Bulldogs de la Géorgie

Bulldogs de la Géorgie
Description de l'image Georgia_Bulldogs_logo.png.

Division NCAA Division I-A (D1)
Conférence Southeastern Conference (SEC)
Division Est
Mascotte Uga
Hairy Dawg

Football américain
Stade Sanford Stadium
Capacité 92 746 spectateurs

Basket-ball
Salle Stegeman Coliseum (en)
Capacité 10 523 spectateurs

Baseball
Salle Foley Field (en)
Capacité 3 291 spectateurs
Description de l'image Sanfordstadium.jpg.

Les Bulldogs de la Géorgie (en anglais : Georgia Bulldogs) sont un club omnisports universitaire américain qui se référent aux 19 équipes sportives féminines et masculines représentant l'Université de Géorgie lesquelles participent aux compétitions universitaires organisées par la National Collegiate Athletic Association.

Depuis 1932, Georgia fait partie de la Division Est de la Southeastern Conference dont elle est membre fondateur. Son équipe de football américain évolue en NCAA Division I Football Bowl Subdivision.

Avant de rejoindre la SEC, les équipes faisaient partie de la Southern Intercollegiate Athletic Association (en) ou SIAA (1895–1921) et de la Southern Conference (1921–1932).

Sports représentésModifier

Hommes (8) Femmes (11)
Athlétisme Athlétisme
Basketball Basketball
Cross country Cross country
Golf Golf
Natation/Plongeon Natation/Plongeon
Tennis Tennis
Football américain Football (soccer)
Baseball Softball
Sports équestres
Gymnastique
Volleyball
† – Athlétisme en salle et/ou en plein air.

Football américainModifier

Descriptif en fin de saison 2019Modifier

 
Le Herty Field, stade initial des Bulldogs (1892-1911).
 
Le Sanford Stadium (1928-présent) pendant un match.
  • Couleurs : (rouge et noir)[1]]
  • Surnom : Bulldogs
  • Stade
  • Bilan des matchs :
    • Victoires : 831 (65,5 %)
    • Défaites : 425
    • Nuls : 54
  • Bilan des Bowls :
    • Victoires : 32 (59,8 %)
    • Défaites : 21
    • Nuls : 3
  • Titres :
    • Titres nationaux non réclamés : 4 (1920, 1927, 1946, 1968)
    • Titres nationaux reconnus NCAA : 2 (1942, 1980)
    • Titres de la conférence : 15 (Southern Conference: 2 - SEC: 13)
    • Titres de la division est : 10

HistoireModifier

 
L'ancien entraîneur principal des Bulldogs de 2001 à 2015, Mark Richt.

L'équipe sportive la plus réputée des Bulldogs est celle de football américain. Elle a remporté deux titres nationaux reconnus par la NCAA (1942 et 1980). Certains organismes ont également classé l'équipe comme numéro un à l'issue des saisons 1927, 1946 et 1968 (Voir Championnat NCAA de football américain).

En 1980, ils remporte le titre de champion national grâce à une saison parfaite (12 victoires-0 défaite) après avoir été remporté le titre de champion de la SEC. L'équipe, qui était entraînée par Vince Dooley (en), était emmenée par le quarterback Benjamin Franklin "Buck" Belue (en) et le running back Herschel Walker.

C'est le Sanford Stadium, inauguré le ayant une capacité de 92 746 places, qui accueille les matchs des Bulldogs de la Géorgie. L'équipe a pour mascotte un chien de race bulldog dénommé Uga (actuellement Uga IX). Cette mascotte portait auparavant le surnom de Russ[2].

PalmarèsModifier

(dernière mise à jour en fin de saison 2019)

Georgia a gagné officiellement 819 matchs pour 423 défaites et 54 nuls (moyenne de 65,3 %).

  • Champion national
Comme expliqué ci-dessus, selon les sources, le nombre de titres varie.
Georgia a gagné deux titres reconnus par la NCAA[3],[4],[5].
Titres reconnus
Saisons Entraîneurs Sélectionneurs Bilans de saison régulière Bowls Adversaires Résultats
1942 Wally Butts (en) Houlgate (en), Sagarin (en), Litkenhous 11–1 Rose Bowl 1943 UCLA G, 09–00
1980 Vince Dooley (en) AP/Coaches' 12–0 Sugar Bowl 1981 Notre Dame G, 17–10
Titres nationaux : 2
*1942 – L'équipe de Georgia termine avec un bilan en saison régulière de 11 victoires pour 1 défaite et est choisie par plus de la moitié des agences de classement reconnues comme le champion national. Georgia était emmenée par RB Frank Sinkwich, End George Poschner et un jeune running back Charley Trippi. Les Bulldogs avaient gagné 9 matchs consécutifs et étaient classés no 1 du pays. Ils gagnent leur place au Rose Bowl après avoir battu sèchement Georgia Tech 34 à rien lors du dernier match de saison régulière.
*1980 – Les Bulldogs battent Notre Dame 17 à 10 lors du Sugar Bowl et terminent la saison avec 12 victoires sans défaite, reportant le titre de champion national. Les meilleurs joueurs de l'équipe étaient Herschel Walker, Buck Belue, et Lindsay Scott (Georgia avait été classé no 1 par AP, Berryman, FACT, FB News, FW, Helms, National Championship Foundation, NFF, Poling, Sporting News, et UPI Coaches').
Georgia a également été reconnu champion national lors d'autres saisons mais pas de façon unanime et par peu d'organisme de classement reconnu[6]
Titres non reconnus
Saisons Entraîneurs Sélectionneurs Bilans de saison régulière Bowls Adversaires Résultats
1920 Herman Stegeman Berryman (en) 8–0–1 - - -
1927 George Cecil Woodruff (en) Boand (en), Poling (en), Berryman (en) 9–1 -
1946 Wally Butts (en) Williamson System 11–0 Sugar Bowl 1947 Tar Heels de la Caroline du Nord G, 20–00
1968 Vince Dooley (en) Litkenhous 8–1–2 Sugar Bowl 1969 Razorbacks de l'Arkansas P, 02–16
*1920- Pour la première saison sous la direction de l'entraîneur principal Herman Stegeman, le programme termine sa seconde saison invaincu, obtenant un bilan en points de 250 marqués contre 17 encaissés.
*1927- L'équipe de Georgia dirige par l'entraîneur George Woodruff avait un bilan provisoire de 9 victoires pour 1 défaite. Elle avait battu en déplacement Yale une équipe considérée comme très forte dans les années 1920. Georgia est alors classée no 1 du pays avant son dernier match contre les rivaux de Georgia Tech qu'elle perd 12 à 0. Georgia n'est alors plus classé no 1 que dans deux classements mineurs.
*1946- Revigorés par le retour de Charley Trippi, les champions de la conférence SEC atteignent le bilan de 10 victoires sans défaite (dont une victoire 20 à 10 contre North Carolina en Sugar Bowl). Néanmoins, Notre Dame termine la saison classée no 1 dans la majorité des classements à l'excemtion de celui de Williamson qui désigne Georgia comme no 1.
*1968- Les 1968 Bulldogs gagnent leur second titre de conférence SEC avec Vince Dooley comme entraîneur principal et terminent la saison invaincus mais avec deux nuls. Ils perdent ensuite contre Arkansas lors du Sugar Bowl. Il n'y a que le classement Litkenhous qui les classe comme no 1 du pays.


  • Champions de conférence
Georgia a remporté 15 titres de champion de conférence dont cinq titres sont partagés. Les 13 titres remportés en Southeastern Conference classe l'équipe en seconde position dans l'histoire de la SEC, à égalité avec Tennessee et derrière Alabama[7].
Saisons Conférence Entraîneurs Bilans de saison Bilans en conférence
1896† SIAA Glenn "Pop" Warner (en) 4–0 3-0
1920† Herman Stegeman (en) 8–0–1 8–0
1942 SEC Wally Butts (en) 11–1 6–1
1946† 11–0 5–0
1948 9–2 6–0
1959 10–1 7–0
1966† Vince Dooley (en) 6–0
1968 8–1–2 5–0–1
1976 10–2 5–1
1980 12–0 6–0
1981† 10–2 6–0
1982 11–1 6–0
2002 Mark Richt 13–1 7–1
2005 10–3 6–2
2017 Kirby Smart (en) 13–2 7–1
Titres de champion de conférence : 15
signifie co-champions
  • Champion de division
Georgia a remporté 10 titres de champion de l'Eastern Division de la SEC. Ils ont disputé 6 finales de conférence SEC, la dernière ayant été disputée en 2017 (bilan de 3–4). Bien que co-champions de l'Eastern Division en 1992 et 2007, Georgia n'a pu accéder à la finale de conférence à la suite de critères de départage.
Saisons Division Finales de conférence
Adversaires Résultats
1992† SEC Est Non qualifié aux critères de départage au profit des Gators de la Floride
2002 Razorbacks de l'Arkansas G, 30 – 03
2003† Tigers de LSU P, 13 – 34
2005 Tigers de LSU G, 34 – 14
2007† Non qualifié aux critères de départage au profit des Volunteers du Tennessee
2011 Tigers de LSU P, 10 – 42
2012† Crimson Tide de l'Alabama P, 28 – 32
2017 Tigers d'Auburn G, 28 – 07
2018 Crimson Tide de l'Alabama P, 28 – 35
2019 Tigers de LSU P, 10 – 37
Titres de champion de division : 10
signifie co-champions de division


  • Bowls :
Les Bulldogs ont disputé 56 bowls (2° équipe à égalité au nombre de bowls joués et remportés) avec un bilan de 32 victoires pour 21 défaites et 3 nuls. Leurs 32 victoires les classent trosième des équipes universitaires[8]. Ils ont disputé 17 bowls différents dont cinq des six bowls joués le jour de l'an (2 Rose, 3 Orange, 3 Cotton, 5 Peach et 11 Sugar Bowls) et ils comptent une apparition en finale du College Football Championship Game (en 2018).
Listing des Bowls joués par les Bulldogs de la Géorgie
Saisons Entraîneurs Bowls Adversaires Résultats
1941 Wally Butts (en) Orange Bowl 1942 Horned Frogs de TCU G, 40–26
1942 Rose Bowl 1943 Bruins d'UCLA G, 09–00
1945 Oil Bowl 1946 Golden Hurricane de Tulsa G, 20–06
1946 Sugar Bowl 1947 Tar Heels de la Caroline du Nord G, 20–10
1947 Gator Bowl 1948 Terrapins du Maryland N, 20–20
1948 Orange Bowl 1949 Longhorns du Texas P, 28–41
1950 Presidential Cup Aggies du Texas P, 20–40
1959 Orange Bowl 1960 Tigers du Missouri G, 14–00
1964 Vince Dooley (en) Sun Bowl 1964 Red Raiders de Texas Tech G, 07–00
1966 Cotton Bowl Classic 1966 Mustangs de SMU G, 24–09
1967 Liberty Bowl 1967 Wolfpack de North Carolina State P, 07–14
1968 Sugar Bowl 1969 Razorbacks de l'Arkansas P, 02–16
1969 Sun Bowl 1969 Cornhuskers du Nebraska P, 06–45
1971 Gator Bowl 1971 Tar Heels de la Caroline du Nord G 07–03
1973 Peach Bowl 1973 Terrapins du Maryland G, 17–16
1974 Tangerine Bowl 1974 Redskins de Miami P, 10–21
1975 Cotton Bowl Classic 1976 Razorbacks de l'Arkansas P, 10–31
1976 Sugar Bowl 1977 Panthers de Pittsburgh P, 03–27
1978 Astro-Bluebonnet Bowl 1978 Cardinal de Stanford P, 22–25
1980 Sugar Bowl 1981 Fighting Irish de Notre Dame G, 17–10
1981 Sugar Bowl 1982 Panthers de Pittsburgh P, 20–24
1982 Sugar Bowl 1983 Nittany Lions de Penn State P, 23–27
1983 Cotton Bowl Classic 1984 Longhorns du Texas G, 10–09
1984 Citrus Bowl 1984 Seminoles de Florida State N, 17–17
1985 Sun Bowl 1985 Wildcats de l'Arizona N, 13–13
1986 Hall of Fame Bowl 1986 Eagles de Boston College P, 24–27
1987 Liberty Bowl 1987 Razorbacks de l'Arkansas G, 20–17
1988] Gator Bowl 1989 Spartans de Michigan State G, 34–27
1989 Ray Goff (en) Peach Bowl 1989 Orange de Syracuse P, 18–19
1991 Independence Bowl 1991 Razorbacks de l'Arkansas G, 24–15
1992 Florida Citrus Bowl 1993 Buckeyes d'Ohio State G, 21–14
1995 Peach Bowl 1995 Cavaliers de la Virginie P, 27–34
1997 Jim Donnan (en) Outback Bowl 1998 Badgers du Wisconsin G, 33–06
1998 Peach Bowl 1998 Cavaliers de la Virginie G, 35–33
1999 Outback Bowl 2000 Boilermakers de Purdue G, 28–25
2000 Oahu Bowl 2000 Cavaliers de la Virginie G, 37–14
2001 Mark Richt Music City Bowl 2001 Eagles de Boston College P, 16–20
2002 Sugar Bowl 2003 Seminoles de Florida State G, 26–13
2003 Capital One Bowl 2004 Boilermakers de Purdue G, 34–27
2004 Outback Bowl 2005 Badgers du Wisconsin G, 24–21
2005 Sugar Bowl 2006 Mountaineers de la Virginie-Occidentale P, 35–38
2006 Chick-fil-A Bowl 2006 Hokies de Virginia Tech G, 31–24
2007 Sugar Bowl 2008 Rainbow Warriors d'Hawaï G, 41–10
2008 Capital One Bowl 2009 Spartans de Michigan State G, 24–12
2009 Independence Bowl 2009 Aggies du Texas G, 44–20
2010 Liberty Bowl 2010 Knights d'UCF P, 06–10
2011 Outback Bowl 2012 Spartans de Michigan State P, 30–33
2012 Capital One Bowl 2013 Cornhuskers du Nebraska G, 45–31
2013 Gator Bowl 2014 Cornhuskers du Nebraska P, 19–24
2014 Belk Bowl 2014 Cardinals de Louisville G, 37–14
2015 Bryan McClendon (en) (intérimaire) TaxSlayer Bowl 2016 Nittany Lions de Penn State G, 24–17
2016 Kirby Smart (en) Liberty Bowl 2016 Horned Frogs de TCU G, 31–23
2017 Rose Bowl 2018 Sooners de l'Oklahoma G, 54–48
2017 College Football Championship Game 2018 Crimson Tide de l'Alabama P, 23–26
2018 Sugar Bowl 2019 Longhorns du Texas P, 21–28
2019 Sugar Bowl 2020 Bears de Baylor G, 26–14
Bilan : 32 victoires - 21 défaites - 3 nuls

Les entraîneursModifier

Liste des entraîneurs principaux depuis 1892[9]
Nom Saisons Bilan %
1 Charles Herty 1892 1–1 50,0
2 Ernest Brown 1893 2–2–1 50,0
3 Robert Winston 1894 5–1 83,3
4 Glenn Scobey Warner 1895–1896 7–4 63,6
5 Charles McCarthy 1897–1898 6–3 66,7
6 Gordon Saussy 1899 2–3–1 41,7
7 E. E. Jones 1900 2–4 33,3
8 William A. Reynolds 1901–1902 5–7–3 43,3
9, 11 Marvin D. Dickinson 1903, 1905 4–9 30,8
10 Charles A. Barnard 1904 1–5 16,7
12 George S. Whitney 1906–1907 6–7–2 46,7
13 Branch Bocock 1908 5–2–1 68,8
14 et 15 James Coulter et Frank Dobson 1909 1–4–2 28,6
16 W. A. Cunningham 1910–1919 43–18–9 65,6
17 Herman Stegeman 1920–1922 20–6–3 74,1
18 George Cecil Woodruff 1923–1927 30–16–1 64,9
19 Harry Mehre 1928–1937 59–34–6 62,6
20 Joel Hunt 1938 5–4–1 55,0
21 Wally Butts 1939–1960 140–86–9 61,5
22 Johnny Griffith 1961–1963 10–16–4 40,0
23 [Vince Dooley 1964–1988 201–77–10 71,5
24 Ray Goff] 1989–1995 46–34–1 57,4
25 Jim Donnan 1996–2000 40–19 67,8
26 Mark Richt 2001–2015 145–51 74,0
27 Kirby Smart depuis 2016 44–12 78,6
Trophées remportés
Trophée Nom Saison
Amos Alonzo Stagg Award (en) Vince Dooley 2001
Paul "Bear" Bryant Award Vince Dooley 1980
Broyles Award Brian VanGorder 2003
College Football Hall of Fame Glenn "Pop" Warner intronisé en 1951
Joel Hunt intronisé en 1967
Wally Butts intronisé en 1997
Vince Dooley intronisé en 1995

Origines du surnomModifier

La première fois qu'il est fait usage du surnom de « Bulldog » date du à l'occasion du match de football américain disputé à Atlanta contre les Tigers d'Auburn. Les fans de Georgia portaient un badge avec la mention « Mangez-les Georgia (Eat'm Georgia) » avec la photo d'un bulldog déchirant un morceau de tissu. Cependant, ce n'est qu'en 1920 que le surnom de « Bulldog » a été utilisé pour dénommer les équipes sportives de l'Université de Géorgie. Traditionnellement, le choix d'un Bulldog comme mascotte de l'université est attribué à Abraham Baldwin, premier président et fondateur de l'université de la Géorgie, ancien diplômé de l'Université Yale[10]. Avant cette époque, les équipes de Géorgie étaient généralement connues sous le surnom de « Rouge et Noir ».

Le , Morgan Blake (en) journaliste à l'Atlanta Journal écrit un article sur les surnoms utilisés dans les universités. Il propose à cette occasion :

The Georgia Bulldogs would sound good because there is a certain dignity about a bulldog, as well as ferocity.

— Morgan Blake, [11]

« Les « Georgia Bulldogs », ca sonneraient bien parce qu'il y a une certaine dignité chez un bulldog, ainsi que de la férocité. »

— [11]

Le , après le nul (0-0) contre les Cavalers de la Virginie à Charlottesville, le journaliste sportif Cliff Wheatley de l'Atlanta Constitution utilise à cinq reprises le surnom « Bulldogs » dans son article. Depuis lors, ce surnom a toujours été utilisé pour décrire les équipes sportives de Georgia.

TraditionsModifier

 
Le stade Sanford.

Between the HedgesModifier

Entre les haies : C'est l'écrivain sportif légendaire Grantland Rice qui a inventé le terme « Between the Hedges (Entre les haies) » pour décrire le stade des Bulldogs dans les années 1930. Il fait référence aux célèbres haies de troènes anglais qui entouraient le gazon du stade Sanford depuis son match inaugural contre Yale en 1929. Les haies d'origine sont supprimées en 1996 pour permettre les matchs de soccer féminin organisés au stade Sanford lors des Jeux olympiques de 1996. Des ramifications des haies originales ont été replantées peu de temps après ces jeux. Les haies servent également à contrôler les éventuels mouvements de foules puisqu'une clôture intérieur y ont été adjoints. Les fans de Georgia n'ont pu envahir le terrain qu'à une seule reprise soit après la victoire sur Tennessee en 2000[12].

UgaModifier

« Uga » (prononcez « You-gue ») est le nom de la lignée des bulldogs blancs ayant servi comme mascotte de l'université de Géorgie depuis 1955. La mascotte actuelle, né « Que », a pris officiellement le rôle de mascotte le , soit peu de temps après le décès d'« Uga IX » (né « Russ », mascotte de l'université pendant quatre saisons)[13]. Les mascottes sont enterrées dans un mausolée situé près de l'entrée principale du stade Sanford. Georgia est la seule université à enterrer ses anciennes mascottes dans son stade[14].

Glory, GloryModifier

 
La première équipe de football américain de Georgia en 1892.

« Glory, Glory » est l'hymne de ralliement des Bulldogs de la Géorgie. Il est chanté par les fans lors des matchs de football américain depuis le début des années 1890. En 1915, le chant est arrangé dans sa forme actuelle par Hugh Hodgson, professeur de l'université. Même si « Glory, Glory » est le chant le plus souvent joué lors des matchs, l'hymne officiel de l'université est « Hail To Georgia » lequel est joué après chaque field goal inscrit par Georgia[14].

Chaptel BellModifier

Depuis les années 1890, la cloche de la Chapelle Bell retentit après chaque victoire des Bulldogs. À l'époque, le stade Herty Field était situé près de la chapelle. La tradition a perduré par la suite malgré l'éloignement du Sandford Stadium. Les étudiants de première année étaient chargés de faire sonner la cloche de la chapelle jusqu'à minuit pour célébrer la victoire[11]. De nos jours, cette corvée est effectuée par les étudiants, les anciens et les fans de Georgia.

L'hymne de guerre de la Nation BulldogModifier

« The Battle Hymn of the Bulldog Nation » est une version plus lente du « The Battle Hymn of the Republic » arrangé en 1987. Cet hymne sacré est joué par la fanfare « Redcoat Band » avant et après le match. Un trompettiste solo placé dans le virage sud-ouest du Sanford Stadium en joue les premières notes avant d'être rejoint par le reste de la fanfare. Un montage vidéo reprenant les nombreux grands moments de l'histoire de l'équipe commentés par Larry Munson (radio commentateur historique de Georgia), est diffusé simultanément sur l'écran géant du stade. Il est de coutume que les fans se lèvent, se découvrent et pointent un bras vers le trompettiste solo lorsqu'il entame les premières notes de l'hymne. Cette tradition, créée pour le début de la saison 2000, est considérée comme le point d'orgue du programme d'avant-match de la « Redcoat Band »[15].

How 'bout them DawgsModifier

« How 'bout them Dawgs » est un slogan récent apparu pour la première fois à la fin des années 1970. Il est devenu le cri de guerre des fans de Georgia[11]. Il a obtenu une reconnaissance nationale lorsque Georgia a remporté le titre national en 1980.

Les culottes d'argentModifier

Lorsque Wally Butts est désigné entraîneur principal en 1939, il modifie les uniformes de l'équipe en ajoutant un pantalon argenté au maillot rouge vif déjà utilisé. Les « silver britches (culottes d'argent) » deviennent alors très populaires. Au fil des ans, elles seront source de plusieurs chants ainsi que de nombreux slogans appréciés par les fans, le plus célèbre étant « Go You Silver Britches ». Lorsque Vince Dooley est engagé en 1964, il décide d'utiliser des pantalons blancs mais il réintroduit les pantalons argentés avant la saison 1980. Ils ont toujours été portés jusqu'à présent[14].

Dawg WalkModifier

Le Dawg Walk est le trajet traditionnel effectué à pied par les joueurs entre les fans et la Georgia Redcoat Marching Band (en) à proximité du Tate Student Center lorsqu'ils entrent dans le Sanford Stadium. C'est Vince Dooley qui initie cette tradition mais au départ de l'East Campus Road side. Ray Goff déplace le lieu de départ vers le Tate Student Center mais met finalement fin au Dawg Walk dans les années 1990. Mark Richt le réinstaure dès la saison 2001. Cette tradition n'a depuis plus été interrompue[16].

L'uniformeModifier

 
Uniforme actuel des Bulldogs

L'uniforme standard des Bulldogs de la Géorgie n'a pas changé de manière significative depuis 1980. Il se compose d'un maillot rouge, d'un pantalon argenté et d'un casque rouge sur lequel est apposé la marque déposée du « G » de forme ovale[14].

En 1939, Wally Butts introduit pour la première fois les « culottes argentées » comme les sont appelées familièrement. Lorsque Vince Dooley devient l'entraîneur principal de Georgia, il change l'uniforme de l'équipe à domicile y incluant un pantalon blanc. L'uniforme retrouve le pantalon argenté avant la saison 1980. Celui-ci est toujours présent actuellement[14].

Le premier casque des Bulldogs était en cuir gris sur lequel on ajoute en 1961, un logo en forme de bloc rouge avec la lettre « G ». Les maillots étaient généralement rouges, parfois avec des rayures. Avant la Seconde Guerre mondiale, les uniformes variaient parfois considérablement. Des photos d'époque suggèrent que les joueurs portaient des maillots noires ou des gilets sur lesquels étaient apposé divers motifs à rayures.

En 1964, Vince Dooley est le premier à imposer un casque de couleur rouge avec le « G » de forme ovale, une bande blanche et des grilles de protection blanches. Il avait demandé à Anne Donaldson, diplômée de l'université et mariée à l'entraîneur adjoint de John Donaldson, de lui proposer un nouveau design pour le casque afin de remplacer l'ancien casque argenté. Dooley a apprécié le « G » stylisé orienté vers l'avant proposé par Donaldson et l'a adopté. Le « G » de Georgia étant similaire au « G » utilisé depuis 1961 par les Packers de Green Bay en NFL, l'entraîneur Dooley a du obtenir l'autorisation d'en faire usage auprès de la franchise de Green Bay. Georgia a néanmoins fait enregistrer son « G » comme marque déposée. Le logo en forme de « G » des Packers a ensuite été redessiné et l'actuel est calqué sur le design de la marque déposée par Georgia. Ce changement de casque à Georgia faisait partie d'une refonte drastique de l'uniforme par Dooley puisqu'il a également remplacé le pantalon argenté traditionnel par un pantalon blanc comprenant une bande noire-rouge-noire. Les maillots étaient cependant restés similaires à la conception d'avant 1964 soit un maillot rouge avec des chiffres blancs.

Avant le début de la saison 1980, les pantalons redeviennent argentés avec une bande rouge-blanc-noir sur le côté. Ce même pantalon de base est toujours actuellement utilisé. Les rayures des manches, les couleurs des décorations et la police des maillots à domicile et en déplacement ont eux varié à plusieurs reprises. Cependant, les maillots à domicile sont généralement restés rouges avec des chiffres blancs et les maillots pour les déplacements sont généralement restés blancs avec des chiffres noirs.

La refonte la plus récente des décorations a eu lieu en 2005, lorsque les motifs des rayures sur les manches ont été abandonnés au profit de manchettes en jersey noir unies sur le maillot à domicile et de manchettes rouges unies sur le maillot extérieur. Depuis 2004, des pantalons de couleur « gris mat » ont également été parfois utilisés en remplacement du vrai argenté, principalement parce que les pantalons « gris mat » sont d'un matériau plus léger.

L'uniforme des Bulldogs est unique par sa longévité relative et parce qu'il a très rarement changé au fil des ans.

Des uniformes alternatifs ont cependant été portés en diverses circonstances :

  • Un pantalon rouge a été utilisé à la place de l'argenté avec le maillot extérieur à plusieurs reprises au cours des années 1980 ;
  • Des grilles de protection noires et une bande de casque blanc-noir-blanc ont été portés lors de l'Independence Bowl de 1991 ;
  • Un pantalon noir a été utilisé à la place de l'argenté avec le maillot extérieur lors de l'Outback Bowl de 1998 et avec le maillot à domicile lors du match de 1998 contre Florida.
  • Des maillots noirs ont été portés à la place du rouge avec le maillot à domicile lors des matchs contre Auburn et Hawaï au cours de la saison 2007, en 2008 contre Alabama et en 2016 contre Louisiana-Lafayette[17].
  • Un uniforme unique a été porté en déplacement contre Florida en 2009. Cet uniforme comprenait un casque noir avec une grille de protection rouge, une bande blanche et le logo ovale traditionnel « G », un maillot blanc avec chiffres noirs et un pantalon noir[18] ;
  • Pour le match d'ouverture « Chick-fil-A 2011 » joué contre Boise State dans le Georgia Dome, les Bulldogs portaient un uniforme « Nike Pro Combat » très différent des uniformes traditionnels à domicile. Ces uniformes utilisaient une couleur rouge au fini mat non traditionnel et comprenaient les éléments suivants[19] :
    • Un casque argenté avec une large bande rouge et le traditionnel logo « G » de forme ovale ;
    • Une grille de protection noire avec une large bande rouge au milieu, reflétant la bande rouge du casque ;
    • Un maillot rouge bicolore avec manches, décorations et chiffres noirs ;
    • Le mot « Georgia » était inscrit au dos des maillots en remplacement du nom des joueurs ;
    • Un pantalon de couleur rouge.

RivalitésModifier

Les Bulldogs ont une rivalité avec trois équipes :

  • Tigers d'Auburn - le match est surnommé le « Deep South's Oldest Rivalry » ;
  • Gators de la Floride ; après avoir été surnommé le « World's Largest Outdoor Cocktail Party » jusqu'en 2006, le match est ensuite désigné comme le « Florida–Georgia game » ou de « FLA/GA game ». Depuis 2009, il est plus communément surnommé le « War of the Oar, » le trophée remis au vainqueur étant appelé l'Okefenokee Oar[20]
  • Yellow Jackets de Georgia Tech - le match est surnommé le « Clean, Old-Fashioned Hate ».

Le premier match face à ces trois rivaux remonte à plus de cent ans.

Le bilan général de deux de ces rivalités est contesté par Georgia :

  • Elle ne prend pas en compte les matchs de 1943 et 1944 joués contre Georgia Tech (défaites de Georgia) parce que les joueurs de Georgia étaient engagés dans la seconde guerre mondiale au contraire de ceux de Georgia Tech.
  • Elle prend en compte un match de 1994 (victoire de Georgia) disputé contre une des quatre institutions à l'origine de l'université de Floride contrairement aux journalistes sportifs nationaux et à Florida[21],[22],[23].

Georgia possède également cinq autres rivalités à plus de 50 rencontres. Depuis la formation de la Division Est de la Southern Conference (SEC) en 1992, Georgia a vu naître une nouvelle rivalité avec les Volunteers du Tennessee et celle avec les Gamecocks de la Caroline du Sud a également grandi depuis qu'ils ont rejoint la SEC en 1992.

Bilan des rivalités
Équipe Nb. V D N % 1er match Dernier match
Alabama (en) 069 25 40 4 36,2 1895 2018
Auburn (en) 124 60 56 8 51,6 1892 2019
Clemson (en) 064 42 18 4 65,1 1897 2014
Florida (en) 098 53 43 2 54,1 1915 2019
Gerogia Tech (en) 114 68 41 5 61,8 1893 2019
South Carolina (en) 072 51 19 2 71,8 1894 2019
Tennessee (en) 049 24 23 2 50,0 1899 2019
Vanderbilt (en) 080 58 20 2 73,4 1893 2019

Récompenses individuellesModifier

Numéros retirésModifier

Joueur Poste Saisons
21 Frank Sinkwich HB 1941–1943
34 Herschel Walker RB 1980–1982
40 Theron Sapp RB 1955–1958
62 Charley Trippi HB 1942, 1945–1946

Les Bulldogs au College Football Hall of FameModifier

Dix-sept anciens joueurs de Georgia ont été intronisés au College Football Hall of Fame[14]. De plus, un ancien joueur, Pat Dye (en), a été intronisé au CFHOF comme entraîneur principal à Auburn[24].

Joueur Poste Saisons Date intronisation
Bob McWhorter (en) HB 1910–1913 1954
Frank Sinkwich HB 1940–1942 1954
Charley Trippi HB 1942, 1945–1946 1959
Vernon "Catfish" Smith (en) End 1929–1931 1979
Bill Hartman (en) FB 1935–1937 1984
Fran Tarkenton QB 1958–1960 1987
Bill Stanfill (en) DT 1966–1968 1998
Herschel Walker RB 1980–1982 1999
Terry Hoage (en) S 1980–1983 2000
Kevin Butler (en) PK 1981–1984 2001
John Rauch QB 1945–1948 2003
Jake Scott (en) FS 1966–1968 2011
Matt Stinchcomb (en) OT 1995–1998 2018
Glenn "Pop" Warner (en) HC 1895–1896 1951
Vince Dooley (en) HC 1964–1988 1994
Wally Butts (en) HC 1939–1960 1997
Jim Donnan (en) HC 1996–2000 2009


Les Bulldogs au Pro Football Hall of FameModifier

Quatre anciens joueurs des Bulldogs ont été intronisés au Pro Football Hall of Fame[25].

Joueur Poste Saisons Date intronisation
Charley Trippi HB 1942, 1945–1946 1968
Fran Tarkenton QB 1958–1960 1986
Terrell Davis RB 1991–1994 2017
Champ Bailey DB 1996–1998 2019

Autres sportsModifier

GymnastiqueModifier

 
L'équipe des Gymdogs 2008 avec les championnes NCAA en individuel Courtney McCool et Grace Taylor (en), honorée à la Maison Blanche par le président des États-Unis, George W. Bush, en juin 2008 après leur titre national.

Le programme de gymnastique féminin de Georgia surnommé les Gymdogs a débuté en 1973. Melinda Airhart en était son entraîneur principal. L'équipe était alors membre de l' Association for Intercollegiate Athletics for Women (en) (AIAW). Après la saison 1979–80 et la dissolution de l'AIAW, l'équipe rejoint la NCAA[26],[27].

Le , Suzanne Yoculan se retire après 26 ans à la tête de l'équipe et elle est remplacée par son assistante, Clark[28],[29],[30]. En 2012, Clark est remplacée par Durante.

L'équipe de gymnastique est forte de dix titres nationaux depuis 1986 : 1987, 1989, 1993, 1998, 1999, 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009[31],[32]. Les Gymdogs détiennent en ce moment le record du plus grand nombre de titres nationaux en gymnastique universitaire[33], devançant l'équipe de l'Université d'Utah qui en possède neuf.

En 2012, le promramme avait également conquis seize titres de la conférence SEC soit en 1986, '87, '91, '92, '93, '94, '96, '97, '98, '99, 2001, '02, '04, '05, '06, et 2008[34],[35] ainsi que vingt deux titres régionaux NCAA[34],[36],[37]

BaseballModifier

L'équipe de baseball, créée en 1886, joue ses matchs à domicile dans le stade Foley Field (en) pouvant accueillir 3 291 spectateurs.

Elle a connu la plupart de ses succès au cours des dernières années dont le titre national des College World Series en 1990. Ils ont également au tournoi national final à Omaha en 1987, 1990, 2001, 2004, 2006 et 2008. Les Diamond Dawgs, comme on les dénomme, sont entraînés par Scott Stricklin (en).

L'équipe a également remporté le tournoi final de la conférence SEC en 1933, 1954, 1955, 2001 et 2004 et le titre de champion de la saison régulière de la conférence SEC en 1933, 1953, 1954, 2004 et 2008.

Le programme a été créé en 1886 et selon Dan Magill (en), ancien directeur des sports de l'université, il était un des sports les plus populaires sur le campus. Cependant, depuis la moitié des années 1950 jusqu'à la fin des années 1980 et pendant la plupart des années 1990, l'équipe n'a eu que très peu de succès.

Depuis 2001, le programme a connu une résurgence, remportant trois championnats de la conférence SEC et participant à quatre reprises (sur sept saisons) aux College World Series.

La rivalité contre Georgia Tech est l'une des plus féroces du Sud. Entre 2003 et 2016, le troisième match qui les opposait était dénommé le Spring Baseball Classic. Il se jouait au Turner Field et y drainait certaines de plus grosses assistances du baseball universitaire. Le match de 2004 s'ést disputé devant 28 836 spectators, la seconde plus forte assistance au niveau du baseball universitaire.

TennisModifier

Le programme de tennis de Georgia a remporté sept titres nationaux masculins soit en 1985, 1987, 1999, 2001, 2006, 2007 et 2008

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Color | Brand Toolkit | University of Georgia » (consulté le 12 avril 2017)
  2. (en) « Bulldawgs.com Mascot section » (consulté en 39 mars 2007)
  3. (en) « Championships/Honors/Awards », sur georgiadogs.com
  4. (en) « NCAA/SEC Championships », sur georgiadogs.com
  5. (en) « Past Division I-A Football National Champions », sur ncaa.org (consulté le 13 janvier 2007)
  6. (en) « 2017 NCAA Football Bowl Subdivision Records », Indianapolis, The National Collegiate Athletic Association, (consulté le 13 janvier 2018)
  7. (en) « Who has the most SEC football championships? »
  8. (en) « ranking bowl games », sur winsipedia.com
  9. (en-US) « Georgia Bulldogs Coaches | College Football at », Sports-reference.com, (consulté le 24 mai 2020)
  10. (en-US) « 132+ Teams in 132+ Days: University of Georgia Bulldogs • /r/CFB »
  11. a b et c (en-US) « Georgia Traditions »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), UGA Athletic Association (consulté le 12 janvier 2013)
  12. (en-US) « Georgia Book 2016 », sur scribd.com, UGA Alumni Association.
  13. (en-US) « Uga IX, 'Russ', passes », sur Georgiadogs.com, CBS nteractive (consulté le 23 janvier 2016)
  14. a b c d e et f (en-US) « Georgia Football 2011 Media Guide »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Georgiadogs.com (consulté le 28 septembre 2011)
  15. (en-US) « The story behind the Redcoat Band's lone trumpeter », sur Dawg Nation, 4 septembre 2015.
  16. (en-US) « Richt to renew old Georgia traditions », (consulté le 21 août 2011)
  17. (en-US) « Photos of 2007 Georgia Bulldogs Black Jersey », sur UniformCritics.com (consulté le 19 juillet 2013)
  18. (en-US) « Photos of 2009 UGA Bulldogs Alternate Away Uniform », sur UniformCritics.com
  19. (en-US) « Photos of 2011 Georgia Bulldogs Nike Pro Combat Uniform », sur UniformCritics.com
  20. « Programs - War for the Oar | UGA Student Government Association », sur sga.uga.edu (consulté le 14 octobre 2020)
  21. (en-US) « NCF – Here's a toast to Florida-Georgia », sur ESPN.com.
  22. (en-US) « Punter-turned-kicker lifts Florida over Georgia in OT », sur CBS Sports.com.
  23. (en-US) « Greatest college football rivalries », sur FOX Sports.
  24. (en-US) « Pat Dye To Enter College Football Hall Of Fame », sur auburntigers.com.
  25. (en-US) « Pro Football Hall of Famers », sur https://www.profootballhof.com/heroes-of-the-game/colleges/, Pro Football Hall of Fame (consulté le 7 août 2019)
  26. (en-US) Erin Rossiter, « Page-flipping gymnastics: Coach Suzanne Yoculan relates ups, downs and details of her successful women's program at UGA »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Athens Banner-Herald, Morris Communications, (consulté le 24 mars 2008)
  27. (en-US) « Year by Year »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur GeorgiaDogs.com, University of Georgia (consulté le 25 mars 2008)
  28. (en-US) Starrs Chris, « Clark's time to shine »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Athens Banner-Herald, Morris Communications, (consulté le 21 septembre 2009)
  29. (en-US) Clarkson Roger, « Jay Clark era in full swing with mandatory practices »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Athens Banner-Herald, Morris Communications, (consulté le 21 septembre 2009)
  30. (en-US) [1].
  31. (en-US) « Gym Dog National Championships »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Georgiadogs.com (consulté le 23 mars 2008)
  32. (en-US) « National Collegiate Women's Gymnastics », NCAA. (consulté le 15 avril 2007)
  33. (en-US) http://onlineathens.com/stories/041809/gym_430401152.shtml
  34. a et b (en-US) « SEC Gymnastics History and Records »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur SECsports.com (consulté le 24 mars 2008)
  35. (en-US) « Georgia Biographies: Suzanne Yoculan »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur GeorgiaDogs.com, University of Georgia Athletics Association (consulté le 15 avril 2007)
  36. (en-US) « North Central Regional: Georgia takes top spot », NCAA., (consulté le 15 avril 2007)
  37. (en-US) « Dogs finish first at Regional »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Athens Banner-Herald, Morris Communications, (consulté le 13 avril 2008)

Lien externeModifier