Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Discussion:Hypnose

Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

EfficacitéModifier

J'ai supprimé la phrase suivante : "A l'époque actuelle, c'est un outil thérapeutique efficace", car je n'ai pas vu les références la justifiant dans l'article (ni ailleurs). --84.7.122.19 27 novembre 2005 à 01:18 (CET)

On utilise l'hypnose dans certains hopitaux comme forme d'anestésie pour les patients...
-Haydar.be 10 octobre 2006 à 23:01 (CEST)
Note (c'est bien la première fois que je prends le temps de contribuer): pour info et les anglophones : lire un article sur l'hypnose du magazine Scientific american : http://www.sciam.com/article.cfm?id=the-truth-and-the-hype-of
coté références :
pour l'allergie : http://www.nature.com/news/2005/050704/full/news050704-5.html
imagerie et objectivation d'un changement d'état : http://www.nature.com/news/2005/050627/full/news050627-2.html
et aussi http://www.nature.com/news/2004/040906/full/news040906-18.html
86.202.95.184 (d · c · b) 24 juin 2008 (S.Roux)

CHRONOLOGIEModifier

La première description d'une séance «d'hypnose» sur une stèle découverte en Égypte par Musès en 1972. Cette stèle date de l'époque Ramsès II, 20 ème dynastie, il y a 3000 ans.

A travers les siècles, on retrouve des témoignages en Grèce ( Socrate, Antiphon d'Athènes), en Europe (druides et prêtres), en Afrique, en l'Amérique, en Australie (sorciers, chamans - coutumes de soins et rituels qui incorporent certains éléments de hypnose thérapeutique moderne…).

1529 Paracelse, célèbre médecin et alchimiste suisse, livre les premières données scientifiques (pour son époque) sur le « magnétisme animal ».

1766 France : le docteur Franz Anton Mesmer, disciple spirituel de Paracelse, inspiré par sa pratique et ses écrits devient le premier «psychothérapeute » des temps modernes avec le « Magnétisme Animal ».

1841 Ecosse : James Braid , chirurgien écossais, pose les bases scientifiques de ce qu'il va appeler : «l'Hypnose». L'hypnose étant officiellement née, il crée dans la foulée la notion de monoïdéisme : selon Braid la transe hypnotique survient lorsque le patient est concentré sur une seule et unique idée. La théorie du magnétisme tend à être remplacée par l'idée d'une relation patient / thérapeute. La même période : John Elliotson, professeur de Chirurgie et inventeur du stéthoscope introduit l'utilisation de l'hypnose en hôpital, pour les anesthésies. Le docteur Parker (Mesmeric Hospital, Dublin) publie le compte rendu de 200 interventions sous hypnose, dont une amputation indolore ; et James Esdaille, chirurgien lui aussi écossais, exerçant à Calcutta, rapporte plus de 2000 interventions, dont 315 majeures réalisées sous «anesthésie mesmérienne»… C'est le tour de l'Hypnose d'avoir son âge d'or… jusqu'en 1846, avec l'invention du chloroforme, qui supplantera l'hypnose pour les anesthésies !

1878 France : Jean-Martin Charcot, titulaire de la première chaire de neurologie créée dans le monde fonde l'École de la Salpêtrière : l'Hypnose comme état pathologique rattaché à l'hystérie… Et pour cause, dans le service où Charcot travaillait, il ne voyait que des femmes hystériques.

1885 Autriche : Sigmund Freud, âgé de 29 ans, en stage à la Salpêtrière pendant quatre mois, se convainc lui aussi de la réalité du phénomène hypnotique et de son importance pour la compréhension des processus psychiques. Il achèvera sa formation en Hypnose à Nancy, en 1889, mais ne maîtrisera jamais vraiment la technique, qu'il abandonnera ( à l'époque trop autoritaire, et ne correspondant plus à ses recherches ). Toutefois, il enverra toute sa vie les patients ayant besoin d'une thérapie plus que d'une analyse à ses collègues hypnothérapeutes !

1891 Russie : A.A. Tokarski, mondialement connu pour ses travaux sur la mémoire, inaugure le premier « Cours d'Hypnose et de Psychologie Physiologique » à l'Université de Moscou. Un peu plus tard, Ivan Petrovitch Pavlov, à travers son étude du système nerveux supérieur, élabore la théorie neurophysiologique de l'Hypnose, considérée comme un tournant décisif. En France, le professeur Bernheim donne naissance au terme « psychothérapie» qui désigne sa méthode thérapeutique, basée sur la suggestion hypnotique.

1900 France : Émile Coué, simple pharmacien nancéen, après avoir appris les techniques de l'hypnose auprès de Liébault, répand sa désormais célèbre « Méthode Coué » de par le monde : Paris, Bruxelles, Londres, puis les USA où il est accueilli sur la Cinquième Avenue avec les fastes d'un Chef d'État !

1919 Russie : K.M. Bykov, élève de Pavlov, jette les bases de la médecine psychosomatique et démontre que toute une série d'affections comme l'ulcère à l'estomac, l'hypertension artérielle, l'asthme, etc. peuvent être déclenchée par des perturbations de l'activité nerveuse supérieure.

1957 Russie: A.A.Markosian analyse l'importance considérable des mots chez les sujets en état hypnotique comme en état de veille «normal ». Une expérience sidérante montre qu'il est possible d'accélérer la coagulation du sang et la cicatrisation d'une plaie ouverte, chez un sujet en transe hypnotique, au son d'un métronome. Ensuite, le seul son du métronome – hors hypnose – suffit à faire coaguler le sang. Et bientôt, on se rend compte que le mot « métronome » a le même effet ! Le cerveau humain est donc capable de se servir d'abstraction pour modifier son équilibre. Avec Velvoski et Nikolaïev, Platonov met aussi au point la méthode d'accouchement dite “psychoprophylactique” ( sans douleur ). Et pendant ce temps, J.H. Schultz élabore en Allemagne son «Training autogène», inspiré des anciennes techniques d'auto-hypnose d'Oskar Vogt.


Aux Etats-Unis , les travaux géniaux de Milton Hyland Erickson, psychiatre américain génial né le 05 décembre 1901 , bouleversent les conceptions de l'Hypnose, de la Thérapie et de l'Accompagnement de personnes en général. Bateson , Watzlawick, Weakland et Haley, membres de la fameuse École de Palo Alto, le considèrent comme le « père de la Communication moderne ».

L'Hypnose Ericksonienne est née et va grandir grâce aux élèves d'Erickson tels que Jay Haley , Jeffrey Zeig ou Ernest Lawrence Rossi , qui va s'intéresser à ses fondements psychobiologiques. La pratique de Milton Erickson sera également aux origines de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL ) de Richard Bandler et John Grinder , dans le milieu des années 1970.

  • !!! ATTENTION : TEXTE CI-DESSUS SOUS COPYRIGHT (livre "Hypnose", Olivier Lockert, 2001, IFHE Editions)

Gros problème de neutralitéModifier

franchement là, je bous. Aucun chiffre pour étayer l'apologie de l'hypnose en tant que thérapeutique, aucune mentions des critiques portées contre. c'est n'importe quoi ! A ajouter à une forme littéraire qui n'a pas sa place dans une encyclopédie je pense. --ZooLise 16 janvier 2006 à 19:31 (CET)

L'article a évolué depuis la mise en palce du bandeau NPOV, est-il toujours d'actualité ? sand 9 mai 2006 à 15:15 (CEST)

L'article soulève plusieurs interrogations et je dois souligner des problèmes de neutralité et d'objectivité.

Je cite : Elle est très utile en psychothérapie puisque son principal intérêt est de permettre l'accès à l'inconscient. La science n'a pas confirmé une telle affirmation.

Je cite : L'hypnose est considérée comme un état modifié de conscience. Considéré ? Donc on n'en est pas sûr... L'article est décrédibilisé par d'autres remarques : En bas de page, quel rapport a l'hypnose avec le lien vers la parapsychologie ? En bas de page, l'hypnose est mêlée avec une thérapie douteuse nommée la PNL qui s'éloigne de la déontologie médicale et de l'objectivité scientifique en faveur de l'imposture (Voir source : PNL info). Non à la désinformation ! Ce qu'il faut faire : fournir de la documentation et des sources sérieuses et sûres sur les recherches scientifiques existantes. L'article ici a relaté l'hypnose comme spectacle de forain ou comme accessoire de magie ou comme terrain du paranormal, sans approfondir le point de vue scientifique. Qu'en pensent les médecins spécialistes de la neurologie et des sciences de la cognition ?

'''Giordano Bruno''' - Je doute donc je pense. 9 mai 2006 à 15:34 (CEST)

100 % d'accord avec Giordano Bruno... (et encore je sais pas si tu as vu la version avant le début de la neutralisation :), va voir dans l'historique!)--Yugiz | pour causer 9 mai 2006 à 16:15 (CEST)

onde alphaModifier

Il manque dans les références scientifiques, une référence neutre qui est celle des différents états de conscience (ondes alpha, béta...). Macassar 1 juin 2006 à 13:39 (CEST)

L'auteur cite un travail de Spanos et al.1984 mais oublie le livre de Spanos pourtant traduit en Français : Nicholas P. Spanos, Faux souvenirs et désordres de la personnalité multiple, 1998, De Boeck University. Or Spanos et ses collaborateurs ont montré qu'il n'y avait pas de différence entre l'hypnose et la suggestion, mais que l'une et l'autre avaient plus d'effet qu'un placebo (sans suggestion évidemment). Il me semble donc peu probable que la transe soit dans un état différent du rêve éveillé, de la vision d'un film, de la lecture d'un livre ou de toute autre activité assez absorbante. Les enregistrements devraient comparer la transe à ces activités et non seulement au sommeil (sommeil lent) ou à l'état de veille. Voici deux autres références de Spanos montrant une régression des verrues avec l'hypnose et la suggestion (ou l'acide salicylique...) contre un placebo. NICHOLAS P. SPANOS, ROBERT J. STENSTROM, 1988, AND JOSEPH C. JOHNSTON, Hypnosis, Placebo, and Suggestion in the Treatment of Warts, Psychosomatic Medicine 50:245-260 NICHOLAS P. SPANOS, VICTORIA WILLIAMS, AND MAXWELL I. GWYNN, 1990, Effects of Hypnotic, Placebo, and Salicylic Acid Treaments on Wart Regression Psychosomatic Medicine 52:109-114 On trouve facilement le texte des articles sur internet. Pour l'anecdote, ayant deux petites verrues sur le poignet, je m'amuse depuis quelques temps à faire disparaître l'une tout en conservant l'autre, c'est presque terminé ! Mais est-ce de la suggestion, de l'hypnose ou du placebo, puisque je ne parviens pas à m'auto-hypnotiser en double aveugle !!--Lmeléo (d) 18 avril 2013 à 10:27 (CEST)

Enlevé lévitationModifier

Bonjour,

en suivant les RC, j'ai vu que l'hypnose permettait la lévitation. J'ai enlevé ce terme sans faire attention au bandeau de désaccord de neutralité. Si vraiment on peut léviter sous hypnose, je suis intéressé par une source fiable :)

Cordialement, Hexasoft (discuter) 12 juillet 2006 à 15:20 (CEST)

Réponse : il s'agit de "lévitation du bras", un phénomène hypnotique basique destiné à convaincre la personne de son état différent de conscience, ce qui aura pour effet de stabiliser l'état en question. Bien évidemment, il ne s'agit pas de "lévitation"... de tout le corps !!! IL faudrait peut-être simplement le préciser (au lieu de tout effacer).

Ajout de liens et références d'articles scientifiques et un mp3 pour essayerModifier

Bonjour,

Je débute !

je dispose d'une thèse en doctorat en format DOC comparant l'hypnose aux autres méthodes d'anesthésies pour les opérations chirurgicales ainsi que de plusieurs références scientifiques (abstracts avec liens vers les organismes contenant ces publications type magazine scientifique Nature (ou publient des prix nobels), ou catalogue CNRS). Dans quelle mesure peut on les insérer?

je suis moi meme hypnotherapeute, et j'ai realise un mp3 que tout le monde peut tester. C'est une vraie seance destinée à renforcer certaines quelités (confiance en soi, vision positive)... et je suis bien conscient que celui que j'ai actuellement fait ma pub (il cite explicitement mon nom et mon site web) par contre il est sans doute possible de l'editer et d'enlever cela. Est ce que Wikipedia stokerait alors ce document car je suis pas sur de pouvoir le stocker de façon permanente... Cordialement Valikor86.202.95.220 15 novembre 2006 à 17:43 (CET)

Bonjour et bienvenue. En ce qui concerne votre mp3, il s'agit d'un travail inédit, dans la mesure où il n'aurait pas encore été publié dans une revue scientifique. Or les travaux inédits ne sont pas admis dans Wikipédia car, en tant qu'encyclopédie, son objectif est de collecter les opinions reconnues par les communautés scientifiques dans chaque domaine (ceci est expliqué à l'article de politique de l'encyclopédie Wikipédia:Travaux inédits). Publiez vos travaux par une revue spécialisée, ensuite vous pourrez revenir expliquer cette méthode dans une page de Wikipédia, en donnant cet article comme référence scientifique.
En ce qui concerne la thèse de doctorat, il ne s'agit pas d'un travail original, et celui-ci a été évalué par un jury de thèse. Ses résultats ont donc leur place dans Wikipédia. De façon générale, évitez de recopier directement le contenu. D'une part, parce que le volume d'une thèse est supérieur au format habituel des articles de Wikipédia. D'autre part, parce que pour recopier, il vous faut l'autorisation de l'auteur (si vous êtes l'auteur, pas de problème, recopiez à loisir). Rien ne s'oppose cependant à ce que vous expliquiez les travaux (de vous même ou de quelqu'un d'autre) avec vos propres mots, dans l'article approprié ou en créant un nouvel article. Une étude comparative de ces travaux avec ceux publiés dans des revues prestigieuses comme Nature est la bienvenue et, de façon générale, les références vers des articles déjà publiés sont fortement appréciés. Vous pouvez même voir plus haut dans la discussion, que certains contributeurs se plaignaient que l'article tel qu'il est écrit actuellement manque de références scientifiques. N'hésitez pas à en ajouter et à les discuter. Merci de votre participation à Wikipédia ! — Jérôme Borme 18 novembre 2006 à 16:33 (CET)
Re-bonjour Jérome meme si bien du temps a passé. Ce mp3 je ne vois pas commment le considerer comme un travail inédit. C'est avant tout un exemple de ce que ca peut etre. C'est quelque chose à vivre, à entendre. Bien entendu, il ne peut aider tout le monde à entrer en transe : les personnes qui ont du mal à lacher prise, à s'endormir, qui sont trop dans le controle, auront du mal avec ce genre d'approche.
Pour la these de doctorat, je vais essayer d'en faire un résumé, elle est en pdf.
pour l'état de transe caractérisée par une dissociation conscient-inconscient... oui, mais pour une partie des transes, pour l'autre partie, je trouve que tout au contraire, il y aurait comme une fusion conscient-inconscient avec des informations inconscientes qui remontent mais sous formes symboliques.
Question : peut on inclure une methode d'autohypnose (procédure purement textuelle) à expérimenter soit meme? evidemment, se pose le probleme de la citation...
Bon vu que je suis hypnotherapeute et docteur es sciences avec 3 brevets et plusieurs articles, je devrais bien arriver à améliorer cet article...

Stéphane Roux

Stéphane Roux, il semble clairement que votre volonté soit de commercialiser cette séance hypnose en mptrois. Pas la peine de tourner et retourner ça dans tous les sens en faisant penser que c'est un travail universitaire et scientifique, c'est du business point. Et vous le comprenez tout à fait. Donc le modérateur Wiki qui vous a répondu sur ce point à parfaitement raison.

hypnose une science ?Modifier

bojour, Je suis médecin psychiatre et je pratique l hypnose en psychothérapie depuis plus de 15 ans. Pour etre précis j ai été formé d abord à l hypnose traditionnelle telle qu'on la pratiquait à l'école de Nancy puis je me suis formé a l'hypnose Ericksonnienne à l'institut milton Erickson de Paris dont j ai été longtemps secretaire général et enseignant à mon tour. Pour ceux que ça interresse j ai fait mon mémoire de CES de psychiatrie sur l'hypnose. Cela dit qu'est ce qu'un phénomène scientifique ?

C'est un phénomène observable et reproductible pour faire 5 séances par jour j'affirme que c est le cas. Mais mon affirmation ne valant que ma parole on peut se référer aux travaux de Didier Michaux chercheur au CNRS sur le sujet.

Désolé pour les tenants de la parapsychologie mais l'hypnose est un état de fonctionnement naturel du cerveau. En ce qui concerne la lévitation c'est une confusion linguistique on peut provoquer en hypnose ce que l on appelle des phénomènes idéo-moteurs,idéo-sensoriels, c'est à dire créer l'illusion d'un changement par exemple qu'une main paut devenir légère et pour le sujet elle devient légère et elle s'élève, l'illusion sensorielle crée un mouvement réélle. Mais ce n'est pas magique c'est simplement un fonctionnement différent du cerveau.


Que peut apporter l'hypnose en psychothérapie ?

L'hypnose traditionnelle telle que la pratiquait Bernheim et Charcot pas grand chose pour deux raisons majeurs: la première c'est la forme très invasive: l'état hypnotique est imposé par la volonté du praticien contre la volonté du patient ce qui réduit considérablement le nombre de patients "hypnotisables" et crée une sorte de combat entre deux protagonistes. La seconde est "l'action thérapeutique" qui se résume à la suggestion directe, qui encore une fois impose une solution au patient. Quelque part on est dans la situation du :"a ta place je ferais ceci ou cela" mais nous ne sommes jamais a la place de l'autre et ces solutions imposées n'ont que très peu de chance d'être valides. Pourtant après la seconde guerre mondiale, les médecins militaires se sont aperçus que cette forme d'hypnose se montrait très efficace dans le traitement des névroses de guerre il s'est donc crée un courant de recherche et c'est au sein de ce courant qu'a été formé Milton Erickson "père fondateur" de la nouvelle hypnose. Il a complétement inversé la situation: c'est le patient "accompagné" par le thérapeute qui se met en état d'hypnose, la suggestion directe est abandonnée au profit d'autre outils de communications le but étant double: diminuer progressivement les affects négatifs et faire émerger des solutions nouvelles qui seront celles du patient et non du thérapeute. La place manque pour m'étendre davantage mais si le sujet vous intéresse il existe un ouvrage remarquable qui vous éclairera bien mieux que moi ( attention c'est un gros pavé ) : un thérapeute hors du commun de Jay Haley. Bonne lecture

La place ne manque pas, Wikipédia n'est limitée en taille que par la bonne volonté de spécialistes comme vous de vouloir en accroitre le contenu. N'hésitez pas à améliorer l'article si vous pensez qu'il donne une fausse vision de votre travail, ou à en écrire un nouvel article concernant une technique thérapeutique reconnue qui ne serait pas listée. Vous pouvez voir sur cette page de discussion que plusieurs personnes estiment que cet article est loin de la la neutralité scientifique qu'il devrait avoir, alors puisque vous avez des compétences en la matière, n'hésitez pas. — Jérôme Borme 19 novembre 2006 à 10:47 (CET)

hypnose une science 2Modifier

re bonjours, j ai relu les critiques sur l'article et elles me paraisse subjectives: l'hypnose EST un état modifié de conscience, c'est une simple constatation d'observation que ce soit en tant que praticien ou en tant que sujet. Les zones du cerveau au travail au cour de la séance ne sont pas les mêmes qu'en état de veille ou en etat de sommeil. Cet état constaté il est nécessaire de le caractériser là réside la grande difficulté on ne peut le faire qu'en observant ce qui se passe: tremblement fin des paupières, détente musculaire intense, mouvements occulaires rapides sous les paupières fermées, ralentissement respiratoire... Tout cela caractérise l'état hypnotique mais ne le défini pas et aucune définition n'est valide (ce qui est d'ailleurs le cas pour tous les états si on pousse le raisonnement jusqu'a sa limite) Mais il y a d autres caractéristique un peu surprenante comme une augmentation des globules blancs après une séance ( ce qui pourrait expliquer le nombre moins important des complications infectieuses dans les séries publier par Braid) (ne me demandez pas pourquoi je me borne a constater sans théoriser faute d'éléments probants) Une autre constatation est la baisse de la pression artérielle après une séance. Comme fréquemment on retrouve une sensaion un peu similaire a l'onglée dans les mains. Encore une fois ce sont des constats simple d'observation. L'état hypnotique est caractérisable, et a des effets secondaires constatables. Comment ? les neuro sciences n apportent pas encore de réponses mais forcément il y en a nous les auront un jour! En ce qui concerne l'effficacité thérapeutique il n'existe pas a ma connaissance d'étude statistique sérieuse mais des études de cas clinique qui n ont que valeur d exemple. De toute façon, l'hypnose en thérapie est un outil parmis d'autre et le succès de la thérapie dépend surtout de la manière dont le thérapeute va se servir des outils qu'il maîtrise et de la relation établie avec le patient.

En sachant qu'aucune législation n'est en place et que n'importe qui peut faire de l'hypnothérapie même s'il n'a pas le moindre bagage en psychologie, ce qui va entrainer une très grande variabilité dans les résultats CQFD


Modification de liensModifier

Bonjour, J'ai du mal à saisir pourquoi le lien externe que j'avais indiqué (Blog du Groupe d'Hypnose Clinique) a été par deux fois supprimé. C'est un site non commercial, où il est clairement indiqué qu'aucune orientation n'est donnée (y compris vers les membres du groupement d'ailleurs), les références sont toutes indiquées pour les textes présents et aucune source ne "trahit" les droits d'auteur. Enfin, on essaye de donner un panorama clair et exhaustif de certains aspects de l'hypnose (ne pouvant tout traiter), et un ensemble de ressources facilement disponibles. Merci pour votre réponse. A. Bioy (webmaster site, coordinateur du GHC)

Je crois qu'il y a une politique très répressive dans cet article puisque finalement aucun lien n'y a été toléré! Un liens avec des droits d'auteur ne pose pas d problème, ce qui motive sa surpression est en générale la tendance publicitaire, par exemple si il a été inclus dans plusieurs articles de wikipédia par le même personne. Je pense qu'avant tout il faut préciser ça pertinence de façon neutre et transparente. par exemple 'la description sur le groupe d'hypnose clinique' qui renvoie effectivement a une description et non pas a une page d'accueil n'a aucune raison d'être supprimé. ;-) 22 avril 2007 à 12:08 (CEST)

Merci pour votre réponse. Le site du GHC était seulement référencé à cette page sur Wikipedia, donc pas de problème non plus de ce côté-là. A l'occasion, j'essayerai ce que vous proposez : juste référencer la présentation du groupement, même si l'intérêt me semblait être surtout autour des pages contenant des documents d'information et de réflexion autour de l'hypnose...

C'est peut-être le problème. Le sujet est la présentation de l'hypnose, la présentation des groupements, des réflexions, etc, sont hors sujet en lien si elle ne sont pas présente dans l'article lui même . Si c'est du domaine encyclopédique, la création d'un article sur le sujets en question peuvent être plus approprié. ;-) 22 avril 2007 à 13:36 (CEST)

Merci de nouveau pour cette réponse. Je vais à l'occasion renvoyer vers une page explicite qui développe un thème de l'article. S'il y a de nouveau rejet, tant pis. Je n'irais de toute façon pas utiliser la parade de certains sites (qui eux sont commerciaux) : se mettre en bibliographie. Mais quelle difficulté cela devient de répondre à l'ambition première d'Internet : partager données et ressources notamment scientifiques de façon totalement désintéressée!

Il n'y a pas de quoi. Mais c'est pas si difficile que ça puisque vous faites déjà un site internet et que vous pouvez sans difficultés modifier le contenu de l'article et y ajouter les informations qui n'y serrais pas. Le site en question peut être considéré comme publicitaire dans le mesure où il met en avant d'un groupement, ses membres et de leurs ouvrages, ce qui doit nécessairement être contrôlé ici pour éviter les dévires. ;-) 22 avril 2007 à 20:07 (CEST)

difficulté de publier correctementModifier

Je suis personnellement découragé par Wikipédia, ayant passé plusieurs heures à participer à cette soi-disant "Encyclopédie Libre", qui semble privilégier le copinage plutôt que la simple vérité.

Je suis psychologue et hypnothérapeute depuis 22 ans, parmi les pionniers dans le domaine en France, auteur d'une douzaine d'ouvrages édités dans 40 pays, président d'un important institut national (pas de pub, merci) et créateur d'une approche nouvelle de l'hypnose connue dans le monde entier... et malgré ces références vérifiables, TOUT mes ajouts et corrections historiques et techniques ont été supprimés !!! Et les abberations et erreurs écrites par des personnes sans scrupules, souvent à visées commerciales, soigneusement remises en ligne...

Il apparaît désormais qu'il nous faut déconseiller l'usage de Wikipédia, source d'erreurs et de confusions. Dommage, l'idée était bonne - mais l'ego et l'argent semblent toujours l'emporter, n'est-ce pas ?

Pourquoi recommander ou ne pas recommander Wikipédia ? Laissez aux autres leurs découvertes et leurs libres pensées, leurs avis... En fait derrière ce message de rancoeur il me semble discerner quelqu'un dont "l'ego" est incommensurable. Ca colle tout à fait avec le personnage qu'il (vous) décrit lui-même, soit disant pionnier de l'hypnose, soit disant publié dans 40 pays, "créateur" d'une "nouvelle approche" de l'hypnose, président d'un "institut" (qui n'en a que le nom, mais il s'appelle bien "Institut") à but purement commercial, etc... Bref, il semble que son intervention dans cette discussion soit le fruit d'une frustration, quelque chose qui lui déplait, peu lui importe Wikipédia (pourquoi la qualifier de "soit-disant" Encyclopédie libre ?), juste le besoin pathologique d'un certain "Olivier" (ha tiens, on la reconnu... "pas de nom", comme il dit, "pas de pub"...), qui ne vise qu'a manipuler... Si l'Internet, Wikipédia et la liberté vous désole, passez votre chemin, gardez vos rancoeurs ! Laissez les autres juger et agir librement.
Je suis tout à fait d'accord, l'hypnose est un sujet aussi sensible que l'homéopathie car le côté "magique" associé déroute la raison. Etre un "pionnier" ou chef d'un "Institut" décrédibilise plutôt le propos qui ne peut pas être objectif: les gains financiers non négligeables engendrés par un article trop positif et pas assez raisonné me font peur. Il existe ce genre de problèmes aussi sur l'article sur les runes germano-scandinave (que je consultais pour une étude approfondie de leur utilisations par les Nazis) qui se retrouve une "source" de nombreux sites de voyances pour donner crédit à leurs services de cartomancie...
Pourquoi autant de violence? Autant le premier message est rugueux certes (ce qu'on peut comprendre si, comme l'auteur l'affirme, il a passé plusieurs heures à essayer d'augmenter l'article), mais correct, autant la réponse est véhémente, insultante et méprisante, et en dit bien plus sur son auteur que sur celui qu'il prétend dénoncer. L'objectif de Wikipédia est de renseigner les gens sur les sujets de la façon la plus vaste possible. Ce nouveau courant d'hypnose existe, comme d'autres, et c'est dommage de ne pas les trouver dans l'article. Certes, les escrocs existent dans le domaine de la psychothérapie comme ailleurs, mais de façon globale et quel que soit le courant, l'hypnose n'est prouvée que par les faits. Bref, une section de type "développements récents" serait la bienvenue, plutôt que de voir certains sauter à la gorge de ceux qui cherchent à étoffer l'article.
Des détails, des signatures, svp. Tout ça a l'air intéressant en effet. --Pierre-Alain Gouanvic Savoir n'est pas neutre 2 mai 2011 à 20:25 (CEST)

Oui, dommage que le premier auteur déçu n'ait pas signé, on aurait pu chercher ses contributions pour se faire une idée, mais de là à l'insulter personnellement : non. À noter qu'il existe quand même une différence entre l'hypnose et l'homéopathie : l'hypnose (comme la suggestion) différent d'un placebo, l'homéopathie: non.--Lmeléo (d) 18 avril 2013 à 10:44 (CEST)


Ouf! J'avais pas tout lu ! Olivier Lockert a bien (habilement) signé puisqu'il reproche à Wikipédia d'avoir supprimé un historique (pas sans intérêt) dont il précise qu'il est sous copyright et dont un lien renvoie à la pub de son institut! Je comprends mieux la violence de la réaction de la personne... qui n'a pas non plus signé. Cela ne l'excuse pas. L'hypnose a des effets et pourrait servir de support pour étudier l'effet placebo, qui est tout de même un moyen peu coûteux (si on n'achète pas de la poudre de perlinpinpin, hors de prix) d'obtenir des guérisons (30% à 70%) sans effets secondaires !--Lmeléo (d) 18 avril 2013 à 11:03 (CEST)

Bandeau "évasif ou trop peu précis" à déplacerModifier

Le bandeau

Cet article ou cette section est évasif ou trop peu précis.
Améliorez sa qualité à l'aide des conseils sur les sources !

devrait être déplacé vers les sections qui posent des problèmes. Certaines sections ne méritent pas tant de sévérité.

--Pierre-Alain Gouanvic Ubuntu! 27 mai 2011 à 19:24 (CEST)

IncohérenceModifier

Les 2 phrases contradictoires s'enchainent : Cependant, contrairement à une idée répandue (selon laquelle l'hypnose est une forme d'inconscience ressemblant au sommeil), des recherches récentes suggèrent que les sujets hypnotisés sont pleinement éveillés et qu'ils focalisent leur attention. L'hypnose est un état modifié de la conscience qui s'apparente beaucoup à celui du sommeil.

QuestionModifier

Hello.. I was doing a reasearch about the hypnosis and I found this site (http://findsuccessthroughhypnosis.com), which has some pretty nice and free ebooks on this topic.. Can this be added as an external link? Thank you --77.239.4.52 (d) 25 mai 2012 à 17:07 (CEST)

Je doute que les liens publicitaires ou promotionnels soient acceptés dans une encyclopédie (I doubt that the advertising or promotional links are allowed in an encyclopedia.). Giordano Bruno - (d) 25 mai 2012 à 17:24 (CEST)

Bonjour J'ai trouvé pas mal d'information par rapport à l'hypnose dans le site officiel de l'institut de formation hypnose présent dans la plupart des villes en france (www.ifta.fr alors, j'aimerais bien savoir si c'est possible de l'ajouter comme lien externe, merci— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 41.214.117.26 (discuter), le 10 janvier 2015 à 17:35 (CET).

Je crois que la réponse est donnée juste au dessus de ta question, IP. Détails à WP:SPSS, notamment.--BonifaceFR (discuter) 11 janvier 2015 à 13:14 (CET)

Citer des organismes de formation privés dans ref n'est il pas une forme de publicité indésirable ?Modifier

En lisant l'article, je suis surpris de voir une liste d'organismes privés de formation s'allonger dans le § "France". Pourquoi citer ceux-là et pas d'autres ? Pour quelle raison les citer ? Quel est la valeur ajoutée de cette information ? Par ailleurs, il n'y a aucune référence bibliographique concernant ces écoles et qui argumente quoi que ce soit à leur sujet. J'y vois une forme de publicité même pas détournée et je propose de supprimer cette liste nominative d'organismes privés. - Damien Raczy (discuter) 28 juillet 2015 à 23:23 (CEST)

Pas opposé à cette alternative. Bloubéri (discuter) 29 juillet 2015 à 18:49 (CEST)
en cherchant un peu, j'ai trouvé http://therapies-complementaires.com/formation-en-hypnose/ qui liste pas mal d'organismes avec un système de notation cohérent. J'ai donc fait un tri. Selon ma compréhension, la rubrique est orientée hypnose en général, et non hypnose médicale, elle est néanmoins ad minima thérapeutique. Alors, pour rester dans l'esprit de la rubrique, j'ai éliminé les organismes strictement orienté hypnose/santé (la rubrique traite d'hypnose en général), ceux qui ont des Indice de Rochma de niveau "C", et ceux qui n'ont pas de reconnaissance psychothérapeutique. Si j'ai bien compté, il me reste l'AFNH. Ca ne fait pas lourd  :(. Y aurait il d'autres organismes à intégrer, ou d'autres sources secondaires à consulter ? - Damien Raczy 29 juillet 2015 à 23:47 (CEST)
Cette source est discutable et ce mode de sélection également. Il n'y a pas de raison de faire de la pub à un organisme particulier. Bloubéri (discuter) 30 juillet 2015 à 23:50 (CEST)
De toute façon, Utilisateur:Lebrouillard a fait des coupes importante dans l'article (que personnellement je trouve excessive sur plusieurs points), donc la question ne se pose plus et le sujet est clos. - Damien Raczy 31 juillet 2015 à 07:58 (CEST)

Lévitation du corps par hypnoseModifier

L'hypnose, ou l’autohypnose, n’a rien de magique mais est simplement un phénomène d’(auto)induction de certaines zones neuronales relatives à un état modifié de conscience qui s’apparente, dans une certaine mesure, à celui du sommeil paradoxal. Aucune lévitation du corps par hypnose n’a scientifiquement (rationnellement) été démontrée ! -Par contre on peut provoquer en hypnose ce que l’on appelle des phénomènes idéo-moteurs, idéo-sensoriels, c'est à dire créer l'illusion d'un changement, qu'une main, par exemple, peut devenir très légère et, pour le sujet, elle pourra s’élever ou « léviter ». Dans ce cas c’est l'illusion sensorielle induite la cause qui provoque un mouvement réel. --213.214.34.137 (u · d · b)

Messmer (hypnotiseur)Modifier

Discussion transférée depuis Wikipédia:Pages à scinder
Bonjour à tous. Certains paragraphes sont hors sujet et à déplacer dans un article général dédié à l'hypnose de spectacle.

Qu'en pensez-vous ? — Superjuju10 [Aubline à votre disposition], le 30 décembre 2015 à 11:53 (CET)

  1.   Contre: la page "Hypnose de spectacle" existe déjà ici: Hypnose de spectacle. Il est peut-être intéressant de développer la section à l'aide du contenu de Messmer (hypnotiseur). De cette façon l'article concernant Messmer a le contenu nécessaire, la section "hypnose de spectacle" est agrandie (quitte à scinder plus tard "hypnose" et "hypnose comme spectacle" mais je ne veux pas trop m'avancer). --Troyberg (discuter) 30 décembre 2015 à 21:32 (CET)
    Que cela soit dans un nouvel article ou sur Hypnose#L'hypnose comme spectacle, n'importe. Mais cela n'a pas sa place dans l'article dédié à Messmer. — Superjuju10 [Aubline à votre disposition], le 31 décembre 2015 à 15:16 (CET)
      Superjuju10 : Es-tu OK pour t'occuper de la scission (ou plus exactement de la migration vers la section de l'article Hypnose) ? Apollinaire93 (discuter) 31 décembre 2015 à 19:26 (CET)
  Apollinaire93 (discuter) 11 janvier 2016 à 08:27 (CET)
Revenir à la page « Hypnose ».