Ouvrir le menu principal

Rūta Meilutytė

nageuse lituanienne

Rūta Meilutytė
Image illustrative de l’article Rūta Meilutytė
Équipe de natation lituanienne aux jeux olympiques d'été de 2012
Informations
Nages Brasse, nage libre
Nationalité Drapeau : Lituanie Lituanienne
Naissance (22 ans)
Lieu Kaunas, Drapeau de la Lituanie Lituanie
Club Kauno PM
Plymouth Leander SC
Entraîneur Jon Rudd
Records
Grand bassin RM du 50 m brasse
(29 s 48)
RM du 100 m brasse
(min 4 s 35)
Petit bassin RM du 100 m brasse
(min 2 s 36)
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Ch. du monde grand bassin 1 2 0
Ch. du monde petit bassin 3 2 0
Ch. d'Europe grand bassin 2 0 0
Ch. d'Europe petit bassin 5 0 0

Rūta Meilutytė, née le à Kaunas, est une nageuse lituanienne spécialiste de brasse. Championne olympique en 2012, elle détient de 2013 à 2017 les records du monde des 50 m et 100 m brasse.

BiographieModifier

Elle perd sa mère dans un accident de la route à l'âge de 4 ans et quitte la Lituanie à 11 ans pour s'installer à Plymouth, au Royaume-Uni, où elle s'entraîne désormais[1].

Au festival olympique de la jeunesse européenne 2011, elle remporte la médaille d'or sur 100 m brasse (min 7 s 96), une médaille d'argent sur 50 m nage libre (25 s 67) et une médaille de bronze sur 100 m nage libre (56 s 41).

Le 29 juillet 2012, avec un temps de min 5 s 21, elle bat le record d'Europe du 100 m brasse en demi-finale des Jeux olympiques[2]. Le 30 juillet 2012, elle devient championne olympique de la distance en min 5 s 47. En gagnant cette course, elle est devenue, à 15 ans, la plus jeune championne olympique de Lituanie, tous sports compris.

Un an plus tard, avec un temps de 1 min 4 s 52, elle bat à nouveau le record d'Europe du 100 m brasse dès les séries des Championnats du monde, à 7 centièmes seulement du record du monde de Jessica Hardy. Le 29 juillet 2013, en demi-finale, elle bat le record du monde, en 1 min 4 s 35. Elle remportera ensuite le titre mondial.

Le 3 août 2013, elle bat le record du monde du 50 m brasse battu le matin-même par Yuliya Efimova pour porter le chrono à 29 s 48. Le 12 octobre, Meilutytė prend à Rebecca Soni le record du monde en petit bassin du 100 mètres brasse lors de l'étape de Coupe du monde de Moscou[3] (1 min 2 s 36).

En 2014, Elle participe à la 2e édition des jeux olympiques de la jeunesse, à Nankin. Elle y glane deux titres : le 50 et le 100 m brasse. Quelques jours plus tard seulement elle s'aligne au départ du 50 brasse des championnats d'Europe et remporte là aussi la médaille d'or.

Aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, elle termine en septième place en finale du 100 mètres brasse[4].

Fin de carrièreModifier

Le 22 mai 2019, Rūta Meilutytė annonce qu'elle a décidé de mettre un terme à sa carrière, à seulement 22 ans[5].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Performances de Rūta Meilutytė lors des Jeux olympiques
Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 100 m brasse
  Londres 2012 26e
25 s 55
29e
56 s 33
Or
min 5 s 47
  Rio 2016 7e
min 7 s 32

Championnats du mondeModifier

Grand bassinModifier

Performances de Rūta Meilutytė lors des Championnats du monde en grand bassin
Édition Épreuve
100 m nage libre 50 m brasse 100 m brasse
  Barcelone 2013 27e
55 s 72
Argent
29 s 59
Or
min 4 s 42
  Kazan 2015 - 4e
30 s 14
Argent
min 6 s 36

Petit bassinModifier

Performances de Rūta Meilutytė lors des Championnats du monde en petit bassin
Édition Épreuve
100 m nage libre 50 m brasse 100 m brasse 100 m quatre nages
  Istanbul 2012 5e des séries
53 s 54
Or
29 s 44 (RE)
Or
min 3 s 52 (RE)
Argent
58 s 79 (RL)
  Doha 2014 Or
28 s 84 (RE)
Argent
min 2 s 46

Championnats d'EuropeModifier

Grand bassinModifier

Performances de Rūta Meilutytė lors des Championnats d'Europe en grand bassin
Édition Épreuve
50 m brasse 100 m brasse
  Berlin 2014 Or
29 s 89
  Londres 2016 Or
min 6 s 17
  Glasgow 2018 Argent
min 6 s 26

Petit bassinModifier

Performances de Rūta Meilutytė lors des Championnats d'Europe en petit bassin
Édition Épreuve
50 m brasse 100 m brasse 100 m quatre nages
  Herning 2013 Or
29 s 10
Or
min 2 s 92 (RC)
Or
57 s 68 (RC)
  Copenhague 2017 Or
29 s 36
Or
min 3 s 79

RecordsModifier

Records personnelsModifier

Ces tableaux détaillent les records personnels de Rūta Meilutytė en grand et petit bassin. L'indication RM signifie que le record personnel de la Lituanienne constitue l'actuel record du monde de la discipline.

Records personnels en grand bassin[6]
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
50 m brasse 29 s 48 (RM) Championnats du monde 2013 Barcelone, Espagne 3 août 2013
100 m brasse 1 min 4 s 35 (RM) Championnats du monde 2013 Barcelone, Espagne 29 juillet 2013
Records personnels en petit bassin[6]
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
50 m brasse 28 s 89 Coupe du monde 2013 Moscou, Russie 12 octobre 2013
100 m brasse 1 min 2 s 36 (RM) Coupe du monde 2013 Moscou, Russie 12 octobre 2013

Records du monde battusModifier

Ce tableau détaille les trois records du monde battus par Rūta Meilutytė durant sa carrière ; deux l'ont été en grand bassin, un en petit bassin.

Records du monde individuels battus par Rūta Meilutytė
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
100 m brasse en grand bassin 1 min 4 s 35 Championnats du monde 2013 Barcelone, Espagne 29 juillet 2013
50 m brasse en grand bassin 28 s 89 Championnats du monde 2013 Barcelone, Espagne 3 août 2013
100 mètres brasse en petit bassin 1 min 2 s 36 Coupe du monde 2013 Moscou, Russie 12 octobre 2013

DécorationsModifier

Grande Croix de l'Ordre du mérite de la Lituanie, 10 août 2012.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Rūta Meilutytė, who grew up without mother is accompanied on her road to victories by her father », The Lithuania Tribune, 31 juillet 2012.
  2. « RE pour Meilutyte », sur lequipe.fr, (consulté le 29 juillet 2012).
  3. « RM pour Meilutyte (100m brasse) », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  4. « Meilutyte achieved victory against all odds », sur en.delfi.lt,
  5. « La championne olympique Ruta Meilutyte prend sa retraite à 22 ans », sur lequipe.fr, Groupe Amaury, (consulté le 22 mai 2019).
  6. a et b Fiche statistiques de Rūta Meilutytė, sur swimrankings.net.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :