Ouvrir le menu principal

Charlatan

vendeur ambulant de drogues sur les places publiques
(Redirigé depuis Charlatanisme)
Pietro Longhi, Le Charlatan, 1757.

Un charlatan est une personne qui pratique l'imposture, ou un jeu de dupes envers autrui, grâce à des trucages, des déformations de la réalité (par exemple via l'exploitation de biais cognitifs), ou des falsifications, en vue de gagner sa confiance, généralement pour obtenir de l'argent ou tout autre avantage.

Le charlatanisme est la manière d'agir propre à un charlatan[1]. Le terme est notamment utilisé dans le domaine médical.

Sommaire

ÉtymologieModifier

Attesté dès 1572, le mot est emprunté à l'italien ciarlatano « charlatan », issu du croisement de cerretano « habitant de Cerreto » (village dont les habitants vendaient des drogues sur les places publiques) et de ciarlare « bavarder, jaser »[2].

En FranceModifier

Le charlatanisme est défini dans le code de déontologie médicale comme le fait pour un médecin de « proposer à des malades des remèdes illusoires ou insuffisamment éprouvés en les présentant comme salutaires ou sans danger »[3]. Un certain nombre d’infractions permettent de sanctionner le charlatanisme bien qu'il ne fasse pas l’objet d’une incrimination autonome dans le Code pénal[4].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

ArticlesModifier

  • Bénédicte Lavaud-Legendre, « Charlatanisme et droit pénal », Les Tribunes de la santé, Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.), vol. n° 20, no 3,‎ , p. 67-75 (ISSN 1765-8888, résumé, lire en ligne)
  • Nicole Edelman, « Médecins et charlatans au XIXe siècle en France », Les Tribunes de la santé, Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.), vol. n° 55, no 2,‎ , p. 21-27 (ISSN 1765-8888, résumé, lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier