VGA Saint-Maur Football Féminin

club français de football
(Redirigé depuis VGA Saint-Maur (football))
VGA Saint-Maur Football Féminin
Logo du VGA Saint-Maur Football Féminin
Généralités
Nom complet Vie au grand air de Saint-Maur Football Féminin
Fondation 1968
Couleurs Jaune et bleu
Stade Stade Adolphe-Chéron
Siège 32 Boulevard de Champigny
94210 Saint-Maur-des-Fossés
Championnat actuel Division 2
Président Drapeau : France William Monthezin
Entraîneur Drapeau : France Augustin Akpali
Palmarès principal
National[1] Championnat de France (6)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Division 2 2020-2021
0

La section football féminin de la VGA Saint-Maur est un club féminin de football français basé à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne et fondé en 1968.

Les Saint-Mauriennes font partie des seize équipes qui ont fondé la championnat de France féminin en 1974. Malgré des débuts difficiles et un passage rapide par les divisions régionales, elles s'imposent au début des années 1980 en remportant six titres de championne de France. Le club connait cependant un lent déclin durant les années 1990 et quitte l'élite en 1998. Durant les années 2000, le club alterne entre Division 2 et Division 3, jusqu'à sa relégation en Division d'Honneur d'Île-de-France en 2010.

L'équipe fanion du club, entraînée par Augustin Akpali, est actuellement en Division 2 et évolue au stade Adolphe-Chéron.

HistoireModifier

Genèse du football féminin à la VGAModifier

La section féminine du club est pionnière en Île-de-France en commençant ses activités dès la saison 1967-1968 sous l'impulsion du président des supporters de la VGA football, Hubert Indrigo[2]. La VGA sera rapidement rejointe () par le club voisin du Racing Club de Joinville. La première équipe senior est mise en place à l'automne 1969, deux ans avant l'autorisation par la FFF de la pratique féminine. Appelées par le mensuel du club, les « suffragettes » de la VGA, les Saint-Mauriennes disputent leur premier match contre Saint-Quentin, qui a deux ans d'entraînement contre seulement trois mois pour la VGA. Saint-Quentin remportent ainsi la rencontre 4 buts à 1. Au printemps 1970, elles affrontent Soissons et accueillent le Stade de Reims. Elles reçoivent même à domicile l'équipe tchécoslovaque Slavia Pramen Kaplice le 7 juillet. Deux Saint-Mauriennes sont d'ailleurs sélectionnées pour disputer un tournoi à Prague[3].

Parmi les pionnières, figurent la capitaine Joëlle Ferrand ou Fanette Poupart. Elles ne sont toutefois par encore prises au sérieux alors que le journal du club omnisports explique qu'« elles n'ont pas prétention d'égaler les équipes masculines, car les techniques sont différentes en raison des dispositions physiques »[3].

La VGA participe au championnat féminin d'Île-de-France mis en place par la Ligue de Paris dès sa création en 1970[3]. Avec le RC Joinville, les deux clubs dominent les premières éditions du championnat dès la saison 1971-1972[4]. La première édition est remportée par Joinville devant la VGA dans un championnat comptant neuf équipes. Outre Saint-Maur et Joinville, AS Brévannes, ES Juvisy, Paris Saint-Germain FC, CSM Livry-Gargan, AS Marcoussis, ASPTT Paris et US Grigny complétaient le plateau[5]. Les Saint-Mauriennes remportent le titre en 1974 et 1975[3].

Championne de Paris en 1974, la VGA représente la ligue parisienne lors de la première édition du championnat de France en 1974-1975[3]. Trois défaites enregistrées en poule pour quinze buts encaissés en aucun marqué ; les débuts au plus haut niveau sont pénibles. Maintenue parmi l'élite en raison de la rétrogradation administrative de Fourmies, la VGA ne signe la saison suivante qu'un match nul pour trois défaites en poule pour dix buts encaissés et quatre buts marqués. C'est la relégation au niveau régional.

La VGA six fois championne de France (1978-1993)Modifier

En 1978, la VGA Saint-Maur remporte de nouveau le championnat de Paris ainsi que la Coupe de Paris[3], et est de retour en Championnat de France en 1978-1979. Le club participe même aux phases finales et s'arrête en quarts de finale contre Reims. Les deux saisons suivantes, les franciliennes participent aux phases finales sans atteindre la finale, toutefois. Absentes de la phase finale en 1981-1982, les Saint-Mauriennes, entrainées par Dominique Tedeschi, l'une des seule détentrice du Brevet d'État d'Entraîneur[3], sont finalement récompensées de leur progression en accédant à leur première finale nationale en 1983. La VGA s'impose aux tirs au but 7-6 après un match nul 1-1 à Pierrelatte contre Hénin-Beaumont. C'est le premier des six titres remportés par le club jusqu'en 1990. En outre, la VGA prend également part à deux autres finales en 1984 et 1991.

En juillet 1988, six joueuses saint-mauriennes prennent part au Mundialito, une coupe du monde féminine organisée en Italie. Une trentaine de joueuses porteront successivement le maillot de l'équipe de France durant la période faste de la VGA. Figurent parmi elles, Nicole Abar, Régine Mismacq ou encore Sandrine Roux, gardienne de but aux soixante-dix sélections, mais aussi Élisabeth Loisel, la capitaine de l'équipe, qui possède quant à elle 41 sélections en Bleues[3].

Descente dans les échelons inférieurs (1993-2010)Modifier

Mais par la suite, les Saint-Mauriennes vont au fil des années glisser vers le bas du classement, jusqu'à leur relégation en 1998. Débute alors des années d'alternance entre la Division 2 et la Division 3, jusqu'à même tomber en Division d'Honneur d'Ile-de-France en 2010. La VGA repart alors de zéro et amorce une remontée en nommant à la tête de l'équipe Régis Mohar[6].

Renouveau et stabilisation en D2 (depuis 2013)Modifier

Après être remonté en D2 en 2013 et avoir raté de peu la montée en D1 en 2014, le club francilien réalise un parcours parfait l'année suivante (22 matchs, 22 victoires, 98 buts marqués pour 10 encaissés), une performance historique en Division 2, et accède à la D1 Féminine, 17 ans après l'avoir quitté[7]. Pour la saison en D1, le club garde son effectif de la saison précédente et se renforce seulement de la Camerounaise Francine Zouga[8]. Il ne parvient cependant pas à se maintenir et redescend en D2[9].

Alors que le niveau du football féminin national progresse avec sa professionnalisation progressive, la VGA se place comme un club formateur, qui voit donc son effectif se renouveler chaque année, tout en se pérennisant en D2[10]. Ainsi, à l'été 2020, pas moins de quatre jeunes joueuses rejoignent des clubs de D1 : Maëlys Mpome au MHSC[11], Kate Nado et Kenza Chapelle au FC Fleury 91[12],[13] ou encore Salma Zemzem au GPSO 92 Issy[14].

Durant l'année 2020, le club francilien lie des partenariats à l'international, avec l'annonce en février d'un accord avec l'Association Régionale de Soccer du Lac St-Louis basée à Montréal puis en novembre avec l'Académie Française de Football Middle East basée à Beyrouth. Ces partenariats rentrent dans le cadre du développement du football féminin, avec des échanges de savoir-faire possibles et l'opportunité pour de jeunes joueuses canadiennes et libanaises d'intégrer la VGA notamment.

Résultats sportifsModifier

PalmarèsModifier

Palmarès de la Vie au grand air de Saint-Maur
Compétitions nationales Équipes de jeunes
Votre aide est la bienvenue

Bilan saison par saisonModifier

Le tableau suivant retrace le parcours du club depuis la création de la première division en 1974.

Parcours du club saison par saison
Édition Division 1 Division 2 Division 3 Divisions régionales Coupe de France
1974-1975 Premier tour Championnat inexistant Championnat inexistant - Coupe inexistante
1975-1976 Premier tour -
1976-1977 -
1977-1978 -
1978-1979 1/4 de finale -
1979-1980 Demi-finaliste -
1980-1981 Demi-finaliste -
1981-1982 Premier tour -
1982-1983 Champion - -
1983-1984 Finaliste - -
1984-1985 Champion - -
1985-1986 Champion - -
1986-1987 Champion Championnat inexistant -
1987-1988 Champion -
1988-1989 1/4 de finale -
1989-1990 Champion -
1990-1991 Finaliste -
1991-1992 1/4 de finale -
1992-1993 3e - -
1993-1994 8e - -
1994-1995 7e - -
1995-1996 7e - -
1996-1997 6e - -
1997-1998 10e - -
1998-1999 - 6e (Gr. A) -
1999-2000 - 7e (Gr. A) -
2000-2001 - 8e (Gr. A) -
2001-2002 - 8e (Gr. A) - 2e tour fédéral
2002-2003 - - 1er (Gr. B)
3e (Tournoi final Gr. A)
- non connu
2003-2004 - - 2e (Gr. B)
2e (Tournoi final Gr. B)
- 16e de finale
2004-2005 - 7e (Gr. B) - - non connu
2005-2006 - 6e (Gr. A) - - 8e de finale
2006-2007 - 4e (Gr. B) - - non connu
2007-2008 - 9e (Gr. B) - - 8e de finale
2008-2009 - 11e (Gr. B) - - 8e de finale
2009-2010 - - 6e (Gr. D) - 2e tour fédéral
2010-2011 - - Championnat inexistant 1er (DH Gr. B)
2e (CIR Gr. F)
1er tour fédéral
2011-2012 - - 4e (DH Gr. B) 1er tour fédéral
2012-2013 - - 1er (Division d'Honneur)
1er (CIR Gr. B)
8e de finale
2013-2014 - 2e (Gr. B) - 8e de finale
2014-2015 - 1er (Gr. A)
Champion
- 2e tour fédéral
2015-2016 11e - - 1/4 de finale
2016-2017 - 6e (Gr. A) - 8e de finale
2017-2018 - 7e (Gr. A) - 1er tour fédéral
2018-2019 - 9e (Gr. A) - 2e tour fédéral
2019-2020 - 9e (Gr. A) - 2e tour fédéral

Effectif actuelModifier

Effectif de la VGA Saint-Maur de la saison 2020-2021[15],[16]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[17] Nom Date de naissance Sélection[18] Club précédent
1 G   Le Pareux, MélinéeMélinée Le Pareux 06/07/2000 (20 ans) Paris Saint-Germain
30 G   Lenoir, LéaLéa Lenoir
3 D   Hacard, MélanieMélanie Hacard   10/02/1990 (30 ans) AS Chelles
4 D   Noël, BettyBetty Noël 01/09/1988 (32 ans) Luxembourg RC Saint-Denis
5 D   Martins, JessicaJessica Martins 14/02/1999 (21 ans) Stade de Reims
6 D   Renault-Frih, AlexandraAlexandra Renault-Frih 27/10/1990 (30 ans) Stade brestois 29
12 D   Diganamasso, RachelRachel Diganamasso 16/04/2001 (19 ans) Paris FC
15 D   Branco, MarinaMarina Branco 11/03/2001 (19 ans) Formée au club
17 D   Bénard, LouLou Bénard 29/05/2000 (20 ans) ESOFV La Roche
18 D   Ronez, ÉvaÉva Ronez 20/12/2000 (19 ans) Formée au club
23 D   Hassani, MarwaMarwa Hassani 15/09/2002 (18 ans) Maroc -20 ans Formée au club
26 D   De Sousa, TifanieTifanie De Sousa 28/01/2002 (18 ans) Formée au club
29 D   Fofana, OumouOumou Fofana 27/07/1999 (21 ans) Le Mans FC
34 D   Syndey, MaévaMaéva Syndey 05/08/2002 (18 ans) Formée au club
2 M   Kassi, SarahSarah Kassi 09/09/2003 (17 ans) France -19 ans Formée au club
7 M   Allaoui, KenzaKenza Allaoui 02/11/1999 (21 ans) ESTAC Troyes
8 M   Lessard, MarionMarion Lessard 03/09/2000 (20 ans) Paris FC
13 M   Konté, KaniKani Konté 03/09/2000 (20 ans) Mali FF Issy
14 M   Doria, MélinneMélinne Doria 07/08/2001 (19 ans) Formée au club
20 M   Seghir, SabahSabah Seghir 27/09/2000 (20 ans) Maroc -20 ans RC Saint-Denis
24 M   El Ghazouani, ImèneImène El Ghazouani 09/06/2000 (20 ans) Maroc -20 ans Vaux-le-Pénil La Rochette
25 M   Dembele, CoumbaCoumba Dembele 25/10/2001 (19 ans) FC Fleury 91
28 M   Renoux, LéaLéa Renoux 20/03/2000 (20 ans) Paris Saint-Germain
33 M   Simaga, CafouneCafoune Simaga 07/05/2002 (18 ans) Formée au club
38 M   Cretier, TanyaTanya Cretier 07/05/2001 (19 ans) FC Fleury 91
9 A   Payet, ChelseaChelsea Payet 23/09/2003 (17 ans) France -16 ans Paris FC
10 A   Richard, NinaNina Richard 06/09/2000 (20 ans) France -19 ans US Orléans
11 A   Montgénie, KarenKaren Montgénie 28/02/1990 (30 ans) Formée au club
19 A   Stefut, LoredanaLoredana Stefut 21/03/2003 (17 ans) France -17 ans Formée au club
21 A   Sorel, MélissaMélissa Sorel 16/10/1996 (24 ans) Formée au club
22 A   Saber Idrissi, KawtarKawtar Saber Idrissi 19/07/2000 (20 ans) US Saint-Vit
Entraîneur(s)
  •   Augustin Akpali
Entraîneur(s) adjoint(s)
  •   Guinel Konn Konn
Préparateur(s) physique(s)
  •   Thibaut Giol
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Félix Bénard
Kinésithérapeute
  •   Clément Lesage
Analyste vidéo
  •   Kévin Hidéral
Préparatrice mentale
  •   Anissa Benmerzoug

Légende

Mise à jour de l'effectif le 10 novembre 2020  

Personnalités historiques du clubModifier

PrésidentsModifier

  • Jusqu'en 2016 :   Marie-Thérèse Policon
  • 2016-2019 :   Éric-Roméo Mpome[19],[20]
  • Depuis 2019 :   William Monthézin

EntraîneursModifier

Anciennes joueusesModifier

Joueuses internationales championnes de France avec la VGA Saint-Maur entre 1983 et 1990 :

Notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Laurence Prudhomme-Poncet, Histoire du football féminin au XXe siècle, Paris, L'Harmattan, 2013, p. 200
  3. a b c d e f g et h Cyrille Clavel, Saint-Maur, cité des sports, Le Vieux Saint-Maur, (ISBN 978-2-9501737-1-3), p. 240-242
  4. op.cit. p. 221
  5. ibid
  6. « VGA Saint-Maur Football Féminin - Accueil », sur club.quomodo.com (consulté le 23 mai 2019)
  7. Sebastien Duret, « D1 - Présentation de la VGA SAINT-MAUR : "Continuité et stabilité" », sur Footofeminin.fr, (consulté le 1er juin 2020)
  8. Sebastien Duret, « D1 - VGA SAINT-MAUR : présentation de l'effectif », sur Footofeminin.fr, (consulté le 1er juin 2020)
  9. Vincent Roussel, « Saint-Maur, tout sauf la Vie au Grand Air », sur Foot d'elles, (consulté le 1er juin 2020)
  10. Ines Roy-Lewanowicz et Léo Quester, « Les Alsaciennes à la fête, Oparanozie déjà prête », sur L'Équipière, (consulté le 5 octobre 2020)
  11. VGA Saint-Maur FF, « Maëlys MPOME prend son envol », sur Facebook, (consulté le 5 octobre 2020)
  12. VGA Saint-Maur FF, « Kate NADO prend son envol », sur Facebook, (consulté le 5 octobre 2020)
  13. VGA Saint-Maur FF, « Kenza CHAPELLE prend son envol », sur Facebook, (consulté le 5 octobre 2020)
  14. VGA Saint-Maur FF, « Salma ZEMZEM prend son envol », sur Facebook, (consulté le 5 octobre 2020)
  15. « Saint-Maur - Championnat de France de D2 2020-2021 - Groupe A », sur Footofeminin.fr (consulté le 21 octobre 2020)
  16. « CLIP DE PRESENTATION GROUPE D2 SAISON 2020/2021 » (consulté le 11 novembre 2020)
  17. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  18. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  19. Vincent Roussel, « Saint-Maur, la Coupe à moitié pleine », sur Foot d'elles, (consulté le 1er juin 2020)
  20. « Interview avec le Président de la VGA Saint Maur Eric Roméo MPOME », sur Facebook.com, (consulté le 1er juin 2020)
  21. Sebastien Duret, « #D1F - Régis MOHAR (ex-VGA Saint-Maur) : "Plus de plaisir avec les filles qu'avec les garçons" », sur Footofeminin.fr, (consulté le 1er juin 2020)
  22. « Meilleur entraîneur de Division 2 : Régis Mohar », sur Foot d'elles, (consulté le 1er juin 2020)
  23. « Les mouvements de la VGA St Maur ! », sur Actufoot, (consulté le 1er juin 2020)
  24. « Gamine, je ne comprenais pas pourquoi je ne pouvais pas faire du foot », sur Le Parisien.fr, (consulté le 20 juillet 2019)

Voir aussiModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier