Championnat du monde B masculin de handball 1989

Championnat du monde B
masculin de handball 1989
Généralités
Sport Handball
Édition 7e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du 15 au
Participants 16
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Champ. du monde A 1990
Niveau inférieur Champ. du monde C 1990

Palmarès
Tenant du titre Union soviétique
Vainqueur Islande
Finaliste Pologne
Promu(s) Islande, Pologne, Roumanie, Espagne, France et Suisse
Relégué(s) All. de l'Ouest, Bulgarie, Pays-Bas, Israël et Norvège
Meilleur(s) buteur(s) Jens Meyer et Zbigniew Tłuczyński (de) (42 buts)

Navigation

Le Championnat du monde B masculin de handball a eu lieu du 15 au en France. C'est la 7e édition de cette épreuve.

Véritable division 2 du handball mondial, les meilleures équipes du Championnat du monde B obtenaient ainsi leurs billets pour le Championnat du monde A tandis que les moins bonnes équipes étaient reléguées dans un Championnat du monde C qui a existé entre 1976 et 1990.

Seize équipes ont participé à la compétition qui a été remportée par la Islande, vainqueur 29 à 26 de la Pologne en finale.

La France termine à la 5e place, synonyme de participation au Championnat du monde 1990 où elle obtiendra sa qualification pour les Jeux olympiques de Barcelone.

Présentation de la compétitionModifier

Équipes qualifiéesModifier

Nation Motif de qualification Rang
  France Pays hôte (et 8e du Mondial B 1987)
  Islande   Relégation des Jeux olympiques d'été de 1988 8e
  Espagne 9e
  Pologne   Maintien du Championnat du monde B 1987 3e
  Allemagne de l'Ouest 4e
  Roumanie 5e
  Suisse 6e
  Danemark 7e
  Norvège 9e
  Bulgarie 10e
  Pays-Bas   Promu du Championnat du monde C 1988 1er
  Israël 2e
  Autriche 3e
  Égypte Championnat d'Afrique 1987 2e
  Cuba Jeux panaméricains 1987 (en) 2e
  Koweït Championnat d'Asie 1987 (en) 3e

Effectifs des équipesModifier

Voir « Hand-ball : bulletin fédéral n°246/247 : Toutes les équipes », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 20 et 21

Lieux de la compétitionModifier

La compétition se déroule sur dix lieux[1]

Tour préliminaireModifier

Légende
  • Qualifié pour le tour final
  • Qualifié pour la poule de classement 13-16

Groupe AModifier

Les matchs se sont joués à Nantes.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Pologne 6 3 3 0 0 84 64 20
2   Danemark 4 3 2 0 1 78 68 10
3   Cuba 2 3 1 0 2 71 70 1
4   Égypte 0 3 0 0 3 53 84 -31
15 février 1989
  •   Danemark b.   Égypte : 27-19 (15-8).
    • Danemark : Rasmussen (4, dont 3 pen.), Simonsen (1), Lundbye (3), Sletting (2), Mertz (3), Munkedal (3), Jacobsen (4), Roepstorff (4), Hansen (3).
    • Egypte : Abd El Wahab (2, dont 1 pen.), Ghrib (5), El Daraway (2), Abd El Hadi Alfi (2 pen.), Ahmed El Said (3), Abd El Halim (1), El Yshamed (2), Belal (1), Labib (1).
  •   Pologne b.   Cuba 26-23 (12-8).
    • Pologne : Mloczynski (2), Wasziewicz (8), A. Tluczynski (2), Dawidziuk (1), Wenta (7, dont 2 pen.), Plechoc (2), Z. Tluczynski (1), Bugaj (3).
    • Cuba : Sanchez (1), Quintana (4), Neninger (2), Duranona (5), Povea (5), Martinez (4), Agramonte (1), Delisle (1).
16 février 1989
  •   Danemark b.   Cuba : 27-23 (14-10).
    • Danemark : Jacobsen (5), Rasmussen (3, dont 2 pen.), Mertz (1), Jensen (2), Simonsen (1), Lundbye (6), Munkedal (5), Fenger (3), Hansen (1).
    • Cuba : Agramonte (1), Martinez (3), Duranona (6, dont 4 pen.), Neninger (1), Povea (6), Quintana (1), Delisle (2), Robert (3).
  •   Pologne b.   Égypte : 32-17 (16-9).
    • Pologne : Subocz (1), Bugaj (2), Plechoc (5), Z. Tluczynski (6, dont 4 pen.), Wenta (3), Dawidziuk (5), Skalski (5), Maslon (2), Antczak (3).
    • Egypte : Ghrib (7, dont 1 pen.), Abd El Hadi Alfi (1 pen.), Labib (1), El Daraway (2), Daabes (1), Belal (4), Abd El Wahab (1 pen.).
18 février 1989
  •   Cuba b.   Égypte : 25-17 (12-10).
    • Cuba : Agramonte (1), Martinez (2), Neninger (2), Povea (3), Quintana (4), Delisle (5), Robert (3), Duranona (5).
    • Egypte : Ghrib (4), Abd El Halim (1), El Yshamed (1), Abd El Hadi Alfi (2), Labib (4), Ahmed El Said (1), El Daraway (3), Abd El Wahab (1 pen.).
  •   Pologne b.   Danemark 26-24 (15-11).
    • Pologne : Mloczynski (1), A. Tluczynski (4), Plechoc (1), Z. Tluczynski (9, dont 2 pen.), Wenta (5), Waszkiewicz (5, dont 2 pen.), Dawidziuk (1).
    • Danemark : Jacobsen (1), Rasmussen (5 pen.), Mertz (1), Jensen (3), Simonsen (2), Lundbye (2), Munkedal (2), Fenger (6, dont 2 pen.), Hansen (2).

Groupe BModifier

Les matchs se sont joués à Grenoble.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   France 4 3 2 0 1 66 51 15
2   Espagne 4 3 2 0 1 60 59 1
3   Israël 2 3 1 0 2 58 66 -8
4   Autriche 2 3 1 0 2 54 62 -8
15 février 1989
  •   France b.   Israël : 27-18 (11-7)[2]
    • France : Debureau (8), Mahé (5 pen.), Volle (4), Derot (4), Perreux (2), Gardent (3), Tristant (1).
    • Israël : Oslander (5, dont 1 pen.), Amar (2), Ildis (4), Kushnir (3), Canaan (1), Zelzer (1), Dayan (2).
  •   Autriche b.   Espagne : 22-20 (10-11)
    • Autriche : Dittert (6, dont 3 pen.), Gawlik (7), Reebacher (2), Wuchterl (3), Horl (4).
    • Espagne : Puig Rofes (4), Munoz Ortiz (4), Muñoz Melo (6, dont 1 pen.), Cabanas Lopez (1), Reino Garcia (2, dont 1 pen.), Ruiz Gomez (3).
16 février 1989
  •   Espagne b.   Israël : 21-19 (12-12)
    • Espagne : Cabanas Lopez (3), Muñoz Melo (1), Hermida Garcia (2), Novoa Behovide (1), Munoz Ortiz (4, dont 3 pen.), Garcia Lopez (3), Ruiz Gomez (2), Puig Rofes (1), Garralda (4).
    • Israël : Oslander (7, dont 3 pen.), Amar (1), Somech (5), Kushnir (3), Dayan (3).
  •   France b.   Autriche : 21-14 (10-4)[3]
    • France : Derot (3), Mahé (1 pen.), Debureau (3), Volle (6, dont 1 pen.), Hager (1), Portes (4), Quintin (1), Perreux (2).
    • Autriche : Gawlik (3, dont 1 pen.), Rabenseifer (1), Dittert (3), Horl (2), Kaschutz (2), Ascherbauer (1), Urbani (2).
18 février 1989

Groupe CModifier

Les matchs se sont joués à Cherbourg.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Roumanie 6 3 3 0 0 73 58 15
2   Islande 4 3 2 0 1 73 49 24
3   Bulgarie 2 3 1 0 2 55 63 -8
4   Koweït 0 3 0 0 3 48 79 -31
15 février 1989
  •   Roumanie b.   Koweït : 25-16 (12-6).
    • Roumanie : Dumitru (2), Mocanu (9), Berbece (3, dont 1 pen.), Stîngă (1), Lieu (3), Petre (4), Zaharia (2), Voinea (1).
    • Koweït : Al Abdullah (4), Shah Zadah (1), Al Zaiabi (1), Al Amer (3), Shahzadah (2, dont 1 pen.), Muhanna (4), Taleb (1).
  •   Islande b.   Bulgarie 20-12 (8-8).
    • Islande : Arason (4, dont 1 pen.), Ottar Mathiesen (5), Gilsson (5), J. Sigurðsson (1), Gíslason (2), B. Sigurðsson (3).
    • Bulgarie : D. Nikolov (6), Vassilev (1), Atanassov (3, dont 1 pen.), Barovski (1), Apostolov (1 pen.).
16 février 1989
  •   Islande b.   Koweït : 32-14 (15-8).
    • Islande : Ottar Mathiesen (3), J. Sigurðsson (8), B. Sigurðsson (3), Grímsson (4), Gunnarsson (6, dont 3 pen.), Arason (3), Jónasson (3), S. Sveinsson (2).
    • Koweït : Al Abdullah (1), Muhanna (1), Saleh Mohammad (1), Al Mulla (1), Abdu Ridha (2), Shah Zadah (2), Al Amer (3), Taleb (2), Shahzadah (1 pen.).
  •   Roumanie b.   Bulgarie 25-21 (11-10).
    • Roumanie : Zaharia (2), Dumitru (5), Stîngă (2), Ghimeș (5), Lieu (1), Berbece (6, dont 1 pen.), Petre (2), Mocanu (2).
    • Bulgarie : N. Nikolov (6), Davidkov (4), Zaprianov (1), Alexandrov (7, dont 4 pen.), Barovski (3).
18 février 1989
  •   Bulgarie b.   Koweït : 22-18 (9-10).
    • Bulgarie : D. Nikolov (4), Apostolov (1), Davidkov (2), Kolaylukov (6, dont 5 pen.), Marinov (4), Zaprianov (2), V. Vassilev (2), Barovski (1).
    • Koweït : Al Abdullah (3), Muhanna (3), Saleh Mohammad (2), Al Harbi (1), Al Zaiabi (3, dont 2 pen.), Al Amer (2), Taleb (4, dont 1 pen.).
  •   Roumanie b.   Islande : 23-21 (10-10).

Groupe DModifier

Les matchs se sont joués à Belfort.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Suisse 6 3 3 0 0 62 51 11
2   Allemagne de l'Ouest 4 3 2 0 1 65 49 16
3   Pays-Bas 2 3 1 0 2 54 69 -15
4   Norvège 0 3 0 0 3 56 68 -12
15 février 1989
  •   Suisse b.   Pays-Bas 22-16 (11-10).
    • Suisse : Meyer (5, dont 4 pen.), Gassmann (5 dont 2 pen.), Rubin (6), Scharer (3), Schumacher (1), Lanker (1), Keller (1).
    • Pays-Bas : Groener (1), Schuurs (5), Boomhouljer (1), Van Olpen (1), Nijgeboom (1), Van Noesel (1), R. Fiege (4, dont 3 pen), Wanders (1), J. Fiege (1).
  •   Allemagne de l'Ouest b.   Norvège : 22-17 (9-4).
    • Allemagne de l'Ouest : Schwalb (4, dont 1 pen.), Fraatz (6, dont 2 pen.), Neitzel (3), Quarti (2), Dorhofer (1), Fitzek (1), Klemm (3), Roth (2).
    • Norvège : Gjekstad (1), Kjendalen (1), Erland (5, dont 3 pen.), Svele (2), Hanstad (4), Larsen (1), Opperud (2), Iversen (1).
16 février 1989
  •   Allemagne de l'Ouest b.   Pays-Bas : 26-14 (10-7).
    • Allemagne de l'Ouest : Dorhofer (4), Neitzel (3), Schwalb (5), Fitzek (3), Fraatz (5, dont 1 pen.), Klemm (1), Roth (1), Muller (4).
    • Pays-Bas : Van Olpen (1), Schuurs (4), Groener (2), Boornhouljer (5, dont 2 pen.), R. Fiege (1), J. Fiege (1).
  •   Suisse b.   Norvège : 22-18 (13-10).
    • Suisse : Keller (2), Lanker (4), Meyer (7, dont 1 pen.), Rubin (5), Scharer (4).
    • Norvège : Svele (1), Havang (2), Kjendalen (4), Hanstad (1), Larsen (1), Lundeberg (1), Erland (3), Opperud (2), Iversen (3).
18 février 1989
  •   Suisse b.   Allemagne de l'Ouest 18-17 (8-9).
    • Suisse : Meyer (5, dont 3 pen.), Rubin (3), Scharer (4), Schumacher (3), Gassmann (1), Barth (2).
    • Allemagne de l'Ouest : Dorhofer (1), Neitzel (3), Schwalb (3, dont 1 pen.), Fitzek (4), Quarti (2), Fraatz (3, dont 1 pen.), Roth (1).
  •   Pays-Bas b.   Norvège : 24-21 (13-10).
    • Pays-Bas : Van Olpen (1), Schuurs (6), Groener (4), Van Noesel (4), Boornhouljer (5, dont 1 pen.), R. Fiege (3), J. Fiege (1).
    • Norvège : Svele (1), Havang (1), Kjendalen (5, dont 3 pen.), Hanstad (2), Lundeberg (1), Erland (4), Opperud (5), Iversen (2).

Tour principalModifier

Les résultats du tour préliminaire entre les équipes d'un même groupe sont conservés.

Les équipes classées au même rang du tour principal s'affrontent : les deux premiers en finale, les deux seconds dans le match pour la 3e place, etC.

Groupe EModifier

Les matchs se sont joués à Marseille.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Pologne 10 5 5 0 0 136 107 29
2   Espagne 8 5 4 0 1 117 106 11
3   France 6 5 3 0 2 113 99 14
4   Danemark 4 5 2 0 3 126 117 9
5   Cuba 2 5 1 0 4 111 121 -10
6   Israël 0 5 0 0 5 88 141 -53
20 février 1989
  •   France b.   Cuba : 21-14 (12-8)[6].
    • France : Derot (1), Mahé (1 pen.), Debureau (3), Volle (7), Tristant (1), Portes (5), Gardent (1), Perreux (2).
    • Cuba : Agramonte (1), Povea (2), Robert (6), Duranona (5, dont 2 pen.).
  •   Pologne b.   Israël : 30-15 (16-6).
    • Pologne : Bugaj (5), Plechoc (3), Z. Tluczynski (1 pen.), Wenta (2), Waszkiewicz (5, dont 3 pen.), Dawidziuk (4), Skalski (7, dont 1 pen.), Antczak (3, dont 1 pen.).
    • Israël : Canaan (3), Amar (2), Somech (4), Kushnir (2, dont 1 pen.), Dayan (2), Fruchter (2).
  •   Espagne b.   Danemark : 28-22 (17-6).
    • Espagne : Hermida Garcia (1), Munoz Melo (7, dont 1 pen.), Novoa Behovide (5), Reino Garcia (1), Garralda Larumbe (4, dont 2 pen.), Cabanas Lopez (3), Puig Rofes (2), Ruiz Gomez (5).
    • Danemark : Jacobsen (2), Rasmussen (8, dont 1 pen.), Mertz (1), Jensen (1), Simonsen (1), Lundbye (4), Munkedal (3), Fenger (1), Hansen (1).
21 février 1989
  •   Cuba b.   Israël 31-19 (16-12).
    • Cuba : Agramonte (4), Martinez Cuesta (1), Neninger (2), Querol (1), Povea (2), Delisle (5), Robert (5, dont 2 pen.), Duranona (2), Aguirre (7), Sanchez (2).
    • Israël : Cohen (1), Oslander (3 pen.), Somech (6), Kushnir (2, dont 1 pen.), Dayan (2), Fruchter (1), Canaan (1), Amar (3).
  •   Pologne b.   Espagne 27-21 (11-11).
    • Pologne : Mloczynski (1), Bugaj (3), Plechoc (3), Z. Tluczynski (9, dont 1 pen.), Wenta (6), Waszkiewicz (1), Dawidziuk (4).
    • Espagne : Cabanas Lopez (1), Munoz Melo (4, dont 1 pen.), Reino Garcia (2), Novoa Behovide (3), Munoz Ortiz (4), Ruiz Gomez (1), Puig Rofes (6).
  •   France b.   Danemark : 23-21 (14-11)[7].
    • France : Derot (1), Mahé (2 pen.), Debureau (7), Volle (3), Portes (5), Quintin (1), Gardent (3), Perreux (1).
    • Danemark : Jacobsen (3), Rasmussen (5, dont 1 pen.), Jensen (1), Simonsen (2), Lundbye (5), Munkedal (1), Fenger (4).
23 février 1989
  •   Danemark b.   Israël : 32-17 (13-6).
    • Danemark : Jacobsen (3), Rasmussen (10, dont 5 pen.), Jensen (1), Lundbye (5), Munkedal (2), Fenger (1), Hansen (6), Kildelund (4).
    • Israël : Oslander (1), Canaan (3), Zelzer (4, dont 1 pen.), Amar (1), Somech (2 pen.), Ildis (3), Kushnir (1), Dayan (2).
  •   Espagne b.   Cuba : 28-20 (13-6).
    • Espagne : Cabanas Lopez (4), Munoz Melo (8), Reino Garcia (2), Hermida Garcia (1), Novoa Behovide (1), Ruiz Gomez (3), Garcia Lopez (1), Puig Rofes (6), Sagaies Mahas (2).
    • Cuba : Figueredo (1), Agramonte (4), Neninger (2), Querol (1), Quintana (2), Robert (4), Duranona (3), Aguirre (3).
  •   Pologne b.   France : 27-24 (10-13)[8].
    • Pologne : Mloczynski (1), Bugaj (6), A. Tluczynski (2), Plechoc (4), Z. Tluczynski (8, dont 3 pen.), Wenta (3), Dawidziuk (2), Skalski (1).
    • France : Derot (2), Debureau (9), Volle (10), Tristant (2), Portes (1).

Groupe FModifier

Les matchs se sont joués à Strasbourg.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Islande 8 5 4 0 1 114 91 23
2   Roumanie 7 5 3 1 1 121 103 18
3   Suisse 7 5 3 1 1 98 88 10
4   Allemagne de l'Ouest 6 5 3 0 2 112 89 23
5   Bulgarie 2 5 1 0 4 99 120 -21
6   Pays-Bas 0 5 0 0 5 95 148 -53
20 février 1989
  •   Islande b.   Allemagne de l'Ouest : 23-21 (9-10).
    • Islande : Grimsson (1), Gunnarsson (2), Gislason (3), Gudmundsson (4), Arason (1), S. Sveinsson (9), Gilsson (3).
    • Allemagne de l'Ouest : Schwalb (9), Fitzek (1), Fraatz (7, dont 1 pen.), J. Lohr (1), Roth (3).
  •   Suisse b.   Bulgarie : 24-20 (11-9).
    • Suisse : Barth (1), Keller (2), Lanker (1), Meyer (8, dont 1 pen.), Rubin (4), Schumacher (3), Gassmann (3), Scharer (2).
    • Bulgarie : Hristo (1), N. Nikolov (1), Apostolov (5), Davidkov (3), Kolaylukov (4, dont 3 pen.), Barovski (2), D. Nikolov (4).
  •   Roumanie b.   Pays-Bas 36-22 (16-7).
    • Roumanie : Zaharia (3), Dumitru (6), Ghimes (1), Stîngă (7, dont 2 pen.), Voinea (1), Licu (3), Durau (1), Berbece (7, dont 2 pen.), Mocanu (5), Petre (2).
    • Pays-Bas : Van Olpen (2), Schuurs (1), Groener (5), Van Noesel (3), Boomhouljer (4), R. Fiege (2), J. Fiege (4), Berendsen (1).
21 février 1989
  •   Allemagne de l'Ouest b.   Roumanie 23-21 (14-9).
    • Allemagne de l'Ouest : Neitzel (4), Schwalb (4, dont 2 pen.), Fitzek (2), Fraatz (5), Roth (6), Zerbe (2).
    • Roumanie : Dumitru (3), Voinea (2), Stîngă (4), Ghimes (2), Berbece (6, dont 2), Mocanu (1), Rosca (3).
  •   Bulgarie b.   Pays-Bas : 33-26 (18-13).
    • Bulgarie : Davidkov (1), Kolaylukov (12, dont 11 pen.), Marinov (2), Zaprianov (4), V. Vassilev (3), Alexandrov (6), Barovski (2), D. Nikolov (3).
    • Pays-Bas : Van Olpen (4), Schuurs (6), Groener (3), Van Noesel (8), Boomhouljer (1), R. Fiege (2 pen.), Berendsen (1), Hagreize (1).
  •   Islande b.   Suisse : 19-18 (11-10).
    • Islande : Ottar Mathiesen (3), Grimsson (6), Gunnarsson (1), Gudmundsson (3), Arason (3), S. Sveinsson (2 pen.), Gilson (1).
    • Suisse : Barth (1), Keller (1), Meyer (9), Rubin (5), Schumacher (1), Gassmann (1).
23 février 1989
  •   Allemagne de l'Ouest b.   Bulgarie 25-13 (10-5).
    • Allemagne de l'Ouest : Neitzel (5), Schwalb (3), Fitzek (2), Fraatz (6), Klemm (1), Roth (3), Zerbe (5).
    • Bulgarie : Apostolov (4), Davidkov (3), Kolaylukov (2, dont 1 pen.), V. Marinov (1), Zaprianov (1), V. Vassilev (1), Alexandrov (1 pen.).
  •   Islande b.   Pays-Bas 31-17 (18-10).
    • Islande : Ottar Mathiesen (6), J. Sigurðsson (8), Grimsson (2), Gunnarsson (1), Gislason (2), Arason (4), G. Sveinsson (3 pen.), Gilson (5).
    • Pays-Bas : Groener (4), Nygeboom (1), Van Noesel (4), Wanders (3), Boomhouljer (2, dont 1 pen.), J. Fiege (3).
  •   Roumanie et   Suisse : 16-16 (6-9).
    • Roumanie : Zaharia (4), Dumitru (3), Stîngă (4), Ghimes (2), Berbece (3 pen.).
    • Suisse : Barth (1), Keller (1), Meyer (3, dont 2 pen.), Rubin (3), Schumacher (3), Gassmann (4, dont 1 pen.), Scharer (1).

Poule de classement 13-16Modifier

Les matchs se sont joués à Dijon.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
13   Norvège 6 3 3 0 0 92 69 23
14   Autriche 3 3 1 1 1 69 68 1
15   Égypte 2 3 1 0 2 71 86 -15
16   Koweït 1 3 0 1 2 65 74 -9
20 février 1989
21 février 1989
23 février 1989

Tour finalModifier

Match Équipe 1 Score Équipe 2
Finale Islande   29 – 26   Pologne
Match pour la 3e place Roumanie   31 – 24   Espagne
Match pour la 5e place France   19 – 13   Suisse
Match pour la 7e place Danemark   30 – 24   Allemagne de l'Ouest
Match pour la 9e place Cuba   30 – 29   Bulgarie
Match pour la 11e place Pays-Bas   28 – 26ap   Israël
Finale, Paris-Bercy, 26 février 1989
Match pour la 3e place, Paris-Bercy, 25 février 1989, 14h00
Match pour la 5e place, Paris-Bercy, 25 février 1989
Match pour la 7e place, Paris-Bercy, 26 février 1989
  •   Danemark b.   Allemagne de l'Ouest 30-24 (12-11).
    • Danemark : Jacobsen (3, dont 1 pen.), Rasmussen (5, dont 3 pen.), Sletting (3), Jensen (1 pen.), Kildelund (2), Jorgensen (1).
    • Allemagne de l'Ouest : Dorhofer (1), Neitzel (4), Schwalb (4, dont 2 pen.), Fitzek (2), Quarti (1), Fraatz (6), Klemm (3), Roth (1), Zerbe (2).
Match pour la 9e place, Gagny, 25 février 1989
  •   Cuba b.   Bulgarie 30-29 (16-13).
    • Cuba : Agramonte (9), Aguirre (7, dont 2 pen.), Robert (6), Sanchez (2), Delisle (2), Martinez Cuesta (2), Povea (1), Quintana (1).
    • Bulgarie : Kolaylukov (11, dont 6 pen.), D. Nikolov (5), Atanassov (5), N. Nikolov (3), Borovski (2), Hristo (1), V. Vassilev (1), Apostolov (1).
Match pour la 11e place, Poissy, 25 février 1989
  •   Pays-Bas b.   Israël : 28-26 (après prolongation, 15-9 ; 24-24).
    • Pays-Bas : Van Olpen (2), Van Noesel (4), Wanders (2), Boomhouljer (3), R. Fiege (4, dont 2 pen.), J. Fiege (7), Berendsen (4), Hagreize (2).
    • Israël : Canaan (5), Zelzer (5), Amar (1), Ildis (2), Kushnir (9, dont 4 pen.), Dayan (2), Fruchter (2).

Classement finalModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Islande 12 7 6 0 1 182 126 56
2   Pologne 12 7 6 0 1 194 153 41
3   Roumanie 11 7 5 1 1 177 143 34
4   Espagne 8 7 4 0 3 161 159 2
5   France 10 7 5 0 2 153 126 27
6   Suisse 9 7 4 1 2 128 131 -3
7   Danemark 8 7 4 0 3 183 160 23
8   Allemagne de l'Ouest 8 7 4 0 3 158 136 22
9   Cuba 6 7 3 0 4 166 167 -1
10   Bulgarie 4 7 2 0 5 150 168 -18
11   Pays-Bas 4 7 2 0 5 147 195 -48
12   Israël 2 7 1 0 6 135 187 -52
13   Norvège 6 6 3 0 3 148 137 11
14   Autriche 5 6 2 1 3 123 130 -7
15   Égypte 2 6 1 0 5 124 170 -46
16   Koweït 1 6 0 1 5 113 154 -41

Les 6 premières équipes sont qualifiées pour le Championnat du monde 1990. Les dernières équipes européennes sont reléguées dans le Championnat du monde C 1990. L'Autriche, qui organisera le Championnat du monde B 1992, n'est finalement pas reléguée.

Statistiques et récompensesModifier

Équipe-typeModifier

Après moult délibérations, les journalistes de Handball Magazine et certains techniciens Français (Pierre Alba, Jean-Pierre Lepointe) ont formé, en leur âme et conscience, le « 7 » idéal de ce Mondial[11] :

A noter que les Islandais Arason (de) et Gíslason, les Français Portes, Gardent et Perreux, l'Espagnol Ruiz et le Polonais Plechoć (pl) ont également été cités.

Remarque : il ne s'agit pas de distinctions officielles données par l'IHF.

Meilleurs buteursModifier

Les meilleurs buteurs de la compétition sont[12] :

Joueur Nationalité Buts
1 Jens Meyer   Suisse 42
Zbigniew Tłuczyński (de)   Pologne
3 Erik Veje Rasmussen   Danemark 39
4 Philippe Debureau   France 38
5 Jochen Fraatz (de)   Allemagne de l'Ouest 37
Frédéric Volle   France
7 Ivan Kolaylakov   Bulgarie 36
8 Dumitru Berbece   Roumanie 34
9 Juan Francisco Muñoz   Espagne 32
Vasile Stîngă   Roumanie

Notes et référencesModifier

  1. « Hand-ball : bulletin fédéral n°246/247 : Adresses des salles », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 19
  2. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Statistiques détaillées de France-Israël », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 56
  3. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Statistiques détaillées de France-Autriche », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 57
  4. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Statistiques détaillées de France-Espagne », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 58
  5. « Feuille de match officielle Espagne-France » [PDF], sur Liste des matchs de l'équipe nationale d'Espagne, Fédération royale espagnole de handball, (consulté le )
  6. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Statistiques détaillées de France-Cuba », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 59
  7. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Statistiques détaillées de France-Danemark », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 59-60
  8. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Statistiques détaillées de France-Pologne », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 60
  9. « Feuille de match officielle Espagne-Roumanie » [PDF], sur Liste des matchs de l'équipe nationale d'Espagne, Fédération royale espagnole de handball, (consulté le )
  10. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Statistiques détaillées de France-Suisse », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 61
  11. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Sept idéal », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 71
  12. « Hand-ball : bulletin fédéral n°248 : Meilleurs buteurs », Fédération française de handball, (consulté le ), p. 71

Liens externesModifier