Ouvrir le menu principal
Draft WNBA 2017
Description de l'image Wnba 2017.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Kelsey Plum en 2015.
Généralités
Sport Basket-ball féminin
Ligue Women's National Basketball Association
Date 13 avril 2017
Lieu Samsung 837
Ville New York
Premier choix
Premier choix Kelsey Plum
Équipe Stars de San Antonio

La draft WNBA 2017 est la cérémonie annuelle de la draft WNBA lors de laquelle les franchises de la WNBA choisissent les joueuses dont elles pourront négocier les droits d’engagement. Les joueuses disputant leur première saison professionnelle sont appelées rookies.

La cérémonie est organisée le au Samsung 837 New York avec une diffusion télévisée sur ESPN2 pour le premier tour et ESPNU pour les suivants[1]

Le choix s'opère dans un ordre déterminé par le classement de la saison précédente, les équipes les plus mal classées sur les deux dernières saisons obtenant les premiers choix. Sont éligibles les joueuses américaines ou scolarisées aux États-Unis allant avoir 22 ans dans l'année calendaire de la draft, ou diplômées ou ayant entamé des études universitaires quatre ans auparavant[2]. Les joueuses « internationales » (ni nées ni ne résidant aux États-Unis) sont éligibles si elles atteignent 20 ans dans l'année suivant la draft[2].

Loterie de la draftModifier

Équipe Bilan
2015-2016
Bilan
2016
Chances à la
loterie
Choix
1er 2e 3e 4e
Stars de San Antonio 15-53 07-27 44,2 %
Wings de Dallas 29-39 11-23 22,7 %
Sparks de Los Angeles (via le Sun du Connecticut) 29-39 14-20 22,7 %
Mystics de Washington 31-37 13-21 10,4 %
en jaune l’équipe désignée.

La seizième loterie de la draft WNBA 2017 parrainée par State Farm est télédiffusée pour le cinquième fois sur ESPN2 mercredi avec un tirage organisé à la mi-temps de la demi-finale des play-offs 2016 entre Phoenix et Minnesota. Elle rassemble les quatre équipes non qualifiées pour les play-offs de la saison WNBA 2016 classées dans l'ordre inverse de leur bilan. N'ayant remporté que 15 victoires en deux ans, les Stars de San Antonio disposeront de 442 chances sur 1000 de retenir le premier choix de la draft. Le Sun du Connecticut et les Wings de Dallas suivent avec tous deux 29 victoires et donc 227 chances sur 1000, les Wings ayant le plus mauvais classement en 2016 (11 victoires contre 14 pour le Sun). Le choix de draft du Sun ayant été envoyé aux Sparks, la franchise de Los Angeles choisit à la place de celle du Connecticut. Les Mystics ferment le rang avec 31 victoires et donc seulement 104 chances sur 1000 d'obtenir le premier choix de la draft. Hormis les quatre premiers choix du premier tour, l'ordre des autres choix est déterminé sur la seule base des bilans victoires-défaites de la seule saison WNBA 2016[3].

Le premier choix est remporté par l'équipe ayant le plus de chances de le remporter, les Stars de San Antonio, qui obtiennent pour la première fois de leur histoire ce droit de choisir en premier. Bien qu'ayant elle le moins de chances, ce sont les Mystics de Washington qui remportent le second choix. Wings de Dallas et Sparks de Los Angeles concluent les lottery picks[4].

Joueuses invitéesModifier

Dix joueuses sont invitées à assister à la cérémonie[5] :

TransactionsModifier

Le , Erin Phillips est échangée par les Sparks de Los Angeles avec le 5e choix de la draft 2016 et un choix du premier tour de la draft 2017 et envoyée aux Wings de Dallas contre le 6e choix de la draft 2016 et Riquna Williams[6].

Le soir de la draft WNBA 2016, le , le Sun envoie Chelsea Gray et son premier choix de la draft 2017, les 15e et 23e choix de 2016 aux Sparks de Los Angeles contre le 6e choix de la draft Jonquel Jones et le 17e choix[7]

Avant lé début de la saison WNBA 2016, le , Shoni Schimmel échangée par le Dream contre le deuxième tour de la draft 2017 de Liberty de New York[8]. Le , Monique Currie est transférée aux Stars de San Antonio contre un second tour de la draft 2017[9]. Ce dernier choix est envoyé 25 juin 2016 au Sun du Connecticut dans le cadre du transfert concernant Kelsey Bone[10].

Le , Layshia Clarendon est transférée par le Fever de l'Indiana au Dream d'Atlanta contre un second tour de la draft 2017[11] et le lendemain , c'est la suédoise Amanda Zahui B. qui est échangée par Dallas avec le Liberty de New York contre un second tour de la draft 2017[12].

Le , les Mystics de Washington transfèrent Kia Vaughn et Bria Hartley au Liberty de New York, alors que la pivot du Liberty Carolyn Swords est envoyée au Storm de Seattle. Washington récupère du Storm le sixième choix de la draft, alors que les Mystics et le Storm échangent leurs choix de second tour[13].

Le , Isabelle Harrison est échangée avec et le cinquième choix de la draft WNBA 2017 par le Mercury avec les Stars en échange de l'arrière All-Star Danielle Robinson[14].

Le lendemain de la draft, le Sky acquiert l'ailière du Lynx Keisha Hampton en échange de l'intérieure Chantel Osahor choisie au second tour[15],[16].

Faits notablesModifier

Trois championnes NCAA avec South Carolina sont choisies à la draft : Alaina Coates en deuxième choix par Sky de Chicago, Allisha Gray (qui avait encore une année d'éligibilité en universitaire) en quatrième choix par Wings de Dallas et Kaela Davis en dixième choix également par les Wings[17].

SélectionModifier

Premier tour de la draft WNBA[18]
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
1 Kelsey Plum   Stars de San Antonio Washington
2 Alaina Coates   Sky de Chicago (des Mystics de Washington) South Carolina
3 Evelyn Akhator   Wings de Dallas Kentucky
4 Allisha Gray   Wings de Dallas (du Sun via Sparks) South Carolina
5 Nia Coffey   Stars de San Antonio (du Mercury[14]) Northwestern
6 Shatori Walker-Kimbrough   Mystics de Washington (du Storm[13]) Maryland
7 Brittney Sykes   Dream d'Atlanta Syracuse
8 Brionna Jones   Sun du Connecticut (du Fever de l'Indiana) Maryland
9 Tori Jankoska   Sky de Chicago Michigan State
10 Kaela Davis   Wings de Dallas (du Liberty) South Carolina
11 Sydney Wiese   Wings de Dallas (du Sparks) Oregon State
12 Alexis Jones   Lynx du Minnesota Baylor
Deuxième tour de la draft WNBA
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
1 Shayla Cooper   États-Unis Sun du Connecticut Ohio State
2 Lindsay Allen   États-Unis Liberty de New York Notre Dame
3 Alexis Peterson   États-Unis Storm de Seattle (des Mytics) Syracuse
4 Leticia Romero   Espagne Sun du Connecticut Florida State
5 Erica McCall   États-Unis Fever de l'Indiana (du Mercury) Stanford
6 Jennie Simms   États-Unis Mystics de Washington (du Storm) Old Dominion
7 Jordan Reynolds   États-Unis Dream d'Atlanta Tennessee
8 Feyonda Fitzgerald   États-Unis Fever de l'Indiana Temple
9 Chantel Osahor   États-Unis Sky de Chicago Washington
10 Ronni Williams   États-Unis Fever de l'Indiana (du Liberty) Florida
11 Breanna Lewis   États-Unis Wings de Dallas (du Sparks) Kansas State
12 Lisa Berkani   France Lynx du Minnesota USO Mondeville (France)


Troisième tour de la draft WNBA
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
1 Schaquilla Nunn   États-Unis Stars de San Antonio Tennessee
2 Saniya Chong   États-Unis Wings de Dallas Connecticut
3 Mehryn Kraker   États-Unis Mystics de Washington Green Bay Phoenix (en)
4 Jessica January   États-Unis Sun du Connecticut DePaul
5 Alexis Prince   États-Unis Mercury de Phoenix Baylor
6 Lanay Montgomery   États-Unis Storm de Seattle West Virginia
7 Oderah Chidom   États-Unis Dream d'Atlanta Duke
8 Adrienne Motley   États-Unis Fever de l'Indiana Miami
9 Makayla Epps   États-Unis Sky de Chicago Kentucky
10 Kai James   États-Unis Liberty de New York Florida State
11 Saicha Grant-Allen   Canada Sparks de Los Angeles Dayton Flyers (en)
12 Tahlia Tupaea (en)   Australie Lynx du Minnesota Sydney Uni Flames (Australie)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « WNBA Draft 2017 Presented By State Farm to Be Held on April 13 in New York », wnba.co, (consulté le 5 avril 2017)
  2. a et b (en) « Women's National Basketball Association : Collective Bargaining Agreement », Women’s National Basketball Players Association (consulté le 2 janvier 2013)
  3. (en) « WNBA Draft Lottery Presented By State Farm: Live on ESPN2 on Sept. 28 », wnba.com, (consulté le 26 septembre 2016)
  4. (en) « San Antonio Stars Win Top Pick In 2017 WNBA Draft Presented By State Farm », wnba.com, (consulté le 29 septembre 2016)
  5. (en) « Washington’s Kelsey Plum, Three South Carolina Players Headline Prospects Attending WNBA Draft 2017 Presented By State Farm », wnba.com, (consulté le 16 avril 2017)
  6. (en) « Sparks, Wings Exchange Erin Phillips, Riquna Williams, Draft Picks in Trade », WNBA, (consulté le 2 mars 2016)
  7. (en) Jack Maloney, « Grabbing Three of Top Six Picks, Sun Shine Bright On Draft Night », wnba.com, (consulté le 16 avril 2016)
  8. (en) « Liberty Acquire Dream Guard Shoni Schimmel for Second-Round Draft Pick », wnba.com, 2 mai 2016/ (consulté le 3 mai 2016)
  9. (en) « Stars Acquire Monique Currie from Mercury for 2017 Second-Round Pick », WNBA, (consulté le 8 mai 2016)
  10. (en) « Mercury Acquires All-Star Kelsey Bone », wnba.com, (consulté le 26 juin 2016)
  11. (en) « Indiana Trades Layshia Clarendon To Atlanta For 2017 2nd-Round Pick », WNBA, (consulté le 10 mai 2016)
  12. (en) « Liberty Acquires 2015 2nd Overall Pick Amanda Zahui B From Dallas », WNBA, (consulté le 14 mars 2016)
  13. a et b (en) « Vaughn And Hartley to New York, Swords to Seattle in Three-Team Trade », wnba.com, (consulté le 31 janvier 2017)
  14. a et b (en) « Phoenix Mercury Acquire All-Star Danielle Robinson From San Antonio Stars », wnba.com, (consulté le 31 janvier 2017)
  15. (en) « Sky Acquire Keisha Hampton in Trade With Minnesota », wnba.com, (consulté le 16 avril 2017)
  16. (en) Percy Allen, « Not your typical prospect: Chantel Osahor confident she can play in WNBA », seattletimes.com, (consulté le 16 avril 2017)
  17. (en) Doug Ammon, « From Nat’l Champs to First-Round Draft Picks: Coates, Gray, And Davis Make WNBA Dreams A Reality », wnba.com, (consulté le 16 avril 2017)
  18. (en) Brian Martin, « WNBA Draft 2017: Team-By-Team Analysis », wnba.com, (consulté le 16 avril 2017)

Liens externesModifier