Ouvrir le menu principal

Canton de Quiberon

canton du Morbihan, en France

Canton de Quiberon
Canton de Quiberon
Situation du canton de Quiberon dans le département de Morbihan.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement(s) Lorient
Bureau centralisateur Quiberon
Conseillers
départementaux
Karine Bellec
Gérard Pierre
2015-2021
Code canton 56 17
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 3 brumaire an X[2],[3]
(25 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 36 200 hab. (2016)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Superficie 277,40 km2
Subdivisions
Communes 16

Le canton de Quiberon est une division administrative française, située dans le département du Morbihan et la région Bretagne. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 7 à 16.

HistoireModifier

De 1833 à 1848, les cantons d'Auray et de Quiberon avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux ne pouvait pas dépasser 30 par département[5].

Un nouveau découpage territorial de la Morbihan entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 21 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans le Morbihan, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21.

Le nouveau canton de Quiberon est constitué par la fusion des anciens cantons de Quiberon, de Belle-Île et de Belz, relevant en totalité de l'arrondissement de Lorient. Le bureau centralisateur est situé à Quiberon.

CompositionModifier

 
Situation du canton de Quiberon dans le département du Morbihan avant 2015.

Depuis 2015, le canton de Quiberon regroupe les communes suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Quiberon
(chef-lieu)
56186 Auray Quiberon Terre Atlantique 8,83 4 963 (2014) 562


Bangor 56009 CC de Belle-Île-en-Mer 25,54 972 (2014) 38
Belz 56013 Auray Quiberon Terre Atlantique 15,67 3 655 (2014) 233
Carnac 56034 Auray Quiberon Terre Atlantique 32,71 4 212 (2014) 129
Erdeven 56054 Auray Quiberon Terre Atlantique 30,64 3 553 (2014) 116
Étel 56055 Auray Quiberon Terre Atlantique 1,74 1 948 (2014) 1 120
Hœdic 56085 Auray Quiberon Terre Atlantique 2,08 113 (2014) 54
Île-d'Houat 56086 Auray Quiberon Terre Atlantique 2,91 242 (2014) 83
Locmaria 56114 CC de Belle-Île-en-Mer 20,55 859 (2014) 42
Locoal-Mendon 56119 Auray Quiberon Terre Atlantique 39,97 3 322 (2014) 83
Le Palais 56152 CC de Belle-Île-en-Mer 17,43 2 580 (2014) 148
Ploemel 56161 Auray Quiberon Terre Atlantique 25,16 2 761 (2014) 110
Plouharnel 56168 Auray Quiberon Terre Atlantique 18,32 2 138 (2014) 117
Saint-Pierre-Quiberon 56234 Auray Quiberon Terre Atlantique 7,54 2 101 (2014) 279
Sauzon 56241 CC de Belle-Île-en-Mer 22,11 932 (2014) 42
La Trinité-sur-Mer 56258 Auray Quiberon Terre Atlantique 6,20 1 633 (2014) 263

Jusqu'en 2015, le canton de Quiberon regroupait les 7 communes suivantes :

Conseillers départementauxModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Karine Bellec   DVD Cadre de santé
Conseillère municipale de Locoal-Mendon
Présidente de la commission "Tourisme, aménagement numérique, enseignement supérieur et environnement" du Conseil départemental
2015 en cours Gérard Pierre   LR Gérant de société
Maire de Plouharnel (depuis 1995)
4e vice-président de la commission permanente du conseil départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Karine Bellec et Gérard Pierre (Union de la Droite, 47,52 %) et Simone Ansquer et Tibault Grollemund (DVG, 22,51 %). Le taux de participation est de 51,77 % (16 901 votants sur 32 644 inscrits)[8] contre 52,56 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Karine Bellec et Gérard Pierre (Union de la Droite) sont élus avec 66,25 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 47,74 % (9 495 voix pour 15 583 votants et 32 644 inscrits)[11].

Conseillers générauxModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Jean-Marie Bosquet
(1782-1862)[12]
  Lieutenant-colonel en retraite à Auray
1848 1870 Alexandre Achille Fauchat   Juge de paix à Belle-Île-en-Mer
1870 1877 Pierre Marie Bertic
(1832-1886)
  Notaire, maire de Carnac
puis juge de paix à Brest
1877 1885
(décès)[13]
Alexandre Gressy
(1831-1885)
Républicain Docteur en médecine et ostréiculteur - Maire de Carnac
1885[14] 1887
(démission)[15]
Jean-Marie Rio
(1836-1906)
  Capitaine au long cours en retraite
1887 1925
(décès)
Célestin-Marie Le Gloahec
(1841-1925)
Rép. puis Rad. Ingénieur chimiste
Maire de Saint-Pierre-Quiberon (1871-1925)
1925 1940 Joseph Le Rouzic Rad. Directeur de l'école d'agriculture de Rennes
Président de la société d'agriculture
Maire de Carnac
Ancien député (1910-1919)
Nommé membre de la Commission administrative départementale en 1941[16]
Décédé en 1941
1943 1945 Pierre Josse
(1880-1950)
  Maire de Saint-Pierre-Quiberon
Nommé conseiller départemental en 1943[17]
1945 1949 Alphonse Rio
(fils de J.-M. Rio)
RPF-RS Capitaine au long cours
Maire de Quiberon
Ancien Député (1919-1924)
Ancien Sénateur (1924-1941)
Ancien Ministre (1921-1924, 1930 et 1939-1940)
1949 1979 Victor Golvan UNR puis UDR
puis RPR
Vétérinaire
Député (1951-1955)
Sénateur(1958-1974)
Maire de Quiberon (1949-1971)
1979 1985 Marius Texier UDF Adjoint au Maire de Carnac
1985 2004 Jean-Michel Kervadec UDF Maire de Saint-Pierre-Quiberon (1980-2001)
2004 2015 Gérard Pierre MPF puis UMP Gérant de société
Maire de Plouharnel (depuis 1995)
Président de la CC de la Côte des Mégalithes

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
13 93813 92713 91314 31414 66615 36415 54115 47815 459
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 35 984 habitants[20].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Cantons du Morbihan | Communes du Morbihan | Liste des conseillers généraux du Morbihan

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Notes et référencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 200
  2. Notice communale de Quiberon sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 808.
  4. a et b Décret no 2014-215 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Morbihan.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f183.image.r=cantons%201833
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 21 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. « Résultats du premier tour pour le canton de Quiberon », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du premier tour pour le département du Morbihan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  11. « Résultats du second tour pour le canton de Quiberon », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  12. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH023/PG/FRDAFAN83_OL0300072v001.htm
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6490554x/f1.item.r=canton.zoom
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6490581t/f21.item.r=canton.zoom
  15. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6271219q/f2.item.r=canton.zoom
  16. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96194459/f4.image.r=commission%20administrative
  17. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 2 mai 1943, (en ligne).
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee