Ouvrir le menu principal

Census Johnston

joueur samoan de rugby à XV
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnston.
Census Johnston
Description de cette image, également commentée ci-après
Census Johnston en 2013.
Fiche d'identité
Nom complet Census Aokuso Iopu Johnston
Naissance (38 ans)
à Auckland (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,91 m (6 3)
Poste pilier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2005-2006
2006
2006-2009
2009-2017
2017-2019
2019-
Taranaki
Biarritz olympique
Saracens
Stade toulousain
Racing 92
Aviron bayonnais
10 (10)[1]
15 (0)[1]
83 (30)[1]
222 (60)[1]
26 (0)[1]
2 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2005-
2006-2008
Drapeau : Samoa Samoa
Free Use Pacific Islanders flag.png Pacific Islanders
60 (20)[2]
3 (0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 9 septembre 2019.

Census Aokuso Iopu Johnston, né le à Auckland (Nouvelle-Zélande), est un joueur de rugby à XV, qui joue avec l'équipe de Samoa et avec l'Aviron bayonnais, évoluant au poste de pilier.

Il est le frère aîné de James Johnston, lui aussi pilier international samoan et actuel joueur du CA Brive[3] et l'oncle du pilier Johnson Falefa.

CarrièreModifier

 
Guy Novès, ici en 2011, est le manager de Census Johnston au Stade toulousain de 2009 à 2015.

En 2006, il dispute le championnat français avec Biarritz olympique, et la Coupe d'Europe, il est titulaire lors des quarts de finale et demi-finale victorieux. À la fin de la saison, il signe au club anglais des Saracens pour une durée de trois ans[4]. Contacté par les London Wasps, Toulon et d'autres clubs anglais mais, séduit par le « French flair » et notamment le style de jeu de Toulouse, il décide de rejoindre le Stade toulousain pour deux saisons[4], où il retrouve Thierry Dusautoir et Benoit Lecouls ses anciens coéquipiers au Biarritz olympique[5]. En 2011, il prolonge son contrat avec le Stade toulousain pour trois nouvelles saisons[6].

Après huit saisons et plus de 200 matchs avec le Stade toulousain, il quitte le club haut-garonnais en 2017.

En mai 2017, il est sélectionné dans le groupe des Barbarians par Vern Cotter pour affronter l'Angleterre, le 28 mai à Twickenham puis l'Ulster à Belfast le 1er juin[7]. Titulaire lors du premier match, les Baa-Baas Britanniques s'inclinent finalement 28 à 14 face aux Anglais[8]. Remplaçant en Irlande, les Baa-Baas parviennent à s'imposer 43 à 28[9].

Le , le Racing 92 annonce qu'il rejoint le club à partir de la saison suivante[10]. Deux ans plus tard, il quitte le club et revient au pays Basque en rejoignant l'Aviron bayonnais, promu en Top 14[11].

En clubModifier

 
Census Johnston, en 2012, avec le Stade toulousain.

En équipe nationaleModifier

Il a eu sa première cape internationale le , à l’occasion d’un match contre l'équipe d'Australie.

PalmarèsModifier

En clubModifier

En équipe nationaleModifier

 
Census Johnston, en 2011, avec les Samoa.

(au 2 octobre 2018)

Avec l'équipe de Samoa

En coupe du monde :

Avec les Pacific Islanders, il participe en 2006 (contre le Pays de Galles) et en 2008 (contre la France et l'Angleterre) à l'expérience des Pacific Islanders, au cours de laquelle il n'inscrit aucun point.

StyleModifier

 
Census Johnston, à gauche avec le numéro 3, lors d'un match Stade toulousain - Lyon olympique universitaire en 2012.

William Servat dit de lui qu’il a « toujours le sourire et l’envie de faire une petite blague » qui est « capable de gros exploits, [notamment] grâce à son physique »[4]. Guy Novès estime que ses qualités sont « sa puissance et sa disponibilité »[4].

Census Johnston, qui possède un physique impressionnant(1,91 m pour 138 kg), a de grandes qualités du fait de ces mensurations qui font de lui le joueur le plus lourd du pack toulousain. Ses percées ainsi que sa mobilité font bon ménage aux côtés des actions offensives toulousaines car malgré son poids important, Census dispose une vitesse assez élevée pour un pilier digne de ces mensurations. Titulaire au sein de l’effectif toulousain, Johnston est un membre à part entière de l’équipe toulousaine avec huit essais, 40 points marqués pour 174 matchs au sous le maillot rouge et noir, ce qui est peu fréquent pour un pilier.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Fiche de Census Johnston », sur itsrugby.fr (consulté le 2 octobre 2018).
  2. a et b « Fiche de Census Johnston », sur ESPNscrum (consulté le 2 octobre 2018).
  3. « H Cup. Les frères Johnston adversaires pour la première fois demain soir », sur La Dépêche du Midi,
  4. a b c d et e Télé Toulouse, « Stade toulousain : Census Johnston », sur youtube.com,
  5. « Census Johnston écrase la concurrence »
  6. Nicolas Couet, « Les tauliers rempilent », sur rugby365.fr,
  7. Maxime Brossard, « 4 Français dans le groupe des Barbarians pour affronter l'Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 23 mai 2017).
  8. (en) « England - Barbarians », sur www.skysports.com, Sky Sports, (consulté le 28 mai 2017).
  9. (en) « Ulster - Barbarians », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 1er juin 2017).
  10. « CP - fin de saison du Racing 92 », sur racing92.fr, Racing 92, (consulté le 16 juin 2017).
  11. « Bayonne: Johnston arrive en renfort », sur www.beinsports.com, BeIn Sports, (consulté le 11 août 2019).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :