Ouvrir le menu principal

Course en ligne masculine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2008

Championnats du monde de cyclisme sur route 2008 - Course en ligne masculine
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Lieu(x) Varèse, Italie
Date
Épreuves course en ligne
Distance 260,2 km

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Italie Alessandro Ballan

Navigation

La course en ligne masculine des Championnats du monde de cyclisme sur route 2008 a eu lieu le à Varèse en Italie. Elle était constituée de 15 tours d'un circuit de 17,35 km, pour une distance de totale de 260,25 km.

Elle a vu la victoire de l'Italien Alessandro Ballan devant son compatriote Damiano Cunego et le Danois Matti Breschel.

QualificationsModifier

Le système de qualification pour cette épreuve a été établi par le Comité directeur de l'union cycliste internationale[1] :

  • la première nation au classement de l'UCI Africa Tour au 15 août 2008 peut inscrire six coureurs au départ, la deuxième trois. Il s'agit de l'Afrique du Sud et de la Tunisie.
  • les deux premières nations au classement de l'UCI America Tour au 15 août 2008 peuvent inscrire six coureurs au départ : il s'agit des États-Unis et du Venezuela. Les troisième, quatrième et cinquième nations en inscrivent trois : il s'agit de l'Argentine, de la Colombie et du Canada.
  • la première nation au classement de l'UCI Asia Tour au 15 août 2008 peut inscrire six coureurs au départ, la deuxième trois. Il s'agit de l'Iran et du Japon.
  • la première nation au classement de l'UCI Oceania Tour au 15 août 2008, sans compter l'Australie qualifiée via le classement mondial, peut inscrire trois coureurs au départ : il s'agit de la Nouvelle-Zélande.
  • parmi les nations du classement UCI ProTour non encore qualifiées :
    • celles ayant un coureur classé parmi les 100 premiers au classement individuel au 15 août 2008 peuvent inscrire trois coureurs au départ : il s'agit de la République tchèque, de la Finlande, de la Norvège et du Kazakhstan.
    • celles ayant trois coureurs classés au classement individuel au 15 août 2008 peuvent en inscrire trois. Aucune nation n'est concernée.
    • celles ayant deux coureurs classés au classement individuel au 15 août 2008 peuvent en inscrire deux. Aucune nation n'est concernée.
    • celles ayant un coureur classé au classement individuel au 15 août 2008 peuvent en inscrire un. Aucune nation n'est concernée.
  • parmi les nations des circuits continentaux non encore qualifiées :
    • les nations africaines ayant un coureur parmi les 5 premiers au classement de l'UCI Africa Tour au 15 août 2008 peuvent inscrire un coureur au départ : il s'agit du Maroc
    • les nations américaines ayant un coureur parmi les 20 premiers au classement de l'UCI America Tour au 15 août 2008 peuvent inscrire un coureur au départ : il s'agit de Cuba, du Costa Rica, de l'Équateur, du Mexique et de l'Uruguay.
    • les nations asiatiques ayant un coureur parmi les 5 premiers au classement de l'UCI Asia Tour au 15 août 2008 peuvent inscrire un coureur au départ
    • les nations européennes ayant un coureur parmi les 200 premiers au classement de l'UCI Europe Tour au 15 août 2008 peuvent inscrire un coureur au départ : il s'agit de la Biélorussie et de la Lituanie.
    • les nations océaniennes ayant un coureur parmi les 5 premiers au classement de l'UCI Oceania Tour au 15 août 2008 peuvent inscrire un coureur au départ. Aucune nation n'est concernée.

Tableau récapitulatifs

Nombre de coureurs Nations
9 Espagne, Italie, Belgique, Allemagne, Luxembourg, Australie, France, Russie, Suisse et Pays-Bas
6 Afrique du Sud, États-Unis, Venezuela, Iran, Slovénie, Pologne, Ukraine, Royaume-Uni, Portugal et Danemark
3 Tunisie, Argentine, Colombie, Canada, Japon, Ouzbékistan, Autriche, Suède, Croatie, Irlande, Hongrie, Bulgarie, Slovaquie, Lettonie, Serbie, Estonie, Nouvelle-Zélande, République tchèque, Finlande, Norvège et Kazakhstan
1 Maroc, Cuba, Costa Rica, Équateur, Mexique, Uruguay, Biélorussie, Lituanie

Récit de la courseModifier

Les premiers tours de circuits ont été animés par une échappée de trois coureurs composée de Oleg Chuzhda, Richard Ochoa et Christian Poos. Dans les derniers tours, différents groupes de poursuite se forment, dans lesquels les coureurs espagnols et italiens sont toujours présents. Un groupe d'une quinzaine de coureurs finit par se constituer dans le dernier tour avec notamment trois coureurs italiens (Davide Rebellin, Damiano Cunego et Alessandro Ballan), quatre coureurs belges dont le sprinter Greg Van Avermaet et Philippe Gilbert mais avec seulement un coureur espagnol (Joaquim Rodríguez). Les favoris Paolo Bettini dont c'était la dernière course, Alejandro Valverde sont piégés avec la majorité des sprinters (Óscar Freire, Tom Boonen et Erik Zabel notamment). Dans le groupe d'échappée, de nombreuses attaques sont portées jusque l'attaque décisive d'Alessandro Ballan à trois kilomètres de l'arrivée. Le podium est complété par l'Italien Damiano Cunego et le Danois Matti Breschel.

ClassementModifier

Liste des engagésModifier

  Italie 
  Espagne 
  Allemagne 
  Australie 
  Belgique 
  France 
  République tchèque 
  Luxembourg 
  Pays-Bas 
  Russie 
  Suède 
  États-Unis 
  Suisse 
  Slovénie 
  Colombie 
  Pologne 
  Afrique du Sud 
  Royaume-Uni 
  Japon 
  Ukraine 
  Portugal 
  Danemark 
  Venezuela 
  Argentine 
  Nouvelle-Zélande 
  Canada 
  Autriche 
  Bulgarie 
  Croatie 
  Estonie 
  Mexique 
  Irlande 
  Lettonie 
  Hongrie 
  Serbie 
  Slovaquie 
  Ouzbékistan 
  Biélorussie 
  Kazakhstan 
  Lituanie 
  Costa Rica 
  Maroc 
  Norvège 
  Uruguay 
  Finlande 

NP : Non-partant ; A : Abandon durant la course

Notes et référencesModifier