Ouvrir le menu principal
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Kanis.

Canis est un genre de mammifères carnivores de la famille des canidés qui regroupe les chiens, les dingos, la plupart des loups, les coyotes et les chacals. Ils sont, comme tous les canidés, pourvu d'un excellent odorat. Leurs pupilles sont rondes.

La classification ou le statut de certaines populations est encore incertain car les canidés forment une famille biologique qui n'a évolué que récemment et des croisements fertiles ont eu lieu et se perpétuent encore entre certaines espèces du genre Canis, compliquant d'autant plus les recherches faites sur les différents groupes dans ce taxon, dont l'histoire est également difficile à retracer tant les vestiges sont délicats à différencier[1],[2].

Sommaire

Taxinomie et systématiqueModifier

Le genre compte six espèces actuelles (selon ITIS) :

Espèce (nom binominal, nom vernaculaire et auteur) Répartition géographique Statut UICN mondial Tendance de la population Image
Canis adustus

(Chacal à flancs rayés)

Sundevall, 1847

       
Canis aureus

(Chacal doré)

Linnaeus, 1758

       
Canis latrans

(Coyote)

Say, 1823

       
Canis lupus

(Loup gris)

Linnaeus, 1758

       
Canis mesomelas

(Chacal à chabraque)

Schreber, 1775

       
Canis simensis

(Loup d'Abyssinie)

Rüppell, 1840

       

Auquel on peut ajouter quatre espèces au statut discuté :

Espèce (nom binominal, nom vernaculaire et auteur) Répartition géographique Statut UICN mondial Tendance de la population Image
Canis himalayensis

(Loup d'Himalaya)

Aggarwal, Kivisild, Ramadevi & Singh, 2007

  NE Inconnue  
Canis indica

(Loup des Indes)

Aggarwal, Kivisild, Ramadevi & Singh, 2007

  NE Inconnue  
Canis lycaon

(Loup de l'Est)

Schreber, 1775

  NE Inconnue  
Canis rufus

(Loup rouge)

Audubon & Bachman, 1851

       

Et peut-être 51 espèces fossiles :

Espèce (nom binominal, nom vernaculaire et auteur) Répartition géographique Statut UICN mondial Tendance de la population Image
Canis acutus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis adoxus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis ameghinoi

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis antiquus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis antonii

Zdansky, 1924 †

  NE Fossile  
Canis apolloniensis (en)

Koufos & Kostopoulos, 1997

  NE Fossile  
Canis armbrusteri

Gidley, 1913

  NE Fossile  
Canis arnensis

Del Campana, 1913 †

  NE Fossile  
Canis atrox

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis avus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis brachypus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis brevirostris

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis cautleyi

Pilgrim, 1932 †

  NE Fossile  
Canis cedazoensis

Mooser & Dalquest, 1975[3]

  NE Fossile  
Canis chiliensis

Zdansky, 1924 †

  NE Fossile  
Canis cipio

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis dirus

(Chien terrible) Leidy, 1858

  NE Fossile  
Canis donnezani

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis edwardii

Gazin (en), 1942[4]

  NE Fossile  
Canis etruscus

Forsyth Major, date à préciser

  NE Fossile  
Canis falconeri

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis feneus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis ferox

Miller & Carranza-Castaneda, 1998[5]

  NE Fossile  
Canis gezi

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis khomenkoi

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis kronstadtensis

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis kuruksaensis

Sotnikova, 1989 †

  NE Fossile  
Canis lepophagus

Johnston, 1938[6]

  NE Fossile  
Canis majori

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis medius

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis michauxi

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis morenis

Lydekker, 1894[7]

  NE Fossile  
?Canis mosbachensis

?Soergel, 1925

  NE Fossile  
Canis nehringi

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis neschersensis

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis palaeoplatensis

Ameghino, 1891

  NE Fossile  
Canis palmidens

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis petenyi

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis primigenius

Lankester, 1864[8]

  NE Fossile  
Canis protoplatensis

Ameghino, 1902

  NE Fossile  
Canis robustus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
?Canis spelaeus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis strandi

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis suessi

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis terblanchei

Broom date à préciser

  NE Fossile  
Canis thooides

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis ursinus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis variabilis

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis velaunus

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis volgensis

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  
Canis yuanmoensis

— auteur incomplet — date à préciser

  NE Fossile  

Les espèces discutéesModifier

Les études génétiques réalisées au XXIe siècle confirment que le Loup de l'Est serait bien une espèce du Nouveau Monde (Canis lycaon) à part entière, ainsi qu'il était classé autrefois, et non pas une sous-espèce (Canis lupus lycaon) du Loup gris comme on l'a suggéré par la suite[9].

Canis himalayensis Aggarwal, Kivisild, Ramadevi & Singh, 2007 et Canis indica Aggarwal, Kivisild, Ramadevi & Singh, 2007 sont des taxons qui ont été créés en 2007[10].

L'origine du chien est aussi difficile à trancher. Son lien avec le loup gris n'étant pas parfaitement établi et dépend des auteurs[2] même si son statut de sous espèce de Canis lupus est le plus largement admis par les classifications officielles.

DescriptionsModifier

Répartitions et habitatsModifier

Liste des espèces et sous-espècesModifier

Selon Catalogue of Life (11 juillet 2014)[11] et ITIS (11 juillet 2014)[12] :

Selon Mammal Species of the World (version 3, 2005) (11 juillet 2014)[13] :

  • Canis adustus
    • sous-espèce Canis adustus adustus
    • sous-espèce Canis adustus bweha
    • sous-espèce Canis adustus grayi
    • sous-espèce Canis adustus kaffensis
    • sous-espèce Canis adustus lateralis
    • sous-espèce Canis adustus notatus
  • Canis aureus
    • sous-espèce Canis aureus algirensis
    • sous-espèce Canis aureus anthus
    • sous-espèce Canis aureus aureus
    • sous-espèce Canis aureus bea
    • sous-espèce Canis aureus cruesemanni
    • sous-espèce Canis aureus ecsedensis
    • sous-espèce Canis aureus indicus
    • sous-espèce Canis aureus lupaster
    • sous-espèce Canis aureus moreotica
    • sous-espèce Canis aureus naria
    • sous-espèce Canis aureus riparius
    • sous-espèce Canis aureus soudanicus
    • sous-espèce Canis aureus syriacus
  • Canis latrans
    • sous-espèce Canis latrans cagottis
    • sous-espèce Canis latrans clepticus
    • sous-espèce Canis latrans dickeyi
    • sous-espèce Canis latrans frustror
    • sous-espèce Canis latrans goldmani
    • sous-espèce Canis latrans hondurensis
    • sous-espèce Canis latrans impavidus
    • sous-espèce Canis latrans incolatus
    • sous-espèce Canis latrans jamesi
    • sous-espèce Canis latrans latrans
    • sous-espèce Canis latrans lestes
    • sous-espèce Canis latrans mearnsi
    • sous-espèce Canis latrans microdon
    • sous-espèce Canis latrans ochropus
    • sous-espèce Canis latrans peninsulae
    • sous-espèce Canis latrans texensis
    • sous-espèce Canis latrans thamnos
    • sous-espèce Canis latrans umpquensis
    • sous-espèce Canis latrans vigilis
  • Canis lupus
    • sous-espèce Canis lupus albus
    • sous-espèce Canis lupus alces
    • sous-espèce Canis lupus arabs
    • sous-espèce Canis lupus arctos
    • sous-espèce Canis lupus baileyi
    • sous-espèce Canis lupus beothucus
    • sous-espèce Canis lupus bernardi
    • sous-espèce Canis lupus campestris
    • sous-espèce Canis lupus chanco
    • sous-espèce Canis lupus columbianus
    • sous-espèce Canis lupus crassodon
    • sous-espèce Canis lupus dingo
    • sous-espèce Canis lupus familiaris
    • sous-espèce Canis lupus floridanus
    • sous-espèce Canis lupus fuscus
    • sous-espèce Canis lupus gregoryi
    • sous-espèce Canis lupus griseoalbus
    • sous-espèce Canis lupus hattai
    • sous-espèce Canis lupus hodophilax
    • sous-espèce Canis lupus hudsonicus
    • sous-espèce Canis lupus irremotus
    • sous-espèce Canis lupus labradorius
    • sous-espèce Canis lupus ligoni
    • sous-espèce Canis lupus lupus
    • sous-espèce Canis lupus lycaon
    • sous-espèce Canis lupus mackenzii
    • sous-espèce Canis lupus manningi
    • sous-espèce Canis lupus mogollonensis
    • sous-espèce Canis lupus monstrabilis
    • sous-espèce Canis lupus nubilus
    • sous-espèce Canis lupus occidentalis
    • sous-espèce Canis lupus orion
    • sous-espèce Canis lupus pallipes
    • sous-espèce Canis lupus pambasileus
    • sous-espèce Canis lupus rufus
    • sous-espèce Canis lupus tundrarum
    • sous-espèce Canis lupus youngi
  • Canis mesomelas
    • sous-espèce Canis mesomelas mesomelas
    • sous-espèce Canis mesomelas schmidti
  • Canis simensis
    • sous-espèce Canis simensis citernii
    • sous-espèce Canis simensis simensis

Selon NCBI (11 juillet 2014)[14] :

  • Canis adustus
  • Canis aureus
  • sous-espèce Canis himalayensis
  • sous-espèce Canis indica
  • Canis latrans
  • Canis lupus
    • sous-espèce Canis lupus arctos
    • sous-espèce Canis lupus baileyi
    • sous-espèce Canis lupus campestris
    • sous-espèce Canis lupus chanco
    • sous-espèce Canis lupus desertorum
    • sous-espèce Canis lupus dingo
    • sous-espèce Canis lupus familiaris
    • sous-espèce Canis lupus hattai
    • sous-espèce Canis lupus hodophilax
    • sous-espèce Canis lupus labradorius
    • sous-espèce Canis lupus laniger
    • sous-espèce Canis lupus lupaster
    • sous-espèce Canis lupus lupus
    • sous-espèce Canis lupus mogollonensis
    • sous-espèce Canis lupus pallipes
    • sous-espèce Canis lupus signatus
    • sous-espèce Canis lupus × Canis lupus familiaris
  • Canis lycaon
  • Canis mesomelas
    • sous-espèce Canis mesomelas elongae
  • Canis rufus
  • Canis simensis

Selon Paleobiology Database (11 juillet 2014)[15] :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Référence Mammal Species of the World (version 3, 2005) : Canis lupus Linnaeus, 1758
  2. a et b Le loup à l'origine du chien ? publié en 30/08/2001 sur le site de l'UMES
  3. (en) Oswaldo Mooser et Walter W. Dalquest, « Pleistocene mammals from Aguascalientes, central Mexico », Journal of Mammalogy, vol. 56, no 4,‎ , p. 781-820 (lire en ligne).
  4. (en) Charles Lewis Gazin, « The late cenozoic vertebrate faunas from the San Pedro Valley, Ariz. », Proceedings of the United States National Museum, vol. 92, no 3155,‎ , p. 475-518 (lire en ligne).
  5. (en) Wade E. Miller et Oscar Carranza-Castañeda, « Late Tertiary Canids from Central Mexico », Journal of Paleontology, vol. 72, no 3,‎ , p. 546-556 (lire en ligne).
  6. (en) C. Stuart Johnston, « Preliminary report on the vertebrate type locality of Cita Canyon, and the description of an ancestral coyote », Am J Sci, vol. 35, no 5,‎ , p. 383-390 (DOI 10.2475/ajs.s5-35.209.383, lire en ligne).
  7. (en) Richard Lydekker, « Contributions to a knowledge of the fossil vertebrates of Argentina. Part II. 3. On two argentine extinct carnivores. », Anales del Museo de La Plata. Paleontología Argentina, vol. 3, no 3,‎ , p. 1-3.
  8. E. Ray Lankester, « On new Mammalia from the Red Crag », Annals and Magazine of Natural History: Series 3, vol. 14, no 83,‎ , p. 353-360 (lire en ligne).
  9. (en) P. J. Wilson et al. Mitochondrial DNA extracted from eastern North American wolves killed in the 1800s is not of gray wolf origin dans le Canadian journal of zoology, 2003, vol. 81, no5, pp. 936-940 (5 pages), édité par National Research Council of Canada, Ottawa, ON, Canada. ISSN 0008-4301. Lire le résumé sur cat.inist
  10. R. K. Aggarwal, T. Kivisild, J. Ramadevi, L. Singh: Mitochondrial DNA coding region sequences support the phylogenetic distinction of two Indian wolf species. Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research, Volume 45 Issue 2 Page 163-172, May 2007 Introduction
  11. Catalogue of Life, consulté le 11 juillet 2014
  12. ITIS, consulté le 11 juillet 2014
  13. Mammal Species of the World (version 3, 2005), consulté le 11 juillet 2014
  14. NCBI, consulté le 11 juillet 2014
  15. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 11 juillet 2014

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Bases taxinomiques :

Autres liens externes :