Mémoires de Saint-Simon

Mémoires
de Saint-Simon
Image illustrative de l’article Mémoires de Saint-Simon
Manuscrit autographe
des Mémoires de Saint-Simon,
conservé à la Bibliothèque nationale de France

Auteur Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon
Pays Drapeau du royaume de France Royaume de France
Genre Mémoires
Lieu de parution Paris
Date de parution 1829 (posthume)

Les Mémoires de Saint-Simon sont une œuvre posthume de Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon (1675-1755), dont le manuscrit comprend près de 3000 pages. Considéré comme un monument de la littérature française, ce texte a exercé une influence déterminante sur des auteurs tels que Chateaubriand, Stendhal, Balzac et Proust[1].

Le titre Mémoires de Saint-Simon est celui du manuscrit original, conservé à la Bibliothèque nationale de France[1].

PrésentationModifier

Le récit couvre une trentaine d'années, de 1691 à 1723, soit la fin du règne de Louis XIV et la période de la Régence[1].

Les Mémoires de Saint-Simon, écrits dans les années 1739-1749, furent saisis sur ordre du duc de Choiseul en 1760 et ne purent paraître que sous forme d'extraits entre 1781 et 1790, à Paris et à Bruxelles[2]. La première édition intégrale dut attendre la Restauration et les années 1829-1830[2].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Éditions intégralesModifier

 
Édition Chéruel, Hachette, 1856.

La première édition intégrale du manuscrit original fut réalisée sous la Restauration, en 1829-1830, puis d'une façon plus scientifique par Adolphe Chéruel chez Hachette en 1856[3],[4], suivi par Arthur de Boislisle à partir de 1879[1],[5]. Une édition complète, en vingt volumes, a été publiée par les éditions Jean-Claude Lattès, chacun des volumes étant préfacé par un écrivain.

La première édition dans la bibliothèque de la Pléiade, aux éditions Gallimard, est celle de Gonzague Truc (1947-1961), et la seconde, dans la même collection, est celle d'Yves Coirault, en huit volumes (1981-1990)[1]. Elle comprend :

  1. Saint-Simon, Mémoires (1691-1701), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » (no 69), , 1664 p. (ISBN 2-07-010958-5)
    • Yves Coirault, Introduction générale, p. I-LXXI
    • Yves Coirault, Chronologie sommaire, p. LXXXI-XCVI
    • Yves Coirault, Les résidences de Saint-Simon, p. XCIX-C
    • Yves Coirault, Note sur l'édition, p. CI-CVI
    • Saint-Simon, Additions au Journal de Dangeau, p. 929-1156
    • Yves Coirault, Notes et variantes, p. 1159-1642
  2. Saint-Simon, Mémoires (1701-1707), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » (no 77), , 1706 p. (ISBN 2-07-011001-X)
    • Saint-Simon, Additions au Journal de Dangeau, p. 1001-1173
    • Yves Coirault, Notes et variantes, p. 1182-1683
  3. Saint-Simon, Mémoires (1707-1710), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » (no 84), , 1650 p. (ISBN 2-07-011010-9)
    • Saint-Simon, Additions au Journal de Dangeau, p. 1045-1150
    • Yves Coirault, Notes et variantes, p. 1155-1631
  4. Saint-Simon, Mémoires (1711-1714), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » (no 95), , 1546 p. (ISBN 2-07-011011-7)
    • Saint-Simon, Additions au Journal de Dangeau, p. 921-1050
    • Yves Coirault, Notes et variantes, p. 1053-1524
  5. Saint-Simon, Mémoires (1714-1716), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » (no 110), , 1724 p. (ISBN 2-07-011012-5)
    • Saint-Simon, Additions au Journal de Dangeau, p. 911-1114
    • Yves Coirault, Notes et variantes, p. 1121-1704
  6. Saint-Simon, Mémoires (1716-1718), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » (no 130), , 1488 p. (ISBN 2-07-011013-3)
    • Saint-Simon, Additions au Journal de Dangeau, p. 885-992
    • Yves Coirault, Notes et variantes, p. 995-1460
  7. Saint-Simon, Mémoires (1718-1721), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » (no 150), , 1636 p. (ISBN 2-07-011014-1)
    • Saint-Simon, Additions au Journal de Dangeau, p. 865-974
    • Yves Coirault, Notes et variantes, p. 977-1609
    • Yves Coirault, Le lit de justice (26 août 1718), p. 1609-1611
  8. Saint-Simon, Mémoires (1721-1723), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » (no 350), , 1884 p. (ISBN 2-07-011015-X)
    • Saint-Simon, Additions au Journal de Dangeau, p. 667-709
    • Yves Coirault, Notes et variantes, p. 713-1099

Extraits et anthologiesModifier

  • Saint-Simon, Mémoires (extraits) et œuvres diverses, Gallimard, coll. « Folio classique », 1993, 612 p.
  • Saint-Simon, Mémoires, Folio, 2006
  • Saint-Simon, Mémoires (anthologie), éd. de François Raviez, Livre de poche, coll. « La Pochothèque », 2007
  • Duc de Saint-Simon, Mémoires sur la Régence, Flammarion, coll. « Mille & Une Pages »
  • Saint-Simon, « Cette pute me fera mourir… ». Mémoires. Intrigues et passions à la cour de Louis XIV, introduction et notes par François Ravier, Le livre de poche, coll. « La lettre et la plume », 2011

Études sur les MémoiresModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Nouveau Dictionnaire des œuvres, Bouquins/Laffont, vol. IV, p. 4526 sq.
  2. a et b « Saint-Simon (Mémoires) », site de l'Encyclopædia Universalis.
  3. Le titre est MÉMOIRES complets et authentiques du duc DE SAINT-SIMON SUR LE SIÈCLE DE LOUIS XIV ET LA RÉGENCE, collationnés sur le manuscrit original par M. Chéruel et précédés d’une notice PAR M. SAINTE-BEUVE DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE.
  4. Cette édition, en vingt volumes, reparaît en 1872 dans une version révisée. Cf. « Saint-Simon, Louis de Rouvroy, Duc de », Encyclopædia Britannica, 1911.
  5. L'édition Boislisle, parue de 1879 à 1928, compte 43 volumes. Elle reste pendant plusieurs dizaines d'années l'édition de référence des Mémoires.