Golden Gophers du Minnesota

Golden Gophers du Minnesota
Description de l'image Minnesota_Golden_Gophers_logo.svg.
Établissement Université du Minnesota
Ligue NCAA
Division NCAA Division I
(Division I FBS en football américain)
Conférence Big Ten Conference
Mascotte Goldy Gopher

Football américain
Division Div. Ouest (West) de la Big Ten
Stade TCF Bank Stadium
Capacité 50 805 spectateurs

Basket-ball
Salle Williams Arena
Capacité 14 625 spectateurs

Hockey sur glace
Patinoire Mariucci Arena (en)
Capacité 10 000 spectateurs
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la Big Ten aux couleurs de Minnesota.

Les Golden Gophers du Minnesota (en anglais : Minnesota Golden Gophers) sont un club omnisports universitaire réunissant les 33 équipes sportives féminines et masculines de l'Université du Minnesota. Ces équipes, membres de la Big Ten Conference, participent aux compétitions universitaires organisées par la National Collegiate Athletic Association au sein de sa Division I.

La plus fameuse équipe des Golden Gophers est celle de football américain qui a remporté six titres nationaux (1934, 1935, 1936, 1940, 1941 et 1960).

Depuis 1982, l'équipe évoluait au Hubert H. Humphrey Metrodome, enceinte de 63 000 places. À partir de 2009, les Golden Gophers évoluent au TCF Bank Stadium, sur le campus. Cette enceinte compte plus de 50 000 places, mais une extension à 80 000 places est possible.

La présente page est principalement dédiée au traitement du football américain au sein de l'université.

Sports représentésModifier

Hommes (11) Femmes (12)
Athlétisme†~ Athlétisme
Baseball Aviron
Basketball Basketball
Cross country Cross country
Football américain Football (soccer)
Gymnastique~ Gymnastique
Golf Golf
Hockey sur glace Hockey sur glace
Natation/Plongeon Natation/Plongeon
Tennis~ Tennis
Lutte Softball
Volleyball
† – Athlétisme en salle et/ou en plein air.
~ - Fin du programme après la saison 2020-1921.

Origine du surnomModifier

Le nom « Gopher » est dérivé d'un surnom attribué dès 1857 à l'État du Minnesota : « The Gopher State ». Cette appellation était la conséquence d'une caricature politique de R. O. Sweeny publiée en 1858 et qui ridiculisait le prêt ferroviaire de 5 millions de dollars qui a aidé au développement du chemin de fer vers l'Ouest. La caricature dépeignait les propriétaires du chemin de fer comme des spermophiles rayés sournois (écureuil à rayures appelés « striped gophers » au Minnesota) tirant un wagon de chemin de fer vers une mauvaise voie et à bord duquel se trouvait l'Assemblée législative territoriale de l'État du Minnesota[1].

En 1888, le surnom de « Gopher » est associé à l'université dès la publication de son premier annuaire, celui-ci étant intitulé « The Gopher »[2].

Le surnom étant ensuite régulièrement utilisé dans les annuaires suivants, l'entraîneur de l'équipe de football américain, Clarence Spears, surnomme officiellement son équipe les « Gophers » en 1926[3]. En 1934, l'entraîneur Bernie Bierman décide de changer la couleur des maillots de l'équipe. La couleur « or » devient la couleur prédominante. Faisant référence à cette couleur, le journaliste et reporter radio Halsey Hall est le premier à utiliser la dénomination « Golden Gophers » pour désigner l'équipe de football américain, dénomination qui devient aussitôt officiel[4].

Football américainModifier

Descriptif en fin de saison 2019Modifier

  • Couleurs : (bordeaux et or)
  • Dirigeants :
    • Directeur sportif : Mark Coyle
    • Entraîneur principal : P. J. Fleck (en), 3e saison, bilan : 23 - 15 (60,5 %)
  • Bilan des matchs :
    • Victoires : 705 (55,5 % )
    • Défaites : 521
    • Nuls : 44
  • Bilan des Bowls :
    • Victoires : 9 (42,9 % )
    • Défaites : 12
  • Titres :
    • Titres nationaux non réclamés : 2 (1911, 1915)
    • Titres nationaux : 7 (1904, 1934, 1935, 1936, 1940, 1941, 1960)
    • Titres de conférence : 18
    • Titres de la division ouest de la B10 : 1 (en 2019)
  • Joueurs :
    • Vainqueur(s) du Trophée Heisman : 1, Bruce Smith (en 1941)
    • Sélectionnés All-American : 34

HistoireModifier

L'équipe de football américain des Golden Gophers du Minnesota joue le premier match de son histoire le et débute par une victoire sur le score de 4-0 contre l'Université Hamline. Huit ans plus tard, en 1890, les Gophers accueillent l'équipe des Badgers du Wisconsin et gagnent le match 63 à 0. Depuis lors et à l'exception de la saison 1906, les Gophers et les Badgers se sont affrontés chaque année. Leurs 128 rencontres en ont fait la rivalité la plus jouée en NCAA Division I FBS.

Premières annéesModifier

Les débuts du football américain au sein de l'université ont été modestes, les étudiants commençant à se réunir pour jouer des matchs de manière récréative. La popularité de leurs rencontres augmente au fil du temps. Les premières équipes étaient très peu organisées, l'équipe n'étant pas toujours composée uniquement d'étudiants. De plus, l'équipe ne possédait pas d'entraîneur attitré. Pour aider à l'organisation de l'équipe, les joueurs vont recruter des professeurs ayant joué au football américain dans des universités de l'Est du pays. Ainsi, Thomas Peebles est le premier entraîneur engagé en 1883. Il était professeur de philosophie et il sera le premier à recruter une équipe de fans pour encourager ses joueurs, ce qui lui vaut d'ailleurs d'être considéré comme le père du cheerleading américain[5]. Comme la plupart des premiers entraîneurs, son mandat n'a duré qu'une saison[6].

Certaines années, l'équipe de football a joué sans entraîneur et d'autres avec plusieurs entraîneurs. Au total, lors des 16 saisons allant de 1882 à 1899, l'équipe a connu 15 entraîneurs différents. Au fil des années, l'encadrement s'est néanmoins stabilisé et en 1900, l'université embauche, comme premier entraîneur salarié à temps plein, le Dr Henry L. Williams[7].

Années de gloireModifier

 
L'équipe des Golden Gophers du Minnesota ayant remporté le titre national 1935: l'entraîneur de la ligne défensive Bert Baston (en), l'entraîneur principal Bernie Bierman (en) et l'entraîneur de la ligne offensive George Hauser (en). L'entraîneur des arrières, Lowek (Red) Dawson (en) était absent lors de la photo.

Les Gophers connaissent un certain succès au début du 20e siècle, terminant avec des bilans positifs de 1900 à 1919. L'entraîneur principal Henry L. Williams y développe le «Minnesota shift», innovant dans les changements de ligne rapides ce qui sera largement adopté par la suite[8]. Avec Henry L. Williams (en) à sa tête, l'équipe va connaitre une série de 35 matchs consécutifs sans défaite de 1903 à 1905 (34 victoires et 1 nul) avec ce qui constitue une des séries les plus longues de la NCAA[9].

En 1932, Bernie Bierman (en) devient entraîneur principal des Gophers. De 1934 à 1936, ils vont remporter trois titres de champion national consécutifs. Minnesota est la dernière équipe de Division I à l'avoir fait. Pendant cette période, les Gophers restent invaincus pendant 28 matchs dont 21 victoires consécutives, le record de l'université étant de 24 victoires consécutives réparties sur les saisons 1903 à 1905. Emmenés par le running back Bruce Smith, les Gophers remportent également le titre national en 1940 et 1941, réalisant une série de 18 victoires consécutives étalées sur les saisons 1939 à 1942. Smith remportant le trophée Heisman en 1941.

Après quelques saisons médiocres pendant les années 1940 et 1950, les Gophers reviennent au premier plan en 1960 puisque après avoir remporté la finale de conférence Big 10, ils sont déclarés pour la septième fois champions nationaux par les agences AP et UPI en fin de saison régulière. Ils sont qualifiés pour disputer le Rose Bowl 1960 qu'ils perdent7 à 17 contre les Huskies de Washington. Ce titre national survient après deux saisons très négatives clôturées par des bilans de 1-8 en 1958 et de 2-7 en 1959. Au terne de la saison 1961, Minnesota se qualifie à nouveau pour le Rose Bowl qu'ils remportent sur le score de 21 à 3 contre les Bruins d'UCLA après que l'équipe des Bckeyes d'Ohio State, pourtant championne de la Conférence Big 10, aient décliné l'invitation à la suite de tensions entre l'académie et les athlètes au sein de leur université. C'est le premier et seul Rose Bowl remporté par Minnesota. Le dernier titre de conférence remporté par le Gophers le sera en fin de saison 1967, titre partagé avec les Hoosiers de l'Indiana et les Boilermakers de Purdue.

Années récentesModifier

Amir Pinnix (en) célèbre un touchdown avec D.J. Burris le .
Goldy montrant sa bague lors d'un match à domicile.

Après un bilan positif en 1967 (8–2), les Gophers ne remporteront plus 8 matchs sur une saison régulière avant la saison 1999 (8-4)[10]. La première saison avec 10 victoires, depuis la saison 1905, est celle de 2003 (10-3).

L'équipe de 2006 est restée dans les mémoires pour sa mauvaise performance lors du Insight Bowl joué contre les Red Raiders de Texas Tech, puisque après avoir mené 38 à 7 dans le troisième quart temps, elle s'est finalement inclinée sur le score de 41 à 44 en prolongation. Ce retournement de situation a été le plus important de l'histoire des bowls d'après-saison de la NCAA Division I FBS et il a directement conduit au licenciement de l'entraîneur principal Glen Mason (en) lequel est remplacé le par Tim Brewster (en)[11].

En 1981, les Gophers jouent leur dernier match au Memorial Stadium puisqu'ils déménagent au Hubert H. Humphrey Metrodome où ils restent jusqu'en 2008. Le , ils jouent leur premier match au TCF Bank Stadium situé sur le campus et battent les Falcons de l'Air Force sur le score de 20 à 13.

En 2010, après un bilan provisoire négatif de 1-6, l'entraîneur principal Tim Brewster est renvoyé. Après un intérim de Jeff Horton il est remplacé le par Jerry Kill, ancien entraîneur principal des Huskies de Northern Illinois[12].

En 2014, les Gophers terminent la saison avec un bilan de 8–4 (5–3 dans les matchs de conférence) mais ce sont les Badgers du Wisconsin qui disputent la finale de conférence. Ils participent néanmoins au Citrus Bowl 2015 qu'ils perdent 13-33 contre les Tigers du Missouri.

En 2018, les Gophers en battant les Badgers remportent le trophée de rivalité dénommé Paul Bunyan's Axe (en) et mettent fin à une série de 14 défaites consécutives.

En 2019, Minnesota connait une saison historique avec un bilan en saison régulière de 11 victoires pour 2 défaites (7-2 en matchs de conférence)[13] dont une victoire à domicile contre les Nittany Lions de Penn State (classée no 4 du pays) sur le score de 31 à 26, leur première victoire sur une équipe du Top 5 en 20 ans[14]. Cette victoire donnait également aux Gophers un bilan positif provisoire de 9-0 pour la première fois depuis la saison 1904[15].

 
La 91e bataille pour le Little Brown Jug entre Minnesota et Michigan au Metrodome.

PalmarèsModifier

Titre de champion nationalModifier

Minnesota a remporté 9 titres nationaux qui lui ont été décernés par les agences de notation<[16],[17] dont 7 sont réclamés par l'Université du Minnesota soit ceux de 1904, 1934, 1935, 1936, 1940, 1941, et de 1960[18],[19].
Saison Entraîneur Agences Bilan Bowl
Nom Résultat
1904 Henry L. Williams (en) Billingsley 13–0–0
1911 Henry L. Williams Billingsley 6–0–1
1915 Henry L. Williams Billingsley 6–0–1
1934 Bernie Bierman (en) Billingsley, Boand, Dickinson, College Football Researchers Association, Helms Athletic Foundation, Litkenhous, National Championship Foundation, Sagarin Ratings, Sagarin (ELO-Chess) 8–0–0
1935 Bernie Bierman Billingsley, Boand, Football Research, Helms, Litkenhous, National Championship Foundation, Poling 8–0–0
1936 Bernie Bierman AP, Billingsley, Dickinson, Dunkel, Helms, Litkenhous, National Championship Foundation, Poling 7–1–0
1940 Bernie Bierman AP, Berryman, Boand, DeVold, Dickinson, Football Research, Houlgate, Litkenhous, National Championship Foundation, Sagarin, Sagarin (ELO-Chess) 8–0–0
1941 Bernie Bierman AP, Billingsley, Boand, DeVold, Dunkel, Football Research, Helms, Litkenhous, National Championship Foundation, Poling, Sagarin, Sagarin (ELO-Chess) 8–0–0
1960 Murray Warmath (en) AP, Football News, National Football Foundation, United Press International 8–2–0 Rose Bowl 1961 P, 7–17
Légende : Les titres réclamés sont indiqués en gras.

Titres de conférenceModifier

Minnesota a remporté 18 titres de conférence dont 11 étaient partagés.
Saison Entraîneur Conférence Bilans
Global En conférence
1892 - Intercollegiate Athletic Association of the Northwest (en) 5–0 3–0
1893 Wallace Winter 6–0 3–0
1900 Henry L. Williams Western Conference 10–0–2 3–0–1
1903 14–0–1 3–0–1
1904 13–0 3–0
1906 4–1 2–0
1909 6–1 3–0
1910 6–1 2–0
1911 6–0–1 3–0–1
1915 6–0–1 3–0–1
1927 Clarence Spears Big Ten Conference 6–0–2 3–0–1
1933 Bernie Bierman 4–0–4 2–0–4
1934 8–0 5–0
1935 8–0 5–0
1937 6–2 5–0
1938 6–2 4–1
1940 8–0 6–0
1941 8–0 5–0
1960 Murray Warmath 8–2 6–1
1967 8–2 6–1
Légende : titre partagé.

Titres de divisionModifier

La Conférence Big Ten possède deux division depuis la saison 2011, les deux vainqueurs de division se disputant le titre de conférence. Ces divisions étaient dénommées Legends et Leaders de 2011 à 2013. En 2014, les divisions sont réalignées sur un critère géographique et sont renommées East (Est) et West (Ouest). Minnesota fait partie de la West Division et a remporté le titre de cette division à égalité avec les Badgers du Wisconsin) en 2019. Ce sont ces derniers qui disputent la finale de conférence en fonction des règles de départage[20]
Saison Entraîneur Conférence Division Adversaire Résultat finale de conférence
2019 P.J. Fleck (en) Big Ten West Wisconsin qualifié selon les règles de départage
Légende : titre partagé.

BowlsModifier

Minnesota a participé à 21 bowls (9 victoires pour 12 défaites)[21].
Saison Entraîneur Bowl Adversaire résultat
01 1960 Murray Warmath Rose Bowl 1961 Huskies de Washington P, 07–17
02 1961 Rose Bowl 1962 Bruins d'UCLA G, 21–03
03 1977 Cal Stoll Hall of Fame Classic 1977 Terrapins du Maryland P, 06–21
04 1985 John Gutekunst Independence Bowl 1985 Tigers de Clemson G, 20–13
05 1986 Liberty Bowl 1986 Volunteers du Tennessee P, 14–21
06 1999 Glen Mason Sun Bowl 1999 Ducks de l'Oregon P, 20–24
07 2000 MicronPC.com Bowl 2000 Wolfpack de North Carolina State P, 30–38
08 2002 Music City Bowl 2002 Razorbacks de l'Arkansas G, 29–14
09 2003 Sun Bowl 2003 Ducks de l'Oregon G, 31–30
10 2004 Music City Bowl 2004 Crimson Tide de l'Alabama G, 20–16
11 2005 Music City Bowl 2005 Cavaliers de la Virginie P, 31–34
12 2006 Insight Bowl 2006 Red Raiders de Texas Tech P, 41–44
13 2008 Tim Brewster Insight Bowl 2008 Jayhawks du Kansas P, 21–42
14 2009 Insight Bowl 2009 Cyclones d'Iowa State P, 13–14
15 2012 Jerry Kill Meineke Car Care Bowl of Texas 2012 Red Raiders de Texas Tech P, 31–34
16 2013 Texas Bowl 2013 Orange de Syracuse P, 17–21
17 2014 Citrus Bowl 2015 Tigers du Missouri P, 17–33
18 2015 Tracy Claeys Quick Lane Bowl 2015 Chippewas de Central Michigan G, 21–14
19 2016 Holiday Bowl 2016 Cougars de Washington State G, 17–12
20 2018 P. J. Fleck Quick Lane Bowl 2018 Yellow Jackets de Georgia Tech G, 34–10
21 2019 Outback Bowl 2020 Tigers d'Auburn G, 31–24

Entraîneurs principauxModifier

Saisons Entraîneur Nb. d'année Bilan %
1882 Pas d' entraîneur 1 1–1 50,0
1883 Thomas Peebles (en) 1 1–2 33,3
1884–1885 Pas de rencontre 2
1886–1888 Frederick S. Jones (en) 3 3–3 50,0
1889 Al McCord (en), D. W. McCord (en), Frank Heffelfinger (en), Billy Morse (en) 1 3–1 75,0
1890 Tom Eck (en) 1 5–1–1 78,6
1891 Edward Moulton (en) 1 3–1–1 70,0
1892 Pas d'entraîneur 1 5–0 100
1893 Wallace Winter (en) 1 6–0 100
1894 Tom Cochrane Jr. (en) 1 3–1 75,0
1895 Pudge Heffelfinger 1 7–3 70,0
1896–1897 Alexander Jerrems (en) 2 12–6 66,7
1898 Jack Minds (en) 1 4–5 44,4
1899 Jack Harrison, William C. Leary (en) 1 6–3–2 63,6
1900–1921 Henry L. Williams (en) 22 136–33–11 78,6
1922–1924 William H. Spaulding (en) 3 11–7–4 59,1
1925–1929 Clarence Spears (en) 5 28–9–3 73,8
1930–1931 Fritz Crisler (en) 2 10–7–1 58,3
1932–1941, 1945–1950 Bernie Bierman (en) 16 93–35–6 71,6
1942–1944 George Hauser (en) 3 15–11–1 57,4
1951–1953 Wes Fesler (en) 3 10–13–4 44,4
1954–1971 Murray Warmath (en) 18 87–78–7 52,6
1972–1978 Cal Stoll (en) 7 39–39 50,0
1979–1983 Joe Salem (en) 5 19–35–1 35,5
1984–1985 Lou Holtz (en) 2 10–12 45,5
1986–1991 John Gutekunst (en) 6 29–36–2 44,8
1992–1996 Jim Wacker (en) 5 16–39 29,1
1997–2006 Glen Mason (en) 10 64–57 52,9
2007–2010 Tim Brewster (en) 4 15–30 33,3
2010 Jeff Horton (en) 1 2–3 40,0
2011–2015 Jerry Kill (en) 5 29–29 50,0
2015–2016 Tracy Claeys (en) 2 11–8 57,9
Depuis 2017 P. J. Fleck (en) 3 23–15 60,5

Numéros retirésModifier

Minnesota a retiré 5 numéros de maillot[22],[23]
Joueur Poste Saisons Date de retrait
10 Paul Giel Halfback 1951–1953
15 Sandy Stephens (en) Quarterback 1959–1961
54 Bruce Smith Running back 1940–1941
72 Bronko Nagurski Fullback/Tackle 1927–1929
78 Bobby Bell (en) Linebacker/Defensive End 1960–1962

RivalitésModifier

Statistiques des rivalités (en fin de saison 2019)
Équipe rivale Surnom de la rivalité Trophée de la rivalité Bilan des Wolverines Premier match Dernier match
Nb. V. D. N. %
Badgers du Wisconsin - Paul Bunyan's Axe (depuis 1948)
Slab of Bacon (1890-1943)
129 60 61 8 46,5 1890 2019
Hawkeyes de l'Iowa - Floyd of Rosedale 114 62 49 2 54,4 1891 2019
Wolverines du Michigan Little Brown Jug Bowl Little Brown Jug 104 25 75 3 24,0 1892 2019
Nittany Lions de Penn State - Governor's Victory Bell 015 06 9 0 40,0 1993 2019
Cornhuskers du Nebraska - $5 Bits of Broken Chair 060 33 25 2 55,0 1900 2019

Badgers du WisconsinModifier

Le match de rivalité avec Wisconsin (en) est celle comptant le plus de matchs opposant deux équipes de NCAA Division I FBS (en) puisque avec 129 rencontres elle dépasse les 125 de la rivalité entre Georgia et Auburn. Le premier match s'est déroulée en 1890. Depuis, les deux équipes se sont rencontrées chaque année à l'exception de la saison 1906[24],[25].

Le vainqueur du match remporte le trophée dénommé Paul Bunyan's Axe depuis la saison 1948. Il succède au premier trophée (1930-1943) dénommé Slab of Bacon qui a disparu après le match de 1943 lorsque les Badgers étaient censés le remettre aux Golden Gophers.

Minnesota a dominé la série pendant la première moitié du 20e siècle tandis que Wisconsin a commencé à la dominer depuis le début des années 1990 en cumulant 14 victoires consécutives. La victoire 31-0 en 2017 (victoire 31-0) a permis aux Badgers de mener la série pour la première fois depuis le début de la rivalité. Minnesota menait la série depuis 1902 et a compté jusqu'à 20 victoires de plus de Wisconsin.

En fin de saison 2019, Wisconsin mène la série avec 61 victoires contre 60 à Minnesota et 8 nuls[26].

Slab of Bacon
Le premier trophée de la rivalité fut le Slab of Bacon, utilisé de 1930 à 1943. Créé par R.B. Fouch de Minneapolis, le trophée était un morceau de noyer noir présentant un ballon de football en son centre sur lequel est inscrit la lettre "M" ou "W" selon la manière dont le trophée est accroché. Le mot « BACON » est gravé sur les deux extrémités, permettant aux gagnants de déclarer qu'ils ont « ramené le bacon à la maison ».
Cette tradition a pris fin en 1943. Minnesota ayant remporté le match, ses fans ont envahi le terrain. C'est Peg Watrous, étudiante de Wisconsin, qui était chargée de remettre le trophée au représentant des vainqueurs après le match. À la suite de l'agitation provoquée par l'envahissement de terrain, elle n'a pu retrouver le trophée[27],[28]. :Apparemment, plus tard dans la journée, il aurait été retrouvé et remis dans les vestiaires de l'équipe du Minnesota à l'entraîneur George Hauser qui l'aurait alors refusé, expliquant que de telles traditions devraient être suspendues jusqu'au terme de la Seconde Guerre mondiale[29]. Le trophée perdu est remplacé dès la saison 1948[29].
Il a été « perdu » pendant plus de 50 ans. En 1992, l'entraîneur du Wisconsin, Barry Alvarez, déclare en plaisantant « Nous avons emporté le bacon à la maison et l'avons gardé »[30]. Ce n'est qu'en 1994, qu'un stagiaire de l'université du Wisconsin, Will Roleson, le retrouve dans un vieux placard du Camp Randall Stadium. Il est apparu que le trophée avait été mis à jour pendant un certain temps car les scores y avaient été inscrits au dos jusqu'au match de 1970. Ce trophée est actuellement exposé au stade Camp Randall[27].
 
Les Badgers célébrant la victoire de 2009 avec le trophée Paul Bunyan's Axe dans le stade de Minnesota.
Paul Bunyan'Axe
Le trophée en forme de hache dénommé Paul Bunyan's Axe a été créée par le National W Club (une organisation de licenciés en lettres de l'Université du Wisconsin). Il est remis pour la première fois en 1948[31]. Les scores de chaque match sont inscrits sur le manche de la hache lequel a une longueur de 1,80 mètre. Une nouvelle hache a été créée en 2000 et l'originale a été cédée au College Football Hall of Fame en 2003.
Il a été de tradition jusqu'en 2014, qu'après la fin du match, si l'équipe détenant le trophée gagnait, ses joueurs s'emparaient de la hache (laquelle était exposée sur leur propre ligne de touche) pour aller couper un des (ou les deux) poteaux de but[32],[33],[34],[35],[36].
Si l'équipe ne détenant pas la hache gagnait, elle était autorisée à courir vers la ligne de touche de son adversaire et à « voler » la hache. La tradition est modifiée en 2014, la hache étant exposée hors du terrain jusqu'à la fin du match. Ce changement était une mesure temporaire prise à la suite d'une escarmouche survenue en 2013 entre les joueurs des deux équipes. En effet, les joueurs de Minnesota ayant perdu le match s'étaient regroupés tout autour de leur poteau de but afin d'empêcher qu'il soit abattu par les joueurs de Wisconsin[37]. La tradition est néanmoins restaurée en 2015 après une nouvelle victoire de Wisconsin[38].

Hawkeyes de l'IowaModifier

La rivalité avec Iowa (en) a débuté en 1891 et se dispute chaque année depuis la saison 1911.

Un des matchs de rivalité le plus prestigieux est jouée en 1960 à Minneapolis. Les deux équipes sont alors invaincues, Minnesota et Iowa étant classées respectivement no 3 et no 1 du pays. Le match constitue la finale de conférence Big Ten. Son vainqueur sera qualifié pour le Rose Bowl 1961 et sera classé no 1 du pays. C'est Minnesota qui remporte le match sur le score de 27 à 10.

Minnesota a remporté les 12 premiers matchs ce qui constitue la plus longue série de victoires de la rivalité (1881-1916). La plus longue série d'Iowa est de 6 victoires consécutives (2015-2020). La plus large victoire de la rivalité est à l'actif de Minnesota, 75 à 0 en 1903.

Fin de saison 2020, Minnesota mène la série avec 62 victoires pour 50 à Iowa et 2 nuls[39].

Floyd of Rosedale
Depuis la saison 1935, le vainqueur du match remporte le Floyd of Rosedale, un trophée en bronze de 44 kilos de 53 cm de long et de 38 cm de haut représentant un cochon[40]. Pour désamorcer les tensions entre les deux équipes et les fans[41], Floyd B. Olson (en), gouverneur du Minnesota, imagine un pari avec son confrère de l'Iowa, Clyde L. Herring (en). Si Minnesota gagne, il devra lui offrir un cochon (et inversément). Minnesota ayant remporté le match, le gouverneur Herring tient promesse et remet un cochon que lui avait donné Allen Loomis, propriétaire de la ferme Rosedale située à proximité de Fort Dodge dans l'Iowa. :Herring avait surnommé ce cochon Floyd of Rosedale en référence d'une part au prénom du gouverneur du Minnesota et d'autre part au nom de la ferme d'où le cochon était issu[41]. Le cochon est remis par la suite dans une ferme du Minnesota mais meurt huit mois après le match. Néanmoins la tradition va perdurer. Pour éviter l'« échange » d'un animal vivant, le gouverneur Olson charge le sculpteur Charles Brioschi de fabriquer un trophée à l'image de Floyd of Rosedale. Il est mis en jeu dès la saison 1936 et chaque année depuis lor. Le vainqueur du match de rivalité conserve le trophée jusqu'au prochain match de rivalité.
En 2008, la société Rivals.com désigne le Floyd of Rosedale comme le meilleur trophée de rivalité du football américain universitaire[42]. Fin de saison 2020, Minnesota et Iowa ont remporté le trophée à 42 reprises.

Wolverines du MichiganModifier

 
Le Little Brown Jug original photographié en 1909.
 
Une réplique du Little Brown Jug de Michigan exposé en 2007.

La rivalité avec Michigan (en) a débuté en 1892. Les équipes se sont rencontrées pratiquement chaque année depuis 1919 jusqu'en 2015. Les équipes n'étant plus dans la même division depuis le réalignement de 2015, elles ne se rencontreront plus que deux fois sur une période de six saisons.

La plus large victoire est à l'actif de Michigan en 2011 sur le score de 58 à 0. La plus longue série de victoires consécutives est détenue par Michigan avec 16 étalées de 1987 à 2004. La série de victoire de Minnesota est limitée à neuf matchs allant de 1934 à 1942.

En fin de saison 2019, Michigan mène la série avec 75 victoires pour 25 à Minnesota et 3 nuls[43].

Little Brown Jug
Les deux universités se disputent le trophée (cruche en terre cuite) dénommé Little Brown Jug[44]. Son origine date de 1903. Les Wolverines ont depuis 1901 remporté 28 matchs consécutifs. Dans l'intervalle, Minnesota s'est battit une des meilleures équipes de son histoire de sorte que les fans espèrent mettre fin à la série victorieuse des Wolverines. Le match a lieu dans le Minnesota à Minneapolis, et l'étudiant de Michigan Thomas B. Roberts est chargé d'acheter quelque chose pour transporter de l'eau, l'entraîneur craignant que les fans des Gophers puissent contaminer l'eau mise à disposition de son équipe. Roberts achète une cruche de cinq gallons pour 30 ¢ dans un magasin de Dinkytown (en). La cruche elle-même est connue sous le nom de Red Wing Pottery (en) et est fabriquée à Red Wing dans le Minnesota. :Le match se dispute devant vingt mille fansau Northrop Field. Minnesota est menée 6-0 mais fin de seconde mi-temps les Gophers égalisent alors qu'il ne reste que deux minutes de jeu. Les fans de Minnesota envahissent le terrain pour fêter cette égalisation alors que le ciel est rempli de gros nuages annonciateurs d'une tempête imminente. Le désordre régnant sur l'aire de jeu conduit les joueurs de Michigan à rentrer aux vestiaires et le match se termine sur un nul[45]. Les Wolverines abandonnent ensuite la cruche dans les vestiaires. Le lendemain, un joueur dénommé Oscar Munson apporte la cruche au directeur sportif de l'université qui décide de la conserver et de la peindre en brun (couleur de l'université à l'époque). Il y inscrit également sur le côté « Cruche de Michigan - capturée par Oscar, 31 octobre 1903 - Michigan 6, Minnesota 6. ». Lorsque les équipes se rencontrent à nouveau en 1909, les deux universités s'accordent sur l'idée d'instaurer comme trophée récurrent une cruche similaire. Il existe donc actuellement deux cruches, chacune peinte aux couleurs de l'équipe avec le logo et la liste des victoires de l'équipe.
C'est le trophée de rivalité le plus régulièrement échangé dans le football universitaire, le plus ancien trophée de la NCAA Division I FBS et le deuxième plus ancien trophée de rivalité du pays[46].

Penn StateModifier

La rivalité avec Penn State (en) est très récente puisqu'elle n'a débuté qu'en 1993. Les deux équipes ne se rencontrent pas chaque année. Après avoir été versées dans des divisions différentes en 2011 et également à la suite d'un réalignement de la conférence en 2016, elles ne se rencontreront plus qu'à l'occasion de 2 matchs par période de 6 saisons.

La plus large victoire est à l'actif de Penn State lors du match de 1994 remporté sur le score de 56 à 3. La plus longue série de victoires consécutives est détenue par les deux équipes puisqu'elle ont toutes deux remporté 4 matchs consécutifs, Minnesota de 1999 à 2004 et Penn State de 1993 à 1998 et de 2005 à 2010.

Penn State mène les statistiques avec 9 victoires pour 6 à Minnesota[47].

Governor's Victory Bell
Le vainqueur du match de rivalité se voit remettre le trophée dénommé Governor's Victory Bell. Il a été créé et décerné pour la première fois en 1993 pour célébrer le premier match officiel de Penn State en tant que membre de la Conférence Big Ten. Ce match fut joué contre Minnesota et fut remporté par Penn State sur le score de 38 à 20.
Le trophée présente une cloche en laiton sur laquelle est dessiné le logo de la Conference Big Ten. Cette cloche est suspendue à un cadre en bois. Au sommet du cadre, se trouve une plaque qui présente le nom du trophée, le texte « Presented annualy to the winner of the Penn State-Minnesota football game Established September 4, 1993 » et les sceaux des États du Minnesota et de Pennsylvanie. Les logos sportifs des deux universités apparaissent sur le bas du cadre, celui de Penn State à gauche et celui du Minnesota à droite. Des plaques de laiton indiquant le résultat des matchs sont apposées sur la face avant de la base du socle en bois[48].

NebraskaModifier

La rivalité avec Nebraska (en) a débuté en 1900.

La première partie de la rivalité a été fortement dominée par Minnesota avec 29 victoires et 2 nuls en 37 matchs s'étalant de 1900 jusqu'en 1960. Nebraska domine ensuite en remportant 16 matchs consécutifs de 1961 à 2012 avant qu'une certaine alternance ne s'installe lors des dernières saisons.

La plus large victoire est à l'actif de Nebraska lors du match de 1983 remporté sur le score de 84 à 13. La plus longue série de victoires consécutives est détenue par Nebraska avec 16 victoires remportées entre 1963 et 2012, Minnesota n'ayant remporté que 10 victoires consécutives entre 1940 et 1949.

En fin de saison 2019, Minnesota mène la série avec le 33 victoires pour 25 à Nebraska et 2 nuls.

5 $ Bits of Broken Chair
Depuis 2014, le gagnant du match de rivalité reçoit un trophée non officiel dénommé 5 $ Bits of Broken Chair (5 dollars pour les débris d'un chaise). Une simple chaise en bois rafistolée couleur or est couchée sur un socle en bois où apparaissent les initiales des deux universités. Sous le siège, dans deux faux billets, apparaissent les images du faux Pelini et de Goldy Gopher. Le trophée a été créé par des fans après un échange humoristique de messages entre le compte Twitter de la mascotte de Minnesota Goldy Gopher et le faux compte parodique de l'entraîneur principal de l'époque Bo Pelini[49]. Goldy débute en suggérant un pari sur le match « Hey @FauxPelini, how about a friendly wager for this weekend's game ? Team that gets the most points gets a conference win ? Seem fair ? (Hey @FauxPelini, que diriez-vous d'un pari amical pour le match de ce week-end ? L'équipe qui obtient le plus de points remporte la conférence ? Cela semble juste ? ) »[50]. Le faux Pelini lui répond : « OK how about if we - Nebraska - win you give me $5, if you - Minnesota - win I get to smash a wooden chair over your back. (OK. Que diriez-vous : si nous - Nebraska - gagnons, vous me donnez 5 $, mais si vous - Minnesota - gagnez, je fracasserai une chaise en bois sur votre dos. »[51]. Cette réponse incite Goldy à créer un groupe de soutien sur Twitter et sollicite la communauté de football américain universitaire de Reddit pour la conception du trophée qu'il dénomme « 5 $ Bits of Broken Chair»[52]. De nombreux projets sont rapidement présentés et finalement Goldy créé un véritable trophée, qui est présenté lors du match de 2014 joué à Lincoln[53]. Il reçoit un accueil enthousiaste des fan des deux équipes mais n'est pas reconnu par les deux universités[54]. Le trophée change de mains pour la première fois le , après la victoire de Nebraska 48 à 25 à Minneapolis. Bien que Nebraska ait pris ses distances avec ce trophée, dans les semaines qui ont suivi cette victoire, la chaise a été vue avec des joueurs et entraîneurs du Nebraska et a fait plusieurs apparitions sur les pages de médias sociaux de l'université[55]. Après une nouvelle victoire de Nebraska en 2016, le trophée disparait. Des rumeurs indiquaient que les deux universités étaient désireuses de stopper la tradition de ce trophée non officiellement reconnu[56].
Le , il est annoncé, via Twitter, que Nebraska et Minnesota joueraient à nouveau pour le trophée 5 $ Bits of Broken Chair mais comme un trophée non officiel[57]. Les fans construisent un nouveau trophée[58] ayant pour but de collecter des fonds au profit de la Fondation Team Jack (en) et de l'hôpital maçonnique pour enfants du Minnesota (en). L'image du faux Pelini sur un des faux billets du trophée a été remplacé par celle de la mascotte de Nebraska dénommé Herbie Husker[59].

Récompenses individuellesModifier

Joueurs :

Bruce Smith – 1941[60]
Tom Brown – 1960[61]
Bobby Bell (en) – 1962[62]
Greg Eslinger (en) – 2005[63]
Tyrone Carter (en) – 1999[64]
Greg Eslinger (en) – 2005[63]
Matt Spaeth (en) – 2006[65]

Entraîneurs :

Bernie Bierman (en) – 1958[66]
Murray Warmath (en) – 1960[67]
Murray Warmath (en) – 1960[68]

Golden Gophers au College Football Hall of FameModifier

Liste des Golden Gophers intronisés, classe 2020 compris[69],[70]
Nom Poste Date intronisation Saisons
Bert Baston (en) End 1954 1914–1916
Bobby Bell (en) Offensive tackle 1991 1960–1962
Bernie Bierman (en) Entraîneur principal 1955 1932–1941
1945–1950
Tom Brown Offensive guard 2003 1958–1960
Fritz Crisler (en) Entraîneur principal 1954 1930–1931
Carl Eller Offensive tackle 2006 1959–1962
George Franck Running back 2002 1938–1940
Paul Giel Running back 1975 1951–1953
Lou Holtz (en) Entraîneur principal 2008 1984–1985
Herb Joesting (en) Fullback 1954 1925–1927
Pug Lund (en) Running back 1958 1932–1934
Bobby Marshall End 1971 1904–1906
John McGovern (en) Quarterback 1966 1908–1910
Bronko Nagurski Offensive tackle, Fullback 1951 1927–1929
Leo Nomellini (en) Offensive tackle, Offensive guard 1977 1946–1949
Eddie Rogers (en) End 1968 1900–1903
Bruce Smith Running back 1972 1939–1941
Sandy Stephens (en) Quarterback 2011 1959–1961
Clayton Tonnemaker (en) Center 1980 1946–1949
Ed Widseth (en) Offensive tackle 1954 1934–1936
Dick Wildung (en) Offensive tackle 1957 1940–1942
Henry L. Williams (en) Entraîneur principal 1951 1900–1921
Bob Stein (en) Linebacker 2020 1969-1975

Golden Gophers au Pro Football Hall of FameModifier

Liste des intronisés, classe 2020 comprise[70](p172)
Nom Poste Date intronisation Équipe NFL Saisons
Bobby Bell (en) Defensive end, Linebacker 1983 Chiefs de Kansas City 1963–1974
Tony Dungy Entraîneur principal 2016 Buccaneers de Tampa Bay
Colts d'Indianapolis
1996–2001
2002–2008
Carl Eller Defensive end 2004 Vikings du Minnesota
Seahawks de Seattle
1964–1978
1979
Bud Grant Entraîneur principal 1994 Vikings du Minnesota 1967–1983, 1985
Bronko Nagurski Fullback 1963 Bears de Chicago 1930–1937, 1943
Leo Nomellini (en) Defensive tackle 1969 49ers de San Francisco 1950–1963
Charlie Sanders Tight end 2007 Lions de Détroit 1968–1977

Golden Gophers au Canadian Football Hall of FameModifier

Liste des intronisés, classe 2018 comprise[71],[72].
Nom Poste Date intronisation Équipe NFL Saisons
Tom Brown Defensive lineman 1984 Lions de la Colombie-Britannique 1961–1967
Bud Grant Tight end
Entraîneur principal
1983 Blue Bombers de Winnipeg 1953–1966

InfrastructuresModifier

TCF Bank StadiumModifier

Le TCF Bank Stadium est le stade de football américain utilisé par les Golden Gophers. Il est situé sur le campus de l'Université du Minnesota à Minneapolis dans l'État du Minnesota. Le stade est en forme de fer à cheval et a une capacité de 52 525 sièges. Il a été construit en fonction d'une future augmentation de sa capacité, laquelle après aménagements sera portée à 80 000 spectateurs. Le coût de ces travaux est estimé à 303,3 millions de dollars. Le stade a temporairement accueilli les matchs des Vikings du Minnesota lors des saisons 2014 et 2015 pendant la construction de l' U.S. Bank Stadium.

Gibson-Nagurski Football ComplexModifier

Ce complexe abrite les bureaux administratifs de l'équipe, les vestiaires, les salles de réunion, la salle d’équipement, la salle d’entraînement et les salons des joueurs. Il porte le nom de deux célèbres joueurs des Gophers des années 1920, George Gibson (en) et Bronko Nagurski.

Anciens stadesModifier

Autres sportsModifier

InstallationsModifier

PalmarèsModifier

  • Basket-ball masculin : 1902, 1903, 1919
  • Hockey sur glace masculin : 1929, 1940, 1974, 1976, 1979, 2002, 2003[73]
  • Hockey sur glace féminin : 2000, 2004, 2005, 2012, 2013
  • Baseball : 1956, 1960, 1964
  • Golf masculin : 2002
  • Course à pied masculin : 1948
  • Lutte : 2001, 2002, 2007

RéférencesModifier

  1. (en-US) Williamson Lori, « Why is Minnesota the Gopher State? », Minnesota Historical Society, (consulté le 14 janvier 2017).
  2. The Gopher : Volume 1, Minneapolis, University of Minnesota, (lire en ligne)
  3. (en-US) « Goldy Gopher : The evolution of a beloved mascot », University of Minnesota (consulté le 14 janvier 2017)
  4. (en-US) « The University of Minnesota's Evolution of Goldie the Gopher », The Daily Gopher, (consulté le 14 janvier 2017).
  5. (en-US) « Being a Cheerleader - History of Cheerleading », sur Varsity Spirit, Varsity Spirit LLC (consulté le 17 avril 2019).
  6. (en-US) « All Time Coaching Records », sur gophersports.com (consulté le 25 mai 2020)
  7. (en-US) Turtinen, Ralph, 100 Years of Golden Gopher Football, John Roberts, , p. 15.
  8. (en-US) Mary Mapes Dodge, St. Nicholas: A Monthly Magazine for Boys and Girls, Volume 42, Part 1, p. 43, 1915.
  9. (en-US)(http://fs.ncaa.org/Docs/stats/footba...s/2011/FBS.pdf – pp. 70–79).
  10. (en-US) Minnesota University, « Gopher football history », sur ericthrall.com (consulté le 9 octobre 2006).
  11. « The latest from the StarTribune », sur Star Tribune (consulté le 10 novembre 2020).
  12. (en-US) « Brewster out after sixth loss » (consulté le 1er août 2018).
  13. (en-US) « 2019 Minnesota Golden Gophers Schedule and Results », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 10 mars 2020).
  14. (en-US) Campbell Dave, « Minnesota beats Penn State 31-26 in a battle of unbeatens, the Gophers’ 1st win over a top-5 team in 20 years », sur chicagotribune.com (consulté le 10 mars 2020).
  15. (en-US) « One for the decades : Gophers stun Penn State, move to 9-0, set off a celebration », sur Star Tribune (consulté le 10 mars 2020).
  16. (en-US) Christopher J. Walsh, « Who's #1? : 100-Plus Years of Controversial National Champions in College Football », Taylor Trade Pub., (ISBN 978-1-58979-337-8), p. 79–81.
  17. (en-US) « 2018 NCAA Football Bowl Subdivision Records », National Collegiate Athletic Association, (consulté le 11 décembre 2018), p. 111-113.
  18. (en-US) « Golden Gopher National Champions », sur www.gophersports.com (consulté le 31 juillet 2012).
  19. (en-US) « Golden Gophers National Champions – University of Minnesota Athletics », University of Minnesota Athletics Department (consulté le 11 décembre 2018).
  20. (en-US) « Ohio State Earns Championship Game Berth », sur bigten.org, Big Ten Conference, (consulté le 18 avril 2020) : « Minnesota also clinched at least a share of the West Division title with a win on Saturday, but the West Division participant in the Big Ten Football Championship Game will be decided next weekend. ».
  21. (en) « Minnesota Golden Gophers Bowls », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 14 novembre 2020).
  22. (en-US) « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 14 novembre 2020).
  23. (en-US) « FBall Retired Jerseys », sur GopherHole.com (consulté le 2 août 2018).
  24. (en-US) « Bielema touts history of Wisconsin-Minnesota rivalry – College Football – ESPN », sur Sports.espn.go.com, (consulté le 6 juin 2014).
  25. (en-US) « Paul Bunyan's Axe – Minnesota vs. Wisconsin – University of Minnesota Official Athletic Site », sur Gophersports.com (consulté le 11 février 2020).
  26. (en-US) « Winsipedia - Minnesota Golden Gophers vs. Wisconsin Badgers football series history », sur Winsipedia.
  27. a et b (en-US) Doherty, Justin, « Tales from the Wisconsin Badgers », Sports Publishing, (ISBN 1582614083, consulté le 15 juillet 2013), p. 104.
  28. (en-US) « Precursor to the Axe - UWBadgers.com - The Official Athletic Site of the Wisconsin Badgers »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur UWBadgers.com.
  29. a et b (en-US) Scott Dochterman, « Traveling trophies woven into Big Ten football fabric (with poll, video) », TheGazette (consulté le 6 juin 2014).
  30. (en-US) Doherty, Justin, « Tales from the Wisconsin Badgers », Sports Publishing,‎ , p. 105 (ISBN 1582614083, lire en ligne, consulté le 15 juin 2013).
  31. (en-US) « Original Axe headed to Hall of Fame », The Badger Herald, (consulté le 6 juin 2014).
  32. (en-US) Fox Sports, « badgers-gophers-rivalry-gets-boost-as-both-teams-good | FOX Sports on MSN », sur Foxsportswisconsin.com, (consulté le 6 juin 2014).
  33. (en-US) Bennett, Brian, « Big Ten weekend rewind: Week 13 – ESPN », sur Espn.go.com, (consulté le 6 juin 2014).
  34. (en-US) « Countdown to end begins for Metrodome », sur kare11.com, (consulté le 6 juin 2014).
  35. (en-US) « Former Badgers Recall Axe Rivalry – UWBadgers.com – The Official Athletic Site of the Wisconsin Badgers »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur UWBadgers.com (consulté le 6 juin 2014).
  36. (en-US) « Badgers football: Backfield tandem runs wild — and wildcat — over Gophers : Sports », sur Host.madison.com, (consulté le 6 juin 2014).
  37. (en-US) « Gary Andersen says Paul Bunyans Axe will disappear during Minnesota vs. Wisconsin », The Daily Gopher, (consulté le 30 novembre 2014).
  38. (en-US) Journal Todd D. Milewski Wisconsin State, « After another Badgers win over Gophers, Axe 'qualifies for a state pension' for tenure in Wisconsin », sur madison.com (consulté le 29 novembre 2016).
  39. (en) « Winsipedia - Iowa Hawkeyes vs. Minnesota Golden Gophers football series history », sur Winsipedia (consulté le 16 novembre 2020).
  40. (en-US) Associated Press staff, « College football: Gophers-Hawkeyes play for pig », Saint Cloud Time, (consulté le 8 novembre 2014).
  41. a et b (en-US) « Floyd of Rosedale - Minnesota vs. Iowa », gophers.com (consulté le 9 juin 2006).
  42. (en-US) « Rivals.com », sur n.rivals.com.
  43. (en-US) « Winsipedia - Michigan Wolverines vs. Minnesota Golden Gophers football series history », sur winsipedia.com (consulté le 29 octobre 2018)
  44. (en-US) Ken Magee et Jon M. Stevens, The Little Brown Jug : The Michigan-Minnesota Football Rivalry, Arcadia Publishing Incorporated, (ISBN 978-1-4396-4701-1, lire en ligne).
  45. (en-US) « Score Was 6 to 6, and There Were Two Minutes Left to Play », Detroit Free Press, .
  46. (en-US) « Official 2007 NCAA Division I Football Records Book », National Collegiate Athletic Association,
  47. (en-US) « Winsipedia - Minnesota Golden Gophers vs. Penn State Nittany Lions football series history », sur Winsipedia.
  48. (en-US) « The Governor's Victory Bell - Minnesota vs. Penn State », sur University of Minnesota Athletics (consulté le 17 novembre 2020).
  49. (en) GoAUpher, « Minnesota & Nebraska Have A Trophy (Sort Of)... », sur The Daily Gopher, (consulté le 17 novembre 2020).
  50. (en-US) Goldy Gopher, « Hey @FauxPelini, how about a friendly wager for this weekend's game? Team that gets the most points gets a conference win? Seem fair? », Twitter.
  51. (en-US) Fake Bo Pelini, « @GoldytheGopher OK how about if we win you give me $5, if you win I get to smash a wooden chair over your back », Twitter.
  52. (en) Patrick Vint, « Internet joke becomes actual Big Ten rivalry trophy », sur SBNation.com, (consulté le 17 novembre 2020).
  53. (en-US) « Minnesota vs. Nebraska - Game Recap - November 22, 2014 - ESPN », sur ESPN.com.
  54. (en-US) « r/CFB - The Big Ten's favorite rivalry trophy made an appearance tonight... », sur reddit (consulté le 17 novembre 2020)
  55. (en-US) « Huskers Beat Minnesota 48-25: Broken Chair Trophy Celebration Thread! », SB Nation, (consulté le 21 novembre 2016).
  56. (en-US) Furley, Adam, « What happened to the $5 Bits of Broken Chair Trophy? », 93.7 FM The Ticket, (consulté le 11 novembre 2016).
  57. (en-US) Callahan, Sean, « Just learned today the Nebraska vs. Minnesota "Chair Trophy" is coming back! @TeamJack @ @UMNChildrens are involved with it. Stay tuned...pic.twitter.com/Wr10oZrlGE », sur @Sean_Callahan, (consulté le 13 novembre 2017).
  58. (en-US) « The New Bits of Broken Chair Trophy is Designed to Never Die », Hail Varsity, (consulté le 13 octobre 2017).
  59. (en-US) Mullin, Luke, « $5 Bits of Broken Chair Trophy is officially back in action », The Daily Nebraskan (consulté le 13 octobre 2017).
  60. (en-US) « Bruce Smith », sur heisman.com (consulté le 21 février 2014).
  61. (en-US) « Tom Brown », Football Writers Association of America (consulté le 21 février 2014).
  62. (en-US) « Bobby Bell », sur gophersports.com (consulté le 21 février 2014).
  63. a et b (en-US) « Greg Eslinger », Sports Reference LLC. (consulté le 21 février 2014).
  64. (en-US) « Tyrone Carter », Sports Reference LLC. (consulté le 21 février 2014).
  65. (en-US) « Matt Spaeth », sur gophersports.com (consulté le 21 février 2014).
  66. (en-US) « Bernie Bierman », sur afca.com (consulté le 21 février 2014).
  67. (en-US) « Murray Warmath », Football Writers Association of America (consulté le 21 février 2014).
  68. (en-US) « Murray Warmath » (consulté le 21 février 2014).
  69. (en-US) « Inductees », College Football Hall of Fame (consulté le 20 novembre 2017).
  70. a et b (en-US) « Minnesota Football 2017 Media Guide », University of Minnesota Intercollegiate Athletics (consulté le 20 novembre 2017), p. 173.
  71. (en) « Tom Brown », Canadian Football Hall of Fame (consulté le 20 novembre 2017).
  72. (en) « Harry Peter "Bud" Grant », Canadian Football Hall of Fame (consulté le 20 novembre 2017).
  73. (en) « Hockey - Golden Gopher National Champions », sur www.gophersportsguides.com (consulté le 31 juillet 2012)

Liens externesModifier