Ouvrir le menu principal

Championnat de France féminin de football 2010-2011

compétition de football
Division 1
2010-2011
Généralités
Sport Football féminin
Organisateur(s) FFF
Édition 37e
Lieu(x) Drapeau : France France
Date du
au
Participants 12
Matchs joués 132
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Division 2 2010-2011

Palmarès
Tenant du titre Olympique lyonnais
Vainqueur Olympique lyonnais
Deuxième Paris SG
Troisième Montpellier HSC
Relégué(s) Le Mans FC
Toulouse FC
ESOFV La Roche-sur-Yon
Buts 422 (3,19 buts/match)
Meilleure(s) buteuse(s) Drapeau : France Laëtitia Tonazzi
(20 buts)
Meilleure(s) passeuse(s) Drapeau : France Elodie Thomis
(11 passes)

Navigation

La Division 1 2010-2011 est la 37e édition du championnat de France féminin de football. Le premier niveau du championnat féminin oppose douze clubs français en une série de vingt-deux rencontres jouées durant la saison de football. La compétition débute le samedi et s'achève le dimanche .

Les deux premières places du championnat sont qualificatives pour la ligue des champions féminine de l'UEFA alors que les trois dernières places sont synonymes de relégation en Division 2.

Lors de l'exercice précédent, le Rodez AF et Le Mans FC ont gagné le droit d'évoluer dans cette compétition après avoir respectivement fini premier de leur groupe de seconde division.

L'Olympique lyonnais et le FCF Juvisy, respectivement champion et vice-champion en 2010, sont quant à eux les représentants français en ligue des champions féminine de l'UEFA 2010-2011.

À l'issue de la saison, l'Olympique lyonnais décroche son neuvième titre de champion de France, le cinquième d'affilée, en établissant le record du nombre de points pour un champion de France, 88 points soit 22 victoires en 22 matchs. Dans le bas du classement, Le Mans FC, l'ESOFV La Roche-sur-Yon et le Toulouse FC sont relégués après respectivement une, deux et dix-sept saisons au plus haut niveau.

PrésentationModifier

Comme lors de la saison précédente et grâce au bon coefficient UEFA de la France, les deux premières places du championnat sont qualificatives pour la Ligue des champions. Les Lyonnaises, championnes en titre, remettent leur trophée en jeu tout en disputant en parallèle la Ligue des champions 2010-2011. Deuxième du dernier championnat, le FCF Juvisy participe également à cette compétition mais passe par un tour de qualification qui se joue du 5 au alors que l'Olympique lyonnais entrera dans la compétition directement en seizièmes de finale. Les douze équipes participant au championnat sont qualifiées pour le challenge de France 2010-2011. La nouveauté de ce dixième trophée est que ces équipes entrent en compétition à partir des trente-deuxièmes de finale et non plus des seizièmes, ce qui oblige chaque équipe à jouer un match supplémentaire par saison si elles veulent détrôner le Paris Saint-Germain, vainqueur du trophée la saison précédente.

En remplacement de l'ASJ Soyaux et de l'AS Montigny, équipes reléguées en fin de saison dernière, deux nouveaux clubs font leur apparition pour la première fois en Division 1, le Rodez AF, vainqueur du championnat de France de seconde division et son dauphin, Le Mans FC plus connu pour son équipe masculine. À la suite de la réforme du championnat de France de seconde division, trois équipes seront reléguées en fin de saison alors que le même nombre les remplacent pour la saison suivante.

À partir de cette saison le FCF Nord Allier Yzeure change de nom et devient le FF Yzeure Allier Auvergne, l'entraîneur emblématique lyonnais Farid Benstiti quitte quant à lui son poste, après neuf années de bons et loyaux services et est remplacé par Patrice Lair dès l'entame de cette nouvelle saison. Le FCF Hénin-Beaumont qui jouait jusqu'à présent au stade Raymond Delabre, évolue désormais au stade Octave Birembaut[1]. Sonia Haziraj, entraîneur/joueuse du Stade briochin, quitte ses fonctions d'entraîneur[2] et est remplacée par Adolphe Ogouyon.

ParticipantsModifier

Ce tableau présente les douze équipes qualifiées pour disputer le championnat 2010-2011. On y trouve le nom des clubs, le nom des entraîneurs et leur nationalité, la date de création du club, l'année de la dernière montée au sein de l'élite, leur classement de la saison précédente, le nom des stades ainsi que la capacité de ces derniers.

Légende des couleurs
Composition du championnat de France féminin
Nom du club Entraîneur Date de
création
Dernière
montée
Classement
2009-2010
Stade Capacité Victoires en
championnat
Olympique lyonnais   Patrice Lair 1970 1978 1 Plaine des Jeux de Gerland 2 200 8
FCF Juvisy   Sandrine Mathivet 1971 1986 2 Stade Georges-Maquin 2 000 6
Paris SG   Camillo Vaz 1971 2001 3 Stade Georges-Lefèvre 3 500 /
Montpellier HSC   Sarah M'Barek - 1997 4 Stade Joseph-Blanc 1 000 2
FF Yzeure   Johnny Kari 1999 2008 5 Stade de Bellevue 2 164 /
AS Saint-Étienne   Hervé Didier 1977 2007 6 Stade Léon-Nautin 1 500 /
FCF Hénin-Beaumont   Philippe Piette 1972 2003 7 Stade Octave-Birembaut 3 000 /
Toulouse FC   Matthieu Vrilliard 1980 1994 8 Stade de la Ramée 3 000 4
Stade Briochin   Adolphe Ogouyon 1973 2006 9 Stade Fred-Aubert 13 500 1
ESOFV La Roche-sur-Yon   Malika Bousseau 1978 2009 10 Stade de Saint-André 1 800 /
Rodez AF   Franck Plenecassagne 1993 2010 D2 Stade de Vabre 400 /
Le Mans FC   Xavier Aubert 1983 2010 D2 Stade Léon-Bollée (Annexe) 4 000 /

CompétitionModifier

 
Coup d'envoi du match OL - FCF Juvisy du 23 janvier 2011

ClassementModifier

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut quatre points, le match nul deux et la défaite un.

Les critères utilisés pour départager en cas d'égalité au classement sont les suivants :

  1. classement aux points des matchs joués entre les clubs ex æquo ;
  2. différence entre les buts marqués et les buts concédés par chacun d’eux au cours des matchs qui les ont opposés ;
  3. différence entre les buts marqués et les buts concédés sur la totalité des matchs joués dans le championnat ;
  4. plus grand nombre de buts marqués sur la totalité des matchs joués dans le championnat ;
  5. en cas de nouvelle égalité, une rencontre supplémentaire aura lieu sur terrain neutre avec, éventuellement, l’épreuve des tirs au but.
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympique lyonnais T 88 22 22 0 0 106 6 +100
2 Paris SG 74 22 17 1 4 43 16 +27
3 Montpellier HSC 71 22 16 1 5 54 13 +41
4 FCF Juvisy 70 22 15 3 4 62 30 +32
5 AS Saint-Étienne CF 56 22 11 1 10 25 27 -2
6 Rodez AF P 45 22 6 5 11 19 29 -10
7 FCF Hénin-Beaumont[n 1],[3] 45 22 8 2 12 19 37 -18
8 Stade briochin 42 22 5 5 12 17 35 -18
9 FF Yzeure 39 22 4 5 13 26 57 -31
10 Le Mans FC P 39 22 4 5 13 17 51 -34
11 Toulouse FC 38 22 4 4 14 19 50 -31
12 ESOFV La Roche-sur-Yon 33 22 3 2 17 15 71 -56

Source : Classement du championnat de France féminin D1, sur statsfootofeminin.fr


Qualifié pour la Ligue des champions 2011-2012 (Seizièmes de finale).
Relégué en Division 2.
T Tenant du titre.
P Promu de Division 2.
CF Vainqueur du Challenge de France 2010-2011.
Pts points ; G victoires ; N match nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts

Nota :

  1. Le FCF Hénin-Beaumont a été sanctionné par la Fédération française de football de 3 points de pénalités, le club ne disposant pas d’école de football féminine labellisée.

RésultatsModifier

Source : Championnat de France de D1 2010-2011 - Calendrier, sur statsfootofeminin.fr

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Hén Juv RsY Man Lyo Mon Par Rod Bri Sai Tou Yze
FCF Hénin-Beaumont 1-2 4-1 2-1 0-1 0-3 0-4 0-1 2-1 1-0 1-0 0-2
FCF Juvisy 1-1 7-1 5-0 1-3 3-1 0-0 4-0 1-0 2-1 4-2 6-0
ESOFV La Roche-sur-Yon 1-0 2-3 1-2 0-4 0-4 1-6 0-2 2-1 0-1 1-1 2-1
Le Mans FC 1-2 1-2 2-1 0-4 0-5 1-2 2-1 1-2 0-3 0-0 2-2
Olympique lyonnais 7-0 7-1 10-0 9-0 1-0 3-0 1-0 3-0 8-0 6-0 13-0
Montpellier HSC 4-0 1-0 6-0 3-0 0-1 3-1 2-1 5-0 0-1 5-1 3-1
Paris SG 1-2 3-1 2-0 2-1 1-2 1-0 3-0 3-0 1-0 1-0 2-1
Rodez AF 2-0 2-4 2-0 0-0 1-3 0-2 0-1 0-0 2-1 0-0 1-1
Stade briochin 0-0 0-3 4-0 1-1 1-4 0-1 0-3 1-1 0-1 1-1 2-1
AS Saint-Étienne 3-0 1-3 4-0 0-0 0-6 0-1 0-1 1-0 2-0 3-1 2-0
Toulouse FC 1-0 0-6 3-0 1-2 1-5 0-3 1-4 2-1 0-1 0-1 1-3
FF Yzeure 0-3 3-3 2-2 3-0 0-5 2-2 0-1 1-2 0-2 1-0 2-3
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Bilan de la saisonModifier

StatistiquesModifier

Leader du championnat
Olympique lyonnais (féminines) 
Évolution du classement
Club
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
Olympique lyonnais 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
FCF Juvisy 6 4 3 5 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4
Paris SG 8 6 5 4 3 3 3 2 3 3 3 3 3 3 3 3 3 2 3 3 3 2
Montpellier HSC 3 3 4 3 2 2 2 3 2 2 2 2 2 2 2 2 2 3 2 2 2 3
FF Yzeure 7 9 12 12 12 12 11 12 12 12 12 12 12 12 12 12 10 10 9 8 9 9
AS Saint-Étienne 2 2 2 2 6 6 6 6 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5
FCF Hénin-Beaumont 12 12 11 9 7 9 12 9 9 8 7 7 6 6 6 6 7 7 6 6 6 7
Toulouse FC 11 11 10 11 11 11 10 8 7 7 8 8 7 7 7 7 8 8 8 10 11 11
Stade briochin 5 8 8 8 10 10 9 10 11 11 11 11 11 11 9 9 9 9 10 9 8 8
ESOFV La Roche-sur-Yon 9 10 9 10 8 8 8 11 10 10 10 10 10 10 11 11 12 12 12 12 12 12
Rodez AF 4 5 7 6 5 5 5 5 6 6 6 6 8 8 8 8 6 6 7 7 7 6
Le Mans FC 10 7 6 7 9 7 7 7 8 9 9 9 9 9 10 10 11 11 11 11 10 10
Moyennes de buts marqués par journée

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée. Il est également indiqué la moyenne total sur la saison qui est de 19,18 buts/journée.

 
Classement des buteuses[4]
Cls Joueuse Club Buts
1   Laëtitia Tonazzi FCF Juvisy 20
2   Sandrine Brétigny Olympique lyonnais 19
3   Eugénie Le Sommer Olympique lyonnais 17
4   Louisa Nécib Olympique lyonnais 14
  Marie-Laure Delie Montpellier HSC
6   Camille Abily Olympique lyonnais 12
  Katia Da Silva Paris SG
8 4 joueuses 11
12 2 joueuses 10
14 2 joueuses 9
16 2 joueuses 8
18 3 joueuses 7
21 5 joueuses 5
26 8 joueuses 4
34 16 joueuses 3
50 21 joueuses 2
71 42 joueuses 1
Classement des passeuses[5]
Cls Joueuse Club Passes
1   Élodie Thomis Olympique lyonnais 11
2   Lara Dickenmann Olympique lyonnais 9
3   Eugénie Le Sommer Olympique lyonnais 8
  Sonia Bompastor Olympique lyonnais
5   Camille Abily Olympique lyonnais 7
6 5 joueuse 6
11 8 joueuses 4
19 7 joueuses 3
26 15 joueuses 2
41 35 joueuses 1

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hénin jouera au stade Birembaut, sur footofeminin.fr, publié le 16 juillet 2010
  2. Sonia Haziraj ne poursuit pas à St-Brieuc, sur footofeminin.fr, publié le 15 juillet 2010
  3. Mise à jour des classements, Aurélien Durand, mercredi 27 avril 2011, sur fff.fr
  4. Classement des buteuses, sur statsfootofeminin.fr
  5. Classement des passeuses, sur statsfootofeminin.fr