Plongeon de haut vol

Le plongeon de haut vol consiste à effectuer des figures depuis une plateforme située entre 23 et 28 mètres de haut pour les hommes et 18 et 23 mètres pour les femmes. En 2013, ce sport a été officiellement reconnu comme une discipline à part entière par la Fédération internationale de natation et pour la première fois fut inscrite comme épreuves aux Championnats du monde de natation 2013 à Barcelone.

Plongeon de haut vol dans la piscine olympique de Munich en 2012

HistoireModifier

Les compétitions se déroulaient généralement dans des carrières ou des lacs de montagne disposant d'une profondeur et d'un abrupt suffisant, mais comme mentionné le plongeur s'élance d'une plateforme et non de la falaise elle-même.

Il est également pratiqué par des anciens compétiteurs de plongeon « olympique ».

L'entrée dans l'eau qui peut se faire à plus de 85 km/h rend dangereuse une entrée dans l'eau non verticale[1]. Peu se risquent à entrer dans l'eau par la tête, à cause de l'importance de l'impact.

Records de hauteurModifier

Hommes
Date Place Plongeur Hauteur Vidéo Commentaires
1983 San Diego, États-Unis   Dana Kunze 52,4 m [2]
Ocean Park Hong Kong   Randy Dickison 53,2 m [3] Multiples fractures de la jambe gauche
Villers-le-Lac, France   Lambert Rapin 53,9 m [4] Blessure au dos
Pont de Žďákov, République tchèque   Rudolf Bok 58,28 m [5] Multiples fractures aux vertèbres thoraciques
Maggia, Suisse   Laso Schaller 58,8 m [6] Déchirure d'un ligament d'un genou
Femmes
Date Lieu Plongeuse Hauteur Vidéo Commentaires
1982 Rome, Italie   Debi Boccia 33,3 m
Ocean Park Hong Kong   Lucy Wardle 36,8 m [3]

Compétitions organisées par Red BullModifier

En 2009, la marque de boissons énergisante Red Bull a organisé un circuit mondial : le Red Bull Cliff Diving. En 2013, il comprenait 8 étapes de mai à octobre[7] avec des sauts d'une hauteur minimale de 25 mètres. La visibilité de cette compétition (certains sauts se déroulent dans des ports de ville comme celui de La Rochelle depuis la tour Saint-Nicolas), les normes et dispositifs de sécurité (une équipe médicale, des plongeurs avec bouteille autour de la zone de réception...) et les règles établies (par exemple interdiction de rentrer dans l'eau la tête la première, obligation de présenter ses figures au jury avant le saut) pour sécuriser ce sport ont poussé la fédération internationale de natation à l'accepter comme discipline à part entière[8].

Épreuves officielles du championnat du mondeModifier

En 2013, le plongeon de haut vol a fait son entrée pour la première fois aux championnats du monde de natation à Barcelone. La FINA, la fédération internationale de natation, le reconnait comme une discipline à part entière, distincte du plongeon avec une épreuve masculine (plate-forme à 27 mètres) et une épreuve féminine (plate-forme à 20 mètres). Le Colombien Orlando Duque et l'Américaine Cesilie Carlton sont les premiers champions du monde FINA de la discipline.

Notes et référencesModifier

  1. franceinfo, « VIDEO. Le plongeon de haut vol, vous connaissez ? », sur Francetvinfo.fr, Franceinfo, (consulté le ).
  2. YouTube: World Record Highest Dive (Dana Kunze 172 Foot High Dive Champion)
  3. a et b YouTube: World Record Highest Dives (Randy Dickison 174'8")
  4. Olivier Favre - World Record Highest Dive - 177ft - 54 m
  5. Rudolf Bok Dive
  6. Laso Schaller, canyoneer and high-diver, sets a new world record of 58.8m in Maggia, Switzerland
  7. « Les étapes », sur Red Bull Cliff Diving (consulté le ).
  8. L'Obs, « VIDEO. Le plongeon de haut vol s’invite aux mondiaux de natation », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussiModifier

Article connexeModifier