Championnats du monde junior de ski nordique 2014

Championnats du monde junior de ski nordique 2014
Généralités
Sport Ski nordique
Organisateur(s) Fédération internationale de ski
Édition 23e
Lieu(x) Drapeau : Italie Val di Fiemme, Italie
Date du au
Nations environ 35
Participants environ 700 athlètes
Épreuves 18 épreuves
Site web officiel fiemme2014.com

Navigation

Les championnats du monde junior de ski nordique 2014 se déroulent du au à Val di Fiemme en Italie, sous l'égide de la fédération internationale de ski. L’événement comprend les championnats du monde junior de ski de fond, de saut à ski et de combiné nordique. Les athlètes doivent être âgés de moins de vingt ans. Parallèlement, des championnats du monde de ski de fond des moins de 23 ans se tiennent avec six épreuves au programme.

ContexteModifier

La particularité des championnats du monde junior de ski nordique est qu'ils ne sont pas outrageusement dominés par les pays scandinaves ni germaniques puisque lors de l'édition de 2013 à Erzurum en Turquie, le classement des médailles fut remporté par la Russie devant la Slovénie et le Japon. La compétition a permis les années précédentes de mettre en valeur de grands espoirs du ski nordique qui plus tard ont confirmé au plus haut niveau tels que Petter Northug, Gregor Schlierenzauer, Therese Johaug, Lukáš Bauer, Samppa Lajunen, Marit Bjørgen, Janne Ahonen, Thomas Morgenstern, Hannu Manninen ou Alessandro Pittin.

ProgrammeModifier

Quinze épreuves sont au programme des championnats du monde junior : huit en ski de fond, quatre en saut à ski et trois en combiné nordique. Ce chiffre n'a cessé d'augmenter depuis le regroupement des trois disciplines en un seul événement de dix épreuves en 1991 à quinze depuis 2012.

Parallèlement aux championnats du monde junior se tiennent les championnats du monde de ski de fond des moins de 23 ans. Six épreuves sont programmées.

Déroulement des épreuves et podiumsModifier

Championnats du monde juniorModifier

Ski de fondModifier

HommesModifier
Épreuves Or Argent Bronze
1,5 km Sprint
Libre
résultats détaillés
  Jean Tiberghien   Oskar Svensson   Joni Maki
Relais 4 × 5 km
Classique et libre
résultats détaillés
  Norvège   France   Russie
10 km
Classique
résultats détaillés
  Roman Kaygorodov   Jens Burman   Petter Reistad
20 km skiathlon
10 km classique + 10 km libre
résultats détaillés
  Eirik Sverdrup Augdal   Alexey Chervotkin   Johan Hoel
FemmesModifier
Épreuves Or Argent Bronze
1,2 km Sprint
Libre
résultats détaillés
  Jonna Sundling   Lotta Udnes Weng   Yulia Belorukova
Relais 4 × 3,3 km
Classique et libre
résultats détaillés
  Suède   Russie   Norvège
km
Classique
résultats détaillés
  Natalia Nepryaeva   Sofia Henriksson   Anastasia Sedova
10 km skiathlon
km classique + 5 km libre
résultats détaillés
  Sarah Schaber   Alisa Zhambalova   Anna Dyvik

Saut à skiModifier

Les épreuves de saut à ski ont lieu sur le tremplin Giuseppe dal Ben HS 106 à Predazzo.

HommesModifier

Le concours individuel masculin prévu le jeudi est reporté au lendemain , pour cause de chute de neige abondantes[1].

Épreuves Or Argent Bronze
HS 100[2]   Jakub Wolny   Patrick Streitler   Evgeniy Klimov
HS 100 par équipes[3]   Pologne   Autriche   Norvège
FemmesModifier
FavoritesModifier

Les favorites sont les sauteuses vedettes de coupe du monde 2014 : Sara Takanashi[4],[5], Coline Mattel[4],[5], ainsi que Julia Clair[5], Maren Lundby[5], Yūki Itō[6]... S'y ajoutent Chiara Hölzl[4], Anna Rupprecht[4], Veronica Zobel[4] et Katharina Althaus[6], les sauteuses ayant réussi les meilleurs sauts lors des entraînement.

Concours individuelModifier

Dès le saut d'essai, les favorites montrent les meilleurs sauts : Sara Takanashi est devant, puis Coline Mattel, Yūki Itō, Urša Bogataj, Katharina Althaus, Maren Lundby...

La première manche voit Sara Takanashi faire le saut le plus long avec 100,5 mètres : elle a déjà 8 points d'avance sur Coline Mattel et ses 97 mètres. Vient ensuite Yūki Itō à 1,8 points ; puis Katharina Althaus à 0,2 points ; et Maren Lundby à 0,9 points : Takanashi semble en bonne voie pour gagner ce concours, mais la médaille d'argent va se disputer entre les quatre suivantes, séparées de moins de 3 points[7].

En deuxième manche, Lundby améliore son score, en réalisant le deuxième saut de la manche. Derrière elle Althaus ne fait que la sixième performance de la manche, dépassée par Urša Bogataj qui reste malgré tout derrière au classement final. Itō elle aussi marque moins de points lors de son deuxième saut, et perd sa troisième place provisoire. Mattel égale sa performance lors du deuxième saut, et résiste à la remontée de Lundby. Sara Takanashi saute à nouveau à 100,5 mètres, elle accentue son avance, et gagne sa troisième médaille d'or individuelle consécutive en junior, avec une avance de 14,2 points sur Coline Mattel, qui gagne sa quatrième médaille individuelle, en argent cette fois-ci. La médaille de bronze revient à Maren Lundby qui remonte de la cinquième place[8].

Concours par équipesModifier
Tableau des médaillesModifier
Épreuves Or Argent Bronze
HS 106[9]   Sara Takanashi   Coline Mattel   Maren Lundby
HS 106 par équipes[10]   Japon   Slovénie   France

Combiné nordiqueModifier

Épreuves Or Argent Bronze
Gundersen 10 km   Philipp Orter   Ilkka Herola   David Welde
Gundersen 5 km   Philipp Orter   David Welde   Martin Fritz
Par équipes 4 × 4 km   Autriche   Allemagne   Norvège

Championnats du monde de ski de fond des moins de 23 ansModifier

HommesModifier

Épreuves Or Argent Bronze
1,5 km Sprint
Libre
résultats détaillés
  Sergey Ustiugov   Paul Goalabre   Roman Schaad
15 km
Classique
résultats détaillés
  Iivo Niskanen   Sergey Ustiugov   Mathias Rundgreen
30 km skiathlon
15 km classique + 15 km libre
résultats détaillés
  Adrien Backscheider   Damien Tarantola   Daniel Stock

FemmesModifier

Épreuves Or Argent Bronze
1,2 km Sprint
Libre
résultats détaillés
  Elisabeth Schicho   Jessica Diggins   Giulia Stürz
10 km
Classique
résultats détaillés
  Martine Ek Hagen   Célia Aymonier   Elisabeth Schicho
15 km skiathlon
7,5 km classique + 7,5 km libre
résultats détaillés
  Martine Ek Hagen   Ragnhild Haga   Teresa Stadlober

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier