Championnats du monde de natation

compétition de natation

Les Championnats du monde de natation créés en 1973, se déroulaient à l'origine en bassin de 50 mètres, tous les deux, trois ou quatre ans en fonction du calendrier international.

Championnats du monde de natation
Généralités
Sport Natation sportiveVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1973
Organisateur(s) FINA
Périodicité Bisannuelle
Disciplines Nage en eau libre
Natation sportive
Natation synchronisée
Plongeon
Plongeon de haut vol
Water polo
Site web officiel fina.org
Pour la compétition en cours voir :
Championnats du monde de natation 2024

Après une période de relative stabilité (1978-1998) lors de laquelle les Championnats avaient lieu tous les quatre ans, la Fédération internationale de natation décide de donner de l'ampleur à ses Championnats en les programmant tous les deux ans (années impaires). Une exception est faite entre les années 2022 et 2024 en raison des reports liés au Covid : ainsi, une édition exceptionnelle est organisée en 2022 à Budapest car les mondiaux 2021 (Fukuoka) sont reportés en 2023 et ceux de 2023 (Doha) à 2024[1].

Depuis 1993, il existe aussi des Championnats du monde en bassin de 25 mètres qui se déroulent eux aussi tous les deux ans, mais ces derniers ont encore du mal à trouver une véritable place dans le calendrier international.

Les éditions en bassin de 50 mètres regroupent toutes les disciplines gérées par la FINA : natation, nage en eau libre, natation synchronisée, plongeon, plongeon de haut vol et water polo, tandis que les éditions en bassin de 25 mètres ne concernent que des épreuves de natation.

Éditions modifier

Parmi les grandes régions du globe terrestre, l'Afrique est le seul continent à ne pas avoir organisé la compétition. L'Australie et l'Espagne sont les deux pays à avoir accueilli à trois reprises la compétition. La ville organisatrice est désignée quatre années avant d'accueillir l'événement lors d'une autre édition des Championnats du monde.

Édition Ville Pays Date Sportifs Pays Spectateurs
1 1973 Belgrade   Yougoslavie 31 août 686 47
2 1975 Cali   Colombie 19 682 39
3 1978 Berlin   Allemagne de l'Ouest 20 828 49
4 1982 Guayaquil   Équateur 29 juillet 848 52
5 1986 Madrid   Espagne 13 1 119 34
6 1991 Perth   Australie 3 1 142 60 60 000
7 1994 Rome   Italie 1er 1 400 102 110 000
8 1998 Perth   Australie 7 1 371 121 95 000
9 2001 Fukuoka   Japon 16 1 498 134 105 000
10 2003 Barcelone   Espagne 13 2 015 157 205 563
11 2005 Montréal   Canada 16 1 784 144 140 000
12 2007 Melbourne   Australie 17 mars 2 158 167 215 000
13 2009 Rome   Italie 17 juillet 2 556 172[2]
14 2011 Shanghai   Chine 16 juillet 2 220 181[2]
15 2013 Barcelone   Espagne 19 juillet 2 293 181
16 2015 Kazan[3]   Russie 24 juillet 2 400 190
17 2017 Budapest   Hongrie 14 juillet 2 360 182
18 2019 Gwangju   Corée du Sud 12 juillet - 2 623 192
19 2022 Budapest   Hongrie 18 juin - 2 034 185
20 2023 Fukuoka   Japon 14 juillet -
21 2024 Doha   Qatar 2
22 2025 Singapour   Singapour 2025
23 2027 Budapest   Hongrie 2027

Épreuves modifier

Nombre d'épreuves modifier

Discipline Éditions
1973 1975 1978 1982 1986 1991 1994 1998 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 2015 2017 2019 2022 2023
Nage en eau libre 0 0 0 0 0 2 2 4 6 6 6 6 6 7 7 7 7 7 7 5
Natation sportive 29 29 29 29 32 32 32 32 40 40 40 40 40 40 40 42 42 42 42 42
Natation synchronisée 3 3 3 3 3 3 3 3 3 4 4 7 7 7 7 9 9 10 10 11
Plongeon 4 4 4 4 4 6 6 10 10 10 10 10 10 10 10 13 13 13 13 13
Plongeon de haut vol 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 2 2 2 2 2
Water-polo 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Total 37 37 37 37 41 45 45 51 61 62 62 65 65 66 68 75 75 76 76 75

Natation sportive modifier

Parmi les 75 épreuves disputées dans le cadre des compétitions, 42 le sont en natation sportive. Femmes et hommes disposent d'autant d'épreuves pour s'illustrer (20), auxquelles s'ajoutent deux épreuves mixtes de relais (4 × 100 m nage libre et le 4 × 100 m quatre nages)

  • Brasse : 50 m, 100 m, 200 m.
  • Dos : 50 m, 100 m, 200 m.
  • Nage libre : 50 m, 100 m, 200 m, 400 m, 800 m, 1 500 m, relais 4 × 100 m, relais 4 × 200 m.
  • Quatre nages : 200 m, 400 m, relais 4 × 100 m.
  • Papillon : 50 m, 100 m, 200 m.

Les épreuves de 50 m brasse, 50 m dos, 50 m papillon ainsi que le relais mixte 4 x 100 m nage libre ne sont pas des épreuves olympiques.

Autres disciplines modifier

Parmi les 75 épreuves disputées dans le cadre des compétitions, il reste donc 33 épreuves que se partagent la natation en eau libre, la natation synchronisée, le plongeon, le plongeon de haut vol et le water-polo.

  • Natation en eau libre : 5 épreuves
    • 3 épreuves pour les hommes (5 km, 10 km)
    • 3 épreuves pour les femmes (5 km, 10 km)
    • 1 épreuve mixte (par équipe)

L'épreuve de 25 km en eau libre est retirée du programme des championnats du monde de 2023 mais un autre format de course pour les longues distances pourrait être retenu pour les prochains championnats du monde[4]. Seul le 10 km est actuellement une épreuve olympique.

  • Natation artistique : 11 épreuves
    • 6 épreuves pour les femmes (libre solo, libre duo, libre par équipe, technique solo, technique duo, technique par équipe)
    • 2 épreuves pour les hommes (libre solo, technique solo)
    • 3 épreuves mixtes (libre duo, technique duo, acrobatique par équipe)

Une épreuve mixte intègre le programme des championnats pour la première fois en 2015. Les épreuves réservées aux hommes font leur apparition en 2023[5].

  • Plongeon : 13 épreuves
    • 5 épreuves pour les hommes (1 m individuel, 3 m individuel, 10 m individuel, 3 m synchronisé, 10 m synchronisé)
    • 5 épreuves pour les femmes (1 m individuel, 3 m individuel, 10 m individuel, 3 m synchronisé, 10 m synchronisé)
    • 3 épreuves mixtes (3 m synchronisé, 10 m synchronisé, par équipe)

Les épreuves mixtes de plongeon font leur apparition aux championnats de 2015. Le plongeon à 1 m individuel n'est pas une épreuve olympique.

  • Plongeon de haut vol : 2 épreuves
    • 1 épreuve pour les hommes (27 m)
    • 1 épreuve pour les femmes (20 m)

Le plongeon de haut vol est la seule discipline des championnats du monde de natation qui n'est pas reconnue discipline olympique. Elle a fait son apparition aux championnats du monde en 2013.

  • Water-polo : 2 épreuves
    • Équipe Hommes
    • Équipe Femmes

La première épreuve masculine a lieu lors de l'édition inaugurale de 1973. La compétition féminine se déroule pour la première fois en 1986.

Records modifier

Natation sportive modifier

Records des Championnats modifier

Femmes modifier
Records des Championnats après les Championnats du monde 2019
Discipline Temps Nageuse(s) Édition
50 m nage libre 23 s 67   Sarah Sjöström (SWE) Budapest 2017
100 m nage libre 51 s 71   Sarah Sjöström (SWE) Budapest 2017
200 m nage libre 1 min 52 s 85   Mollie O'Callaghan (AUS) Fukuoka 2023
400 m nage libre 3 min 55 s 38   Ariarne Titmus (AUS) Fukuoka 2023
800 m nage libre 8 min 07 s 39   Katie Ledecky (USA) Kazan 2015
1 500 m nage libre 15 min 25 s 48   Katie Ledecky (USA) Kazan 2015
50 m dos 27 s 06   Zhao Jing (CHN) Rome 2009
100 m dos 57 s 53   Kaylee McKeown (AUS) Fukuoka 2023
200 m dos 2 min 3 s 35   Regan Smith (USA) Gwangju 2019
50 m brasse 29 s 16   Rūta Meilutytė (LTU) Fukuoka 2023
100 m brasse 1 min 4 s 13   Lilly King (USA) Budapest 2017
200 m brasse 2 min 19 s 11   Rikke Møller Pedersen (DEN) Barcelone 2013
50 m papillon 24 s 60   Sarah Sjöström (SWE) Budapest 2017
100 m papillon 55 s 53   Sarah Sjöström (SWE) Budapest 2017
200 m papillon 2 min 3 s 41   Jessica Schipper (AUS) Rome 2009
200 m quatre nages 2 min 6 s 12   Katinka Hosszu (HUN) Kazan 2015
400 m quatre nages 4 min 27 s 11   Summer McIntosh (CAN) Fukuoka 2023
4 × 100 m nage libre 3 min 27 s 96   Australie
Mollie O'Callaghan
Shayna Jack
Meg Harris
Emma McKeon
Fukuoka 2023
4 × 200 m nage libre 7 min 37 s 50   Australie
Mollie O'Callaghan
Shayna Jack
Brianna Throssell
Ariarne Titmus
Fukuoka 2023
4 × 100 m quatre nages 3 min 50 s 40   États-Unis
Regan Smith
Lilly King
Kelsi Worrell
Simone Manuel
Gwangju 2019
Hommes modifier
Records des Championnats après les Championnats du monde 2019
Discipline Temps Nageur(s) Édition
50 m nage libre 21 s 04   Caeleb Dressel (USA) Gwangju 2019
100 m nage libre 46 s 91   César Cielo (BRA) Rome 2009
200 m nage libre 1 min 42 s 00   Paul Biedermann (GER) Rome 2009
400 m nage libre 3 min 40 s 07   Paul Biedermann (GER) Rome 2009
800 m nage libre 7 min 32 s 12   Zhang Lin (CHN) Rome 2009
1 500 m nage libre 14 min 31 s 54   Ahmed Hafnaoui (TUN) Fukuoka 2023
50 m dos 24 s 04   Liam Tancock (GBR) Rome 2009
100 m dos 51 s 60   Thomas Ceccon (ITA) Budapest 2022
200 m dos 1 min 51 s 92   Aaron Peirsol (USA) Rome 2009
50 m brasse 25 s 95   Adam Peaty (GBR) Budapest 2017
100 m brasse 56 s 88   Adam Peaty (GBR) Gwangju 2019
200 m brasse 2 min 5 s 48   Qin Haiyang (CHN) Fukuoka 2023
50 m papillon 22 s 35   Caeleb Dressel (USA) Gwangju 2019
100 m papillon 49 s 50   Caeleb Dressel (USA) Gwangju 2019
200 m papillon 1 min 50 s 34   Kristóf Milák (HUN) Budapest 2022
200 m quatre nages 1 min 54 s 00   Ryan Lochte (USA) Shanghai 2011
400 m quatre nages 4 min 2 s 50   Léon Marchand (FRA) Fukuoka 2023
4 × 100 m nage libre 3 min 9 s 06   États-Unis
Caeleb Dressel
Blake Pieroni
Zach Apple
Nathan Adrian
Gwangju 2019
4 × 200 m nage libre 6 min 58 s 55   États-Unis
Michael Phelps
Ricky Berens
David Walters
Ryan Lochte
Rome 2009
4 × 100 m quatre nages 3 min 27 s 20   États-Unis
Ryan Murphy
Nicolas Fink
Dare Rose
Jack Alexy
Fukuoka 2023
Mixte modifier
Records des Championnats après les Championnats du monde 2022
Discipline Temps Nageuse(s) Édition
4 × 100 m nage libre 3 min 18 s 83   Australie
Jack Cartwright
Kyle Chalmers
Shayna Jack
Mollie O'Callaghan
Fukuoka 2023
4 × 100 m quatre nages 3 min 38 s 56   États-Unis
Matt Grevers
Lilly King
Caeleb Dressel
Simone Manuel
Budapest 2017

Trophées modifier

Depuis la première édition des Championnats du monde, la FINA (désormais World Aquatics) décerne une récompense au meilleur nageur et à la meilleure nageuse des Championnats. Jusqu'en 1998, un seul nageur, homme ou femme, est récompensé. Ce n'est qu'à partir des Championnats du monde 2001 qu'un trophée féminin et masculin sont créés.

Édition Lauréate Lauréat
1973   Kornelia Ender (GDR)
1975   Kornelia Ender (GDR)
1978   Tracy Caulkins (USA)
1982   Michael Gross (FRG)
1986   Kristin Otto (GDR)
1991   Tamás Darnyi (HUN)
1994   Le Jingyi (CHN)
1998   Michael Klim (AUS)
2001   Inge de Bruijn (NED)   Ian Thorpe (AUS)
2003   Michael Phelps (USA)
2005   Kirsty Coventry (ZIM)   Grant Hackett (AUS)
2007   Laure Manaudou (FRA)   Michael Phelps (USA)
2009   Federica Pellegrini (ITA)   Michael Phelps (USA)
2011
2013
2015   Katie Ledecky (USA)   Sun Yang (CHN)
2017   Sarah Sjöström (SWE)   Caeleb Dressel (USA)
2019   Sarah Sjöström (SWE)   Caeleb Dressel (USA)
2022   Katie Ledecky (USA)   Léon Marchand (FRA)
2023   Kaylee McKeown (USA)   Léon Marchand (FRA)

Records de médailles modifier

Avec 33 médailles, l'Américain Michael Phelps est le nageur le plus médaillé de l'histoire. Chez les femmes, c'est l'Américaine Katie Ledecky avec 25 médailles dont 21 en or.

Nageurs les plus médaillés
Nom       Total
  Michael Phelps 26 6 1 33
  Ryan Lochte 17 5 4 26
  Grant Hackett 10 5 3 18
  Caeleb Dressel 15 2 2 19
  Sun Yang 11 2 2 15
  Ian Thorpe 11 1 1 13
  Michael Gross 5 5 3 13
  Aaron Peirsol 10 2 0 12
  Alexander Popov 6 4 1 11

Nageuses les plus médaillées
Nom       Total
  Katie Ledecky 21 4 0 25
  Sarah Sjöström 12 7 3 22
  Missy Franklin 11 2 3 16
  Natalie Coughlin 5 6 5 16
  Libby Trickett 7 3 5 15
  Jenny Thompson 7 5 2 14
  Leisel Jones 7 2 2 11
  Kornelia Ender 8 2 0 10

Nageurs les plus médaillés individuellement
Nom       Total
  Michael Phelps 15 5 0 20
  Ryan Lochte 10 3 3 16
  Grant Hackett 7 6 1 14
  Sun Yang 9 2 1 12
  Caeleb Dressel 8 0 0 8
  Ian Thorpe 6 1 1 8
  Aaron Peirsol 7 1 0 8
  Kosuke Kitajima 3 3 2 8

Nageuses les plus médaillées individuellement
Nom       Total
  Sarah Sjöström 12 6 3 21
  Katie Ledecky 16 3 0 19
  Katinka Hosszu 9 1 5 15
  Yulia Efimova 5 5 2 12
  Federica Pellegrini 6 4 1 11

Nageurs les plus titrés

Avec 26 médailles d'or, l'Américain Michael Phelps est le nageur le plus titré aux Championnats du monde. Il devance son compatriote Ryan Lochte avec 17 titres (Il nage les séries du 4x100m 4 nages à Kazan en 2016 mais ne dispute pas la finale ) et Caeleb Dressel avec 15 titres. S'ensuivent l'Australien Ian Thorpe avec 11 titres, à égalité avec le Chinois Sun Yang. Chez les femmes, c'est l'Américaine Katie Ledecky qui se distingue avec 21 couronnes mondiales. Elle devance la suédoise Sarah Sjöström qui a glané 12 médailles d'or durant sa carrière.

Nageurs les plus titrés individuellement

Katie Ledecky est la nageuse la plus titrée individuellement avec 16 medailles d’or devant Sarah Sjöström 12. Michael Phelps est le nageur le plus titré avec 15 médailles d’or devant Sun Yang avec 11.

Nageurs les plus titrés sur une seule édition

Les nageurs américains Michael Phelps et Caeleb Dressel remportent 7 médailles d'or respectivement lors des Championnats du monde 2007 à Melbourne et des Championnats du monde 2017 à Budapest, soit autant que le total réalisé par son compatriote Mark Spitz aux Jeux olympiques de Munich en 1972. Suivent Ian Thorpe avec 6 médailles d'or et Jim Montgomery, Ryan Lochte, Tracy Caulkins, Libby Trickett et Katie Ledecky, tous quintuples champions du monde lors d'une même édition[6].

Natation synchronisée modifier

Records de titres modifier

Avec 19 médailles d'or, la russe Natalia Ishchenko est la nageuse la plus titrée de l'histoire. Elle devance ses compatriotes Anastasia Davydova et Maria Gromova avec respectivement 13 et 9 titres mondiaux.

Nageuses les plus titrées
Nom       Total
  Natalia Ishchenko 19 2 0 21
  Anastasia Davydova 13 1 0 14
  Maria Gromova (natation synchronisée) 9 0 0 9
  Anastasia Ermakova 8 2 0 10
  Elena Ovtchinnikova 7 0 0 7
  Anna Shorina 7 0 0 7

Plongeon modifier

Records de titres modifier

Avec cinq médailles d'or, le Russe Dmitri Sautin, le Chinois Kai Qin et l'Américain Gregory Lauganis sont les plongeurs les plus titrés de l'histoire des Championnats du monde.

Plongeurs les plus titrés
Nom       Total
  Dimitry Sautin 5 1 3 9
  Kai Qin 5 0 0 5
  Gregory Lauganis 5 0 0 5
  Feng Wang 4 1 1 6

Tableaux des médailles modifier

Ensemble des disciplines modifier

Le tableau suivant prend en compte la natation en eau libre (ou longue distance), la natation synchronisée, le plongeon et le water-polo (quand il faisait partie du programme officiel), la natation en bassin de 50 m. Mis à jour après les Championnats du monde de natation de 2024.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   États-Unis 302 246 190 738
2   Chine 207 124 96 427
3   Australie 117 127 90 334
4   Russie 105 73 62 240
5   Italie 51 62 75 188
6   Allemagne de l'Est 51 44 27 122
7   Allemagne[7] 50 71 85 206
8   Hongrie 43 34 33 110
9   Royaume-Uni 36 37 65 138
10   France 33 37 34 104
11   Canada 30 56 71 157
12   Pays-Bas 24 42 34 100
13   Suède 21 21 18 60
14   Japon 19 49 79 147
15   Brésil 17 15 19 51
16   URSS 16 28 28 72
17   Espagne 14 42 35 91
18   Ukraine 13 19 30 62
19   Afrique du Sud 13 7 17 37
20   Pologne 6 11 12 29
21   Grèce 5 7 9 21
22   Lituanie 5 3 3 11
23   Roumanie 5 2 8 15
24   Danemark 4 9 8 21
25   Zimbabwe 4 5 0 9
26   Tunisie 4 3 4 11
27   Corée du Sud 4 2 5 11
28   Serbie[8] 4 2 1 7
29   Croatie 3 3 4 10
30   Finlande 3 2 2 7
31   Mexique 2 14 19 35
32   Nouvelle-Zélande 2 6 8 16
33   Yougoslavie 2 1 3 6
-   Biélorussie 2 1 3 6
35   Portugal 2 1 1 4
36   Irlande 2 0 0 2
37   Autriche 1 6 6 13
38   Suisse 1 6 2 9
39   Corée du Nord 1 3 2 6
40   Hong Kong 1 2 1 4
-   Norvège 1 2 1 4
42   Malaisie 1 1 6 8
'43   Bulgarie 1 1 4 6
44   Costa Rica 1 1 2 4
-   Belgique 1 1 2 4
-   Colombie 1 1 2 4
47   Kazakhstan 1 0 1 2
-   Serbie-et-Monténégro 1 0 1 2
49   Suriname 1 0 0 1
50   Slovaquie 0 3 2 5
51   République tchèque 0 3 0 3
52   Cuba 0 1 1 2
-   Jamaïque 0 1 1 2
-   Islande 0 1 1 2
-   RF Yougoslavie 0 1 1 2
-   Tchécoslovaquie 0 1 1 2
57   Équateur 0 1 0 1
-   Monténégro 0 1 0 1
-   Israël 0 1 0 1
60   Égypte 0 0 5 5
61   Argentine 0 0 2 2
-   Singapour 0 0 2 2
-   || 0 || 0 || 2 || 2
64   Porto Rico 0 0 1 1
-   Trinité-et-Tobago 0 0 1 1
-   Venezuela 0 0 1 1
-   Bosnie-Herzégovine 0 0 1 1
1234 1244 1230 3708

Natation sportive en bassin de 50 m modifier

Depuis 1973. Tableau mis à jour après les Championnats du monde de natation de 2024.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   États-Unis 254 205 150 609
2   Australie 101 107 69 277
3   Chine 62 31 55 148
4   Allemagne de l'Est 50 40 25 115
5   Hongrie 35 19 28 82
6   Allemagne[7] 30 46 50 126
7   Royaume-Uni 27 23 47 97
8   Italie 26 30 33 89
9   France 22 23 27 72
10   Russie 20 36 28 84
11   Suède 20 20 17 57
12   Pays-Bas 14 30 28 72
13   Canada 14 25 44 83
14   Afrique du Sud 12 7 16 35
15   Japon 11 27 40 78
16   URSS 11 20 21 52
17   Brésil 9 12 10 31
18   Ukraine 8 6 7 21
19   Pologne 6 11 12 29
20   Espagne 5 7 6 18
21   Lituanie 5 3 3 11
22   Danemark 4 9 8 21
23   Corée du Sud 4 2 2 8
24   Roumanie 4 1 7 12
25   Zimbabwe 3 5 0 8
26   Tunisie 3 3 3 9
27   Finlande 3 2 1 6
28   Nouvelle-Zélande 2 6 8 16
29   Biélorussie 2 1 1 4
30   Serbie[8] 2 1 0 3
-   Portugal 2 1 0 3
32   Irlande 2 0 0 2
33   Norvège 1 2 1 4
-   Hong Kong 1 2 0 4
35   Costa Rica 1 1 2 4
36   Grèce 1 1 1 3
37   Belgique 1 0 2 3
38   Suriname 1 0 0 1
39   Suisse 0 6 2 8
40   Autriche 0 4 4 8
41   Slovaquie 0 3 2 5
42   Croatie 0 2 0 2
43   Islande 0 1 1 2
-   Bulgarie 0 1 1 2
-   Yougoslavie 0 1 1 2
-   Jamaïque 0 1 1 2
47   République tchèque 0 1 0 1
-   Israël 0 1 0 1
49   Égypte 0 0 3 3
50   Singapour 0 0 2 2
51   Argentine 0 0 1 1
-   Porto Rico 0 0 1 1
-   Venezuela 0 0 1 1
-   Trinité-et-Tobago 0 0 1 1
-   Bosnie-Herzégovine 0 0 1 1
-   || 0 || 0 || 1 || 1
779 786 776 2341

Natation synchronisée modifier

Depuis 1973. Mis à jour après les Championnats du monde de natation de 2022.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Russie 59 6 0 65
2   États-Unis 14 9 5 28
3   Canada 8 9 9 26
4   Chine 5 26 8 39
5   Japon 4 18 33 55
6   Ukraine 3 6 14 23
7   Italie 3 4 5 12
8   France 3 2 2 7
9   Espagne 1 21 19 41
10   Grèce 0 0 2 2
10   Autriche 0 0 2 2
100 101 99 300

Plongeon modifier

Depuis 1973. Mis à jour après les Championnats du monde de natation de 2022.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Chine 82 39 18 139
2   États-Unis 11 13 13 37
3   Russie 9 16 14 40
4   Royaume-Uni 5 6 10 21
5   Australie 5 2 9 16
6   Canada 3 13 9 25
7   Italie 3 5 8 16
8   Allemagne 1 7 13 21
9   Malaisie 1 1 4 6
10   Corée du Nord 1 1 2 4
11   France 1 1 0 2
12   Zimbabwe 1 0 0 1
12   Pays-Bas 1 0 0 1
14   Mexique 0 8 10 18
15   Ukraine 0 5 4 9
16   Japon 0 2 1 3
17   Cuba 0 1 1 2
18   République tchèque 0 1 0 1
19   Biélorussie 0 0 2 2
20   Finlande 0 0 1 1
20   Corée du Sud 0 0 1 1
124 121 121 366

Water-polo modifier

Depuis 1973. Mis à jour après les Championnats du monde de natation de 2017.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Hongrie 5 8 2 15
2   Italie 5 3 3 11
3   États-Unis 5 1 2 8
4   Espagne 3 4 1 8
5   Croatie 2 1 3 6
6   Union soviétique 2 1 1 4
6   Serbie 2 1 1 4
8   Yougoslavie 2 0 2 4
9   Pays-Bas 1 4 0 5
10   Australie 1 2 1 4
11   Serbie-et-Monténégro 1 1 2 4
12   Grèce 1 0 2 3
13   Canada 0 2 2 4
14   Monténégro 0 1 0 1
14   Chine 0 1 0 1
16   Russie 0 0 7 7
17   Allemagne de l'Ouest 0 0 1 1
30 30 30 90

Notes et références modifier

  1. « Des Mondiaux organisés dès cet été à Budapest », sur L'Équipe (consulté le )
  2. a et b « PR 41 - Record of countries (181) in Shanghai (CHN) », communiqué de presse de la Fédération internationale de natation, 8 juillet 2011 ; page consultée le 16 juillet 2011.
  3. « PR 43 - Kazan (RUS) and Guadalajara (MEX), next organisers », communiqué de presse de la Fédération internationale de natation, 15 juillet 2011 ; page consultée le 16 juillet 2011.
  4. « Le 25 km en eau libre retiré des Mondiaux de Fukuoka », sur L'Équipe (consulté le )
  5. « En images : le premier titre de champion du monde décerné à un homme en natation artistique », sur Sud Ouest,
  6. « Un sept d'or pour Phelps », article du quotidien L'Équipe du 2 avril 2007.
  7. a et b Allemagne + République fédérale d'Allemagne.
  8. a et b La Serbie est considérée comme le pays succédant à la République fédérale de Yougoslavie et à l'équipe de Serbie-et-Monténégro.

Liens externes modifier

Navigation modifier