Ouvrir le menu principal

Canton de l'Oisans-Romanche

canton français
(Redirigé depuis Canton d'Oisans-Romanche)

Canton de l’Oisans-Romanche
Canton de l'Oisans-Romanche
Situation du canton de l’Oisans-Romanche dans le département de Isère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement(s) Grenoble
Bureau centralisateur Vizille
Conseillers
départementaux
Laure Quignard
Gilles Strappazzon
2015-2021
Code canton 38 19
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 32 835 hab. (2016)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Superficie 697,88 km2
Subdivisions
Communes 31

Le canton de l’Oisans-Romanche est un canton français du département de l'Isère.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de l'Isère entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 18 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans l'Isère, le nombre de cantons passe ainsi de 58 à 29.

Le canton de l’Oisans-Romanche est formé de communes des anciens cantons du Bourg-d'Oisans (20 communes), de Saint-Ismier (1 commune), de Vizille (8 communes), de Valbonnais (1 commune) et de Domène (1 commune). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Grenoble. Le bureau centralisateur est situé à Vizille.

CompositionModifier

Le canton de l’Oisans-Romanche comprend trente et une communes entières[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Vizille
(bureau centralisateur)
38562 Grenoble-Alpes Métropole 7 494 (2014)
Allemond 38005 CC de l'Oisans 1 001 (2014)
Auris 38020 CC de l'Oisans 199 (2014)
Besse 38040 CC de l'Oisans 137 (2014)
Le Bourg-d'Oisans 38052 CC de l'Oisans 3 225 (2014)
Chamrousse 38567 CC Le Grésivaudan 467 (2014)
Clavans-en-Haut-Oisans 38112 CC de l'Oisans 109 (2014)
Le Freney-d'Oisans 38173 CC de l'Oisans 252 (2014)
La Garde 38177 CC de l'Oisans 103 (2014)
Huez 38191 CC de l'Oisans 1 367 (2014)
Livet-et-Gavet 38212 CC de l'Oisans 1 265 (2014)
Mizoën 38237 CC de l'Oisans 197 (2014)
Montchaboud 38252 Grenoble-Alpes Métropole 370 (2014)
Mont-de-Lans 38253 CC de l'Oisans 1 169 (2014)
La Morte 38264 CC de la Matheysine 136 (2014)
Notre-Dame-de-Mésage 38279 Grenoble-Alpes Métropole 1 191 (2014)
Ornon 38285 CC de l'Oisans 135 (2014)
Oulles 38286 CC de l'Oisans 10 (2014)
Oz 38289 CC de l'Oisans 244 (2014)
Saint-Barthélemy-de-Séchilienne 38364 Grenoble-Alpes Métropole 469 (2014)
Saint-Christophe-en-Oisans 38375 CC de l'Oisans 105 (2014)
Saint-Martin-d'Uriage 38422 CC Le Grésivaudan 5 398 (2014)
Saint-Pierre-de-Mésage 38445 Grenoble-Alpes Métropole 754 (2014)
Séchilienne 38478 Grenoble-Alpes Métropole 1 003 (2014)
Vaujany 38527 CC de l'Oisans 290 (2014)
Vaulnaveys-le-Bas 38528 Grenoble-Alpes Métropole 1 230 (2014)
Vaulnaveys-le-Haut 38529 Grenoble-Alpes Métropole 3 688 (2014)
Vénosc 38534 CC de l'Oisans 756 (2014)
Villard-Notre-Dame 38549 CC de l'Oisans 25 (2014)
Villard-Reculas 38550 CC de l'Oisans 62 (2014)
Villard-Reymond 38551 CC de l'Oisans 41 (2014)

En 2014, la population municipale du canton était de 32 892 habitants[4].

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Laure Quignard   PS Consultante indépendante en Ingénierie de Formation et Ressources Humaines
Adjointe au maire de Saint-Martin-d’Uriage depuis 2008, actuellement chargée de la culture et du patrimoine
2015 en cours Gilles Strappazzon   PS Ancien salarié de l’industrie
Maire de Saint-Barthélemy-de-Séchilienne depuis 1995
Conseiller communautaire de Grenoble Alpes Métropole
Ancien conseiller général du Canton de Vizille (2008-2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Laure Quignard et Gilles Strappazzon (Union de la Gauche, 33,98 %) et Grégory Manoukian et Véronique Pianina (FN, 25,93 %). Le taux de participation est de 48,5 % (12 531 votants sur 25 836 inscrits)[5] contre 49,24 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Laure Quignard et Gilles Strappazzon (Union de la Gauche) sont élus avec 64,47 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,53 % (7 457 voix pour 12 800 votants et 25 842 inscrits)[8].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier