Ouvrir le menu principal

Jia Perkins

joueur de basket-ball américain

Jia Perkins
Image illustrative de l’article Jia Perkins
Jia Perkins en 2016.
Fiche d’identité
Nom complet Jia Dorene Perkins
Naissance (37 ans)
Newburgh
Taille 1,73 m (5 8)
Poids 70 kg (154 lb)
Situation en club
Poste arrière
Carrière universitaire ou amateur
Granbury HS
Red Raiders de Texas Tech
Draft WNBA
Année 2004
Position 35e
Franchise Sting de Charlotte
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017

2004-2005
2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2013-2014
Sting de Charlotte
Sting de Charlotte
Sky de Chicago
Sky de Chicago
Sky de Chicago
Sky de Chicago
Sky de Chicago
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Stars de San Antonio
Stars de San Antonio
Lynx du Minnesota
Lynx du Minnesota

Kastoria
Fury de Dallas
Megas Aleksandros
Raanana Herzeliya
A.S. Ramat-Hasharon
Utex Row Rybnik
A.S. Ramat-Hasharon
Galatasaray
Ceyhan Belediyespor
A.S. Ramat-Hasharon
Good Angels Košice
00,8
05,0
09,4
11,7
17,0
13,2
10,7
12,0
10,6
13,9
12,5
13,3
06,4
04,2[1]

0?
0?
20,7
16,7
20,0
18,6
17,0
14,2
13,1
08,8
0-[2]

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Jia Perkins, née le à Newburgh au Texas, est une basketteuse américaine. Reconnue pour sa défense, notamment son sens de l'interception, elle est une shooteuse redoutée à mi-distance et à trois points[3].

BiographieModifier

Son père Johnny Perkins a joué sept saisons en NFL avec les Giants de New York[4].

Avec les Red Raiders, ses statistiques moyennes sont de 15,4 points, 4,7 rebonds et 3,3 passes en 115 matches. En junior, elle est nommée dans le meilleur cinq de la Conférence Big 12, après avoir été dans le second cinq en sophomore. Elle est quatrième à la marque avec 1 768 points, seconde aux interceptions (305) et septième aux passes (376) de l'histoire de Texas Tech. Son record est 41 points le contre Creighton[5].

WNBAModifier

Elle est draftée en 35e position par le Sting de Charlotte, bien plus bas qu'attendu si elle n'avait été enceinte de sept mois[4]. Elle ne joue que très peu pour sa première saison car elle donne naissance à sa fille le [5]. Elle joue la saison hivernale en WNBL pour mieux se consacrer à sa fille Aalirah[4] qui la suivra dans tous les pays où elle joue[6]. Sa seconde saison est plus aboutie, mais elle est laissée non protégée par le Sting et devient le premier choix du Sky de Chicago lors de la draft d'expansion de 2006[5].

En 2006, elle intègre très vite le cinq majeur de la nouvelle franchise et aligne en moyenne 9,4 points, 3,2 passes décisives et 3,6 rebonds. Puis la saison suivante, si elle se retrouve sur le banc, ses statistiques progressent pourtant à 11,7 pts, 2,3 passes et 3,3 rebonds avec une pointe à 39 points, nouveau record de la franchise; sa réussite à 3 points (45,9 %) est la quatrième de la WNBA[5].

En 2008, elle débute les 34 rencontres du Sky avec une moyenne de 17,0 points qui est la septième moyenne de la ligue. Avec 39 lancers réussis consécutivement, elle surpasse largement le précédent record WNBA de 28 réussites. Elle figure dans le Top 10 aux ponts (9e), aux interceptions (6e avec 1,88), l'adresse aux lancers francs (5e avec 89,1 %). Faute de All-Star Game cette année-là, elle est attend 2009 pour avoir cet honneur (y marquant même 16 points) grâce à 13,2 points, 3,4 rebonds, 2,15 interceptions (5e de la WNBA)[5]. En 2010, elle aligne 10,7 points, 2,9 rebonds et 2,4 passes décisives par rencontre.

Le , elle est échangée par le Sky contre Michelle Snow des Silver Stars de San Antonio[7].

En 2015 son coach Dan Hughes se félicite de son rôle de leader : « Parfois, en tant que coach, les joueuses se nourrissent de votre énergie. Jia, elle, vous donne de l'énergie[6]. »

Le jour de la draft WNBA 2016, le Lynx acquiert Jia Perkins contre le 14e choix Jazmon Gwathmey[8]. Elle y retrouve Cheryl Reeve qui était assistante du Sting et à l'origine de son choix de draft[3].

Le Lynx remporte les Finales WNBA 2017 par trois victoires à deux contre les Sparks de Los Angeles, ce qui permet au club du Minnesota d'égaler le record des quatre titres des Comets de Houston[9]. Elle prend ensuite sa retraite sportive[10].

EuropeModifier

Elle débute en Europe en 2004-2005, mais la jeunesse de son enfant l'incite à revenir en NWBL. Après sa première vraie saison de WNBA, elle est de retour en Grèce à Megas Aleksandros pour 10 rencontres (20,7 points à 39 %, 4,0 rebonds, 2,5 passes, 3,5 interceptions). En 2006-2007, elle joue en Israël à Raanana Herzeliya pour 10 matches à 16,7 points à 49,5 %, 4,5 rebonds, 2,9 passes, 2,3 interceptions et l'année suivante dans le même pays pour A.S. Ramat-Hasharon avec 20 rencontres à 20,0 points à 55,3 %, 5,2 rebonds, 2,4 passes et 2,6 interceptions (demi-finales des play-offs) ainsi que 12 rencontres d'Eurocoupe (quart de finaliste) : à 15,5 points à 47 %, 4,1 rebonds, 3,3 passes, 2,6 interceptions. En octobre-novembre 2008, elle ne dispute que cinq rencontres en Pologne avec Utex Row Rybnik (18,6 points, 4,0 rebonds, 3,2 passes, 3,6 interceptions) avant de revenir à l'A.S. Ramat-Hasharon pour un titre de championne d'Israël à 23 matches à 17,0 points à 55,2 %, 4,3 rebonds, 2,3 passes, 2,3 interceptions.

En 2009-2010, elle rejoint le championnat turc avec Galatasaray pour 10 matches (jusque janvier, le club finira finaliste) à 14,2 points à 56,1 %, 3,1 rebonds, 2,1 passes, 2,0 interceptions et découvre l'Euroligue pour 7 matches à 15,6 points à 46,2 % , 4,4 rebonds, 2,4 passes, 2,3 interceptions. En janvier 2011, elle s'engage pour le club turc de Ceyhan Belediyespor avec 13 rencontres à 13,1 points à 42,7 %, 3,5 rebonds, 2,2 passes, 2,3 interceptions. À l'automne 2011, elle revient à A.S. Ramat-Hasharon[11],[2]. Puis elle finit par ne plus jouer qu'en WNBA pour éviter de perturber la scolarité de sa fille[6].

ClubsModifier

WNBAModifier

PalmarèsModifier

ClubModifier

  • Finaliste de la Coupe d'Israël 2008, 2009
  • Quart de finaliste de l'Eurocoupe 2008
  • Championne de la saison régulière d'Israël 2008, 2009
  • Demi-finaliste championnat d'Israël 2008
  • Championne d'Israël 2009
  • Finaliste du championnat turc 2010[2]
  • Championne de la WNBA 2017[9].

Sélection nationaleModifier

  •   Médaille d’or au Mondial junior 2002

Distinctions personnellesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Jia Perkins », WNBA (consulté le 4 octobre 2016)
  2. a b c et d « Jia Perkins », usbasket.com (consulté le 19 avril 2014)
  3. a et b (en) Kent Youngblood, « New Lynx guard Perkins had to grow up fast », startribune.com, (consulté le 5 mai 2016)
  4. a b et c « Jia Perkins: Returning Home », WNBA, (consulté le 19 août 2011)
  5. a b c d et e (en) « Jia Perkins », WNBA (consulté le 19 août 2011)
  6. a b et c (en) Hernán Rozemberg, « Stars Guard Jia Perkins On Being A Baller – And Pro Mom », sacurrent.com, (consulté le 26 août 2015)
  7. (en) « Transactions 2011 », WNBA (consulté le 19 août 2011)
  8. (en) « Lynx Acquire WNBA All-Star Jia Perkins From San Antonio », wnba.com, (consulté le 16 avril 2016)
  9. a et b (en) Doug Ammon, « Rebekkah Brunson Etches Her Name Atop WNBA Finals Record Books », wnba.com, (consulté le 8 octobre 2017)
  10. (en) Rana L. Cash, « Lynx trade Natasha Howard to Seattle as Cheryl Reeve continues to shape roster », startribune.com, (consulté le 8 février 2018)
  11. « Jia Perkins », FIBA (consulté le 19 août 2011)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :