Charlotte des Georges

actrice française
Charlotte des Georges
Description de cette image, également commentée ci-après
Charlotte des Georges lors du festival de la fiction TV de La Rochelle 2016.
Naissance (46 ans)
Neuilly-sur-Seine, (Hauts-de-Seine), France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables Rire et Châtiment

Charlotte des Georges, née le à Neuilly-sur-Seine, (Hauts-de-Seine), est une actrice française.

BiographieModifier

NaissanceModifier

Charlotte des Georges est née dans une famille d'ancienne bourgeoisie originaire du duché de Savoie[1], issue de François Marie des Georges (1686-1767)[2], châtelain des Marches, vassal du marquis de Bellegarde (Savoie)[3].

CarrièreModifier

Après des études de lettres modernes à la Sorbonne, en 1997, elle suit une formation d'art dramatique au Michael Howard Studio à New York, puis elle crée en 1999 une compagnie théâtrale sous le nom de la Compagnie générale de théâtre. Premiers pas au cinéma dans Quand on sera grand de Renaud Cohen, puis Rire et Châtiment d'Isabelle Doval et Tous les hommes sont des romans d'Alain Riou. En 2003, Faut qu’ça change est son premier one-woman-show.

FormationModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

Court-métrageModifier

  • C’était là (Émergence 2004) de Marc Gibaja
  • La Vache qui pleure de Stanislas Carré de Malberg
  • Action de Pascal Chauveau
  • La Dictature du bruit de C. A. le Maoult
  • Un petit moment de faiblesse d’Éric Noël
  • Comme des lions de Marino Giardinalli
  • Les oiseaux font cui cui quand ça leur chante de Marino Giardinelli

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

  • L'art de rompre , seule en scène - avignon 2018 - Mise en scène Benjamin Guillard.
  • Tu seras un homme ma fille (one-woman-show) -
  • Paris j’adooore ! (one-woman-show)
  • Tout n'est pas rose (one-woman-show) - mise en scène de Patrice Thibaud
  • Faut que ça change (one-woman-show) - mise en scène de Damien Acoca
  • Correspondance à trois, d’après Boris Pasternak, Rainer Maria Rilke et Marina Tsvétaïeva - adaptation et mise en espace de Gérald Garutti, Rencontres littéraires de Brangues
  • J’veux pas être seule - Jean-Christophe Emo
  • Surprise et Conséquences - Sandrine Martin & Bruno Biche
  • Chroniques des jours entiers, des nuits entières - SL. Tessier d’Orgueil
  • Amadeus - Deborah Kampmeier

RadioModifier

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Pierre-Marie Dioudonnat, Le Simili-Nobiliaire-Français, éd. Sedopols, 2012, p.353
  2. Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 13, pages 467-468 (version en ligne).
  3. François Marie des Georges (1686-1767) dont descendent entre autres, Amédée des Georges (1729-1772), procureur près le Souverain Sénat de Savoie, Jean-François des Georges (1770-1845), négociant et administrateur des Hospices civils de Lyon, ainsi qu'Amédée des Georges (1837-1921), grand marchand de soie à Lyon.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier