Ouvrir le menu principal

Vaulnaveys-le-Bas

commune française du département de l'Isère

Vaulnaveys-le-Bas
Vaulnaveys-le-Bas
Le hameau de Montchaffrey, sur la commune de Vaulnaveys-le-Bas
Blason de Vaulnaveys-le-Bas
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Oisans-Romanche
Intercommunalité Grenoble-Alpes Métropole
Maire
Mandat
Jean-Marc Gauthier
2014-2020
Code postal 38410
Code commune 38528
Démographie
Population
municipale
1 265 hab. (2016 en augmentation de 5,95 % par rapport à 2011)
Densité 106 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 18″ nord, 5° 48′ 09″ est
Altitude 326 m
Min. 287 m
Max. 1 326 m
Superficie 11,90 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Vaulnaveys-le-Bas

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Vaulnaveys-le-Bas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vaulnaveys-le-Bas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vaulnaveys-le-Bas
Liens
Site web www.vaulnaveys-le-bas.fr

Vaulnaveys-le-Bas est une commune française située dans le département de l'Isère et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Sommaire

GéographieModifier

Vaulnaveys-le-Bas se trouve au sud-est de Grenoble.

Un site fossilifère carbonifère a été découvert en 1880 sur la commune. Des nouvelles fouilles sont en cours depuis 2015[1].

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Vaulnaveys-le-Bas
Brié-et-Angonnes Vaulnaveys-le-Haut
Montchaboud
(quadripoint)
 
Vizille Séchilienne

HistoireModifier

Autrefois, une seule paroisse était formée par Vaulnaveys-le-Haut et Vaulnaveys-le-Bas[2].

Aucune présence de maisons fortes ou châteaux du Moyen Âge est attestée sur la commune[3].

Politique et administrationModifier

 
La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Jean-Marc Gauthier PCF Cadre supérieur
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 1 265 habitants[Note 1], en augmentation de 5,95 % par rapport à 2011 (Isère : +3,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
6655826851 094916814863850815
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
763749687660649634602606590
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
592609575478470436428413432
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
4454205627748671 1731 0991 0961 214
2016 - - - - - - - -
1 265--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

 
Lavoir du Gorgot.
  • Le lavoir du Gorgot, restauré en 2014, date de 1872. Les eaux ferrugineuses qui l'alimentent ne gèlent jamais[8].
  • L'ancienne école de Montchaffrey.
  • L'église du XIXe siècle[3].
  • Les mines de fer abandonnées[3], autrefois exploitées par les Chartreux de Prémol[9].
  • Le moulin du Gua, sur le ruisseau de Prémol, se trouve sur la route de Montchaffrey[8].

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason Partie d'or à une nef d'azur, de gueules à trois roses d'argent rangées en pal[10].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Le site, www.paleovaul.fr, accès le 15 septembre 2015.
  2. Église Saint-Jean-Baptiste, www.vaulnaveys-le-haut.fr, accès le 11 mai 2016.
  3. a b et c Eric Tasset, Châteaux forts de l'Isère : Grenoble et le Nord de son arrondissement, Grenoble, éditions de Belledonne, (ISBN 2911148665), p. 614-615
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. a et b Programme des Journées du Patrimoine 2017, par le Département de l'Isère
  9. Histoire de Vaulnaveys-le-Haut, www.vaulnaveys-le-haut.fr, accès le 5 octobre 2016.
  10. Site de la commune de Vaulnaveys-le-Bas

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :