Ouvrir le menu principal

Championnat de France féminin de football 2015-2016

Division 1
2015-2016
Description de l'image Logo D1 Féminine Football 2012.png.
Généralités
Sport Football féminin
Organisateur(s) FFF
Édition 42e
Lieu(x) Drapeau : France France
Date du
au
Participants 12
Matchs joués 132
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Division 2 2015-2016

Palmarès
Tenant du titre Olympique lyonnais
Vainqueur Olympique lyonnais
Deuxième Paris Saint-Germain
Troisième Montpellier HSC
Relégué(s) ESOFV La Roche-sur-Yon
FF Nîmes Métropole Gard
VGA Saint-Maur
Meilleure(s) buteuse(s) Drapeau : Norvège Ada Hegerberg (33 b.)
Meilleure(s) passeuse(s) Drapeau : France Camille Abily (13 p.)

Navigation

La Division 1 2015-2016 est la 42e édition du championnat de France féminin de football. Le premier niveau du championnat féminin oppose douze clubs français en une série de vingt-deux rencontres jouées durant la saison de football. La compétition débute en et s'achève en .

Les deux premières places du championnat sont qualificatives pour la Ligue des champions féminine de l'UEFA alors que les trois dernières places sont synonymes de relégation en Division 2.

Lors de l'exercice précédent, l'ESOFV La Roche-sur-Yon, le FF Nîmes Métropole Gard et la VGA Saint-Maur ont gagné le droit d'évoluer dans cette compétition après avoir fini premiers de leurs groupes respectifs de seconde division.

L'Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain, respectivement champion et vice-champion en 2015, sont quant à eux, les représentants français en Ligue des champions féminine de l'UEFA 2015-2016.

À l'issue de la saison, l'Olympique lyonnais décroche son quatorzième titre de champion de France, le dixième d'affilée, au terme d'une saison dominée de bout en bout malgré une concurrence accrue du Paris Saint-Germain et du Montpellier HSC. Dans le bas du classement, l'ESOFV La Roche-sur-Yon, le FF Nîmes Métropole Gard et le VGA Saint-Maur sont relégués après une seule saison au plus haut niveau.

ParticipantsModifier

Ce tableau présente les douze équipes qualifiées pour disputer le championnat 2015-2016. On y trouve le nom des clubs, le nom des entraîneurs et leur nationalité, la date de création du club, l'année de la dernière montée au sein de l'élite, leur classement de la saison précédente, le nom des stades ainsi que la capacité de ces derniers.

Légende des couleurs
Composition du championnat de France féminin
Nom du club Entraîneur DC DM Cls 2015 Stade Capacité Nb T.
Olympique lyonnais   Gérard Prêcheur 1970 1978 1 Plaine des Jeux de Gerland 2 200 13
Paris SG   Farid Benstiti 1971 2001 2 Stade Charléty 20 000 /
FCF Juvisy   Emmanuel Beauchet 1971 1986 3 Stade Georges-Maquin 2 000 6
Montpellier HSC   Jean-Louis Saez - 1997 4 Stade Jules Rimet 500 2
EA Guingamp   Sarah M'Barek 1973 2006 5 Stade Fred-Aubert 13 500 1
ASJ Soyaux   Jean Parédès 1968 2013 6 Stade Léo-Lagrange 400 1
Rodez AF   Nicolas Bach 1993 2010 7 Stade Paul-Lignon 5 548 /
AS Saint-Étienne   Hervé Didier 1977 2007 8 Stade Léon-Nautin 1 500 /
ASPTT Albi   David Welferinger - 2014 9 Stade Maurice Rigaud 3 000 /
VGA Saint-Maur   Régis Mohar 1968 2015 D2 Stade Adolphe-Chéron 3 500 6
ESOFV La Roche   Malika Bousseau 1978 2015 D2 Stade de Saint-André 1 800 /
FF Nîmes Métropole Gard   Emmanuel Gros
  Gilles Agniel
1995 2015 D2 Stade du Mas Praden - /
Localisation des clubs engagés dans le championnat

CompétitionModifier

ClassementModifier

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut quatre points, le match nul deux et la défaite un.

Les critères utilisés pour départager en cas d'égalité au classement sont les suivants :

  1. classement aux points des matchs joués entre les clubs ex æquo ;
  2. différence entre les buts marqués et les buts concédés par chacun d’eux au cours des matchs qui les ont opposés ;
  3. différence entre les buts marqués et les buts concédés sur la totalité des matchs joués dans le championnat ;
  4. plus grand nombre de buts marqués sur la totalité des matchs joués dans le championnat ;
  5. en cas de nouvelle égalité, une rencontre supplémentaire aura lieu sur terrain neutre avec, éventuellement, l’épreuve des tirs au but.
Classement — mise à jour : 5 mai 2016
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympique lyonnais T C 82 22 19 3 0 115 4 +111
2 Paris SG 79 22 18 3 1 75 13 +62
3 Montpellier HSC 71 22 15 4 3 58 11 +47
4 FCF Juvisy 70 22 15 3 4 49 19 +30
5 Rodez AF 52 22 9 3 10 33 47 -14
6 AS Saint-Étienne 51 22 8 5 9 31 38 -7
7 ASJ Soyaux 47 22 7 4 11 27 51 -24
8 EA Guingamp 47 22 8 1 13 26 60 -34
9 ASPTT Albi 45 22 6 5 11 25 44 -19
10 ESOFV La Roche-sur-Yon P 38 22 5 1 16 24 58 -34
11 VGA Saint-Maur P 30 22 2 2 18 22 78 -56
12 FF Nîmes Métropole Gard P 29 22 1 4 17 17 79 -62


Légende :
Qualifié pour la Ligue des champions 2016-2017 (Seizièmes de finale).
Relégué en Division 2.
T Tenant du titre.
P Promu de Division 2.
C Vainqueur de la Coupe de France 2015-2016.
Pts points ; G victoires ; N match nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts

RésultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Alb Gui Juv RsY Lyo Mon Nîm Par Rod S-E S-M Soy
ASPTT Albi 1-0 1-2 1-1 0-4 2-1 2-1 2-3 0-0 0-3 4-2 0-0
EA Guingamp 3-2 0-3 1-0 0-8 1-2 1-0 1-4 4-1 3-1 5-2 0-1
FCF Juvisy 3-0 5-0 2-0 0-1 1-2 5-0 0-5 3-0 2-1 2-0 4-1
ESOFV La Roche-sur-Yon 0-3 1-0 0-4 0-5 0-2 3-1 1-5 0-3 2-3 4-1 2-3
Olympique lyonnais 6-0 12-0 2-0 6-0 1-1 9-0 5-0 5-0 5-0 8-1 7-1
Montpellier HSC 3-0 3-0 1-3 2-0 0-0 1-0 1-2 4-0 1-0 5-0 7-0
FF Nîmes Métropole Gard 1-1 0-2 0-3 2-4 0-10 0-7 0-5 2-4 1-2 3-2 2-2
Paris SG 3-0 6-0 2-2 4-0 0-0 0-0 8-0 5-0 3-0 7-0 3-0
Rodez AF 2-2 2-0 1-1 3-2 0-6 0-3 3-1 0-1 1-0 5-2 2-3
AS Saint-Étienne 2-1 1-1 2-2 3-0 0-3 1-1 2-2 0-4 3-0 2-2 1-2
VGA Saint-Maur 1-3 1-3 0-1 2-1 0-7 0-5 3-1 1-3 0-4 1-2 1-1
ASJ Soyaux 3-0 4-1 0-1 2-3 1-5 0-6 0-0 0-2 0-2 1-2 2-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Bilan de la saisonModifier

StatistiquesModifier

Évolution du classementModifier

Leader du championnat
Olympique lyonnais (féminines) 
Évolution du classement
Club
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
Olympique lyonnais 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Paris SG 3 3 3 5 4 4 3 3 3 3 3 3 3 2 2 2 2 2 2 2 2 2
FCF Juvisy 7 5 4 3 3 3 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 3 4 4 4 4
Montpellier HSC 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 3 3 3 3 4 3 3 3 3
EA Guingamp 8 9 11 10 8 8 8 7 7 8 9 10 9 10 9 9 9 9 9 9 9 8
ASJ Soyaux 5 6 6 7 6 7 5 5 6 7 8 6 8 8 7 5 6 6 6 6 7 7
Rodez AF 10 7 7 6 7 5 6 6 8 5 5 5 6 5 5 6 5 5 5 5 5 5
AS Saint-Étienne 6 8 9 11 11 9 10 10 9 9 6 8 7 6 6 7 7 7 8 7 6 6
ASPTT Albi 4 4 5 4 5 6 7 8 5 6 7 7 5 7 8 8 8 8 7 8 8 9
VGA Saint-Maur 11 11 8 9 10 10 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 12 12 12 12 12 11
ESOFV La Roche-sur-Yon 9 10 10 8 9 11 9 9 10 10 10 9 10 9 10 10 10 10 10 10 10 10
FF Nîmes Metropole Gard 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 11 11 11 11 11 12

Moyennes de buts marqués par journéeModifier

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée.

 

JoueusesModifier

Classement des buteuses
Cls Joueuse Club Buts
1   Ada Hegerberg Olympique lyonnais 33
2   Cristiane Paris SG 15
3   Lotta Schelin Olympique lyonnais 14
4   Marie-Laure Delie Paris SG 12
  Julie Peruzzetto AS Saint-Étienne
6   Marie-Charlotte Léger Montpellier HSC 11
  Desire Oparanozie EA Guingamp
  Gaëtane Thiney FCF Juvisy
9 7 joueuses 10
35 13 joueuses 4
48 14 joueuses 3
62 21 joueuses 2
83 46 joueuses 1
Classement des passeuses
Cls Joueuse Club Passes
1   Camille Abily Olympique lyonnais 13
2   Louisa Necib Olympique lyonnais 11
3   Eugénie Le Sommer Olympique lyonnais 9
  Elodie Thomis Olympique lyonnais
5   Gaëtane Thiney FCF Juvisy 8
6   Amel Majri Olympique lyonnais 7
7   Andressa Alves da Silva Montpellier HSC 6
  Kadidiatou Diani FCF Juvisy
  Théa Greboval FCF Juvisy
  Cristiane Paris SG
  Tatiana Solanet ASPTT Albi
12 7 joueuses 5
19 7 joueuses 4
26 12 joueuses 3
38 29 joueuses 2
67 57 joueuses 1

Voir aussiModifier