James Madison
15 Whitney Knight   Sun du Connecticut Florida Gulf Coast
16 Courtney Walker   Dream d'Atlanta Texas A&M
17 Jamie Weisner  /  Sparks de Los Angeles Oregon State
18 Ruth Hamblin   Wings de Dallas Oregon State
19 Lia Galdeira   Mystics de Washington Washington State
20 Jillian Alleyne   Mercury de Phoenix Oregon
21 Brene Moseley   Fever de l'Indiana Maryland
22 Bashaara Graves   Lynx du Minnesota (de Chicago) Tennessee
23 Brianna Butler   Sun du Connecticut (de Minnesota) Syracuse
24 Ameryst Alston   Liberty de New York Ohio State
Troisième tour de la draft WNBA
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
25 Brittney Martin   Stars de San Antonio Oklahoma State
26 Lexi Eaton Rydalch   Storm de Seattle Brigham Young
27 Aliyyah Handford   Sun du Connecticut St. John's
28 Niya Johnson   Dream d'Atlanta Baylor
29 Talia Walton   Sparks de Los Angeles Washington
30 Shakena Richardson   Wings de Dallas Seton Hall
31 Danaejah Grant   Mystics de Washington St. John's
32 Nirra Fields   Mercury de Phoenix UCLA
33 Julie Allemand   Fever de l'Indiana
34 Jordan Jones   Sky de Chicago Texas A&M
35 Temi Fagbenle   Lynx du Minnesota USC
36 Shacobia Barbee   Liberty de New York Georgia

Notes et référencesModifier

  1. (en) « WNBA Draft 2016 Presented by State Farm to Be Held on April 14 », WNBA, (consulté le 23 février 2016)
  2. a et b (en) « Women's National Basketball Association : Collective Bargaining Agreement », Women’s National Basketball Players Association (consulté le 2 janvier 2013)
  3. a et b (en) « 2016 WNBA Draft Lottery to take place Thursday, Sept. 24 », hoopfeed.com, (consulté le 6 septembre 2015)
  4. (en) Jeffrey Brown, « The Storm and the San Antonio Stars will play for the best chance at the #1 pick », sonicsrising.com, (consulté le 15 septembre 2015)
  5. (en) Associated Press, « Dearica Hamby scores 15 points, Stars beat Storm 59-58 », washingtontimes.com, (consulté le 15 septembre 2015)
  6. (en) « Draft lottery moved to halftime of Western conference finals game one », hoopfeed.com, (consulté le 25 septembre 2015)
  7. a et b (en) Josh Zavadil, « Seattle Storm Win Top Pick In WNBA Draft Lottery Presented By State Farm », WNBA, (consulté le 25 septembre 2015)
  8. (en) Jānis Kacēns, « Roundup: Regular season concludes with Fever finishing 3rd in East, Storm with top lottery odds », Love Women's Basketball, (consulté le 15 septembre 2015)
  9. (en) « Top College Prospects Invited to WNBA Draft 2016 », wnba.com, (consulté le 16 avril 2016)
  10. a b c d e et f (en) C. Coward, « Detailed Notes from the 2016 WNBA Draft: History made, surprise trades, the Pac-12 seven and Canada on the rise », hoopfeed.com, (consulté le 17 avril 2016)
  11. (en) « Sun Trade Elizabeth Williams To Dream For Fourth Pick In 2016 WNBA Draft », WNBA, (consulté le 6 février 2016)
  12. (en) « Sparks, Wings Exchange Erin Phillips, Riquna Williams, Draft Picks in Trade », WNBA, (consulté le 2 mars 2016)
  13. (en) Jack Maloney, « Grabbing Three of Top Six Picks, Sun Shine Bright On Draft Night », wnba.com, (consulté le 16 avril 2016)
  14. (en) « Lynx Acquire WNBA All-Star Jia Perkins From San Antonio », wnba.com, (consulté le 16 avril 2016)
  15. (en) « Draft Board », wnba.com (consulté le 16 avril 2016)

Liens externesModifier